Le soufre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le soufre

Message  Garfield le Ven 06 Fév 2009, 12:55

Le soufre est le principe mâle, actif, chaud et fixe associé à la terre et au feu, complémentaire du mercure qualifié de femelle, passif, froid et volatil associé à l’eau et à l’air. Le soufre est le feu qui se trouve emprisonné dans chaque être, il est l’esprit de la matière. Jean d’Espagnet dans L’œuvre secret de la philosophie d’Hermès, précisait :
Le soufre des Philosophes est une terre très subtile, très chaude et très sèche, dans la racine et le centre de laquelle le feu naturel se cache et se multiplie merveilleusement. C'est pour cette raison qu'on a appelé ce soufre ou cette terre le feu de la pierre. Car il a en lui la vertu d'ouvrir et de pénétrer les corps des métaux, et de les convertir en son tempérament, et de produire son semblable : de là vient qu'il est pris pour le Père, et la semence masculine.
C’est à cette image de semence que se rattache principalement le symbolisme du soufre.
Fulcanelli écrit dans les Demeures Philosophales (château de Dampierre) :
Tout l’art se résume à découvrir la semence, soufre ou noyau métallique, à la jeter dans une terre spécifique, ou mercure, puis à soumettre ces éléments au feu, selon un régime de quatre températures croissantes, qui constituent les quatre saisons de l’OEuvre.

Garfield

Nombre de messages : 176
Age : 35
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le soufre

Message  Abbé+Pierre le Mer 11 Fév 2009, 15:09

Pernety a écrit au sujet du soufre :
[...] Lorsque les Philosophes parlent de leur soufre, il ne faut pas s'imaginer qu'ils parlent du soufre commun dont on fait la poudre à canon et les allumettes, ni aucun autre soufre séparé et distinct de leur mercure. Quoiqu'ils disent qu'il faut prendre un soufre, un sel et un mercure, ces trois choses se trouvent à la vérité dans leur matière, mais elles n'y sont pas sensiblement distinctes. Leur soufre est artificiel, leur mercure l'est aussi, et l'art manifeste leur sel. Mais tout cela ne fait qu'une chose qui les renferme toutes trois.

Abbé+Pierre

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum