..." l'amour, le pur amour "...

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Magdala le Jeu 05 Jan 2012, 19:41

Bonjour Aliboron,

En fait le "maître" dont tu parles c'est juste un manipulateur, quoi. Un gourou qui va "imposer" sa sagesse ou carrément son "énergie" à son disciple, dans un grand élan de fausse générosité "cordiale" qui lui fait croire, ô inconscience, qu'il va faire gagner du temps à son disciple chéri... Il y a des kundalinis qui ont pété plus haut que leur derrière, avec ce genre de gourous! Et la preuve qu'il n'est pas béni de Dieu c'est qu'il pourrait "tuer" son disciple, nous dis-tu (mais il est bien gentil, il ne le fait pas, des fois que son disciple ne serait pas en règle de cotisation)...

Ah, ces hommes et leur égotisme spirituel... Un homme qui a un ou des disciples prouve de facto qu'il n'a pas assez de sagesse pour être un maître car, le jour où il en aura assez, alors il s'apercevra de deux choses: de un que l'on ne peut être maître que de soi-même et jamais au grand jamais d'autrui car ce serait lui voler sa liberté de progresser même s'il fait des erreurs (souvent très instructives) qui le retardent (mais par rapport à quel temps ?); et de deux, que d'avoir des disciples est un fameux boulet, une fameuse pollution à cause de leurs projections psychiques (transferts etc), et le lieu de tous les risques de "sagesse ivre" et de l'orgueil de "celui qui sait". Sans compter le risque de faire passer un enseignement gratuit (don) au stade d'un enseignement lucratif (prédation), dès que les disciples esbaudis deviennent suffisamment nombreux...

Enfin s'il te plaît, n'inverse pas ma phrase car elle avait un sens, à l'endroit: il n'y a rien de moins "amour" que le désir, car le désir est pulsion de prédation, donc pulsion de contentement de soi et non de l'autre (y compris et avant tout chez Dieu, évidemment, encore que là ce serait plutôt un désir d'harmonisation que de contentement)...

L'amour n'existe pas, voilà tout. Parce qu'il n'existe pas dans la Monade, parce qu'il exigerait une altérité. On a juste enrobé le désir d'un beau papier cadeau mystérieux pour mieux nous prédater les uns les autres, et ceux qui diront le contraire ne sont pas des sages.

cordialement,
Madeleine

*******

Merci et bonjour abbé Pierre pour ta réponse.
Tu peux m'appeler Madeleine Clin d'oeil

Je la lis et te répondrai demain, bonne soirée!
Madeleine

Magdala

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 04/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Magdala le Jeu 05 Jan 2012, 19:56

Abbé+Pierre a écrit:Mais alors, il en découle qu'il ne puisse exister de distanciation possible entre un sujet et un objet (dualité), sinon, on n'est plus dans le cadre de la Monade (Unité). Donc pas de possibilité de désir, lequel implique nécessairement qu'il existerait un sujet désirant un objet. Par contre, dans le monde manifesté ("notre" univers physique), la dualité, ou la polarisation, est la règle.
Juste cette petite chose ce soir: Dieu s'est désiré Lui-même, Il a désiré voir à quoi Il ressemblait. Il n'a pas désiré le monde, la création (qui n'est d'ailleurs qu'une manifestation, pas une création duelle), Il S'est désiré, Lui...

Si tu désires voir à quoi tu ressembles, tu te mets devant un miroir, n'est-ce pas ? Alors tu engendres de toi un reflet, une manifestation. Tu ne la "crées" pas car, sinon, elle resterait dans le miroir quand tu t'en éloignes. Tu t'engendres dans le miroir, mais ton reflet est un "cadavre" car il n'y a pas de coeur qui bat, dans ton reflet. Ainsi "celui qui a connu le monde a trouvé un cadavre", dit l'évangile selon Thomas.

Dieu a fait l'homme à Son "image": l'homme est l'image de Dieu, juste un reflet manifesté, intrinsèquement et en permanence lié à Dieu qui Se regarde, qui Se désire, dans le miroir de Sa lumière (Shekinah)...

*******

Magdala

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 04/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  aliboron le Jeu 05 Jan 2012, 20:00

Magdala,
Je suis tout à fait de ton avis... concernant TON avis. Pour le reste c'est différent...

L'inversion de ta phrase est "ma" phrase, aussi n'y voit pas de préjudice.

'dialement
liboron
avatar
aliboron

Nombre de messages : 208
Age : 60
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Magdala le Jeu 05 Jan 2012, 23:17

Abbé+Pierre a écrit:Mais alors, il en découle qu'il ne puisse exister de distanciation possible entre un sujet et un objet (dualité), sinon, on n'est plus dans le cadre de la Monade (Unité). Donc pas de possibilité de désir, lequel implique nécessairement qu'il existerait un sujet désirant un objet. Par contre, dans le monde manifesté ("notre" univers physique), la dualité, ou la polarisation, est la règle.
Si l'objet de ton désir est autre que toi (humain ou chose), alors cela implique évidemment la dualité: toi [=sujet] + l'objet de ton désir [=objet]. Mais si tu te désires toi-même, alors cela n'implique plus la dualité mais un "effet miroir" du sujet, tu vois ? Alors le sujet désire l'objet qu'est le sujet. Or comme l'objet n'est pas le sujet, alors l'objet devient le reflet, la copie conforme du sujet.

Donc Dieu-sujet désire une copie-objet de Dieu-sujet. On reste donc dans la Monade car, comme je l'ai dit, ce reflet n'est pas un nouvel objet "créé", c'est un reflet "engendré"! Cela me fait penser que le rapprochement pourrait être beaucoup plus simple à faire entre les juifs et les chrétiens si les chrétiens expliquaient aux juifs que la Trinité n'est pas composée de trois entités différentes mais de la même entité sous trois formes différentes, dont deux engendrées (donc Un toujours): la forme initiale Esprit, la forme initiale Lumière et la forme manifestée initiale de l'Esprit dans et par la Lumière: le Manifesté.

Ou pour dire plus simplement: le Non-Manifesté (Esprit), la substance qui le compose (Lumière) et le reflet de l'Esprit que cette Lumière "met en lumière" (= révèle): le Manifesté.

*******

A part ça, si Dieu était pur amour et puisque l'entièreté de l'Univers est la "manifestation copie-conforme" de Dieu, à chaque nanoseconde et dans les recoins les plus reculés, alors l'Univers ne serait que pur amour. Et, rien que sur la terre, on est très loin de ce pur amour... Je suppose que tu ne vas pas me dire que Dieu est étranger au Mal, n'est-ce pas ?

Enfin, tu dis: "la façon dont je conçois le Divin est précisément connotée d'un Amour dépoussiéré de tout désir."

Mais s'il en était ainsi, alors le "Divin" serait recroquevillé sur Lui-même, fossilisé, mort depuis belle lurette! Je l'affirme: Dieu est - et n'est que - Désir, pulsion de Se connaître, ex-pression, vie et harmonisation progressive (et vitale pour Lui) du Chaos originel...

J'ai commis une méditation sur le "Faire le Deux Un", j'espère que je peux renseigner le lien vers mon blog car j'ai déjà écrit beaucoup aujourd'hui et ce texte est long. Tu connaîtras ainsi un peu mieux mon point de vue:

http://magdala.over-blog.net/article-faire-le-deux-un-87375888.html

cordialement à toi et à Aliboron,
Madeleine

Magdala

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 04/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Ludivine le Ven 06 Jan 2012, 17:49

Bonjour !

Magdala a écrit: A part ça, si Dieu était pur amour et puisque l'entièreté de l'Univers est la "manifestation copie-conforme" de Dieu, à chaque nanoseconde et dans les recoins les plus reculés, alors l'Univers ne serait que pur amour. Et, rien que sur la terre, on est très loin de ce pur amour... Je suppose que tu ne vas pas me dire que Dieu est étranger au Mal, n'est-ce pas ?
En réponse, je livre ici un passage de la biographie de Roger Caro mis en ligne par les Editions de Massanne dans la partie "L'Alchimie – part 3.4" intitulé "Activités alchimiques (suite)" où Roger Caro tente d'expliquer l'existence de Dieu :
Il est évident que pour un esprit religieux, l'existence de Dieu ne fait aucun doute. En effet, comment pourrait-on concevoir que tout ce qui existe, visible ou invisible, palpable ou impalpable se soit créé tout seul ?

Il suffit d'examiner tout ce qui vit et nous entoure pour s'émerveiller devant les lois constantes et immuables qui régissent tout l'univers. Tout est merveilleux, de l'infime anaérobie qui joue son rôle dans la nature jusqu'à l'étoile lumineuse qui brille dans le firmament. Comment donc pourrait-on douter de l'existence de Dieu ?

Pourtant malgré toutes ces raisons, l'athée de bonne foi arrive à ébranler les convictions du déiste. Une simple question d'apparence anodine suffit à vaincre les meilleures résolutions et désarçonner le croyant : " Dites-moi, demandera l'athée, puisque Dieu est obligatoirement bon et omniscient, comment se fait-il qu'il ait créé ou ait laissé se créer le mal sous toutes ses formes ?"

Là, on est bien obligé de convenir que l'athée marque un point, parce qu'on aura beau lui expliquer : "le mal a été créé par l'homme et non par Dieu ; c'est l'homme qui fait son propre malheur, mais ce malheur est encore un secours puisque les épreuves qu'il endure effacent son karma, etc…etc… Tous ces raisonnements philosophiques ne sont pas des preuves pour autant, car on ne fait que changer l'aspect du problème. Si Dieu a créé le mal… il n'est pas bon ; par contre, si l'homme l'a créé à son insu… alors il n'est pas omniscient.

Dans les deux cas, Dieu ne peut être Dieu.

Or, il est bien évident que si Dieu n'était pas Dieu, il faudrait admettre que l'Etre parfait par excellence n'aurait créé que de l'imparfait, ce qui n'est pas, nous le savons.

Nous allons donc essayer de justifier les récits bibliques et évangéliques en leur juxtaposant une explication découlant des dernières découvertes scientifiques. Nous n'affirmons pas que cela est, mais rien ne s'oppose à ce que cela soit.

Nous verrons par là que le croyant n'est ni un "crédule", ni un "illuminé" puisqu'il se trouve désormais en mesure de donner une base rationnelle à tout ce qu'affirment les Textes sacrés. (Sources : @ http://www.massanne.com/articles-alchimiques/biographie-de-roger-caro/lalchimie-part-1/33-activites-alchimiques-suite.html page 24-25 intitulé "Préface". Cette préface écrite par Roger Caro fut probablement celle du livre présenté page 23 "Les Miracles ont aussi leur Loi" par Roger Caro - 1966)
avatar
Ludivine

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Abbé+Pierre le Ven 06 Jan 2012, 18:17

Magdala a écrit: A part ça, si Dieu était pur amour et puisque l'entièreté de l'Univers est la "manifestation copie-conforme" de Dieu, à chaque nanoseconde et dans les recoins les plus reculés, alors l'Univers ne serait que pur amour.
Faute de logique, chère Magdala ! Dieu est pur Amour... dans la Monade ; c'est toi-même qui as souligné le distinguo. L'Univers manifesté est fait de Lumière et de cendres; pourquoi serait-il la "copie-conforme" de Dieu ? Il est à l'image de Dieu.

Si nous prenions une analogie dans le monde physique, nous pourrions par exemple convenir que ton reflet dans une flaque d'eau est à ton image, mais
Like a Star @ heaven n'est pas toi, et distinct de toi (tout en en étant une émanation indirecte), et déterminé par la structure de l'environnement (et non par ta propre volonté);
Like a Star @ heaven ton image y est plate, floue, atténuée et éventuellement déformée par des vaguelettes.
Il n'y aurait pas, dans la flaque, un clone inversé de toi-même, comme on pourrait éventuellement le croire.
avatar
Abbé+Pierre

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Magdala le Ven 06 Jan 2012, 22:36

Bonjour l'abbé Pierre,

Je n'ai jamais dit que Dieu était pur amour dans la Monade, puisque j'ai dit que l'amour réclame une altérité à aimer (sinon c'est de la masturbation) et, par définition, il n'y a pas d'altérité dans la Monade. Donc l'amour n'existe pas, tout simplement.

De plus, je n'ai jamais dit non plus que l'Univers est la "copie-conforme" de Dieu puisque j'ai dit qu'il est la "manifestation copie-conforme" de Dieu!

Excuse-moi l'abbé Pierre mais nos dialogues vont s'arrêter là car je me vois mal commencer à répéter ce que j'écris simplement parce que c'est mal écouté, surtout quand tu en déduis alors l'inverse de ce que j'ai dit...

*******

Pour le reste, et à destination aussi de Ludivine que je salue, je ne retire rien de ce que j'ai dit plus haut: l'Univers est la copie conforme manifestée de Dieu non-manifesté. Donc s'il y a un pédophile "manifesté" dans l'Univers, alors il y a un pédophile non-manifesté dans la Monade, le Un, Dieu. Autrement dit, le Mal est l'exact reflet manifesté du Mal non-manifesté qui existe en Dieu, ni plus ni moins.

"Soulevez la pierre, fendez du bois, je suis là" dit Dieu/Jésus dans l'évangile selon Thomas. Cela veut dire: "je suis la non-pierre, je suis le non-bois". On peut y voir aussi l'explication de la Colombe (Esprit) dans le creux du rocher (Cantique des Cantiques), c'est-à-dire dans le non-rocher (et pas dans le rocher, dans la matière).

Bon week-end à tous,
Madeleine

Magdala

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 04/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

transmission silencieuse ?

Message  Chèvre le Ven 06 Jan 2012, 22:45

bon week-end à toi, Madeleine

A propos de madeleine d'ailleurs, la transmission silencieuse que vient d'évoquer, et quelque peu illustrer Aliboron, m'a rappelé un épisode de Ben Hur... Petit, j'ai été frappé par ce moment du film (voir l'extrait ci-après... sentimental à donf, oui, faut reconnaître). Il n'est pas doublé, mais ce n'est pas franchement nécessaire... les presqu'uniques paroles sont :

"No water for him.......... I said : not water for him !"
"Pas d'eau pour celui-là !........... J'ai dit : pas d'eau pour celui-là !"


On sait que d'habitude, Hollywood n'est pas avare de dialogues... et pourtant la scène cruciale est purement silencieuse. (visez un peu la tête du décurion qui s'apprête à se servir de son fouet, et puis...... Rougissant ) Les super-productions auraient-elles, elles aussi, leurs fugaces moments de grâce...?


avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Magdala le Sam 07 Jan 2012, 00:40

Je connais ce film par coeur, évidemment Clin d'oeil
C'est vrai que le moment est beau, les regards et les touchers aussi...
Moments rares chez les yankees, j'en conviens.

Le centurion: "je suis un pou immonde!"

Et plus tard, quand Ben-Hur donne de l'eau à Jésus, c'est pas mal non plus...

Mais s'agit-il de transmission ?
Ou de rendre simplement courage, de "réveiller" Ben-Hur ?

Marie-Madeleine aussi réveille:

http://magdala.over-blog.net/article-la-compagne-du-seigneur-84483408.html

*******

Magdala

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 04/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Chèvre le Sam 07 Jan 2012, 00:51

... si transmission silencieuse il y a bien ici, je la voyais plutôt entre Jésus et le décurion Rose olé ! LangueDesOiseaux1
avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Magdala le Sam 07 Jan 2012, 01:22

Chacun sa sensibilité... je te ferais remarquer que le centurion reprend vite ses esprits et son pouvoir...

Alors que Ben-Hur se remet debout. Exactement ce que dit mon lien (Ben-Hur est dans les "liens de la prison" n'est-ce pas ?)

"Alors il pleura et versa de profonds sanglots. Il essuya ses larmes et dit: "Qui prononce mon nom et d'où m'est venu cet espoir alors que je suis dans les liens de la prison ?"

Et je lui ai dit: "Je suis la Pronoia de la lumière pure, je suis la Pensée de l'Esprit virginal, celle qui te restaure en un lieu d'honneur. Lève-toi et souviens-toi que tu es celui qui a entendu et suis ta racine, moi qui suis compatissante, et garde-toi des anges de la pauvreté ainsi que des démons du Chaos et de tous ceux qui t'entravent. Et demeure éveillé hors du sommeil profond et de la chape qui couvre l'intérieur de l'Amenté."

Alors je l'ai fait se lever et je l'ai scellé dans la lumière de l'eau, au moyen des cinq sceaux, pour que la mort soit sans pouvoir sur lui à partir de cet instant."


--> Ben-Hur est devenu libre, à tout jamais!
Regarde-le à la fin de l'extrait, il n'a plus de chaînes dans sa tête...

*******

Magdala

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 04/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Chèvre le Sam 07 Jan 2012, 14:54

oui tu as peut-être raison, mais considère aussi mon point de vue :

1/ minot, c'est le face à face Jésus / décurion qui m'a frappé (je ne suis pas le seul, apparemment)

2/ quand Jésus donne de l'eau à Ben Hur, il agit, il fait; il secourt. C'est d'ailleurs ce qu'on attend, vu que tout le monde a soif et que seul Ben n'a pas eu sa part de flotte. Jésus "répare" cette injustice... avec une "petite" touche en plus, c'est indéniable : n'est-il pas "l'eau de la vie" ? (évangile de Jean). Effectivement, après le coup de l'eau, ils échangent un long regard silencieux... comme avec le décurion.

3/ tandis que face au décurion, il n'y a pas de "prélude" actif, de bout en bout il ne "fait" rien de visible... on serait-il pas dans le wu-wei, le non-agir du Tch'an ? Transmission silencieuse / non-agir.

PS : Je ne ressens pas que le décurion se dise "je suis moche comme un pou", comme tu dis. Je ne sais pas ce qu'il se dit... mon impression : miraculeusement, il voit (temporairement ?) les choses autrement.

Bon, tout ça ce n'est que des détails, bien sûr Clin d'oeil
avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Magdala le Sam 07 Jan 2012, 15:51

Je t'entends bien mais Jésus aurait "transmis" quoi, au décurion ?

Ok le gars est choqué, ça se voit, puis il se reprend et repart dans son pouvoir.
Fin.

Si Jésus lui avait "transmis" quelque chose, on aurait vu un changement n'est-ce pas ?

Par contre, on en voit un très clair chez Ben-Hur, d'ailleurs Jésus arrête de scier (écoute le bruit...) dans son atelier au moment même où Ben-Hur passe dehors, pas quand le décurion passe. Comme si Jésus "savait" que Ben-Hur est digne d'être appelé, d'être réveillé... d'être relevé...

Mais chacun sa sensibilité, c'est ça la richesse Clin d'oeil

Magdala

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 04/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Abbé+Pierre le Dim 08 Jan 2012, 12:27

Le Mercredi 4 Janvier 2012 à 22:05, Magdala a écrit:Bonjour,
J'espère que vous voudrez bien m'accepter parmi vous pour des dialogues enrichissants, principalement sur la spiritualité (…)
J'espère que je pourrai entre autres dialoguer avec l'abbé Pierre, même si je ne suis pas chrétienne...
Le Vendredi 6 Janvier 2012 à 22:36, Magdala a écrit:Excuse-moi l'abbé Pierre mais nos dialogues vont s'arrêter là (…)
Qu'il soit fait selon ton souhait, Magdala.
La paix soit avec toi.
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
P.S.: pour lever toute ambiguïté, je rappelle que bien que je sois effectivement intéressé par la prêtrise, les religions et la spiritualité, je ne suis ni prêtre ni abbé ni moine d'aucune religion. Mon pseudo est basé sur un jeu de mots associant iconographie religieuse et Pierre philosophale, représentant ainsi les deux conditions indispensables à mes yeux pour réussir dans la voie alchimique : l'unité [Ora+Labora].
Le signe '+' représente à la fois la croix (crucifix + creuset + croisée des chemins + fardeau, difficulté) qui attend sa Rose, et le signe mathématique de l'addition.

avatar
Abbé+Pierre

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  aliboron le Dim 08 Jan 2012, 15:29

Bonjour,

Chèvre dit : "... si transmission silencieuse il y a bien ici, je la voyais plutôt entre Jésus et le décurion olé !"

Magdala : "Si Jésus lui avait "transmis" quelque chose, on aurait vu un changement n'est-ce pas ?"

Me plait bien ce recours à la série B pour illustrer le sujet... "Les super-productions auraient-elles, elles aussi, leurs fugaces moments de grâce...?" demande Chèvre.

Oui, je suis enclin à le croire, tout au moins en celles concoctées avant que les commerciaux prennent le pouvoir et pervertissent les nécessités d'un récit en y incluant des "trucs", des manipulations censées aller dans le sens du poil du consomateur.

Il y avait une naïveté laissant passer le mythique sous jacent à certaines "histoires" et, cette même profondeur dans l'inconscient collectif de notre époque. La rencontre de ces deux pouvait avoir lieu et nous faire "tillter", parfois considérablement....

Voir une des rares ré-habilitations de ce cinéma, par Alain Paucard : "Défense de la série B".
Henri Agel, dans quelques-uns de ses ouvrages ira (de façon plus "savante") dans le même sens.

Concernant la remarque de Magdala, par contre, je ne peux y souscrire. "On" ne voit que ce qu'"on" peut voir... ainsi qu'elle l'a démontré dans sa réponse à mon mini exposé concernant la transmission silencieuse...

Comme disait un ancien : "savez-vous pourquoi les anges volent ? Parce qu'ils ne se prennent pas au sérieux..."

Ce que je résumais (maladroitement sans doute), à l'attention de quelques chercheurs, ne relevait pas du registre de l'opinion, mais du compte rendu... en deçà et au-delà de toute "sensibilité" perso.
Le sujet est certes "grave" (genre : basse continue, en musique) mais en rien sérieux... Et si esprit il y a bien quelque part, l'humour en est souvent la trace sur notre plancher des... vaches.

Vachement cordialement Clown
aliboron
avatar
aliboron

Nombre de messages : 208
Age : 60
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Magdala le Lun 09 Jan 2012, 00:58

Pas de souci, ne le prends pas mal, Aliboron...

Peut-être que "moi" je manque de pratique ? Assurément, d'ailleurs. Chaque fois que je fais silence, je vois bien que je me recentre, que je me dépouille du bruit, du superflu... un jour quelqu'un a dit que Dieu se trouvait dans la tornade, au coeur, là où tout est immobile... ça m'a enseignée...

Amitiés à toi et à l'abbé pas abbé (pardonne-moi l'abbé mais essaie de ne pas transformer ce que je dis car ça me rend agressive: je n'ai pas toujours eu droit à la parole dans ma vie, loin s'en faut. Mais rien contre toi, certainement pas, et d'ailleurs je t'ai dit tout de suite que j'aimais ta sensibilité et ta spiritualité)...

à bientôt à vous, plus au calme (me concernant) ;-)
Madeleine


Magdala

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 04/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Garfield le Mar 10 Jan 2012, 16:05

On retrouve dans une grande partie des récits d' CheminCroisé expériences dites de "mort imminente" la notion d'"êtres de lumière" ou simplement de "lieux" ou d'ambiances liées à la "lumière" dont les attributs essentiels sont aussi bien l'amour que l'humour. Les gens qui ont connus de telles expériences ont le sentiment de vivre dans la réalité, et leur conception de la vie change parfois. Un élément qui peut paraître étonnant, l'humour est rigoureusement inexistant dans les pathologies hallucinatoires nous dit le Docteur Jean-Pierre Jourdan dans son ouvrage "Deadline", ce qui nous pousse à croire que les E.M.I. ne sont pas qu'une pure création hallucinatoire.

J'ai trouvé dans cet ouvrage le témoignage d'une personne nommée (N.D.) qui a vécu le pur amour lors d'une telle expérience et je le reproduis ici :
A partir de ce moment-là, j'ai été aspirée à une vitesse vertigineuse vers cette lumière-là et je me rappelle que les ténèbres sont devenues gris foncé, c'est devenu gris clair et je sentais des présences sans les voir et au fur à mesure que j'approchais de cette lumière qui grandissait, qui grandissait, qui prenait tout l'espace, c'était la plus belle chose de ma vie. Je donnerais n'importe quoi pour revivre cela parce qu'il y avait une joie immense en moi qui se réveillait, et cette joie-là, elle n'est pas du tout comparable à la plus grande des joies terrestres et je prenais conscience que j'avais déjà vécu cette joie-là, c'était quelque chose que je retrouvais, une joie, une plénitude de joie et je suis rentrée dans la lumière et je voudrais re-mourir sur place, vous voyez, pour revivre ça parce que la lumière c'est en même temps, c'est pas seulement la lumière, c'est l'amour, une qualité d'amour qu'on n'a pas sur Terre. (…) Là c'était l'amour pur, je me sentais aimée telle que j'étais, vous voyez, sans jugement, et j'avais l'impression que je retournais chez moi, je retrouvais ma patrie (…).
avatar
Garfield

Nombre de messages : 176
Age : 36
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: ..." l'amour, le pur amour "...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum