Voie du cinabre

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Soupe au Cinabre (suite)

Message  Chèvre le Ven 31 Juil 2009, 04:26

Les amis, si vous pensez pouvoir discuter du cinabre entre alchimistes tranquillement, sans voir des poils de chèvre atterrir dans votre soupe primordiale, vous vous trompez lourdement... !

Comme je suis tous les conseils donnés ici (meilleure façon de devenir complètement fou ??), j'ai lu Alchimie de René Alleau. Or, page 38 (réédition des Editions Allia, 6€10), je lis ceci sur le cinabre :

René Alleau a écrit:
Ultérieurement, la difficulté et les prix des opérations alchimiques diminuèrent l'importance pratique, sinon théorique, de ces techniques.
Elles étaient, en effet, compliquées et dispendieuses, en dépit de leur simplicité apparente: la préparation et l'absorption du cinabre (dan), un sulfure naturel rouge de mercure. A vrai dire, l'expression même de cinabre mâle (yang-dan) qui désignait le procédé alchimique par différence avec le nom de cinabre femelle (yin-dan), donné aux procédés alimentaires et respiratoires, suffit à montrer que l'on doit se méfier d'une traduction chimique sommaire du mot dan.

En résumé : cinabre / sinologie ? La preuve est faite : cette façon de chinoiser est bien ancienne, en alchimie ! L'Empire du Milieu et ses traditions d'agriculture et de forge, de métallurgie, de labourage par le feu, serait-il le Shennong CheminCroisé manquant?

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Montaléchel le Ven 31 Juil 2009, 19:24

Bonjour Chèvre. Je ne voudrais pas avoir l'air de trop insister, mais je persiste à dire que cette voie alchimique n'a rien de chinois, puisque ce cinabre est allégorique, comme je le disais CheminCroisé ici plus avant.

En ce qui concerne le coût, Myriam en parlait judicieusement dans CheminCroisé Alchimie, voie d'éveil, et encore dans CheminCroisé le présent fil, et c'est 3 x rien :
La Véritable Alchimie appelle tout un chacun, même le plus démuni : elle doit permettre au chercheur sincère, même s’il vit dans une région isolée, ou s’il n’a pas beaucoup d’argent, de pratiquer la recherche du Grand Œuvre avec les moyens dont il dispose, sans tous les accessoires sophistiqués de notre monde moderne qui sont souvent coûteux et que l’on trouve principalement dans les commerces spécialisés.
Si c'est exact, alors tombent les estimations financières de René à l'eau, parce qu'il se réfère (de bonne foi) aux "dispendieux" souffleurs.
Mage Chimie01 Clown Chimie02
Pas aux discrets alchimistes.

Montaléchel

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Chèvre le Ven 31 Juil 2009, 19:42

Allô, René ?

Oui Montaléchel, mais je ne crois pas que René Alleau soit d'un autre avis que myriam et toi, bien au contraire, puisqu'il précise :

"on doit se méfier d'une traduction chimique sommaire du mot dan."


du mot dan : c'est à dire du mot cinabre. C'est même la raison pour laquelle j'ai posté cette citation, pour tout dire. Maintenant, c'est toi l'alchimiste ici : tu as le droit d'engueuler qui tu veux. Sarcastique

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Montaléchel le Ven 31 Juil 2009, 21:08

Chèvre a écrit:je ne crois pas que René Alleau soit d'un autre avis que myriam et toi, bien au contraire
Ah oui ?
Ah ben oui, en effet…
Ah ben alors, tout le monde est à peu près d'accord.
Y compris Wikipédia, où je découvre que sa page CheminCroisé Cinabre dit (entre autres) :
Dans la théorie mystique chinoise du qi, le « champ du cinabre » (dantian)
est un point situé dans le bas-ventre et où se concentre l'énergie vitale.
Chèvre a écrit:tu as le droit d'engueuler qui tu veux
Montaléchel répond :
Non merci. Je ne le permettrais pas; c'est contraire à mes idéaux. Pas question
Et d'ailleurs, ça ferait tache sur ce forum.
(NB.: "Je" ne suis pas alchimiste. L'Alchimie n'est pas égotique. Tout un chacun est potententiellement Alchimiste.)

Montaléchel

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Chèvre le Sam 01 Aoû 2009, 07:40

Montaléchel a écrit:Tout un chacun est potententiellement Alchimiste.
Choqué ! Potententiellement ?? Ah ok ! tu veux dire que ce n'est pas une histoire de potentats.... Ou encore que c'est "un po tentant !"...

...quoiqu'il en soit, béni sois-tu pour tes bonnes paroles, et en ton honneur, je change d'avatar :


Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Montaléchel le Sam 01 Aoû 2009, 09:43

Ce con de Montaléchel a écrit:potententiellement
Et mêêêêrde…
je me suis auto-gourré !
Ainsi donc, falaise, rochers, cabri, c'est fini ?
Elle est bien sympa cette nouvelle chèvre qui "monte à l'échelle". Daccord
Puissions nous tous nous élever plus haut que ce barreau supérieur de l'échelle (de Jacob ?) et folâtrer dans les sommets parmi les bouquetins, ces capridés des hauteurs. Peut-être par la face nord et la voie du cinabre, ce qui n'est pas une grimpe facile; mais là-haut, parmi nos potes tant en ciel, plus haut que les voiles de nuages, la lumière est si belle, le ciel si pur, et les étoiles si brillantes semblent tellement proches !

Montaléchel

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Henri Schersch le Mar 01 Déc 2009, 17:37

En début de fil, Myriam nous parlait des sources du cinabre matériel. Voici un complément d'information technique et historique trouvé dans le mensuel S&A.

Environnement
Le mercure polluait le Pérou Précolombien

Les cours d'eau d'Amérique centrale étaient déjà pollués au mercure, il y a 3000 ans. Colin Cook et ses collègues de l'université de l'Alberta (Canada) en ont retrouvé la trace dans les sédiments de deux lacs de la région de Huancavelica, au centre du Pérou. Les carottes, prélevées au sud du gisement de Santa Barbara tristement surnommé «la mine de la mort», ont révélé que l'exploitation avait commencé vers 1400 avant J.-C., pour atteindre un pic aux alentours de 500 avant J.-C. La civilisation Chavin de Huantar utilisait le sulfure de mercure ou cinabre pour produire une poudre rouge vermillon. Très prisé des dignitaires, ce pigment était indispensable aux cérémonies religieuses. Dès 1450, la civilisation inca en fit à son tour un usage massif. Et l'exploitation du métal toxique s'intensifia encore un siècle plus tard avec l'arrivée des conquistadors. Les Espagnols se servaient de mercure pur pour réaliser l'amalgamation, c'est-à-dire pour séparer l'argent de son minerai. Or, ce métal liquide est hautement volatil dans l'atmosphère. Sa manipulation a entraîné un dégagement gazeux dont on retrouve les traces dans les sédiments de l'ensemble de la région, comme en témoigne un troisième prélèvement effectué dans un lac situé à plus de 200 kilomètres de Huancavelica.


Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 46
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  aliboron le Mer 02 Déc 2009, 03:27

Bonjours à tous,

Calcédoine a écrit: tout symbole est relié à la chose qu'il symbolise, et permet de manipuler celle-ci. Le symbole n'est jamais arbitraire : il est l'outil adéquat qui permet d'agir sur le réel.
En effet, c'est la base de toute magie opérative, mais il y a la problématique soulevée par le Message Retrouvé qui énonce :
Ce qui touche l'oeil n'est pas vu
et
Quand le symbole est une réalité, il est impossible de le découvrir sans l'aide de Dieu. L'évidence du mystère aveugle les plus savants.
N'oublions pas que la plate pensée humaine est impuissante à résoudre ce qui est de l'ordre de la Révélation : Materia prima et Feu secret.

Merci à Charly de nous avoir remis les pendules à l'heure; tout en laissant entendre que le dit-réel (incluant les dits-symboles... et leurs manipulateurs-précoces...) n'est pas si simple; ou trop simple. Ce qui peut revenir au même, vu de notre lorgnette.
D'autre part, s'il est possible que le symbole ne soit "jamais arbitraire", il vaut mieux se rappeler qu'il n'en reste pas moins... ambigu (paradoxal, si l'on préfère).
Comme disait un ancien : "C'est le même feu qui, au paradis éclaire les uns, et en enfer, brûle les autres".

Materia prima et feu secret... là je n'ai pas d'avis; juste l'impression fugitive qu'ils font la paire, comme Laurel et Hardi.

Préfèrant les questions aux réponses, et ayant lu sur ce fil que la présence de la kabbale juive se faisait trop rare, je ne résiste pas à la tentation de proposer à vos attentions cette "hypothèse" d'Abraham Aboulafia. Soit, de quoi (ou, de qui) sommes-nous le symbole ?
On peut supposer qu'une fois cette question "résolue", le reste suivra. Les symboles étant peut-etre reliés entre eux comme jadis les saucisses... le tout étant de tirer la bonne dès le départ.

Peut-être... qu'entre subjectivement-objectif et objectivement-subjectif notre coeur balance ?

Sache que le secret de la prophétie révèlé pleinement au prophète consiste en ce qu'il voit de façon soudaine la forme de lui-même (son double) debout devant lui, puis s'oublie et s'absente de lui-même, voyant sa propre forme devant lui dialoguant avec lui et lui dévoilant l'avenir. Et c'est à ce propos que les Sages ont dit concernant ce propos : "elle est grande la force des prophètes qui rendent une forme similaire à leur formateur". Et le Sage, rabbi Abraham ibn Ezra écrit : "Celui qui entend est un homme, et celui qui parle est un homme".

Je précise juste que "l'avenir" en question n'a rien de commun avec le divinatoire; il s'agit plutôt de l'éternel présent, vécu sur le mode "immanence-imminence"... propre à une station donnée sur le chemin.
Citation (trop courte, je vous le concède) prélévée dans l'ouvrage consacré à cet immense kabbaliste par Moshe Idel, éditions du Cerf.

La même problématique, sollicitant, platoniquement (en apparence) : la poule-ou-l'oeuf, a été traitée dans le soufisme; on en trouve un bon résumé dans l'essai d'Henri Corbin intitulé "Face de Dieu, face de l'Homme".

Et pour ceux que ces monothéismes exaspèrent, une approche plus moderne de cette intrigue fut commise par le dénommé Castaneda. Cet auteur, controversé et récemment démasqué comme imposteur, ("l'art est un mensonge qui dit la vérité", disait Oscar Wilde) traite brillament de cette réflexion de la forme humaine (et en conséquence : des autres qui s'ensuivent...) dans son roman intitulé "le second anneau de pouvoir".

En espérant vous avoir un peu diverti, ou "manipulé"...

Cordialement
aliboron.

aliboron

Nombre de messages : 208
Age : 59
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Sakapus le Mer 01 Déc 2010, 14:27

Bonjour à tous, bonjour Myriam,

Myriam a écrit:Lorsqu’on parle de la voie du cinabre, on ne peut s’empêcher d’évoquer Roger Caro, un des plus grands Alchimistes de notre temps, qui a réalisé le Grand Oeuvre dans trois voies soit : Humide, Sèche et Sacerdotale.
Caro n'était pas Adepte.[1]
Ce dont nous pouvons lui être toutefois reconnaissant, c'est d'avoir contribué à faire connaître l'Alchimie à son époque.

Myriam a écrit:La voie Sacerdotale est non réalisable par un homme qui n’est pas l’Elu de Dieu.
Ben voyons ! Très heureux
Le Sieur Caro serait donc Elu de Dieu ? Choqué !
Pourquoi pas ! Après tout, il se dit "réincarnation d'Hermès"[2] dans Pléiade (page 158) ... tout va bien... tant qu'il y a des gogos pour y croire !

Je n'ai rien contre toi Myriam, j'espère que tu l'auras compris.

Amicalement.
Modération collective :
[1] Cette affirmation non fondée n'engage que la responsabilité de l'auteur du message.
[2] La vérification dans le texte cité en référence démontre la fausseté de cette affirmation.

Sakapus

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Ludivine le Mer 01 Déc 2010, 14:44

Bonjour à tous, Bonjour Sakapus,

Sakapus a écrit:Le Sieur Caro serait donc Elu de Dieu ?
A ton avis, ne sommes-nous pas tous, les Elus de Dieu ?

Amicalement,
Ludy.

Ludivine

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Sakapus le Mer 01 Déc 2010, 15:13

Salut Ludy,

Soit nous le sommes tous, soit personne ne l'est.
Le Soleil brille pour tout le monde.

Amicalement.

Sakapus

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Sakapus le Ven 03 Déc 2010, 14:09

Bonjour à tous,

Garfield a écrit:Le KOH soit la potasse caustique est un sel. On ne peut commencer le Grand Oeuvre sans avoir préalablement préparé son sel, soit le sel philosophique qui est obtenu d’une façon purement chimique. Sa fabrication demande beaucoup de temps, de patience et d'énergie.
De nos jours, le KOH est disponible en solution ou en écailles dans le commerce.

Garfield a écrit:Ce n’est pas facile d’obtenir les cristaux blancs d’un éclats vitreux qui sont absolument indispensables à l’alchimiste qui veut réussir le Grand Oeuvre.
Soyons modestes en commençant par le commencement : Le sel est indispensable à l’alchimiste qui veut débuter le Grand Oeuvre Clin d'oeil

Sakapus

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Sakapus le Ven 03 Déc 2010, 15:56

À propos du vif-argent :

Que véritablement le premier Agent y étoit peint, qui étoit l'Eau blanche et pesante, qui sans doute étoit le Vif-argent, que l'on ne pouvoit fixer, ni lui couper les pieds, c'est-à-dire lui ôter la volatilité, que par cette longue décoction dans un Sang très-pur de jeunes Enfans ; que dans ce Sang ce Vif-argent, se conjoignant avec l'Or et l'Argent, se convertissoit premièrement avec eux en une Herbe semblable à celle qui étoit peinte ; puis après, par corruption, en Serpens, lesquels étant après entièrement desséchez et cuits par le feu se réduiroient en Poudre d'Or, qui feroit la Pierre.
LE LIVRE DES FIGURES HIEROGLYPHIQUES de Flamel.

Il semblerait que le vif-argent fasse référence au Mercure commun et non au Mercure vulgaire.

Sakapus

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Sakapus le Ven 23 Mar 2012, 20:40

Bonsoir,

Sakapus a écrit:
Myriam a écrit:La voie Sacerdotale est non réalisable par un homme qui n’est pas l’Elu de Dieu.
Ben voyons ! Très heureux
Le Sieur Caro serait donc Elu de Dieu ? Choqué !
Pourquoi pas ! Après tout, il se dit "réincarnation d'Hermès"[2] dans Pléiade (page 158) ... tout va bien... tant qu'il y a des gogos pour y croire !

Je n'ai rien contre toi Myriam, j'espère que tu l'auras compris.

Amicalement.
Modération collective :
[1] Cette affirmation non fondée n'engage que la responsabilité de l'auteur du message.
[2] La vérification dans le texte cité en référence démontre la fausseté de cette affirmation.
Puisque l'on qualifie mon propos de mensonger, je laisse chacun juger sur pièce :



La page 187 est encore plus savoureuse :


Sakapus

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 26/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Trinity le Ven 23 Mar 2012, 21:36

Quelques messages plus haut, nous signalions ceci :

Modération collective :
[1] Cette affirmation non fondée n'engage que la responsabilité de l'auteur du message.
[2] La vérification dans le texte cité en référence démontre la fausseté de cette affirmation.
Les reproductions des trois pages extraites de l'ouvrage "Pléiade Alchimique" (Editions Roger Caro, 1967) démontrent à nouveau l'absence de fondement des affirmations de Sakapus. La page 155 du même ouvrage montre clairement que l'auteur met en scène des personnages dans le cadre d'un roman imaginaire :

On voit sans la moindre ambiguïté que le héros principal, Joachim Grégor, rencontre, après son décès, un aréopage de sages avec lequel s'engage un débat philosophique. Nous sommes là dans l'imaginaire total.

Un minimum d'honnêteté intellectuelle aurait exigé que ce point soit précisé, plutôt qu'insinuer que l'auteur, Roger Caro, se serait lui-même attribué les propos qu'il prête à son personnage. Il ne s'est évidemment jamais prétendu "Elu de Dieu", ni ne s'est présenté en tant que "réincarnation d'Hermès", comme tend à le faire accroire Sakapus.

Les lecteurs de ce forum comprendront que nous ne pouvions laisser passer pareilles affabulations sans réagir, puisqu'elles visent manifestement à dénigrer la mémoire de Roger Caro sur base d'interprétations complètement farfelues, diffamantes, tronquant délibérément les parties de texte prouvant l'inverse de ce qui est allégué par Sakapus.

Trinity

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie du cinabre

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 02:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum