Dragons et Ouroboros

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  Ludivine le Mar 24 Jan 2012, 10:22

Bonjour à tous,

Beaucoup a déjà été dit sur ce fil au sujet du dragon. Le dragon est, pour les alchimistes, le CheminCroisé mercure. Le sang du dragon est la teinture d' CheminCroisé antimoine pour les anciens chimistes.

Dom Antoine-Joseph Pernety dans son dictionnaire mytho-hermétique nous en donne les définitions suivantes :
Les Philosophes chymiques indiquent assez communément les matières du grand œuvre par deux dragons qui se combattent, ou par des serpents, l'un ailé, l'autre sans ailes, pour signifier la fixité de l'une, et la volatilité de l'autre.

Les Egyptiens peignaient ces serpents tournés en cercle, se mordant la queue, pour signifier, dit Flamel, qu'ils sont sortis d'une même chose, qu'elle se suffit à elle-même, et qu'elle se parfait par la circulation, indiquée par le cercle. Ce sont ces dragons que les Poètes ont feint être les gardiens du jardin des Hespérides et de la Toison d'or; Jason, selon la Fable, répandit sur ces dragons le jus préparé par Médée. Ce sont ces serpents envoyés par Junon au berceau d'Hercule, que ce Héros, encore enfant, déchira. Ce berceau signifie le berceau de l'œuvre ou son commencement. Ce sont ces deux serpents du caducée de Mercure, avec lequel il faisait des choses si surprenantes, et au moyen duquel il changeait de figure quand il voulait. Flamel dit avoir été déterminé à peindre les deux matières de l'œuvre sous la figure de deux dragons, par la grande puanteur qu'elles exhalent, et parce qu'elles sont un très violent poison; mais il ajoute que l'Artiste ne sent point cette puanteur, parce qu'elle est renfermée dans le vase.

Gardien du jardin des Hespérides, représente la terre, cette masse informe et indigeste qui cache dans son sein la semence de l'or, qui doit fructifier par les opérations de l'Alchymie représentée par le jardin des Hespérides. C'est ce dragon représenté si souvent dans les figures symboliques de la Philosophie Spagyrique, qui ne peut mourir qu'avec son frère et sa sœur, c'est-à-dire, s'il n'est mêlé dans le vase philosophique avec le soufre son frère, et l'humeur radicale innée, ou eau mercurielle, qui est sa sœur, qui par sa volatilité le rend volatil, le sublime, lui fait changer de nature, le putréfie, et ne fait plus ensuite qu'un corps avec lui. Quand il n'existe plus sous la forme de terre ou dragon, alors la porte du jardin des Hespérides est ouverte, et l'on peut y cueillir sans crainte les CheminCroisé pommes d'or, de la façon que l'expliquent les livres des vrais Philosophes spagyriques.
Et notre ouroboros, le dragon dévorant sa queue :
C'est la matière de la pierre lorsqu'elle circule dans le vaisseau philosophique. Les Sages emploient ce terme dans beaucoup de circonstances différentes des opérations du magistère. Lorsqu'il est préparé avant la jonction avec le fixe, ils l'appellent Dragon volant. Dragon igné, dont il faut incorporer le sang avec le suc de la Saturnie végétable. Dragon qui veille sans cesse à la garde de la toison d'or, ou de la porte du jardin des Hespérides; parce que le mercure philosophal étant très volatil, est très difficile à endormir, c'est-à-dire à fixer; et l'on ne peut le faire qu'avec le secours du suc des herbes que Médée indiqua à Jason.
Ludivine
Ludivine

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  kanoto le Mer 22 Fév 2012, 17:55

Bien le bonsoir.

Ma vue me fait peut-être défaut, mais je n'ai pas tilté sur ne serait-ce qu'une allusion à Jörmungand. Ma foi, je ne peux m'empêcher d'en parler ici. Bienvenue dans le monde fabuleusement symbolique de la mythologie nordique. Serpent-dragon, frère de Hel et Fenrir, les enfants illégitimes de Loki et de la géante Angrboda, Jörmungand grandit vite. Trop vite. Tant et si bien qu'Odin finit par le jeter du haut du royaumes des Ases (Asgard) dans la mer entourant notre terre, le royaume des humains, Midgard. Ce serpent-dragon continue de croître jusqu'à l'entourer totalement et finit par se mordre la queue.

Nous avons donc ici une claire référence à l'Ouroboros.

Cependant, je pense que vous avez deviné, il y a quelque chose d’intéressant quant au fait qu'il entoure Midgard. L'Ouroboros est à la fois le "chercheur" (au sens de celui qui cherche des réponses), son épée de Damoclès (tant que le chercheur ne Sait pas, il reste enfermé dans un schéma qui l'empêche d'avancer), son geôlier (tiens, aurais-je lu ça quelque part ?) ET son protecteur (comme la carte de CheminCroisé l'Hermite, cet Homme cheminant seul et protégeant le quidam d'une Vérité que ce dernier ne cherche pas forcement).

Je reprendrai ce post ultérieurement, ne pouvant pas encore (???) modifier le temps.

Amicalement,
Kanoto
kanoto
kanoto

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 16/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  VillaChicoubis le Mer 22 Fév 2012, 19:48

Si on regarde la Bible : Elle commence avec une histoire de serpent... Et elle termine avec une histoire de Dragon, lequel Dragon dans l'apocalypse est intimement lié à la bête....

Il y aurait de quoi faire des cauchemards avec tous ces monstres... Mais les Saints nous rassurent : Il suffit de mettre le pied sur la tête du serpent ou d'apprendre à chevaucher le Dragon pour que tout s'arrange....

Serpent dragon qu'importe les mots, les formes sont proches, donc les idées se rejoignent.

Et en ésotérisme ces idées désignent le feu d'ou parfois l'amalgame fait avec le lion.

Ce faisant ces formes se rapprochent aussi du phénix; mais aussi de l'oiseaux tonnerre et aussi de Zeus.

Tous ces symboles nous raménent au feu primitif, qui comme tout élement fonctionne sur un principe de force contraire et complémentaire.

Tantot ce feu brule et consume, tantot il éclaire et réchauffe...

Bien à vous tous.
VillaChicoubis
VillaChicoubis

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  Nelly Foulcat le Sam 25 Fév 2012, 16:46

Dans ce fil, nous avons rencontré plusieurs dragons, serpents ailés, lézards et autres ouroboros dont la symbolique dépend du contexte et aussi de la mythologie de référence. Je remercie kanoto de nous avoir présenté Jörmungand, une découverte pour moi qui ne connais rien de la mythologie nordique.

Dans CheminCroisé un post précédent, Logos a évoqué le rapport entre la carte du Tarot CheminCroisé La Maison-Dieu et la kundalini connue des religions de l'Inde : cette force qui réside en nous, d'abord localisée dans le réceptacle que forment les os du bassin, née de la rencontre entre l'énergie "tellurique" venant du sol, et l'énergie "céleste" (prāṇa), et qui peut, par maints exercices, monter via la colonne vertébrale et s'élever jusqu'à la fontanelle pour "faire sauter le couvercle" et mettre à bas les certitudes établies auparavant. Colossale kundalini…
.
La tour et le dragon se retrouvent également associés par Calcédoine dans CheminCroisé cet autre post traitant du CheminCroisé tombeau de François II. De celui-ci, je vous en parlais déjà dans CheminCroisé Tarot et Alchimie puisque l'ouvrage "Les Demeures philosophales" (Fulcanelli) reprenait un texte du carmélite nantais Mathias de Saint-Jean qui décrivait une des statues en ces termes :
(…) la figure de la Force, habillée d’une cotte de mailles (armure) et le heaume en teste ; de sa main gauche elle suporte une tour, des crevasses de laquelle sort un serpent (un dragon) qu’elle étouffe avec la main droite, qui marque la vigueur dont cette vertu se sert dans les adversitez du monde pour en empêcher la violence ou en supporter le poids.
Dragons et Ouroboros - Page 3 100318094548385005655220

Tour et dragon se trouvent donc associés en de multiples endroits. Peut-être les deux symboles pourraient-ils parfois être même équivalents ? J'ai déjà vu la tour représenter l'athanor, ce qui est conforme à ce que propose @ Wikipédia :
Architecture et types de fours
(…) La construction avait la forme d'une tour, (…)
Eugène Canseliet nous laisse entendre que le dragon, lui aussi, représente l'athanor.

Dans sa préface de 1964 à la troisième édition de l'ouvrage de Fulcanelli "Le Mystère des Cathédrales" (Pauvert), il met l'accent sur un détail relatif à la statue de Saint Marcel décorant le trumeau du "Portail de Ste Anne", soit la porte de droite de la façade principale (ouest) de la cathédrale Notre-Dame à Paris.
La statue originelle, datant du début du XIVe siècle, très abîmée, est désormais reléguée dans la grande salle des Thermes du Musée de Cluny. Elle fut remplacée par une copie peu conforme, pour des raisons malintentionnées, nous apprennent Fulcanelli et Canseliet, puis, vers 1850, lors de la grande restauration de la cathédrale entreprise sous la direction des architectes @ Jean-Baptiste-Antoine Lassus et @ Eugène Viollet-le-Duc, tous deux spécialistes de l'architecture du Moyen-Age, une nouvelle copie, plus fidèle à l'originale y retrouva sa place.

Par comparaison entre les différentes photos, il semblerait que la statue actuelle ait été à nouveau restaurée plus récemment.

Dragons et Ouroboros - Page 3 120225022709385009489040 . . Dragons et Ouroboros - Page 3 120225030232385009489156
Emplacement de la statue . . . . . . Musée de Cluny . . . . 1900 . . . . . . . . Aujourd'hui
L'intéressant à noter dans cette statue, ce n'est pas Marcel, c'est le fait qu'on retrouve le symbole de la tour au-dessus de sa tête, et un autre détail concernant l'extrémité de la crosse et le dragon :
Eugène Canseliet a écrit:On verra que la crosse de l'évêque plonge dans la gueule du dragon, condition essentielle pour la lisibilité de l'hiéroglyphe, et indication qu'un rayon céleste est nécessaire pour allumer le feu de l'athanor.
Voilà donc une précieuse indication pour les aspirants alchimistes : la statuaire de la cathédrale Notre-Dame, à Paris, indique clairement ce qui a déjà été répété à divers endroits du forum, à savoir que le démarrage de l'athanor ne peut s'effectuer sans une connexion avec le monde céleste. A contrario, cela explique aussi pourquoi ceux qui s'imaginent que l'Alchimie est accessible par la chimie matérialiste tournent inévitablement en rond durant plusieurs décennies, errant d'échecs en échecs, et devenant hargneux, jaloux et agressifs. C'est aussi ce qui est reproché à certains courants qui, au sein de l'Eglise catholique, œuvrent en sous-main pour occulter la science divine qu'est l'Alchimie. C'est à un tel incident que se rapporte la suite du texte :
Eugène Canseliet a écrit:Or, à une époque qui doit être le milieu du XVIe siècle, cette antique statue avait été enlevée du portail et remplacée par une autre dans laquelle la crosse de l'évêque, pour contrarier les alchimistes et ruiner leur tradition, avait été faite délibérément plus courte, et ne touchait plus la gueule du dragon. On peut voir cette différence dans notre figure 344, où est représentée cette ancienne statue, telle qu'elle était avant 1860. Viollet-le-Duc l'a fait enlever et l'a remplacée par une copie assez exacte de celle du Musée de Cluny, restituant ainsi au portail de Notre-Dame sa véritable signification alchimique.
Et en effet, il n'est pas rare de trouver dans les discours officiels produits par les représentants d'une Eglise détournée de Dieu des explications neutres : "Le trumeau est orné d'une statue moderne de saint Marcel, évêque de Paris au Vème siècle, qui aurait délivré la ville d'un dragon. La crosse du prélat est enfoncée dans la gueule de l'animal monstrueux."; ou farfelues et simplistes : "Portail Sainte-Anne; Saint Marcel, évêque de Paris au Vème siècle, écrase un dragon symbolisant les fléaux dont son diocèse était alors affligé."
Nelly Foulcat
Nelly Foulcat

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  VillaChicoubis le Sam 25 Fév 2012, 21:11

Eh oui, et en kundalini, le serpent, il est enroulé 3.5 fois dans les sacrales... Or où retrouve-t-on le serpent avec un coefficient 3.5 ?

Eh bien en 3.5 de la Genèse où il est en train de convaincre Eve : Mais Dieu sait que le jour ou vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme des dieux qui connaissent le bien et le mal.

C'est le même serpent à l'oeuvre... Et il ne provoque pas la mort, mais sans doute un peu quand même la mort initiatique...

Bien à vous tous.
VillaChicoubis
VillaChicoubis

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  loup le Sam 25 Fév 2012, 23:37

bj, pour moi, le dragon, qui est ailé,donc volatil, doit être maîtrisé, et non détruit. Nulle part la compréhension de ce symbole ne doit évoquer la destruction, mais la FIXATION, la maîtrise... le combat du fixe(le serpent) et le volatil (le dragon) issus TOUS deux d'une même minière...
Même St Michel ne le détruit pas, il le FIXE... avec sa LANCE... C'est la jonction de la force de la terre (serpent) avec celle du "ciel" (dragon )... ou dans l'homme, ou dans une matière... Hello

loup

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  Calcédoine le Dim 04 Mar 2012, 09:52

Bonjour,

Nelly Foulcat a éveillé ma curiosité en signalant ici plus haut que la crosse de saint Marcel pénétrait dans la gueule du dragon, symbolisant ainsi – dixit Canseliet – l'allumage de l'athanor au moyen d'une connexion entre la sphère divine et la sphère matérielle. Ce symbolisme semble répandu, jusque dans les plus petites villes. Ici, c'est Saint Georges, en chevalier, qui terrasse le dragon en lui plantant sa lance dans la gueule :

Dragons et Ouroboros - Page 3 120304093710385009529891
Statue du XVIIIème siècle, église St-Georges, F-29650 Botsorhel, Bretagne (France)
Les personnages diffèrent, mais le symbole est identique.
En particulier si on observe le sommet du casque du chevalier, orné d'une plume [1] ou d'une flamme [2].
________________________________________________________
[1] La plume sur la tête est l'insigne de la réussite d'une épreuve initiatique (cfr.: expression "ajouter une plume à son chapeau", coiffe amérindienne).
[2] Similairement, la flamme, ou "langue de feu", symbolise le lien avec l'Esprit-Saint (cfr.: Pentecôte).
Calcédoine
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Saint Michel et le dragon

Message  Gamaioun le Dim 04 Mar 2012, 17:58

Bonjour,

Le dragon est bien sûr la bête noire de saint Michel... Voici la page que lui consacre Patrick Rivière :

@ http://60gp.ovh.net/~alchymie/articles/st_michel_archange.htm

Saint Michel qui n'est d'ailleurs pas à proprement parler un saint, mais un archange.

On peut retenir que P. Rivière donne ici la vision des folkloristes qui voient dans le dragon, le symbole de l'hiver gardant la Terre captive et ses combattants représentent le Soleil dardant ses rayons.

Cela rejoint l'une des probables origines de ce dragon : le serpent géant de la mythologie égyptienne, Apophis qui menaçait chaque nuit la barque solaire de Rê-Atoum.
C'est d'ailleurs étonnant de voir que c'est le dieu "maléfique" Seth qui combat Apophis dans l'illustration ci-dessous, dont j'ignore la provenance malheureusement.
Combattre le mal par le mal serait l'enseignement ?

Dragons et Ouroboros - Page 3 Barque11


Dragons et Ouroboros - Page 3 Atoum-10

Bas-relief de la tombe de Ramsès Ier, Vallée des rois

On peut admirer les superbes 8 - 2x3 - (lacs de l'infini) formés par son corps : le chaos n'a pas de fin, ni de début. Nous devons le repousser inlassablement pour que la lumière triomphe!



Je rebondis aussi sur le post de Calcédoine qui parle de la plume sur la tête de st Georges comme le signe d'un accomplissement. Cela me fait inévitablement penser à la plume qui servait à la pesée des âmes, toujours dans l'Egypte antique, et que l'on retrouve sur la tête de la déesse Maât, la justice ou la vérité personnifiée et dont parle Patrick Rivière en ces termes :
"L'Archange [saint Michel], célébré traditionnellement le 29 Septembre, soit quelques jours à peine après l'équinoxe d'Automne, dans le signe zodiacal de la Balance, a toujours été considéré comme le saint Patron de la Chevalerie ayant pour attributs l'épée et justement la balance de justice servant à la 'pesée des âmes' rappelant la psychostasie de l'Egypte ancienne où le dieu Anubis tenait lieu de psychopompe. On assiste ici à la juxtaposition des fonctions chevaleresques et judiciaires : l'épée, dans la main droite de l'Archange et la balance dans sa main gauche ; Saint Michel s'affirmant ainsi comme l'agent de la Justice divine."

Dragons et Ouroboros - Page 3 Maat_g11
Gamaioun
Gamaioun

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  Bruce Hellaire le Dim 04 Mar 2012, 19:04

Bonjour Gamaioun.

Un de ces jours, il faudrait que nous explorions aussi la symbolique relative à Saint Michel l'Archange, parce que tantôt on le montre terrassant un dragon, tantôt mettant à terre un démon, comme c'est le cas tout en haut de CheminCroisé la flèche de l'Hôtel de Ville de Bruxelles. Dragon ou démon, il y a peut-être un air de famille, mais de sérieuses différences aussi !

Dragons et Ouroboros - Page 3 101117075936385007136437
Bruce Hellaire
Bruce Hellaire

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 11/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  Henri Schersch le Dim 18 Nov 2012, 16:15

Bonjour.
Le dragon à certainement un rapport avec la Pierre Philosophale, mais je me demande s'il faut l'associer au début de l'Œuvre ou à la fin. Peut-être aux deux, ce qui expliquerait pourquoi l'Ouroboros se mord la queue.
Dans cette grande gravure qui, si je ne me trompe, est attribuée à Khunrath et daterait de 1602, on voit que le dragon occupe la place-forte centrale, et est encadré par le titre "PETRA PHILOSOPHALIS" :

Dragons et Ouroboros - Page 3 1211180406163850010566635
(cliquer sur l'image pour l'agrandir)
Cette gravure a été reproduite dans un ouvrage plus récent, "Le Jeu d'Or" (par Stanislas Klossowski de Rola). Un @ commentateur y a adjoint ce petit texte :
Vingt et une portes semblent promettre l'accès au cœur de la citadelle hermétique dans laquelle les principes et les secrets de l'alchimie, art secret authentique et sacré, sont gardés, protégés et soustraits à l'ignorance, au mal, à la malice, à l'avidité et à la stupidité.
.
Cependant vingt d'entre elles ne mènent, par les détours de chemins tortueux, qu'à l'erreur, la ruine, la douleur et le désespoir. La seule route conduisant au pont-levis est atteinte par élévation de l'esprit vers l'amour de Dieu et de la Sagesse. Le bon travail et la rectitude morale sont préalablement requis, et la connaissance du Sujet des Sages, des Principes de l'Art, et du premier Mercure conduit alors à travers le pont-levis vers le but final.

Henri Schersch
Henri Schersch

Nombre de messages : 330
Age : 50
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  Bruce Hellaire le Dim 18 Nov 2012, 17:57

Bonjour Henri,
Bonjour tout le monde !

En relisant ce fil, il ne fait pour moi aucun doute que le Dragon a manifestement un rapport symbolique direct avec la Pierre Philosophale. Et puisque "ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et inversément", je suis étonné que personne n'ait encore signalé la constellation du Dragon :

Dragons et Ouroboros - Page 3 1211180542243850010567365

Elle serpente chaque nuit autour de l'Etoile Polaire (qu'on repère aisément à l'extrémité de la "queue" de la Petite Ourse).

Sachant que les Anciens ne nommaient pas les constellations par fantaisie mais selon des critères symboliques très précis ;
sachant que l'Etoile Polaire marque l'Axis Mundi (le point apparemment fixe autour duquel pivote notre planète) ;
sachant ce qui a déjà été développé sur ce BlogForum au sujet de CheminCroisé L'Etoile ;
le Dragon céleste ne peut être que l'indication de la très grande proximité de la réussite du Grand-Oeuvre, et à la fois son protecteur très entourant.

Si je mésinterprète les dires des astres, j'invite cordialement les autres co-auteurs, mieux versés que moi en art d'Alchimie, à rectifier mes suppositions.
Bruce Hellaire
Bruce Hellaire

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 11/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  Nelly Foulcat le Dim 18 Nov 2012, 22:14

Voici un exemple de décryptage du symbolisme du dragon, proposé par Dom Pernety dans son ouvrage "Fables Egyptiennes et Grecques". Tous les chercheurs en Alchimie ne sont pas d'accord avec le décodage que propose cet ancien auteur car si son érudition est manifeste, il semblerait qu'il n'ait pas procédé à la vérification de ses propos par le biais d'expérimentations pratiques au laboratoire. Du moins, pas à l'époque où il aurait écrit cet ouvrage.

Mais laissons ces questions aux experts et découvrons le texte, extrait d'un chapitre où Dom Pernety s'emploie à démontrer que les anciennes légendes classiques (ici : le périple de Jason et des Argonautes), même si elles s'ancrent dans un contexte géographique plus ou moins plausible, ne représentent pas vraiment des itinéraires parcourus par des humains, mais des voyages mythiques où chaque incident représente, allégoriquement, une phase bien précise du Grand Œuvre alchimique. Voici, converti en français actuel, le passage relatif au Dragon, dans lequel notre auteur cite à son tour un alchimiste antérieur, Raymond Lulle :
Une infinité d’obstacles et de périls se présentent sur les pas de Jason. Un Dragon de la grandeur d’un navire à cinquante rames est le gardien de la Toison d’or ; il faut le vaincre, et qui oserait l’entreprendre sans la protection de Pallas et l’arc de Médée ? C’est ce Dragon dont parlent tant de Philosophes, et desquels il suffit de rapporter seulement quelques textes. « Il faut, dit Raymond Lulle (Théor. ch. 6.), extraire de ces trois choses, le grand Dragon, qui est le commencement radical et principal de l’altération permanente. » Et plus bas (chap. 10.) « Par cette raison il faut dire allégoriquement que ce grand Dragon est sorti des quatre éléments. » (chap. 9.) « Le grand Dragon est rectifié dans cette liqueur. » (chap. 52.) « Le Dragon habite dans toutes choses, c’est-à-dire, le feu dans lequel est notre pierre aérienne. Cette propriété se trouve dans tous les individus du monde. (chap. 54.) Le feu contre nature est renfermé dans les menstrues fétides, qui transmuent notre pierre en un certain Dragon venimeux, vigoureux et vorace, qui engrosse sa propre mère. »
.
Il est peu de Philosophes qui n’emploient l’allégorie du Dragon : on en trouvera des preuves plus que suffisantes dans tout cet ouvrage. Ce Dragon étant un feu, suivant l’expression de Raymond Lulle, il n’est pas surprenant qu’on ait feint que celui de la Toison d’or en jetait par la bouche et les narines. On ne peut réussir à le tuer, qu’en lui jetant dans la gueule une composition narcotique et somnifère ; c’est-à-dire, qu’on ne peut parvenir à la putréfaction de la matière fixée, que par le secours et l’action de l’eau mercurielle, qui semblent l’éteindre en la dissolvant. Ce n’est que par ce moyen qu’on peut lui arracher les dents, c’est-à-dire, la semence de l’or Philosophique, qui doit être ensuite semée.
.
Chaque opération n’étant qu’une répétition de celle qui l’a précédée, quant à ce qui se manifeste dans le progrès, il est aisé d’expliquer l’une quand on a l’intelligence de l’autre. Celle-ci commence donc, comme la précédente, par la putréfaction ; le genre de mort de ce Dragon, et les accidents qui l’accompagnent sont exprimés dans le Testament d’Arnaud de Villeneuve. D’Espagnet dit (Cant. 50.) aussi qu’on ne peut venir à bout du Dragon Philosophique qu’en le baignant dans l’eau. C’est cette eau limpide que Médée donna à Jason.
Nelly Foulcat
Nelly Foulcat

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  Bruce Hellaire le Jeu 29 Nov 2012, 22:11

Mais j'y repense soudainement...

Savez-vous que le mot flamand "dragon", écrit comme en français, signifie "estragon" ?

Dragons et Ouroboros - Page 3 1211291010303850010609507

Qu'y a-t-il donc dans cette plante qui se réfère au dragon ?
Bruce Hellaire
Bruce Hellaire

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 11/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  loup le Lun 03 Déc 2012, 23:29

bj. En Alchimie, le dragon est la force Vitale de la terre (chez les Druides aussi) qui se manifeste dans une ou plusieurs matières de prédilection, mais la lance qui s'appuie sur la gueule du Dragon, signifie FIXER la matière, la Cristalliser, avec le "feu" de la "lance" !!!! qui peut être un rayon, cela dépend du modus operendi,mais en aucun cas TUER ; au contraire !!!! Cette "énergie" est volatile (même si le dragon est aptère, car il représente l'énergie du bas) et il faut la lier avec le dragon ailé !!!!

loup

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  Ludivine le Jeu 21 Nov 2013, 15:00

Le dragon est également considéré comme un gardien des secrets cachés. C'est dangereux de faire monter le feu du dragon car soit on se consume réellement soit on re-naît.

Capturer le dragon, le maîtriser, c'est un travail long, difficile mais obligatoire pour l'accomplissement de l'Oeuvre...

AURORA CONSURGENS Figure IV
Dragons et Ouroboros - Page 3 1311210302083850011752980
Ludivine
Ludivine

Nombre de messages : 220
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  Henri Schersch le Jeu 21 Nov 2013, 16:45

Curieusement en anglais : libellule =  dragonfly !
Mouche-dragon ! Ou "dragon volant" ! Choqué ! 

Voici une libellule bleue (en anglais : blue dragonfly).

Dragons et Ouroboros - Page 3 1311210446513850011753500
Henri Schersch
Henri Schersch

Nombre de messages : 330
Age : 50
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Dragons et Ouroboros - Page 3 Empty Re: Dragons et Ouroboros

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser