Thesaurus thesaurorum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Thesaurus thesaurorum

Message  arcana le Ven 25 Sep 2009, 11:21

bonjour à tutti,

Je suis en quête d'une copie de cet ouvrage...

Thesaurus thesaurorum de la fraternité de la Rose-Croix d’Or en français

Si une âme charitable ...

Bonne journée,

arcana
avatar
arcana

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 13/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thesaurus thesaurorum

Message  Christian Hersey le Ven 25 Sep 2009, 17:52

Bonjour Arcana.
Studieux Le livre recherché, est-ce bien le Thesaurus Thesaurorum A Fraternitate Rosae Et Aureae Crucis Testamento qui remonterait à 1580 et que seuls les membres ayant progressé jusqu'au grade de Magus pouvaient consulter ? Ou bien s'agit-il d'un autre "Thesaurus Thesaurorum" (Trésor des trésors) ?
avatar
Christian Hersey

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thesaurus thesaurorum

Message  Charly Alverda le Sam 26 Sep 2009, 10:24

Bonjour

1580 ? Christian, Tu veux dire 1850 ? (Hin ! Hin!) . 1480 m'aurait plu, je ne suis pas contre la mystification ! Mais telle que tu présentes la chose, cela sent la secte paramaçonnique à gros égos ! Cela ne peut être antérieur au XVIIIè siècle. Sédir ne semble pas connaître ce texte, mais je n'ai plus l'édition de 1932 (la plus complète).

Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thesaurus thesaurorum

Message  arcana le Sam 26 Sep 2009, 14:31

Bonjour Christian,

Oui, en effet il s'agit du premier Thesaurus Thesaurorum A Fraternitate Rosae Et Aureae Crucis ou Thesaurus thesaurorum de la fraternité de la Rose-Croix d’Or.

La lecture d'une copie traduite en français me satisferait pleinement ...

Charly, je crois qu'en effet la date de parution de ce manuscrit est 1580..

Cordialement,


arcana
avatar
arcana

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 13/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thesaurus thesaurorum

Message  aliboron le Dim 27 Sep 2009, 04:04

Bonjour Arcana,

Je n'ai malheureusement pas ce texte, mais si tu ne le connais pas encore, permets moi de te recommander (en attendant...) l'ouvrage d' A. de Danann intitulé "un rose croix méconnu, Federico Gualdi"; édité chez Arché.
On y trouve une enquète bien menée, et entre autres énigmes abordées (sur les origines de la R.+C.), des renseignements interressants sur le livre que tu cherches.

Cordialement
aliboron
avatar
aliboron

Nombre de messages : 208
Age : 60
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thesaurus thesaurorum

Message  arcana le Dim 27 Sep 2009, 14:02

Salut aliboron,

Merci de tes précieuses informations.

J'ai ce livre mais non lu ...le temps de lecture est devenu une denrée rare...pour l'anecdote, ce livre qui aujourd'hui coûte aux alentours de 60€ a été durant plusieurs mois à 16€ chez amazon.fr.

J'avais découvert cette "erreur de saisie" chez amazon et avais fait bénéficié de cette "remise exceptionnelle et non voulue" quelques amis de l'art...

Sympa de ta part de me pousser quelque part à actualiser l'ordre de mes lectures...j'ai commandé aussi de la même veine "magie de la rose-croix d'or"...

Actuellement, je lis l'ouvrage du Dr Hubert Larcher "La mémoire du Soleil" car récemment j'ai visité la chapelle où séjourne la dépouille de sainte Roseline, haut lieu des provençaux.

Son histoire ou du moins ce que nous ont rapporté ses hagiographes est tout-à-fait originale puisque nous y trouvons (transsubstantiation, pierre au blanc et pierre au rouge, lévitation ou décorporation) et bien entendu si je puis m'exprimer ainsi "clou du spectacle" , incorruption de la chair depuis plus de 500 ans, décédée un 17 janvier, ROSELINE=LINEROSE ou LIGNEROSE etc ...Un projet de thèse sur les archéoachimistes ou autres Carbonari serait bienvenu ...

Son corps est exposé dans un cercueil de verre près des Arcs, entourée de bronzes (lutrin portant le livre d'ex-voto) de Giacometti ou d'une mosaïque de Chagall.

Donc pour revenir à nos "moutons" mon cher aliboron, le Dr Larcher dans son livre cite le cas de Sainte Roseline et s'interroge sur le devoir du biologiste face à ces corps restés en "odeur de sainteté".

Ne me demandez-pas de vous présenter un résumé final , je n'aurai pas le temps, par contre je vous invite à lire son livre et pourquoi pas à venir visiter la Provence celle de l'arrière pays en automne qui est magnifique...n'est-ce pas qu'elle est belle aliboron , cette Provence de l'arrière-pays !

Bon dimanche,

arcana
avatar
arcana

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 13/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thesaurus thesaurorum

Message  Sherlock le Dim 27 Sep 2009, 19:18

Hum hum….

Je lis sur CheminCroisé levity.com (bas de la page) que cette date de 1580 pour le Thesaurus Thesaurorum est en effet contestable, puisque les Fratres Roseae et aureae crucis se constituèrent à Naples en 1678. L'ouvrage qui leur est attribué devrait donc remonter au plus tôt vers 1680, soit un siècle après la date initialement annoncée par Christian. Charly aurait donc raison d'être suspicieux.
Suspect

La rumeur d'une plus grande ancienneté de ce texte serait née au 18ème siècle lors de tentatives (frauduleuses ?) d'attribuer rétrospectivement au mouvement rosicrucien une légitimité multi séculaire. La date de 1580 apparaîtrait bien sur la page de titre d'un manuscrit original conservé à la Bibliothèque du Wurtenberg ( CheminCroisé Württembergische Landesbibliothek) de Stuttgart, mais les analystes n'accordent pas foi à cette inscription. Une recherche dans le catalogue électronique de cette bibliothèque ne m'a ramené que 3 réponses inadéquates : une oeuvre de Martin Luther de 1654, Paracelse, et un Rosarium philosophorum contenant un Thesaurus attribué à Arnauld de Villeneuve.

Ce "Thesaurus Thesaurorum" recherché par Arcana n'est vraisemblablement pas le CheminCroisé Thesaurus Thesaurorum Alchimistorum de Paracelse (vers 1530), dont la traduction en français par Albert Poisson est CheminCroisé facile à trouver.

Alors, ce Thesaurus Thesaurorum, dont la trace historique semble pourtant avérée, existe-t-il en dehors du cercle secret des plus hauts grades de la Fraternité de la Rose+Croix d'Or ? Et si oui, en existe-t-il une traduction française ? Quels éléments permettraient de faire avancer la recherche ?
avatar
Sherlock

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thesaurus thesaurorum

Message  aliboron le Lun 28 Sep 2009, 03:29

Bonjour Arcana,



En guise d'apéricube : les initiales F.C.H. ( 6+3+8 ) nous ramènent à ce 17; ce qui n'aurait pas surpris Raymond Lulle, ce dernier invitant à mettre "le F dans le C, et le tout dans le H".

Roseline.... me fait penser également au Rosaire, étonnement composé de 153 "ave Maria", eux meme constitués de 153 lettres. Valeur développée (sur une ligne ici circulaire) du 17.

En passant, la date du 17 janvier est à noter; Atorène fait remarquer que Flamel dit avoir accompli sa transmutation un 17 janvier (en modifiant le jour de la semaine induit par l'année concernée).

Même 17 janvier pour fêter Saint Antoine (un saint qui ne laissa pas indifférent Schwaller, au point qu'il se livra à une petite analyse d'un tableau de Grunewald, en rapport; et ce dans un ouvrage à priori consacré à l'Egypte ancienne...). Bref, Saint Antoine en portier de nuit, surveillant la porte des dieux, en capricorne.... quand les âmes (et d'autres choses suspectes ) en profitent pour emprunter la voie lactée ... vers chez nous.

Le sujet traité par H. Larcher, cher Arcana, est peut-être en rapport avec ce dont nous nous entretenions sur le forum 'la Pierre philosophale", soit les éventuelles passerelles entre corps d'immortalité du Dzogchen tibétain et alchimie occidentale.
J'en ai proposé à la discussion ici (sur différents fils), d'autres approches, aussi ça me fait plaisir d'en discutter avec toi.

Dans une interview faisant suite à la publication de son livre, il propose ceci :

"L’exploration pharmacologique des rapports entre ces substances et la phénoménologie ascétique, mystique ou médiumnique, se situe au coeur de la barrière hémato-encéphalique, sur cette frontière où se rencontrent les deux commandes nerveuse et humorale : celle du système cérébro-spinal tourné vers les lumières extérieures du monde et de la conscience de celle du monde chimique véhiculé par le sang et tourné vers les obscurités du monde intérieur et de l’inconscient, comme l’évoque si bien l’expression : "être de mauvaise ou de bonne humeur".

Il y a une analogie symbolique entre la triade de Corps-Ame-Esprit, les trois états de la matière et le corps solide, le sang liquide et le souffle gazeux ; et c’est le liquide nomade qui procure à la chair sédentaire l’échange oxydo-réducteur nécessaire à sa vie confirmant la découverte biblique mosaïque : Nefech Basar Bedamo, la vie l’âme de la chair, est dans son sang. Héritière de la verte chlorophylle et de photosynthèse, la rouge hémoglobine a fait qualifier le sang de "soleil liquide" comme illuminateur de la conscience lorsque son film passe dans la caméra de projection cérébrale. Ce que, dans son Ars Magna, le poète alchimiste OV de L. Milosz exprime lyriquement comme suit :

"Ton coeur est un soleil anatomique, propulseur de ton microcosme sanguin. Et si le cerveau... est... lune hermétique, ce n’est pas seulement par analogie de couleur. Le cerveau n’est que le satellite du cœur, il ne fait que recevoir, filtrer et restituer la lumière d’affirmation que lui envoie le coeur dans sa spirituelle radiation. Lune et cerveau sont récepteurs et ordonnateurs de lumière. Ils humanisent le surhumain, rendent accessibles à nos yeux fragiles le dieu aveuglant."

Ce dieu aveuglant de la conscience totale dont le substrat est l’information océanique inscrite dans le sang et cachée dans les eaux-mères du subconscient, il l’appelle le "Soleil de la Mémoire" ."

L'étude sur Federico Gualdi, où les origines du Thesaurus en question ici sont examinés, fait la part belle à l'ombre portée, un niveau de compréhension plus bas (désolé !), par la merveille dont traite H. Larcher, soit la palingénésie.

De Danann tournicotte (une fois de plus) autour des secrets que les anges déçus (profitant d'une inattention de Saint Antoine ?) auraient enseigné aux filles des hommes... où comment acquérir par des techniques ce qui ne se peut que par les effets, bien ordonnés, d'une grâce.

Un étage plus haut que ces considérations de "serial-liqueurs", on trouve des indications rapportées (ailleurs) par Knorr von Rosenroth sur ce "soleil de la mémoire", à l'état latent, soit, en gros : le LUZ.

Le reste (shé érith) d'un cycle a pour valeur 501; la semence (zéra) du suivant : 177. La somme des deux étant curieusement équivalente à ében shethiyyah (pierre de fondement.... rejetée par les batisseurs) : 778.

Un verset biblique du reste le soulignait : " Le reste de Jacob sera parmi les nations comme une rosée venant de YHWH".

Autre désignation de ce germe : tibbur (ombilic), en rapport avec la Shekinah cachée qui est dit résider au milieu de la... Terre.

Terre sainte (Alleau en traite dans "aspects de l'alchimie") qui, pourquoi pas pourrait donner perpétuellement naissance à la géomancie... "l'innanimé donne la Loi" (maitre Dogen).

L'age d'or, nécessaire pour profiter de ce sable chaud, étant toujours accessible par l'éveil, ou à défaut par des aperçus judicieux. Mon hypothèse étant que l'interval, le flou ténébreux, entre un oméga donné et l'alpha suivant, (disposé en ouroboros comme le fait R. Alleau), favorise cette "vision" vers le centre de la roue.

Un subcontinent plus loin, dans l'Inde des tantras, on trouve ces confirmations : "ce qui demeure latent dans la Nuit cosmique, entre un cycle et un autre, a forme de serpent, est nommé Sesa (reste). Meme configuration dans le microcosme humain, lequel serpent déployé manifeste la Kundalini.

Dans le seul ouvrage compétent au sujet de cette Kundalini, l'auteur (Melle Silbur n), célèbre cet ouroboros, mère des dieux, d'une façon qui ne peut que ravir un "curieux de nature".

Alleau n'était pas loin de le faire, mais se contenta d'allusions au rôle des Nagas, serpents-dragons (équivalents de nos vouivres) gardiens de la voie.

Pour finir, dans les Védas (magistralement étudiés par Coomaraswamy, dans sa "doctrine du sacrifice"... implicitement hermétique), on en vient à la conclusion que les Serpents deviendront des Soleils...

Il s'en passe des choses entre corruption et génération !!!

Manque plus que l'accès à cette île flottante "dans les eaux mères du... subconscient" si l'on veut, mais sans Freud.

Dans un autre contexte, peu éloigné, Ibn Arabi traite de l'accès (via certaine poèsie) à ce monde médian, imaginal à souhait, et au coeur duquel se trouve ce qu'il nomme, lui, terre de réalité.

Ce même auteur dit ailleurs dans son oeuvre, qu'à l'approche de la fin, se remanifesteront les conditions du monde intermédiaire.

Mundus imaginalis dont la nébulosité est évidente, et qui pourtant semble déboucher sur la Réalité en ce qu'elle a de plus.... évident, de plus SIMPLE.

Où le créé est l'ornement du vide, comme dit la tradition Dzogchen... Plus-que-perfection, telle celle que Fulcanelli compare au corps glorieux du Christ transfiguré.

Là, le divorce entre spéculatifs (noumènes) et opératifs (phénomènes), n'a plus lieu d'être.

"Parce que le principe de la grande Perfection naturelle transcende les avantages et inconvénients des vertus et des vices, c'est une grande merveille qu'il dépende uniquement des sens ! " (tradition Dzogchen).

Le shivaisme du cachemire (quintessence de l'indouisme) désignera également le sens du toucher (la "terre"), comme favorisant l'accès à cette plus-que-perfection.

Tout ceci, dans un désordre qui me caractérise (excusez le scribe), pour achever mes élucubrations (sur un autre fil de ce site), sur l'or et le nord.

Soit, l'hypothèse "archaïque" que ce qui nous apparait comme le plus BAS, le moins spirituel, offre l'accès aux grands mystères comme disaient les anciens,( sans forcément s'installer jusqu'à ce qu' assoupissement s'ensuive... dans la case : "ésotérismes") .



Cordialement

aliboron
avatar
aliboron

Nombre de messages : 208
Age : 60
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

thesaurus thésaurorum

Message  uranum le Sam 21 Nov 2009, 11:40

bonjours
si je ne m'abuse !!, barillet offre une copie de cet ouvrage en prime avec ses cours.
voir sa pub !!

uranum

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 13/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thesaurus thesaurorum

Message  Trinity le Sam 21 Nov 2009, 12:08

Bonjour,

Si je ne m'abuse, Barillet "offre" une copie à ceux qui s'inscrivent à ses cours à 249€.
Evitons donc d'aller voir sa pub.

Notons que si Stéphane Barillet "offre gratuitement", inclus dans son cours payant, des ouvrages et des copies d'ouvrages qui relativisent effectiment le coût de l'inscription, cette copie du "Thesaurus thesaurorum" est décrite non pas comme copie de l'ouvrage en question, mais un extrait de l'ouvrage.


Je profite de l'occasion pour rappeler à nos lecteurs de demeurer prudents en matière d'ouvrages proposés sur Internet et dont la provenance est légalement douteuse, qu'il s'agisse de copies piratées ou de plagiats à peine réaménagés.
avatar
Trinity

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Thesaurus thesaurorum

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum