La carte du tarot "Sans nom"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La carte du tarot "Sans nom"

Message  Montaléchel le Sam 09 Jan 2010, 21:20

L'examen de cette carte vient en support à CheminCroisé un témoignage posté dans la rubrique Expériences vécues

Version de Nicolas Conver
1760
Ce qui saute d'abord aux yeux, c'est le squelette avec une faux, ce que l'imagerie populaire associe volontiers à la mort; mais ne nous laissons pas fasciner indûment par cette allusion par trop évidente, parce que cette mort-là a encore beaucoup de peau sur les os ! Une peau bien rosée, même, bien visible chez Conver, Dodal, et les restaurations plus modernes, mais aussi chez Noblet et Vieville :

Dodal

Noblet

Vieville
Donc, ne voyons pas dans cette mort autre chose qu'un processus de vie. J'ai d'ailleurs trouvé dans un tarot néo-baroque, dont je n'ai malheureusement pas retrouvé les sources, un indice intéressant : "Je sépare".

Il y a donc quelques bonnes raisons de voir cette lame comme un symbole de séparation, surtout si le temps est venu (observez l'horloge/sablier dans la main du personnage).
"Partir, c'est mourir un peu" dit l'adage. Quitter ce qu'on a, se défaire de ce qu'on a aimé, c'est aussi comme une petite mort. On retrouve un peu la même idée dans l'expression "faire son deuil d'un espoir déçu, ou de quelque chose de définitivement perdu ou inaccessible". Si je devais exprimer ce qui émane de cette carte par des mots-clés, je débuterais donc par les séries suivantes :
Like a Star @ heaven mort, décès, deuil
Like a Star @ heaven fin, faillite, arrêt
Like a Star @ heaven aboutissement, arrivée
Like a Star @ heaven séparation, départ, abandon, rupture

Mais, comme nous l'a écrit le Marcheur dans sa CheminCroisé définition de l'initiation, celle-ci nécessite un processus Mort+Résurrection. La mort symbolisée sur notre carte peut aussi être vue comme le début de ce processus, phase indispensable pour que puisse s'enchaîner la seconde. Donc, la dernière série nous incite à écrire aussi les mots-clés suivants :
Like a Star @ heaven fin d'un cycle, initiation, renouvellement, rénovation, nouveau départ, réorientation
Sur le sol, on distingue des morceaux humains : des têtes, des mains, des pieds, des os. On dirait que ce "personnage sans nom" fauche. La "grande faucheuse" moissonne. N'en déplaise aux amateurs de macabre, on ne moissonne pas ce qui n'est pas mûr; j'en déduis que ce détail renforce cette notion de fin de cycle. Comme lorsque la moisson est mûre et que la plante ne peut plus continuer à évoluer, le bon grain doit être récolté pour ne pas pourrir et se gâcher. J'ajoute donc ces mots-clés :
Like a Star @ heaven moisson, récolte, maturation, aboutissement

S'il me fallait synthétiser ce qu'évoque pour moi cette lame, j'évoquerais une certaine forme de mort : celle qui est nécessaire pour continuer à évoluer d'une façon différente, sans retour en arrière possible. En quelque sorte :
Like a Star @ heaven mutation radicale

Montaléchel

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Henri Schersch le Lun 11 Jan 2010, 11:34

Montaléchel, tu as déjà très bien détaillé la carte du tarot "Sans nom" appelé parfois "La Mort". Qu'y ajouter encore ?

"Le 13ème arcane majeur du tarot n'a pas de nom, comme si son numéro avait un sens suffisant par lui-même ou comme si les auteurs de cette lame avaient craint de la nommer. Le chiffre 13, dont la signification maléfique, constante dans le Moyen Age chrétien, apparaît déjà dans l'Antiquité, symbolise le cours cyclique de l'activité humaine, le passage à un autre état et, par conséquent, la mort.

Cet arcane exprime l’évolution importante, le deuil, la transformation des êtres et des choses, le changement, la fatalité inéluctable et, selon O. Wirth, la désillusion, le détachement, le stoïcisme, ou le découragement et le pessimisme. Jean Vassel constate (dans Etudes Traditionnelles, n°278, septembre 1949) que La Mort constitue une césure dans la série des images tarotiques, et qu’ensuite viennent les arcanes plus élevés, de sorte qu’on peut faire correspondre les 12 premiers aux petits mystères, et les suivants aux grands mystères, car il est manifeste que les lames qui la suivent ont un caractère plus céleste que celles qui la précèdent.

En alchimie, le sujet qui donnera la matière de la pierre philosophale, enfermé dans un récipient clos et privé de tout contact extérieur, doit mourir et se putréfier. Ainsi, la treizième lame du tarot symbolise-t-elle la mort dans son sens initiatique de renouvellement et de renaissance." (Source : Dictionnaire des symboles par Jean Chevalier et Alain Gheerbrant).

Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 46
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Charly Alverda le Mar 21 Juin 2011, 15:38

Oui, la faux coupe dit CheminCroisé le Valet Sourire

On meurt à chaque instant, seule la mémoire maintient l’hallucination de l’existence, La lame de la faux, ou le manche (Vieville), est de la couleur de la Vie, mais je ne pense pas que les tarots (des cartiers) évoquent la mort des individus.
Je vois CheminCroisé le Mat/Hermès/Mercure derrière chaque carte, ce mercure - dissolvant universel - se cache derrière le Saturne des Sages, dont le point rouge à la base de l’épi-ne dorsale renvoie à cet os : luz.

Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Trinity le Mar 21 Juin 2011, 18:39

Bonjour.

Voici un petit détail explicatif. Charly évoque l'os appelé 'luz'. 'Luz' est un terme araméen (dialecte hébreu) qui signifie 'amande'. Il désignerait le coccyx. D'après la légende juive, lors de la résurrection, Dieu reconstruit le corps humain à partir de cet os que rien ne saurait détruire, pas même le feu. Ce mot est donc en lien direct avec le concept d'immortalité.

Trinity

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Charly Alverda le Mar 21 Juin 2011, 19:08

Tout à fait Trinity, j’attendais la manifestation d’un “curieux de Nature”, parce que beaucoup lisent sur ce forum mais très peu écrivent ? mais tu m’as devancé ! Cet os ne peut-être détruit par le feu (des cuisines), disons que le Feu naturel (dissolvant universel) le dissous pour qu’apparaisse cet “humide radical” contenant le “baume de nature” lui même contenant la materia prima.

D’après mes sources, Cattiaux ne connaissait pas l’hébreu, mais dans le Message Retrouvé les occurences du mot amande sont innombrables, en voici quelques unes :

Le noyau est caché dans la chair, l'amande se tient sous le bois et le germe repose dans l'eau nourricière.
“Qui séparera la lumière des ténèbres? Et qui manifestera le feu caché du Seigneur?
Qui transformera le lait virginal en la consistance corporelle du Fils nouveau-né?”

La connaissance de l'arbre est moins importante que celle du fruit, et celle-ci est moins utile que la connaissance du noyau.
Enfin c'est l'amande qu'il nous faut connaître dans sa pureté et c'est le germe qu'il nous faut manifester dans sa perfection.

Le rien enveloppe le tout qui demeure en soi.
<<Le noyau, l'amande, le germe.>>

Le malin ne dit jamais son nom franchement, il préfère se cacher sous une fausse identité ou bien il dit “ Moi ”.
“ L'écorce. ”

Je suis l'essence, je suis la substance et je suis le noeud, dit le Seigneur du centre.
<< L'amande.>>

Il faut toujours laver pour séparer l'amande de la crasse qui l'entoure, et c'est un grand secret que la nature met journellement en évidence devant tous. Seulement, il faut l'inspiration de Dieu pour comprendre l'évidence de la science divine.”

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Trinity le Mar 21 Juin 2011, 21:41

Oui. Et la tradition est similaire dans d'autres cultures. L'anatomie moderne appelle cet os "sacrum" (du latin sacer), ou "os sacré"; ce n'est pas un hasard ! Il est à la base de la colonne vertébrale (verticale) et fait partie des os du bassin (horizontal). Cet os est au croisement (croix/creuset) de l'horizontalité et de la verticalité chez les humains.

Dans les traditions orientales, les os du "bassin" sont considérés comme un authentique réceptacle, d'où ce nom. C'est dans ce bassin que se rencontrent et se marient les énergies issues de la terre (telluriques) avec celles issues de l'air (@ prâniques). De ce mariage naît une force vitale qui peut, au choix, être utilisée dans une direction horizontale, vers l'avant (sexualité, animalité), ou dans une direction verticale, via la colonne vertébrale (spiritualité). Ce choix est la croisée des chemins : libre à chacun d'utiliser cette énergie "horizontalement", en cédant à ses pulsions animales, ou à l'utiliser "verticalement", en consacrant sa vie à la spiritualité, moyennant de la persévérance et des exercices spécifiques.

Il est intéressant de constater que cette carte XIII montre un squelette avec ses détails, dont celui dont nous parlons ici (luz, amande, sacrum), qui est ainsi bien mis en évidence, comme un indice d'une piste à suivre. Pourtant, dans l'imagerie moderne, la mort est représentée comme squelettique, certes, mais enveloppée de vêtements flottants noirs, occultants ces détails. A mon sens, c'est une indication supplémentaire que la carte Sans Nom ne représente pas la mort au sens où on l'entend habituellement en Occident.

Trinity

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Charly Alverda le Mar 21 Juin 2011, 22:53

Clovis Hesteau de Nuysement dans son Traité de l'Harmonie et Constitution Générale du vrai sel propose cette “charade” :

Il est une partie en l’homme,
Dont le nom six lettres consonne;
Auxquelles un P ajoutant,
Puis S en M permutant;
Tu trouveras sans nuls ambages,
Le vrai nom du sujet des sages.

Je ne sais plus qui donna la réponse : partie de l’homme : Anatomie - Adj. * lombo : du latin lumbus [lomb(o)-, -lombaire], rein ; relatif à la région des reins : six lettres = lumbus :

P ajoutant, ==> Plumbus, Puis S en M permutant ==> PlumbuM. Voici “notre” Saturne/Cronos et sa faux propre à fournir - avec l’aide du Ciel - la “racine”, “humide radical” qui dans l’homme se trouve dans le sacrum.

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Logos le Mer 22 Juin 2011, 08:21

Dans son post sur le fil CheminCroisé La carte du tarot "Valet de Coupes", Charly a écrit :
“La mort vient à nous comme une amie si nous cessons de la redouter.”
Sans doute cela nécessite au préalable un travail treize os terre !
J'imagine qu'il faut développer beaucoup de douceur

Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Chèvre le Mer 22 Juin 2011, 18:58

XIII os terre, Logos... j'suis MORT de rire Je rigole

A propos de langue des oiseaux, on peut noter qu'il n'y a rien d'écrit sous l'arcane XIII.

Il pourrait y avoir écrit : "LA M.... :

Mais il n'y a pas de nom de lame... même pas LA M....



Le cartouche même a disparu. Et, à l'emplacement du cartouche, et du nom de la lame, il y a... L... la lame.

Le nom disparu, il ne reste que... L ame...

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Trinity le Ven 24 Juin 2011, 19:16

Dans le fil CheminCroisé La carte du tarot "Valet de Coupes", Chèvre met en évidence un détail intéressant qu'il était important de replacer aussi dans ce fil-ci: dans le tarot de Conver, la lame XIII montre un squelette qui, avec sa faux, s'est lui-même coupé le pied (semble-t-il) !


Trinity

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Bertrand le Ven 24 Juin 2011, 22:23

Bonsoir,

Trinity a écrit:dans le tarot de Conver, la lame XIII montre un squelette qui, avec sa faux, s'est lui-même coupé le pied (semble-t-il) !
rappelons en passant quand même qu'il y a énormément de jeux de Tarots où la faucheuse a deux pieds parfaitement définis, encore Chosson (encore courtoisie de ROM) mais c'est loin d'être le seul (on en a des exemples ci-dessus avec Dodal, Noblet, Viéville et la liste est looongue) :

pour rappeler que le Tarot ne se résume ni au Tarot de Nicolas Conver (entendre "commercialisé par" N.Conver) ou que par les Tarots de Marseille (au sens géographique).
En outre l'image ci-dessus n'est pas le "Tarot de Conver" mais un des tarots remixé version Camoin ("fondateur" ou repreneur de la carterie au XIXe, bien après la disparition du sieur Conver), le "Tarot de Conver" présente cette image à peu près:

Ce qui fait une sacrée différence.
Je dis bien à peu près puisque l'exemplaire ici photographié (tiré de la collection de Kenji) est quand même une impression tardive (environ 1860 je crois) sur des moules qui avaient alors près de cent ans d'utilisation - donc déjà bien usés ! Les couleurs correspondent en revanche au modèle tel qu'il était à la fin du XVIIIe.

Quand on compare au Tarot de Chosson on se dit qu'il serait quand même dommage de négliger les couleurs originales que chaque cartier a choisies - en particulier en relisant le message ci-dessus de Charly !

Bertrand

Bertrand

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 25/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Chèvre le Ven 24 Juin 2011, 23:01

oui bien sûr Bertrand, tu as raison : le 'Conver' (qui n'est pas le nom du créateur de ce Tarot) n'est qu'un Tarot parmi d'autres, et l'édition dont j'ai donné un scan est une édition très particulière et très discutable, c'est entendu.

Mais tout de même, sur ton Kenji, chacun peut voir que le pied gauche manque. Cela semble indiscutable.

... ce squelette faucheur est peut-être le grand père de Charly (Sosthène Alverda, celui qui fauchait en marchant...) qui s'est coupé le pied Je rigole ...

Mais à propos de ce squelette à un pied, je ne dirais pas comme Trinity qu'il s'est coupé lui-même le pied, mais plutôt que son pied gauche est une sorte de pivot, et qu'il virevolte autour de cet aXe fixe, en fauchant... Virevolte : immobile, tout en bougeant... cycles, etc. Pure impression, je n'en sais pas plus.

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Bertrand le Sam 25 Juin 2011, 03:32

Bonsoir
Chèvre a écrit:Mais tout de même, sur ton Kenji, chacun peut voir que le pied gauche manque. Cela semble indiscutable.
absolument, ce n'était précisément pas discuté - en revanche on peut remarquer que cette amputation est une particularité flagrante du Conver : pour le reste, des détails jusqu'au nombre de vertèbres sont identiques, sans parler évidemment de l'emploi du rouge et du bleu à des positions clef de la carte.

Pour ce qui est de la technique de fauchage, je préfère m'en référer à des @ spécialistes puisqu'il y en a :
The forward movement is as follows: As the cut proceeds, the weight gradually shifts to the left foot. With the slicing portion of the stroke completed and the blade to the extreme left, the right foot, relieved of practically all weight, is free to move forward. The foot is not lifted; it merely slides ahead about the same distance that the blade advances into the grass with each slice. As the weight shifts back onto the right foot during the return stroke, the left one slides forward. It is a slow, continuous creeping forth with no up-and-down movement of the whole body and no real pause or distinct "stepping ahead".

Le mouvement progresse comme suit : lorsque la coupe a lieu, le poids (du corps) se déporte progressivement sur le pied gauche. Après complétion du tranchage, lorsque la lame se retrouve à l'extrême gauche, le pied droit, soulagé de la quasi-totalité du poids, est libre de se déplacer vers l'avant. Le pied n'est pas soulevé; il glisse simplement vers l'avant sur une distance équivalente à celle de chaque avancée de la lame dans la prairie. Lorsque le poids se déplace à nouveau sur le pied droit durant le mouvement de retour (de la faux), le gauche glisse vers l'avant. C'est une progression lente, continue, coulante, sans mouvement de haut en bas de l'entièreté du corps, et sans réel instant de pause ni aucun pas vers l'avant distinguable.
Bref eux aussi avancent en coupant ; apparemment il y a plein de styles régionaux pour les détails du mouvement en fait (qui avancent en fauchant également).

Bertrand

Bertrand

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 25/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Sakado Wan le Sam 25 Juin 2011, 10:57

Chinois Konnichiwa !

Cette description du déplacement du faucheur rappelle inévitablement le déplacement des pieds dans certains arts martiaux.
C'est logique : un combattant a besoin de stabilité, afin de résister à toute attaque. Sans stabilité, il risque d'être projeté à terre, devenant ainsi très vulnérable. Pourtant, il faut trouver un compromis entre la stabilité maximale et la nécessité de se déplacer. Cette façon de glisser le pied est la solution.

Dans ce mouvement, appelé @ Taï sabaki, le poids du corps se déplace d'un pied sur l'autre, et le pied "libéré" du poids peut se déplacer à volonté. Pour conserver un maximum de stabilité, l'idéal est que le pied se déplace sans vraiment quitter le sol, d'où cet effet de glissement. De plus, toujours pour une raison de stabilité, il ne faut pas que les deux pieds se trouvent joints, à aucun moment, même lorsque le pied arrière passe devant; c'est pourquoi le pied qui se déplace effectue un arc de cercle autour du pied fixe. Ainsi, en toute circonstance, et même en mouvement, les deux pieds sont au sol avec un bon écartement.

La vidéo ci-dessous montre quelques pratiquants d'aïkido effectuant ces seuls mouvements "Taï sabaki". Cela ressemble à un ballet artistique.
Vous m'honoreriez en observant spécialement les mouvements des pieds. Les glissements des pieds sur le tatami s'entendent nettement, preuve qu'il y a bien un glissement au sol, et pas de soulèvement des pieds.




A vous lire me vient aussi une réflexion qui pourra vous faire sourire : étant au service de la "moisson", ce squelette avec une faux n'est-il pas, d'une certaine manière, un "valet" de "coupe" ?

Chinois Sayônara.


Dernière édition par Sakado Wan le Sam 25 Juin 2011, 11:03, édité 1 fois

Sakado Wan

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Logos le Sam 25 Juin 2011, 11:01

Le post de Sakado-Wan me fait penser au Moon-Walk !


Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Chèvre le Sam 25 Juin 2011, 12:17

Merci, Sakado-San . "Valet de Coupe", oui, certes je te suis... C'est amusant, j'ai justement ouvert un fil sur cette carte le Valet de Coupes CheminCroisé il y a quelques jours ; sur base de comparaison (en matière de déplacements) avec le Mat et la XIII du Tarot.

Je ne crois pas exagérer en parlant d'une véritable mystique de l'aïkido, n'est-ce pas ? Avec un accent mis sur la circularité ; ce n'est pas trahir l'esprit du fondateur Morihei Ueshiba.

Il y a d'innombrables parallèles possibles avec d'autres "déplacement" circulaires étroitement liés à la mystique : je pense aux derviches tourneurs (rotation mystique, autour de l'axe du monde). Au Taï-ki. Aux cycles annuels, cosmiques, vitaux... Corporels : Circulation sanguine, respiration...

Et toutes ces "rotations" autour d'un axe m'évoquent décidément (désolé que ça te dérange, Bertrand, et que ça n'intéresse pas Charly, mais... tant pis) cette rotation autour du "pied" manquant, l'aXe du faucheur du "Conver". Déplacement sans en être un, rotation.

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Charly Alverda le Sam 25 Juin 2011, 13:33

Bonjour,

“ça n'intéresse pas Charly” dis-tu Chèvre ; ben juste pour dire, j’sais vraiment où tu veux aller/rester/tourner avec c’t histoire ?

Comme je l’ai exprimé, c’est Saturne/Cronos que j’aperçois en treizième triomphe, je n’ai perçu nulle objection. Au passage Logos : seulement treize au stère ça fait des zolis nonosses ! Sourire

Si l’on considère l’aspect exotérique la Vie ne VA pas sans la mort, c’est dire que le Mat ne doit pas aller bien vite dans les dunes de son ciel, sans doute à la même vitesse que le Valet de Coupe dans son désert ! Pour la dimension (quatrième !) ésotérique cette Vie incarnée par l’Innombrable (le Mat) et ses deux bâtons dont le rouge axe vital se superpose à la faux de l’Innommable (Thérèse), l’union de ces deux triomphes donnant en filigrane les deux “qualités” de ce “Dissolvant Universel”, ce qui (surtout pour le Vieville) renvoie au Dyable. Va donc au diable Chèvre ! Sourire

Cordiablement,

Charly

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Chèvre le Sam 25 Juin 2011, 15:53

Charly a écrit:j’sais vraiment (pas, vraisemblablement) où tu veux aller/rester/tourner avec c’t histoire
Ben à ton avis Charly ? Es-tu Jivan Mukta pour me demander où je veux aller ? Tant mieux pour toi si tu cherches en touriste (quoique au fond j'en doute, malgré que tu aimes jouer au sage 'professeur') ... moi, c'est plutôt l'excès...

Mais puisque tu me recommandes aimablement d'aller au Dyable, ma foi j'y vais. (enfin : celui du Viéville. Parce que celui du Conver, j'y suis déjà allé).


Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Luz, mandorle et sacrum

Message  calonna112 le Sam 15 Oct 2011, 18:42

Bonjour à toutes et à tous
Nouveau sur votre forum que je viens de découvrir au hasard? (je ne crois pas au hasard) d'une recherche, j'ai été attiré par la qualité de ce que j'ai lu.
Plusieurs de vos sujets me passionnent depuis longtemps, aussi j'essayerai d'apporter ma petite pierre à votre édifice.
Je voulais vous parler de Luz, du sacrum et de la mandorle de CheminCroisé la lame XXI, qui ont beaucoup de points communs, mais ce soir le temps me manque.
Le baiser des Templiers au bas de l'échine se faisait à proximité de Luz, ils soufflaient sur le sacrum, l'amande sacrée, siège de la Kundalini, pour essayer de faire remonter, par l'échelle de Jacob, l'énergie du "serpent" qui devrait atteindre notre glande pinéale, siège de l'illumination.
Cordialement
Calonna112

calonna112

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Calcédoine le Sam 15 Oct 2011, 18:56

Bonjour calonna112,

Bienvenue sur ce forum, conçu pour présenter de multiples points d'entrée, afin que chacun puisse y croiser les sentiers des autres au départ de ses propres affinités. Je t'en prie, n'hésite pas à ouvrir de nouveaux 'topics', si nécessaire, pour évoquer les sentiers d'éveil qui te paraissent dignes de développements.
Bon cheminement sur ce GR qui conduit à Soi-même...

Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  calonna112 le Sam 15 Oct 2011, 20:44

Merci pour ce message de bienvenu
Calonna112

calonna112

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Charly Alverda le Dim 16 Oct 2011, 05:53

Bienvenue Calonna112 !

“Je voulais vous parler de Luz, du sacrum et de la mandorle de la lame XXI, qui ont beaucoup de points communs, mais ce soir le temps me manque.”

C’est avec beaucoup d’intérêt que je lirais vos commentaires en rapport avec cette carte.

En revanche je suis dubitatif devant cet énoncé :

“Le baiser des Templiers au bas de l'échine se faisait à proximité de Luz, ils soufflaient sur le sacrum, l'amande sacrée, siège de la Kundalini, pour essayer de faire remonter, par l'échelle de Jacob, l'énergie du "serpent" qui devrait atteindre notre glande pinéale, siège de l'illumination.”

Je crains qu’il ne soit issu que de compilations des Maçons “occultistes” de la fin du XIXe siècle ? Je ne suis pas sûr que nos moines-soldats-banquiers aient eu connaissance de la “glande pinéale” et qu’il y ait eu des “illuminés” parmi eux. J’ai lu les “minutes” du (des) procès et je ne trouve rien qui permette d’aller dans votre sens, car on ne peut exploiter des informations obtenues sous la torture. “Qui veut se débarasser de son chien l’accuse de la rage” !
De même les rares documents (non à charge) : lettres d’Orient, commentaires de témoins... ne laissent rien présumer de pratiques secrêtes ; il y a par exemple une lettre d’un soldat du Temple envoyée à sa famille en France qui désigne Mahomet comme “le Baphomet”. De plus, leurs fréquentations quotidiennes des “turcopoles” et des amitiés avec des émirs ont mis en évidence les liens avec les deux monothéismes, absolument rien n’établirait qu’ils aient eu des contacts avec des hindouistes !!!
Kabbale hébraïque et tantrisme indien comme pratiques de la “Milice du Christ” ? Attention aux fantasmes du genre de ceux de l’O. T. S. !

Mais vous avez peut-être des “pièces” auxquelles je n’ai pas eu accès pouvant valider votre affirmation.

Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

réponse à Charly Alverda

Message  calonna112 le Dim 16 Oct 2011, 08:53

Bonjour Charly Alverda
Avant de répondre à votre message, permettez-moi de préciser quelques points.
Tout d'abord, je viens sur votre site, non pour apporter mes convictions, mais pour échanger et comparer mes points de vue avec vous.
Ensuite, je travaille en solitaire. Ne faisant partie d'aucune association discrète ou secrète, j'éprouve le besoin de savoir si je suis toujours sur le bon chemin.
Pour ce qui est des Templiers, j'ai eu tort de commencer mes entretiens avec vous par ce sujet qui me tient à coeur. Le Moyen-Âge n'a pas été aussi obscur que nos livres d'école veulent nous le faire croire. Un "savoir" circulait sous le manteau, dont l'alchimie. Je crois qu'une certaine élite parmi les Templiers possédait une connaissance ésotérique, ils n'étaient pas tous des "routards incultes".
Je ne possède aucun document appuyant mes convictions, aussi restons-en là pour ce sujet, qui est bien loin de "la carte sans nom". Désolé si j'en ai ennuyé certains avec ce paragraphe.

Luz a ordinairement le sens d'amande, mais c'est aussi le nom donné à une particule corporelle indestructible, représentée par un os très dur, le sacrum (l'épine sacrée), siège de la Kundalini, c'est yesod, la base, le fondement, "l'entrée de la chambre nuptiale, sanctuaire où s'accomplissent les noces secrètes de l'homme et de la femme" (A. de Souzenelle). N'est ce pas le lieu obscure et caché où se produit le miracle de la vie, le vase privilégié où s'allume l'étincelle des existences nouvelles?
Ce sanctuaire où s'accomplissent les noces secrètes ressemble au processus des alchimistes pour obtenir l'Oeuvre, reprenant perpétuellement les épousailles pour atteindre la "pierre philosophale", le mélange du sulfure et du mercure pour arriver à l'Unité la plus haute.
Dans la tradition mystique, l'amande symbolise le secret vivant dans l'ombre et qu'il convient de découvrir afin de s'en nourrir.
L'enveloppe entourant l'amande est comparée à la Mandorle, l'AMANDE-OURLEE (ourléé = ce qui se manifeste autour), l'aura, le halo du corps.
Dans la lame XXI (l'âme de l'arcane), nous retrouvons la guirlande ovale, représentant la Mandorle. Cette dernière a la forme du chas de l'aiguille à travers laquelle doivent passer ceux désirant entrer dans le royaume de la Connaissance.
L'enveloppe entourant l'amande et la mandorle sont comparées à la porte menant à notre "ville souterraine: Luz, et c'est aussi la vulve, la matrice.

Puisque je suis dans "l'arcane sans nom", je terminerai par cette phrase de Papus (?) (j'ai un doute sur l'auteur) :
"La dissolution de tes organes visibles arrivera plus tôt que tu ne l'attends, mais ne la redoute point, car la mort n'est que la parturition d'une autre vie".

J'ai peut être fait des mélanges de genre dans ce que j'ai écrit, aussi, je compte sur vous pour vos remarques.
Cordialement

calonna112

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  loup le Dim 16 Oct 2011, 14:15

bj calonna 112, je suis ok pour votre partie concernant l'ordre, dans l'ordre... mais concernant le "baiser" ??? Le rituel ressemblait à celui de la table "ronde" avec les épées dont les pointes étaient tournées vers le centre et qui étaient censées "attirer" la "lumière" vers eux. Le pommeau et la garde + la lame réprésentaient l'homme... Vous ne trouverez aucun rituel en circulation ; donc très improbable le "rituel" du "baiser" (à mon sens) ; par contre, ils connaissaient les points d'énergies vitales dans le corps. Alors ??? D'après ce que je sais, le premier "sire" était G. de Bizol ; Sire ou Roi était le titre du responsable du groupe ; et quant aux deux "colonnes", c'étaient les noms des deux "églises" : celle de Jean et celle de Pierre ; (devenus J et B ???). Pourquoi avoir été remplacé par Boaz ??? Bernard de Fontenelle était "druide" et Huges de PAYENS était un de ses "éléves",donc ???... Bon courage !! Hello

loup

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Charly Alverda le Dim 16 Oct 2011, 15:28

Bon, le fil étant consacré au TAROT et à l’Arcane sans Nom, je ne voulais plus intervenir dans le délire templier, selon le souhait de son auteur à qui je souhaitais la bienvenue. Et là, tu exagères Loup !

Jusqu’à ce jour nous sommes sur un forum sérieux... donc des sources, des sources, des sources ! Parce que les templiers, les druides, les hébreux et les tantristes, tout ça mélangé autour de la Table Ronde, ça fait beaucoup... TROP !

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "Sans nom"

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 00:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum