La superstition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La superstition

Message  Le Marcheur le Mar 30 Déc 2008, 17:55

Bonsoir.

Je viens de lire dans le mensuel « Sciences & Avenir » de décembre 2008 un article original. Selon les chercheurs Kevin Foster (Univ. Harvard) et Hanna Kokko (Univ. Helsinki), la superstition serait la conséquence secondaire d’un comportement de survie bien utile qui nous aurait peu à peu imprégnés au cours des âges au point de devenir tout naturel.
La superstition, c’est le fait d’associer incorrectement une cause et un effet, ce qui peut engendrer des comportements irrationnels
D’un point de vue « scientifique », associer incorrectement une cause et un effet est une faute de logique.

Mais la nature fonctionne aussi selon d’autres lois, comme celle du pragmatisme. Pour survivre, face aux risques que font courir les prédateurs, il vaut mieux fuir une fois de trop qu’une fois trop peu. En conséquence, un bruissement de feuilles, une brindille qui craque, une odeur suspecte, une ombre qui bouge sont devenus autant de signaux d’alerte qui enclenchent le réflexe de fuite. Aux cours des millénaires, ceux qui ont fui ont survécu, les autres ont été mangés. Il ne reste aujourd’hui que les descendants de ceux qui ont eu le comportement adéquat : fuir, quitte à fuir trop, que la menace soit réelle ou non.

Selon Foster et Kokko, là serait l’origine de la superstition : associer incorrectement une cause à un événement, comme, par exemple, finir par croire que c’est la feuille qui bouge qui est une menace, et en faire sa vérité. Or, l’humain n’étant, au fond, qu’une grosse bête, ce comportement acquis serait devenu, au fil des âges, un réflexe résidant profondément en lui.

Mmmouais…
Ça, ce sont des idées de grands savants. Elles sont probablement justes, au moins partiellement. Mais nuançons !
Il n’est pas si rare, chez certains scientifiques, d’adopter un discours rigoureux et apparemment méthodique pour justifier ce qui n’est, au fond, qu’une croyance religieuse !
Je vise ici en particulier les matérialistes n’acceptant de « croire » que ce qui se voit ou se mesure, rejetant les causalités invisibles (non mesurables instrumentalement) comme étant du domaine de la superstition.
Cette réflexion, qui se veut générale et ne vise aucun scientifique en particulier, m’a inspiré ce petit coup de gueule que je vous résume sous forme de slogan avant de vous quitter :
La Science, oui !
La croyance scientiste, non !
avatar
Le Marcheur

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum