Les Trois Pommes d'Or (Etienne Perrot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Trois Pommes d'Or (Etienne Perrot)

Message  Montaléchel le Mer 07 Oct 2009, 15:45

Voici un ouvrage intéressant : Les Trois Pommes d'Or, oeuvre réalisée par Etienne Perrot aux Editions "La Fontaine de Pierre", 1981.

Le Mot de l'éditeur pour "Les trois pommes d'or" :

Ce n'est pas un hasard si notre siècle a vu à la fois la désintégration nucléaire et la divulgation du secret alchimique qui en est la contrepartie et l'antidote. Cette dernière découverte a été l'oeuvre de C.G. Jung dont Etienne Perrot est généralement tenu pour l'héritier dans ce domaine.

Le présent volume est une élucidation d'une série d'images comptant à la fois parmi les plus belles et les plus mystérieuses de l'hermétisme classique, les emblèmes de l'Atalante Fugitive de Michel Maïer (1617). Rompant, comme le veut l'Esprit du temps, avec la règle selon laquelle les alchimistes expliquaient ce qui est obscur par ce qui l'est plus encore (obscurum per obscurius), l'auteur s'adonne avec allégresse au dévoilement de ce qui avait dû demeurer caché au long des siècles, en illustrant sa démonstration à l'aide de songes de contemporains. Les gravures de M. Maïer servent aussi de thèmes à des leçons de vie conduisant à la réalisation de la totalité intérieure, qui est la Pierre des sages et «le dieu terrestre». Les Trois pommes d'or témoignent que «la voie de la libération» possède, dans l'alchimie restaurée par Jung, une expression autochtone qui n'a rien à envier à l'Orient. Il émane de ces pages une poésie et une fraîcheur qui font comprendre le nom de gaie science appliquée à l'art hermétique.

Etienne Perrot (1922-1996) a traduit notamment le Yi King de Richard Wilhelm, l'Atalante Fugitive et des oeuvres de C.G. Jung. Ancien chargé de cours à l'Institut Jung de Zurich, il a composé une série d'ouvrages sur l'alchimie vivante et l'interprétation des songes, déjà publiés ou en cours de publication, et dirige les cahiers de gaie science La Fontaine de Pierre, organe des «nouveaux alchimistes». Avec son épouse Francine Saint René Taillandier, la traductrice de Marie-Louise von Franz, il a créé les éditions de la Fontaine de Pierre.

Extrait du livre :
Qu'est-ce à dire ? Nous n'avons pas à rechercher le secret de la transmutation de nos existences ailleurs, soit au niveau de préoccupations élevées, spirituelles, soit en nous réfugiant dans des grimoires ou des mythes des temps anciens, mais nous avons à discerner le sens transcendant de chacun de nos actes, et, inscrivant ainsi notre vie entière, diurne et nocturne, dans le jeu de la manifestation reliée à son centre, nous devenons une expression de ce centre, l'incarnation d'une idée divine ou, si l'on préfère, la traduction d'un archétype. Notre moi reflète alors le Soi et traduit son essence pure faite de l'harmonisation des contraires. A un autre point de vue, nous devenons une résultante des influences du Ciel et de la Terre, notre liberté étant faite du consentement conscient donné à ce jeu qui s'exerce à travers nous. J'arrête ici ce développement pour en revenir à ce qui en a constitué le point de départ, l'opus divinum, l'oeuvre divine figurée sous les traits d'un humble paysan foulant la terre labourée de son champ pour l'ensemencer.

Notre oeuvre est un travail rustique. Pourquoi ? C'est qu'il nécessite les qualités et s'accommode des défauts que l'on prête aux habitants de la campagne. Le premier trait de ce caractère des paysans est le réalisme. Il ne s'agit pas, dans notre travail, de théories, de jeux brillants de l'esprit, de vastes perspectives sur la structure du monde et de l'homme, mais d'un ouvrage humble, concret, précis, obscur : l'attention portée à notre terre intérieure, où s'épanouissent notamment les plantes nocturnes des rêves, et la culture de ces plantes suivant un mode sur lequel nous reviendrons tout à l'heure, afin qu'elles portent des fleurs et des fruits.
avatar
Montaléchel

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trois Pommes d'Or (Etienne Perrot)

Message  Calcédoine le Mer 07 Oct 2009, 18:32

Bonjour.
Je note que l'éditeur dit précisément ceci :
notre siècle a vu à la fois la désintégration nucléaire et la divulgation du secret alchimique qui en est la contrepartie et l'antidote.
Voici donc quelqu'un qui n'hésite pas à proclamer que le 'secret' alchimique a été divulgué.
A rapprocher de ce qui est développé sur notre le fil consacré au CheminCroisé Grand Secret.
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trois Pommes d'Or (Etienne Perrot)

Message  Charly Alverda le Mer 07 Oct 2009, 18:57

Bonjour

Quand on lit ce qui suit, aucune crainte de divulgation de l'achimie ! :

" Il ne s'agit pas, dans notre travail, de théories, de jeux brillants de l'esprit, de vastes perspectives sur la structure du monde et de l'homme, mais d'un ouvrage humble, concret, précis, obscur : l'attention portée à notre terre intérieure, où s'épanouissent notamment les plantes nocturnes des rêves, et la culture de ces plantes suivant un mode sur lequel nous reviendrons tout à l'heure, afin qu'elles portent des fleurs et des fruits. "

Il est demandé dans le Message Retrouvé :

" Ont-ils vu comment la terre produit l'eau ?
Savent-ils par quelle voie l'eau engendre la terre ?

Diront-ils dans quelle proportion l'eau amollit la terre ?
Et ensuite comment la terre consolide l'eau ?

Et de quelle façon tout retourne enfin en terre par le moyen du feu ?"

“ Celui qui explique n'a pas compris.
Celui qui a compris cherche l'eau de la terre et du ciel.
Celui qui a l'eau de la terre et du ciel y sème le soleil."

Je l'ai peut-être déjà dit ici, mais il n'est pas inutile de le reproposer :
L'incompréhension de l'alchimie à donné d'étranges et belles fleurs, la chimie, le supernaturaliste de Nerval, la psychologie Jungienne et le surréaliste principalement, mais n'oublions pas tous ceux qui cherchent la Pierre avec des creusets !
Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trois Pommes d'Or (Etienne Perrot)

Message  pluviose le Ven 16 Oct 2009, 15:46

Charly Alverda a écrit:L'incompréhension de l'alchimie à donné d'étranges et belles fleurs, la chimie, le supernaturaliste de Nerval, la psychologie Jungienne et le surréaliste principalement, mais n'oublions pas tous ceux qui cherchent la Pierre avec des creusets !
Bonjour Monsieur Alverda.
Je ne perçois pas bien le sens de cette phrase par rapport aux creusets, parce qu'elle est ambigüe. Veut-elle dire que chercher la Pierre avec des creusets est une étrangeté née de l'incompréhension de l'alchimie, ou bien au contraire que la recherche de la Pierre avec des creusets est une de ces belles fleurs ? Selon qu'on lise l'un ou l'autre sens, l'impression qu'on en retire est fort différente. Merci de m'éclairer.
avatar
pluviose

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trois Pommes d'Or (Etienne Perrot)

Message  Calcédoine le Lun 19 Oct 2009, 18:41

Bonjour Pluviose.
Je n'avais pas perçu l'ambiguité de cette phrase.
Sans péjuger de ce que Charly pourrait apporter comme précisions, je crois ne pas trop m'avancer en disant que c'est ta première hypothèse qui est la bonne : chercher la Pierre avec des creusets est une étrangeté née de l'incompréhension de l'Alchimie.
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trois Pommes d'Or (Etienne Perrot)

Message  Charly Alverda le Lun 19 Oct 2009, 19:20

Bonsoir

C'est évidemment la traduction de Calcédoine qui est valable. J'ai une mémoire auditive plus développée que la visuelle, cela me joue parfois des tours ! C'est la conjonction "et" qui s'imposait.à la place de "mais". Cependant, pour quelqu'un qui connait l'alchimie des anciens (16è, 17è siècle), il n'y avait pas d'ambiguité.

Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trois Pommes d'Or (Etienne Perrot)

Message  pluviose le Jeu 22 Oct 2009, 21:21

Merci pour vos réponses.
Peu importent les difficultés de communication s'il existe une sincère volonté de bien se comprendre. Bière
avatar
pluviose

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trois Pommes d'Or (Etienne Perrot)

Message  Charly Alverda le Jeu 22 Oct 2009, 22:31

Bonjour à tous

A mon avis le but d'un forum est bien de disputer sans se disputer. D'ailleurs quand deux personnes disputant ne partagent pas le même avis, on dit que les avis sont partagés.

Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trois Pommes d'Or (Etienne Perrot)

Message  pluviose le Sam 24 Oct 2009, 11:37

Charly Alverda a écrit:Cependant, pour quelqu'un qui connait l'alchimie des anciens (16è, 17è siècle), il n'y avait pas d'ambiguité.
Ce n'est pas mon cas. Sans voix Pâle
Je n'imaginais déjà pas qu'il puisse y avoir plusieurs alchimies ! Choqué !

Pour se familiariser avec cet aspect particulier de l'alchimie (16è, 17è),
s'il fallait ne lire qu'un seul ouvrage incontournable,
lequel me conseilleriez-vous ?
Studieux
avatar
pluviose

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trois Pommes d'Or (Etienne Perrot)

Message  Charly Alverda le Sam 24 Oct 2009, 12:18

Bonjour

Cher Pluviose, je conseille sans hésiter le Cosmopolite, et je pense de plus que la majorité des cherchants sera d'accord, ce n'est pas leur aval que je cherche, mais un texte commun à partager et commenter.

Il n'y a bien sur qu'une alchimie, pour celui qui étudie la Nature (naturante) sans livres, par la méditation. Mais il est important de savoir pour d'autres quand nous sommes dans un contexte d'alchimie binaire, soufre/mercure, ou ternaire : soufre/sel/mercure.
En fait contrairement aux assertions Fulcanselieresque, l'immense majorité des textes occidentaux sont des XVé, XVIé et surtout XVIIè siècle avec l'alchimie ternaire paracelsienne (dornienne, en fait). Il n'y a qu'a jeter un oeil sur Levity.com pour s'en assurer !

Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trois Pommes d'Or (Etienne Perrot)

Message  Calcédoine le Sam 24 Oct 2009, 20:26

Bonjour à tous,
A ce sujet, signalons qu'il existe un sujet du forum consacré au Cosmopolite :
CheminCroisé Les sujets du forum > Alchimie > Biographie d'alchimistes célèbres > Le Cosmopolite

Un autre fil connexe est dédié au symbolisme de la pomme :
CheminCroisé Les sujets du forum > Sujets connexes > Symbolisme > La pomme
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Trois Pommes d'Or (Etienne Perrot)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum