Frères Aînés de la Rose+Croix

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Myriam le Jeu 20 Jan 2011, 22:38

Bonjour Boral,

Ces "questions alchimiques" sont directement inspirées des pages 129 à 131 de l'ouvrage "Legenda des Frères Ainés de la Rose Croix", publié par Roger Caro en 1970 (dépôt légal N° 1003). Cet ouvrage est protégé au niveau des droits d'auteurs (copyright), lesquels, à notre connaissance, n'appartiennent pas à Philippe Laurent De Coster !

L'ouvrage original est toujours en vente, légalement, aux Editions de Massanne (voir CheminCroisé ce lien).

Dans le cas présent, on ne peut pas dire qu'il s'agit d'une survivance de l'Ordre des F.A.R.+C., mais plutôt d'une récupération, peut-être teintée de nostalgie.

Bien amicalement.
avatar
Myriam

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Boral le Jeu 20 Jan 2011, 23:03

Bonjour Myriam,

Merci pour l'information. J'ai lu votre autre post sur la vie de R.C. ...fascinant

Amicalement
A.A
avatar
Boral

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 20/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  loup le Jeu 20 Jan 2011, 23:50

bj , ce que je peux dire sur la "survivance" des FARC, est que Mr Léon Gineste, de par son habilitation auprès de R.Caro, pouvait à cette époque reprendre le flambeau, ce qu'il a refusé, mais reste en "potentiel" de reconstruire l'église de la nouvelle alliance, car il en a été mandaté, mais il m'avait confirmé que non. Cette "société" a été rebatie, non pas par Mr Caro, mais par un groupe d'amis ayant reçu des documents à cause de la guerre d'Espagne. La personne mandatée à l'époque était une femme, qui a décliné l'offre, et Caro s'est proposé... Rien à voir avec l'Inde, en tant que "cache" des fameux documents, qui sont tous F.M. Pour ma part, et à travers les confidences d'un de ses membres fondateurs, cette aventure a débuté par la volonté de Caro et, de par son opiniatreté, nous a fait rêver, mais, dit-il, il reste qu'à travers le temps, l'Esprit fasse le pont et nous relie à l'égrégore...
Les dernières guerres ont semé la destruction ou l'ébranlement de nombre de groupes. Ne restait plus qu'à tout enfouir ....Le "messager" de ces premiers documents, un Espagnol, m'avait dit qu'il en manquait, je n'en sais pas plus. Certains connaissent encore la trame (qui s'éloigne) et le "mythe" refleurira sur leur tombes... Caro est parti sur les R.C., car c'était, aussi, ses initiales. Hello

loup

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Christian Hersey le Ven 21 Jan 2011, 19:33

Toute l’histoire de la Rose+Croix est un permanent mélange de réalités concrètes et de mythes.

Charly Alverda nous le signalait déjà en 2008 dans un post évoquant CheminCroisé Christian Rose-Croix. Certains éléments sont datables, d'autres sont reconstruits a posteriori pour donner artificiellement une assise historique à un mythe. Bien des événements populairement admis comme "historiques" sont souvent des reconstitutions postérieures destinées à légitimer une action politique; c'est pourquoi j'ai apprécié l'apparition sur ce forum de la section CheminCroisé Histoire occulte, où bien des "certitudes" pourraient êtres remises en question.

Dans le fil consacré à la CheminCroisé Rosée Cuite (R.C.), on voit l'ébauche d'une mouvance informelle (pas vraiment structurée) d'un groupement, historiquement un peu flou, où se mêlaient déjà la quête d’un idéal et la transmission d’une tradition hermétique et alchimique. Une sorte de rosicrucianisme avant la lettre, vers 1570, formant en quelque sorte un "terreau culturel" propice à l'irruption "officielle" de la Rose+Croix en 1614.

Robert Van Loo, dans son ouvrage CheminCroisé L'Utopie Rose-Croix, du XVIIe siècle à nos jours nous expose les motivations politiques ayant prévalu lors de la rédaction des célèbres « manifestes Rose+Croix » du début du XVIIème siècle : les luttes d’influence entre la papauté d’une part (par le biais des Jésuites), et les princes protestants ligués au sein du Saint-Empire germanique finissant. C’est dans ce contexte que Johan-Valentin Andreae se vit (probablement) chargé de confectionner la « Fama Fraternitatis », la « Confessio Fraternitatis », « Les Noces chymiques de Christian Rosenkreutz ». Le personnage de Rozenkreutz est mythique, mais l’idéal qu’il représente ne l’est pas nécessairement, et peut même devenir un idéal personnel pour chacun. De ce qui était un mythe à l'origine peut naître un idéal actuel authentique.

Roger Caro se coule dans cette filiation, faite de mélange de réalités historiques et d’idéaux mythiques, ayant pour effet d’intriguer, de susciter l’intérêt, faire naître des vocations, et attirer l’attention sur l’importance de perpétuer la transmission d’une tradition essentielle. Y est-il parvenu personnellement ? Les avis sont partagés, preuve qu’on est toujours bien à cheval entre l’historiquement vérifiable et l’idéal mythique. Jacques Trielli atteste avoir observé de visu, personnellement, à une authentique transmutation effectuée par Roger Caro, certifiée par analyse scientifique; d'autres en doutent. A juste titre ? Peut-être, mais on sait aussi l'extraordinaire jalousie qu'a involontairement provoqué R. Caro parmi certains de ses suiveurs, des "envieux" déçus, qui se réclament aujourd'hui de son "héritage philosophique" tout en le dénigrant. Bref, je préfère me méfier de tout ce qu'on raconte aujourd'hui au sujet de cet auteur, tant certains envieux ont vu dans sa disparition une opportunité de tirer la couverture à eux et revendiquer une légitimité plus que douteuse…

Mais, précisément, est-ce bien la véracité historique qui compte le plus ? Ne serait-ce pas plutôt la perpétuation du mythe idéalisé ? Ce mythe est discrètement porteur d'une force, d'une impulsion, susceptible d'interpeller des gens qui pressentent que la vie que leur propose la civilisation est insatisfaisante et qui, grâce au mythe, découvre l'existence d'une alternative pouvant ouvrir sur des potentialités fantastiques !

Aujourd'hui, il s'écrit ici ou là que l'Ordre des FARC subsiste toujours, ou qu'il a été recréé, ou qu'il est sorti d'une période de latence volontaire. Est-ce juridiquement légitime ? Vraisemblablement pas. Est-ce historiquement correct ? Probablement que non. S'agit-il de "faux FARC" ? Evidemment. Est-ce donc important de continuer à faire vivre le mythe ? Oui ! Très certainement !

Au même titre qu'il fut important, dans les temps anciens, de réactualiser le mythe osirien en greffant la fonction christique sur le personnage probablement historique de Jésus le nazoréen; comme il fut important de raviver encore ce mythe, au XIIème siècle, en propageant les récits de la Quête du Graal, d'Arthur, et des Chevaliers de la Table Ronde. Est-il correct de faire remonter la filiation Rose+Croix aux Templiers, voire aux Egyptiens ? Historiquement, c'est douteux, mais, ce qu'il se passe, c'est qu'à chaque fois, le même fondement traditionnel ancestral se perpétue, discrètement, à l'abri de la convoitise des puissants, en mutant, en s'adaptant à l'air du temps, tout en ayant l'apparence d'une histoire à dormir debout, juste bonne à faire rêver le bon peuple.

Rêver ? Oui ! Mais ce terme tient lieu de double langage !
Pour les puissants gouvernants, tant que les peuples rêvent, c'est qu'ils dorment, tout va bien, les magouilles habituelles peuvent continuer.
Pour ceux qui Rêvent, ce sont les portes du Savoir qui s'ouvrent à eux !
avatar
Christian Hersey

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Ordre Souverain et Illuminé des FAR+C

Message  Eques Prometheus le Mer 21 Mar 2012, 10:16

Bonjour (ou bonsoir, c’est selon),

Cela fait un certain temps que quelqu’un a posté un message dans ce sujet, mais je tenais à intervenir ;

L’Ordre des Frères Aînés de la Rose+Croix a effectivement cessé d’exister en tant que tel en 1992, après le passage à l’Orient Eternel de Mgr. Roger Caro.
Toutefois, des « initiations libres » ont continué à avoir lieu, et ce, principalement par le canal de Philippe de Coster, homme d’une grande bonté et qui n’a jamais hésité à transmettre ce qu’il avait reçu aux hommes et aux femmes de bonne volonté.

J’ai pour ma part eu l’honneur et la chance de recevoir l’entièreté des filiations émanant de Mgr. Roger Caro ; que ce soit sur le plan Chevaleresque, Templier, Apostolique et Martiniste (Ordre Martiniste des Gardiens de Terre Sainte.)

Ma filiation est la suivante : Roger Caro/Philippe de C./Léonard Stevens/+Frater Bogomilius+/+Frater Prometheus+(moi). Vous comprendrez que je ne désire pas révéler mon nom « profane » ici, ni celui de mon Consécrateur.

Je possède l’entièreté du dépôt ; rituels, monographies, Prières, documents émanant de Philippe de Coster, les Sceaux et Cachets, ainsi que les instructions spéciales transmises depuis sa personne.
(Je sais que certains rituels et instructions ont été diffusés sur internet ; si les rituels sont complets, c’est loin d’être le cas pour les instructions).

Le Frère Léonard Stevens décida de fonder « L’Ordre Souverain et Illuminé des FAR+C » (OSIFAR+C), afin de se distinguer de L’Ordre « original ». L’OSIFAR+C a pour spécificité de ne plus être limité à 33 membres. J’ai été installé en tant que Grand Hiérophante pour la Belgique (j’avoue que je n’aime pas trop le titre de « Grand Hiérophante » qui fait davantage penser à la Franc-Maçonnerie Egyptienne qu’à la Rose+Croix, bien que je n’aie rien contre la Franc-Maçonnerie, étant moi-même Franc-Maçon.)
Je ne fais rien, non plus de ce titre de « Grand Hiérophante », j’attends juste de croiser sur mon chemin des personnes sincères, et leurs transmettrai ce que j’ai reçu.
Je peux d’ailleurs dire à ce sujet qu’il existe en France deux « pseudo-Grand Maîtres » (dont je tairai les noms), qui bien qu’ayant reçu régulièrement les initiations, les monnaient contre plusieurs centaine d’euros. Par de tels actes, je pense que ces personnes ne doivent pas être considérées comme des dignes représentantes des FAR+C.

Le cursus s’étale sur sept degrés Alchimiques qui mènent à l’Adeptat, et à pouvoir prétendre à l’Adoubement FAR+C. Bien qu’il existe une Cérémonie initiatique concluant chacun de ces degrés, celles-ci ne semblent pas obligatoires. Il est d’ailleurs bon de préciser que le Sanctuaire d’Etudes des FAR+C fonctionnait par correspondance ; un instructeur prenait sous son aile un étudiant, et avaient lieu des échanges postaux entre les deux, l’étudiant devait envoyer des rapports de ses expériences et répondre à des exercices écrits divers. L’étudiant et l’instructeur ne se rencontraient que lorsqu’était venu le temps de l’Adoubement

Je Consacre également «Sub Conditione» des SS.II.II. Martinistes désireux de Travailler et Initier dans L’Ordre Martiniste des Gardiens de Terre Sainte. Cet Ordre Martiniste n’a ni siège social, ni Loges sédentaires. Le rituel est extrêmement dépouillé, n’a pas le côté maçonnique que l’on retrouve dans les autres Ordres Martinistes et l’initiation se transmet « de personne à personne », de manière très simple.

Pour celui qui désire vraiment s’initier aux Mystères du Grand Œuvre Alchimique, le « cursus » des FAR+C est vraiment authentique et d’une très haute portée.
Par contre, je reste très critique quant aux filiations incroyables dont se réclament les FAR+C; je ne suis pas un grand historien, mais L’Ordre compte parmi ses prétendus Passés Imperators des personnages tels que Rudolf Steiner ou Eliphas Lévi, alors que ces derniers ne se sont jamais réclamés des FAR+C (et il est aussi à noter que Steiner avait un problème avec la Rose+Croix).
D’ailleurs je crois que ce n’est pas un hasard que Mgr. Roger Caro évoqua une « Legenda » pour nous conter l’histoire des FAR+C.
Je possède aussi copie d’un courrier pour le moins intéressant (si pas interpellant) écrit par Mgr. Roger Caro à Philippe de Coster où il est fait mention « d’écrire une (nouvelle) Legenda" pour L’Eglise de la Nouvelle Alliance…

En conclusion, si je suis honoré de m’avoir vu confier ce précieux Dépôt, je crois que ce qui a surtout fait la légende des FAR+C, c’est bien l’aura toute particulière dont ils ont été entourés par le passé, et le fait qu’ils ont sans doute mieux, et pendant bien plus longtemps, su garder leurs secrets que les autres Ordres similaires.
Mais une fois le voile levé, on découvre un dépôt, certes hautement spirituel et d’une très grande valeur, mais qui se retrouve également ailleurs…

LVX,

+Frater Prometheus+, Eques Prometheus,
Chevalier FAR+C,
avatar
Eques Prometheus

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Calcédoine le Mer 21 Mar 2012, 18:33

Bonjour Eques Prometheus,

Je te remercie pour ton témoignage et tes informations à caractère historique et personnel.

D'une manière générale, j'accueille avec bonheur des informations authentiques relatives à une survivance de l’enseignement des FAR+C, moteur initial ayant prévalu à la création de ce forum sur lequel je te souhaite la bienvenue.

A mon avis, les documents et autres legs que tu évoques présentent un incontestable intérêt historique, mais je ne peux personnellement reconnaître une authentique filiation que par le cœur et par l’esprit qui en émane. En effet, j'ai bien trop souvent rencontré de pompeux personnages se prévalant de titres ronflants et produisant des documents intellectuellement intéressants, mais dénués de l’essence de l’esprit rosicrucien et de la cordialité qui est la marque infaillible de l’intégration de cet idéal dans le vécu quotidien de celui qui s'en réclame.

Il y a place ici pour ceux qui espèrent (et osent) vivre au plus près de l’idéal porté par le symbole de la Rose unie à la Croix, chacun à la mesure de ses moyens.

Rose
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Myriam le Mer 21 Mar 2012, 19:06

Bonjour,

Eques Prometheus a écrit:J’ai pour ma part eu l’honneur et la chance de recevoir l’entièreté des filiations émanant de Mgr. Roger Caro ; que ce soit sur le plan Chevaleresque, Templier, Apostolique et Martiniste (Ordre Martiniste des Gardiens de Terre Sainte.)
C'est un plaisir de recevoir sur ce forum la visite de quelqu'un qui contribue à la perpétuation de l'idéal porté par Roger Caro. L'aurais-tu connu personnellement ? A cause du temps qui file, ceux qui l'on réellement connu (et compris) deviennent de plus en plus rares, et les plus sincères restent généralement dans la plus totale discrétion.

Eques Prometheus a écrit:Je peux d’ailleurs dire à ce sujet qu’il existe en France deux « pseudo-Grand Maîtres » (dont je tairai les noms), qui bien qu’ayant reçu régulièrement les initiations, les monnaient contre plusieurs centaine d’euros. Par de tels actes, je pense que ces personnes ne doivent pas être considérées comme des dignes représentantes des FAR+C.
De nos jours, c'est très rare de croiser le chemin de personnes qui donnent ou enseignent gratuitement sans nécessairement attendre d'argent en retour. Argent au autres gratifications qui flattent leur égo, évidemment : il n'y a pas que l'argent qui rémunère !

Eques Prometheus a écrit:Je Consacre également «Sub Conditione» des SS.II.II. Martinistes désireux de Travailler et Initier dans L’Ordre Martiniste des Gardiens de Terre Sainte.
L'enseignement Martinisme n'est donc pas éloigné de celui des FAR+C ? J'ai appris que Roger Caro aurait été membre d'une loge maçonnique, vraisemblablement selon le rite de Memphis-Misraïm. Il est vrai que plus on approche du sommet de la montagne, plus les différents sentiers se rejoignent et fusionnent.

Eques Prometheus a écrit:Je possède aussi copie d’un courrier pour le moins intéressant (si pas interpellant) écrit par Mgr. Roger Caro à Philippe de Coster où il est fait mention « d’écrire une (nouvelle) Legenda" pour L’Eglise de la Nouvelle Alliance…
Interpellant, en effet. Le "Legenda" nécessiterait-il d'être adapté afin de devenir plus compréhensible pour la génération actuelle, plutôt déculturée au niveau de l'hébreu, du grec et du latin, et donc moins "outillée" pour décoder cette œuvre issue d'une culture déjà en passe d'être oubliée ?

Eques Prometheus a écrit:(…) ce qui a surtout fait la légende des FAR+C, c’est bien l’aura toute particulière dont ils ont été entourés par le passé, et le fait qu’ils ont sans doute mieux, et pendant bien plus longtemps, su garder leurs secrets que les autres Ordres similaires. Mais une fois le voile levé, on découvre un dépôt, certes hautement spirituel et d’une très grande valeur (…)
Lorsque vous évoquez "l'aura toute particulière" et "le dépôt hautement spirituel", je me demande si vous ne faites pas allusion à ce que nous essayons d'exprimer ici par les mots d'"idéal Rose+Croix"…

Bien amicalement.
avatar
Myriam

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Eques Prometheus le Mer 21 Mar 2012, 20:28

@Calcédoine,

Tu as parfaitement raison, (tutoyons-nous, car c'est ainsi que cela se passe entre Frères et Soeurs)

L'important n'est pas le titre ou la filiation, mais surtout ce que l'on en fait. Si l'Esprit est absent, tout travail est vain, ou, tout au plus, demeure du domaine de l'érudition.

A propos de la filiation, il ne faut de toute façon ne pas se mettre le doigt dans l'oeil, je ne connais pas un Ordre Initiatique ou Spirituel qui peut se prévaloir d'une filiation ininterrompue depuis plusieurs siècles, il y a toujours une part de mythe, de légende... la filiation est davantage verticale qu'horizontale, et n'existe que parce que des Êtres de bonne volonté transmettent ce que eux-mêmes ont reçu à travers les époques. Les chartes et autres Patentes, si parfois nécessaires sur le plan administratif, ne sont que des feuilles de papier, ne l'oublions jamais. D'ailleurs, pour ce qui est de la communication que j'ai reçue, si j'ai pu consulter la charte que mon propre Consécrateur a reçue, je n'ai pas pu vérifier celle de son Consécrateur, je lui fais confiance, c'est tout, car ce qui compte vraiment, c'est de travailler de son mieux, et non d'avoir un joli diplôme !

Ceci dit, avoir un dépôt est nécessaire; chaque Ordre Initiatique a des pratiques qui lui sont propres. Si tous les Ordres ont le même but, ils ne proposent pas tous la même chose.

Quant à l'esprit de la Rose+Croix (je n'aime pas le terme "Rosicrucien", mais c'est un autre débat), on peut très bien en être habité sans même être membre d'un Ordre quelconque.
Tant que le Coeur et l'Amour sont présents, assorti d'une Volonté de "réunir ce qui est épars"...


@Myriam;

Je vais tenter de répondre à toutes tes questions:

1) Non je n'ai jamais rencontré Mgr. Roger Caro, ni Mgr. Philippe de Coster. La transmission que j'ai reçue d'un Frère de Bulgarie s'est présentée à moi de manière inattendue, ce fût une expérience particulière.

2) Fort heureusement, les Frères et Soeurs qui transmettent et initient sans rien demander en échange sont encore nombreux, le tout étant que ceux-ci sont rarement ceux qui étalent leur érudition sur internet. Ils oeuvrent dans la plus grande discrétion.
Pour ma part, telle est ma philosophie, elle vaut ce qu'elle vaut, mais la voici : Je n'ai jamais demandé de l'argent pour transmettre, mais je suis très prudent, et j'essaie d'être le plus complet possible, c'est pour cela que je ne pourrais pas prendre, ne fusse que 10 "étudiants" sous mon aile. En réalité, je ne fréquente que deux Ordres Initiatiques de manière régulière, dans lesquels j'ai pris des engagements, et j'en respecte les règlements. A côté de cela, vu que j'ai reçu des initiations ou communications "libres", j'ai tout pouvoir de transmission. Je n'ai pas peur d'affirmer de m'être déjà livré à des "échanges de bons procédés" (filiation contre filiation), mais au moins, j'ai toujours travaillé le plus sérieusement possible ce que j'ai reçu. Mais ce ne fut pas le cas de ce que j'ai reçu des FAR+C, ceci est arrivé de manière totalement fortuite...Ces filiations et documents que "j'échange comme des cartes panini" (dixit mon épouse Rougissant ), n'ont de sens que si je les travaille. Elles m'apportent beaucoup de choses en ce sens qu'elles me donnent de nouvelles pistes de réflexion dans les Ordres Initiatiques au sein desquels je suis régulièrement actif.

3) Je ne connais rien de l'éventuel parcours de Mgr. Roger Caro en Franc-Maçonnerie. Pour le Martinisme, il y a effectivement une filiation Martiniste au sein des FAR+C, et je rejoins tout point de vue, la finalité est similaire, mais la forme est nettement différente. Toutes les filiations FAR+C n'étant pas seulement Chrétiennes, mais aussi Catholiques, elles diffèrent donc du Martinisme "classique", si j'ose dire. Si je dois les transmettre à mon tour, ce sera toujours dans un aspect plus "universel"...

4) Pour ce qui est de la Legenda, je rejoins ton analyse, mais tu ne retrouves aucune influence Hébraïque chez Mgr. Roger Caro, qui était un Catholique "pur et dur", avec tout ce que cela implique.

5) Quand je parle "d'aura particulière" en ce qui concerne les FAR+C, je veux parler de la fascination que beaucoup de personnes ont pour cet Ordre, qui a su rester dans le secret le plus total pendant très longtemps. Contrairement à ce que beaucoup avancent, il n'y a pas eu de réelle ouverture en 1970, mais bien au début des années 2000, lorsque Mgr. Philippe de Coster a finalement consenti à rendre publics certains enseignements concernant les sept degrés Alchimiques des FAR+C. Quant au dépôt "hautement spirituel", je veux parler des enseignements, rituels et pratiques propres aux FAR+C, fort différents des autres organisations se réclamant de la Rose+Croix, même si toutes convergent dans le même sens et vers ce que l'on peut effectivement définir comme étant "L'Idéal de la Rose+Croix".

LVX

Frater Prometheus


Dernière édition par Eques Prometheus le Jeu 22 Mar 2012, 07:53, édité 5 fois
avatar
Eques Prometheus

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Myriam le Mer 21 Mar 2012, 21:20

Merci pour ces éclaircissements, Eques Prometheus.

Tu évoques une filiation providentielle par l'entremise de la Bulgarie… Oui, il y a de ces étrangetés apparentes ! Comme j'aime le répéter : "Quand ça doit, ça doit !", ce par quoi je veux dire que quand la Providence le veut (ou le destin, diront d'autres, même si je crois que rien ne soit irrémédiablement écrit), alors il en est ainsi. Ou alors, dit autrement "Quand l'élève est prêt, le maître arrive", et cela survient parfois par le biais de circonstances improbables parce que c'est le moment, à l'occasion de rencontres qu'on n'aurait pas crues possibles tellement elles enchaînent des "hasards" improbables…

Autre sujet. A propos de ta réponse 4), il est vrai que le Legenda ne se signale pas par une orientation hébraïque, pourtant, Roger Caro était intéressé par cette langue, puisqu'il a passé une grande partie de sa vie à la traduction alchimique du Siphra di Tzéniutha de Moïse, comme je le mentionne dans le sujet CheminCroisé Kabbale et Alchimie. Il en a résulté un travail incomplet, peu satisfaisant, publié à titre posthume en 1998 par son fils Daniel. Cela dit, il est en effet clair que la tradition R+C est chrétienne par essence.

Non seulement Chrétienne, mais aussi Catholique, précises-tu. Pourquoi spécialement Catholique ? Et de quel Catholicisme parle-t-on ? Car il est difficile de comparer le Catholicisme d'avant le Concile Vatican II de celui d'après, de même qu'il est difficile de comparer le Catholicisme européen actuel de l'africain ou du sud-américain. Et même si nous parlons exclusivement du Catholicisme d'avant Vatican II, encore faudrait-il nuancer en tenant compte des influences romaines ou orientales (CheminCroisé Chevetogne), ou irlandaises (Ile de Mull, CheminCroisé Dom Marmion, etc.), voire celtiques ou druidiques si on se place au tout début de l'évangélisation des Gaules…

Bien amicalement.
avatar
Myriam

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Eques Prometheus le Mer 21 Mar 2012, 23:35

Myriam a écrit:Non seulement Chrétienne, mais aussi Catholique, précises-tu. Pourquoi spécialement Catholique ? Et de quel Catholicisme parle-t-on ? Car il est difficile de comparer le Catholicisme d'avant le Concile Vatican II de celui d'après, de même qu'il est difficile de comparer le Catholicisme européen actuel de l'africain ou du sud-américain. Et même si nous parlons exclusivement du Catholicisme d'avant Vatican II, encore faudrait-il nuancer en tenant compte des influences romaines ou orientales (CheminCroisé Chevetogne), ou irlandaises (Ile de Mull, CheminCroisé Dom Marmion, etc.), voire celtiques ou druidiques si on se place au tout début de l'évangélisation des Gaules…
---> C'est simple, les documents de L'Eglise de la Nouvelle Alliance portent en entête "Rite Catholique-Pour L'Unité avec le Vatican".... Ce qui n'est pas, mais alors pas du tout ma tasse de thé!!!

Mais vu qu'il s'agit d'une communication libre, je prends les Outils qui me correspondent, et laisse les autres... j'ai reçu une Charte et tous les documents, je ne suis tenu à aucun Serment particulier, si ce n'est un engagement de ne pas monnayer ce que j'ai reçu.

LVX

Frater Prometheus


Dernière édition par Eques Prometheus le Jeu 22 Mar 2012, 07:52, édité 3 fois
avatar
Eques Prometheus

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Eques Prometheus le Jeu 22 Mar 2012, 07:22

Vu l'intérêt de certains, je vais réunir et "trier" les documents que j'ai reçu sous formes de nouveaux fichiers PDF et les mettre à disposition des personnes réellement intéressées. Je rigole

Naturellement, un tel travail ne se fera pas du jour au lendemain,

avatar
Eques Prometheus

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Sherlock le Jeu 22 Mar 2012, 08:23

Hum hum…

Ladies and Gentlemen, bonjour.

Eques Prometheus a écrit:
Myriam a écrit:Non seulement Chrétienne, mais aussi Catholique, précises-tu. Pourquoi spécialement Catholique ? Et de quel Catholicisme parle-t-on ? (…)
---> C'est simple, les documents de L'Eglise de la Nouvelle Alliance portent en entête "Rite Catholique-Pour L'Unité avec le Vatican"....
Bien sûr, mais alors, n’est-ce pas introduire une confusion entre, d’une part, les FAR+C, et d’autre part l’ENA (ultérieurement devenue EUNA, Eglise Universelle de la Nouvelle Alliance) ?

Les deux entités vont de pair, c’est évident : pas de rosicrucianisme sans spiritualité, pas d’église chrétienne authentique sans la Rose+Croix comme symbole de son idéal. Pourtant, Roger Caro en a souligné la différenciation de son vivant. Par la suite, plusieurs personnes se réclamant de son héritage, ont entretenu la confusion pour tirer la couverture à eux. Ayant participé à l’une ou l’autre des assemblées, il leur était commode d’attirer à eux les gens intéressés par la pensée du fondateur disparu en se prévalant de la succession de l’ensemble de son œuvre.

Il est aussi une autre distinction à apporter. Les Frères Aînés de la R+C, même s’il s’agissait d’une structure moderne rebâtie sur base d’une part de légende, se voulaient la perpétuation d’une tradition ancestrale. Tradition englobant à la fois un idéal, un enseignement théorique et pratique, et une religiosité. L’EUNA, bien que basée sur la forme gallo-française du catholicisme, et donc aussi héritière de rituels anciens, se voulait plutôt tournée vers l’avenir, vers l’œcuménisme, vers l’universalité : une tentative d’embryon d’Eglise plus spirituelle, moins soumise aux dérives humaines, plus proche d’un idéal que d’une structure hiérarchisée. Tout en véhiculant aussi une tradition, un enseignement, et la diffusion de l’Alchimie, L’EUNA avait vocation d’ouverture au monde, là où les FAR+C préféraient l’efficacité dans la discrétion.

Par rapport à ces tendances initiales, qu’en est-il aujourd’hui de l’OSIFAR+C ? Cette structure propose-t-elle une sorte de fusion des objectifs des FAR+C et de l’EUNA réunis ?

Ayez une bonne journée,
Sincèrement vôtre.
avatar
Sherlock

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  i maestri cantori le Jeu 22 Mar 2012, 09:08

Je croyais que l'initiation n'était pas un rituel.
Je croyais que c'était comme une dent qui tremble et que la moindre pression menace de faire tomber. Et ainsi, soudain, elle tombe au moment où on ne s'y attend pas.
Je croyais que Madame la Lune et Messieurs les solstices et équinoxes se chargeaient de donner les derniers coups de grâce à la dent tremblante.
Je dois donc revoir ma copie ?



Dernière édition par i maestri cantori le Jeu 22 Mar 2012, 13:19, édité 2 fois
avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Eques Prometheus le Jeu 22 Mar 2012, 12:27

Sherlock a écrit:Hum hum…

Ladies and Gentlemen, bonjour.

Eques Prometheus a écrit:
Myriam a écrit:Non seulement Chrétienne, mais aussi Catholique, précises-tu. Pourquoi spécialement Catholique ? Et de quel Catholicisme parle-t-on ? (…)
---> C'est simple, les documents de L'Eglise de la Nouvelle Alliance portent en entête "Rite Catholique-Pour L'Unité avec le Vatican"....
Bien sûr, mais alors, n’est-ce pas introduire une confusion entre, d’une part, les FAR+C, et d’autre part l’ENA (ultérieurement devenue EUNA, Eglise Universelle de la Nouvelle Alliance) ?

Les deux entités vont de pair, c’est évident : pas de rosicrucianisme sans spiritualité, pas d’église chrétienne authentique sans la Rose+Croix comme symbole de son idéal. Pourtant, Roger Caro en a souligné la différenciation de son vivant. Par la suite, plusieurs personnes se réclamant de son héritage, ont entretenu la confusion pour tirer la couverture à eux. Ayant participé à l’une ou l’autre des assemblées, il leur était commode d’attirer à eux les gens intéressés par la pensée du fondateur disparu en se prévalant de la succession de l’ensemble de son œuvre.

Il est aussi une autre distinction à apporter. Les Frères Aînés de la R+C, même s’il s’agissait d’une structure moderne rebâtie sur base d’une part de légende, se voulaient la perpétuation d’une tradition ancestrale. Tradition englobant à la fois un idéal, un enseignement théorique et pratique, et une religiosité. L’EUNA, bien que basée sur la forme gallo-française du catholicisme, et donc aussi héritière de rituels anciens, se voulait plutôt tournée vers l’avenir, vers l’œcuménisme, vers l’universalité : une tentative d’embryon d’Eglise plus spirituelle, moins soumise aux dérives humaines, plus proche d’un idéal que d’une structure hiérarchisée. Tout en véhiculant aussi une tradition, un enseignement, et la diffusion de l’Alchimie, L’EUNA avait vocation d’ouverture au monde, là où les FAR+C préféraient l’efficacité dans la discrétion.

Par rapport à ces tendances initiales, qu’en est-il aujourd’hui de l’OSIFAR+C ? Cette structure propose-t-elle une sorte de fusion des objectifs des FAR+C et de l’EUNA réunis ?

Ayez une bonne journée,
Sincèrement vôtre.
Plusieurs choses:

- L'OSIFAR+C est, par sa filliation, une descendance de L'Ordre Souverain des Frères Aînés de la Rose+Croix. L'adoption d'une dénomination différente est d'ailleurs bien là par honnêteté intellectuelle. Il ne s'agit pas du même Ordre.

- Certes, pas de Rose+Croix sans Spiritualité. Certes, l'on peut parler de Tradition Chrétienne, certes l'on peut parler "d'Eglise Intérieure", comme d'autres parlerons du Temple Intérieur ou encore du Corps de Gloire. Mais il peut y avoir idéal Rose+Croix sans Eglise en tant que structure, et donc, sans Eglise Catholique. L'OSIFAR+C s'il véhicule l'initiation Alchimique et,l'initiation Martiniste des FAR+C, je suis aussi pour l'honnêteté en tant que "maillon" de la filiation; ces choses m'ont été communiquées "en même temps" qu'une autre Consécration, je me verrais mal me dire Evèque ou que sais-je. De toute façon, ce n'est pas l'optique de mon travail. Libre à ceux qui le veulent de rejoindre une Eglise, moi, je ne propose pas cela, qui, de toute façon, ne rejoint pas mes convictions.

- L'OSIFAR+C n'est pas une structure avec un siège social etc. c'est une association de fait, de Frères et de Soeurs qui échangent et travaillent selon certaines méthodes, dans la "mouvance" des FAR+C, en utilisant les techniques de ces derniers.

Si l'on veut se tourner vers la filiation "pure et dure" des FAR+C, ce qui est parfaitement louable, il faut se tourner vers Mgr. Philippe de Coster. Lui, pourra répondre à cette demande.

En ce qui me concerne, je suis là pour partager librement, mais je le fais en accord avec ma conscience, je ne saurais aller contre cette dernière. Et s'il m'avait été demandé de contracter un Serment contraire à mes convictions, j'aurais décliné le Dépôt qui m'a été transmis,

LVX

Frater Prometheus.


Dernière édition par Eques Prometheus le Jeu 22 Mar 2012, 20:25, édité 2 fois
avatar
Eques Prometheus

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 21/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Sherlock le Jeu 22 Mar 2012, 18:31

Eques Prometheus a écrit:En ce qui me concerne, je suis là pour partager librement, mais je le fais en accord avec ma conscience, je ne saurais aller contre cette dernière. Et s'il m'avait été demandé de contracter un Serment contraire à mes convictions, j'aurais décliné le Dépôt qui m'a été transmis,
Hahum !
Voilà qui a le mérite d'être franc, honnête, sincère et clair.
Merci pour ces réponses, Chevalier Prométhée.
avatar
Sherlock

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Trinity le Jeu 22 Mar 2012, 19:17

i maestri cantori a écrit:Je croyais que l'initiation n'était pas un rituel.
Je croyais que c'était comme une dent qui tremble et que la moindre pression menace de faire tomber. Et ainsi, soudain, elle tombe au moment où on ne s'y attend pas.
Je croyais que Madame la Lune et Messieurs les solstices et équinoxes se chargeaient de donner les derniers coups de grâce à la dent tremblante.
Je dois donc revoir ma copie ?
Pas nécessairement, i maestri cantori. Chacun essaie de se forger une représentation de ce que peut être l'initiation. Cela reste un mystère tant qu'on n'est pas passé par là. Ton allégorie est parlante, sauf qu'elle ne décrit pas pourquoi la dent est devenue branlante !

Pour une approche de ce qu'est l'initiation, voir aussi le sujet CheminCroisé Définition de l'initiation.
avatar
Trinity

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  i maestri cantori le Jeu 22 Mar 2012, 21:37

La dent devient branlante à forces des épreuves, des échecs, des déceptions de la vie?
Et le service envers les autres nous met parfois dans des situations qui n'étaient pas pour notre tension nerveuse...
Les lectures modifient nos conceptions des choses.
Tout ceci ne contribue t-il pas à rendre la dent branlante?



avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Christian Hersey le Dim 03 Juin 2012, 14:06

Bonjour,

Je me permets de revenir sur les échanges traitant du rituel "Catholique" de l'Eglise de la Nouvelle Alliance fondée par R. Caro, car je pense que l'aspect "Catholique" ou "Pas Catholique" est totalement accessoire.

Vers la cinquantaine, l'alchimiste bien connu a progressivement réorienté sa vie vers plus de spiritualité, vers plus de "religiosité", comme je l'ai exposé dans le fil CheminCroisé Roger Caro (1911 – 1992). Soucieux de transmettre ses conceptions, il a tenté de mettre sur pied une structure susceptible de perpétuer sa compréhension du monde, laquelle permit les faits peu ordinaires décrits par ailleurs. Mieux qu'une association de fait, un club ou une société commerciale, à une époque où le courrier était lent et les distances onéreuses, à une époque où Internet n'était même pas envisageable puisque l'ordinateur personnel n'existait pas, ni le téléphone portable (GSM) d'ailleurs, une Eglise semblait une bonne formule pour véhiculer à la fois un enseignement et des valeurs telles que la relation au Divin, la fraternité, la discipline (mentale), la gratuité, etc. On a vu qu'il fit plusieurs tentatives afin de trouver une formule adéquate. Ce furent l'ENA, puis l'EUNA, tantôt en calquant le rituel catholique, tantôt se réclamant de l'Eglise Gallicane, tantôt recherchant la reconnaissance de Rome afin de ne pas aller à l'encontre des traditions sacrées fortement ancrées dans les populations à l'époque, mais sans ignorer que la radiesthésie n'était pas en odeur de sainteté auprès du clergé occidental. Parallèlement, il visait aussi à promouvoir l'universalité par-delà les rites et les dogmes, car la religiosité qui l'animait se voulait transcender les "querelles de chapelles". C'est ainsi qu'il ajouta à sa "crypte" des éléments bouddhistes ou paléo-égyptiens, par exemple.

Les partisans d'un rite donné pourraient dénigrer cette démarche, en utilisant le mot "syncrétisme" dans un sens péjoratif, comme je l'ai lu dans certaines publications émanant de très grandes églises notoires. Pareil dénigrement laisse suspecter la récupération et la monopolisation, car le Divin n'a pas de frontières.

R. Caro voulait plus d'universalité, plus d'unité entre les fraternités. Logique, alors, qu'il entrât dans un jeu de consécrations mutuelles avec d'autres Eglises peu représentées issues de filiations diverses, garantissant ainsi une authenticité canonique incontestable à toutes ces divers rites. Ce fut peut-être une fausse bonne idée, parce que la validité canonique des consécrations épiscopales ne transforme pas nécessairement les bénéficiaires de ces sacrements en authentiques prêtres, c'est-à-dire en d'authentiques intermédiaires entre Dieu et les hommes. Non seulement cela dilua son message, me semble-t-il, mais surtout cela permit aux "chasseurs de titres prestigieux" d'accrocher de nouveaux trophées à leur collection. Car à côté des chercheurs sincères et des gens profondément et authentiquement religieux, il y a aussi des baratineurs qui aiment flatter leur propre égo et attirer le client. De ces consécrations mutuelles, il en sortit donc du bon et du pas bon. Car si le Divin n'a pas de frontières, l'ivraie n'en a pas non plus et ses semences, sentant d'où vient le vent, parviennent toujours à se mêler au bon grain. Transcender les filiations et les rites était une idée grandiose, mais peut-être pas efficace par rapport à l'objectif envisagé. Retenons de cette aventure que le choix du rite adopté n'est probablement pas prépondérant. Ce qui ne veut pas dire que les rites et les rituels n'aient pas d'importance !

Les rituels peuvent, dans certains cas, avoir un impact direct sur notre monde, être efficaces par eux-mêmes. Cela relève de la pensée magique, primitive, diront certains sceptiques. Pourtant, CheminCroisé Philippe Descola a montré que d'autres relations au monde, très étrangères à notre pensée occidentale, étaient pertinentes et efficaces. De son côté, Villachicoubis nous expose la pensée cabaliste et son efficacité dans son CheminCroisé périple alchimique. Mais de façon générale, le rituel importe moins que l'état d'esprit dans lequel se trouvent ceux qui y participent. Là réside le principal : la façon de penser le monde. Le but d'un rituel, qu'il s'agisse de changer de tenue vestimentaire, de se laver selon des règles strictes, de chanter, de brûler de l'encens, d'accomplir des gestes ou des actes, c'est surtout de marquer le passage entre le mode de fonctionnement profane et le mode de fonctionnement sacré, et d'accompagner les participants dans leur cheminement au sein du moment sacré.

Qu'une bougie soit blanche ou verte, qu'on se vête en chinois ou en prêtre latin, cela n'est probablement pas neutre, mais pas essentiel non plus. Le rituel peut éventuellement être opérant (je ne prends pas position sur ce point), mais son rôle premier est d'aider à modifier l'état de conscience du participant, à le sensibiliser à l'importance du moment sacré. La disposition d'esprit engendrée par le rituel est beaucoup plus déterminante pour une reconnexion au Divin que le rituel lui-même. A une autre échelle, il en va de même du rite, qui constitue le système de référence cohérent visant au même but : encadrer la modification d'état d'esprit de ceux qui y adhèrent.
avatar
Christian Hersey

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  L'aspirant le Mar 14 Jan 2014, 23:21

Bonjour à vous tous.
Je suis nouveau sur ce forum. Ceci est ma première intervention.
J'ai eu le plaisir de faire la connaissance de Roger Caro au tout début des années (19)70.
C'est l'alchimie qui m'a amené à lui. Je ne l'ai jamais regretté.

J'ai dans ma bibliothèque ceux des livres concernant l'alchimie et les F.A.R.C. écrits par lui, quel qu'ait été le nom de l'auteur sur la couverture.
Ces livres étaient réservés aux F.A.R.C. et à "ceux que le hasard nous amènerait"...
Ils étaient réservés (en ce temps là mais les temps changent...) à 250 personnes.
Je suis l'une des 250 personnes que le hasard lui a amenées.

J'ai rencontré, par hasard (?) il y a quelques années, celui qui se dit son successeur à la tête de l'E.N.A. (ou E.U.N.A.).
J'avoue avoir été fort surpris par cette succession.

Je suis ici à cause de tous mes sujets d'intérêt : alchimie, Rose Croix, F.A.R.C., Rennes-le-Château, ésotérisme et bien d'autres.

J'ai énormément apprécié la qualité des interventions postées ici à propos des Rose Croix.

A bientôt.

L'aspirant

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 14/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Calcédoine le Mer 15 Jan 2014, 19:22

Bienvenue à toi, L'aspirant.

S'il est vrai que notre BlogForum a, au fil du temps, multiplié les thèmes abordés afin de constituer autant de portes d'entrées correspondant aux sujets susceptibles d'intéresser les différents Chercheurs, il est tout aussi vrai que sa mise en ligne découle du souhait de quelques-uns d'explorer l'ésotérisme chrétien, et plus particulièrement celui que symbolise CheminCroisé Roger Caro : la combinaison de CheminCroisé l'Alchimie et de l'esprit CheminCroisé Rose+Croix, combinaison teintée de religiosité, d'humanisme, mais surtout de pratique opératoire, oratoire et laboratoire. Il n'est quelquefois pas inutile de rappeler cette origine (remontant à avril 2008), car c'est toujours cet état d'esprit qui nous sert de fil conducteur principal aujourd'hui, quoique plus discrètement qu'à cette époque...

Car nous avons ensuite laissé grandir séparément les deux thématiques, pourtant intriquées : d'une part l'aspect Rose+Croix afin d'ouvrir l'espace aux rosicrucianismes et sujets qui s'y rapportent, d'autre part l'aspect Alchimie, pour que divers courants puissent s'y épanouir, y compris l'univers fulcanellien qui nous est cher. Puis vinrent d'autres sujets connexes pas si éloignés qu'il n'y paraîtrait au premier abord : la CheminCroisé Tarologie, le CheminCroisé Symbolisme, l'Astrologie, les spiritualités, les cosmogonies, la Nature… Sans oublier CheminCroisé l'Humour, surtout l'autodérision, qui permet de conduire une difficile recherche avec sérieux sans se prendre au sérieux !

L'aspirant, j'espère que ton cheminement via l'Œuvre de Roger Caro pourra trouver ici un espace d'expression susceptible d'apporter des clefs à nos lecteurs.
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Myriam le Jeu 16 Jan 2014, 10:49

Bonjour L'aspirant,

Enchantée de discuter avec quelqu'un qui a connu Roger Caro au tout début des années 1970 et j'espère de tout cœur en apprendre un peu plus sur ce personnage hors du commun que j'apprécie beaucoup depuis des années.

En février 2010, j'avais établi CheminCroisé une liste de livres écrits par Roger Caro sur base de l'ouvrage "Ces hommes qui ont fait l'alchimie du XXème siècle" (collectif, Geneviève Dubois Editions, 1999). Sais-tu si Roger Caro a écrit d'autres ouvrages que ceux repris dans cette liste ?

Bien amicalement,
avatar
Myriam

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  L'aspirant le Jeu 16 Jan 2014, 14:27

Bonjour Myriam,

J'ai facilement reconnu dans ma bibliothèque les livres que tu cites, du moins ceux qui concernent l'alchimie.
Je compte parmi ceux-ci "Legenda des Frères Aînés de la Rose+Croix".
Je n'en connais pas d'autres que Roger Caro aurait écrit.

Amicalement

L'aspirant

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 14/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  loup le Jeu 16 Jan 2014, 17:08

bj, je pense que Myriam a donné la totalité de ses œuvres, et que tout a été dit sur ce Mr qui a été mon "guide" à une époque. Tout ce que l'on peut en savoir, son fils Daniel ayant concouru à une certaine démystification. Il a fait ce que le destin lui a "donné", sur sa route ; il en va de même pour tous. Comme Canseliet, il a permis la "résurgence" d'un art quelque peu tombé en désuétude. Le juger est facile, mais faire ce qu'il a fait n'est pas donné à tout le monde. Une page est tournée, qui va maintenir ce "livre" ouvert ??????

loup

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  L'aspirant le Jeu 16 Jan 2014, 19:11

"tout a été dit sur ce Mr"
"une certaine démystification"
"'un art quelque peu tombé en désuétude"
"Le juger est facile"


Voila bien des affirmations auxquelles j'ai du mal à souscrire.

L'aspirant

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 14/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Trinity le Jeu 16 Jan 2014, 19:57

J'approuve entièrement la judicieuse mise en exergue, par L'aspirant, de tels jugements inobjectifs et tendancieux qui laissent supposer des visées suspectes.
Suspect
Je serais moi-même intervenue si j'avais découvert plus tôt de ces propos insidieux. Les textes de Daniel Caro représentent un précieux témoignage d'un vécu personnel, mais quant à parler de "démystification", encore eut-il fallu démontrer une mystification préalable. Laquelle n'apparaît nullement dans les écrits de D. Caro pour "Ceux qui savent lire".


Dernière édition par Trinity le Jeu 16 Jan 2014, 20:04, édité 1 fois
avatar
Trinity

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frères Aînés de la Rose+Croix

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum