Le genou découvert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le genou découvert

Message  Henri Schersch le Jeu 18 Fév 2010, 16:23

Quel est l'origine du genou découvert, symbole de l'Initié, qu'on retrouve dans certains rites maçonniques, certaines iconographies et statues chrétiennes, certaines peintures…?

A titre d'exemple voici une statue de Saint Roch :

avatar
Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 47
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le genou découvert

Message  Garfield le Jeu 18 Fév 2010, 17:50

Bonjour à tous. Oui, Henri, j'ai déjà entendu dire ça aussi, en relation avec un rituel d'introduction d'un nouveau membre en Franc-Maçonnerie, mais je ne sais d'où ça vient ni ce que ça signifie. Je suppose que c'est en rapport avec un incident biographique (ou légendaire) attribué à un personnage fondateur d'une tradition. Interloqué (1) Sans voix
avatar
Garfield

Nombre de messages : 176
Age : 36
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le genou découvert

Message  aliboron le Jeu 18 Fév 2010, 23:36

Alleau rappelle que pour la Confrérie de la Mère folle, le genou a le sens de génération ;

"il correspond au Capricorne et à Saturne, le dévorateur qui est en même temps la porte des dieux";

"la sagesse hermétique étant fondée sur l'étude de la liaison entre deux mondes, céleste et terrestre, de leur jonction et de leur conjonction dont l'emblème est le genou."

cordialement
avatar
aliboron

Nombre de messages : 208
Age : 60
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le genou découvert

Message  Christian Hersey le Ven 19 Fév 2010, 18:20

A propos de ce genou, on pourrait dire aussi qu'il est le lieu où la base, le fondement, s'articule.
Le genou est une pièce essentielle permettant la marche. Sans marche, point de mouvement, point de parcours initiatique.
Celui qui a le genou libre peut aller de l'avant. Car avoir les deux pieds libres ne suffit pas. Le genou permet d'en soulever un pour le mettre devant l'autre.
Avoir les deux pieds bien campés au sol, c'est la stabilité, la solidité. Grâce à la mobilité du genou, une instabilité s'installe. Cette déstabilisation est perturbante, évidemment. Elle est génératrice d'un risque évident (la chute). Mais elle est nécessaire pour qu'intervienne un déplacement. L'analogie est évocatrice. Le genou découvert est une invitation à "se mettre en chemin".
avatar
Christian Hersey

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le genou découvert

Message  Charly Alverda le Ven 19 Fév 2010, 22:55

Bonjour

GENOU : articulation entre le JE et le NOUS, disait Lacan !

De nombreuse images montrent l'initié genou découvert dans la F. M. En fait l'intiable , selon les rituels doit être ni nu, ni habillé, il doit être dévétu décemment :

" D.·. Comment avez vous été introduit en loge d'apprenti ?

R.·. Ni nu, ni vêtu , ni chaussé ni déchaussé, dépourvu de tout métaux, les yeux bandés."

http://reunir.free.fr/fm/rituels/Gages2.htm

Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le genou découvert

Message  Charly Alverda le Ven 19 Fév 2010, 23:18

Et autre :

A Paris , ce 10 janvier 1738


LE SECRET DES FRAY-MACONS, QUI A ETE JUSQU'ICI
IMPENETRABLE , EST ENFIN DECOUVERT COMME ON PEUT LE VOIR DANS LA RECEPTION SUIVANTE :

Réception d'un fray-maçon.

Il faut d'abord être proposé à la loge comme bon sujet par un frère, et sur la réponse que l'on fait, l'on est admis à se présenter. Et le récipiendaire est conduit par le préposant, qui devient son parrain, dans une des chambres de la loge qui est sans lumière. Et on lui demande en suite son nom, surnom et qualité. L'on le dépouille de tous ses métaux et joyaux qu'il peut avoir sur lui, comme boucles, boutons, bagues et montre.
L'on lui découvre à nu le genou .°. et l'on lui fait mettre son soulier .°. en pantoufle. L'on lui bande les yeux et l'on le garde en cet état pendant une heure , livré à ses réflexions.

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le genou découvert

Message  Laposse le Ven 19 Fév 2010, 23:58

Désolé Il s'agirait en fait de la forme primitive de l'initiation au french cancan, non ? Clin d'oeil


Accueil des néophytes à la loge Offenbach, à Rothemühle (Basse-Saxo), en 1983.
avatar
Laposse

Nombre de messages : 242
Age : 47
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le genou découvert

Message  Sakado Wan le Sam 20 Fév 2010, 11:46

Chinois Konnichiwa !

Il existe aussi une symbolique orientale. Le genou est le symbole de la puissance, siège principal de la force du corps, symbole de l’autorité de l’homme et de sa puissance sociale.

Dans un mouvement du taï-chi, on "brosse le genou" (lou xi ao bu). Ce mouvement symbolise la lutte nécessaire contre tout ce qui entrave la pureté et la légèreté (donc toutes les émotions négatives comme la peur, l’orgueil, ou l’avidité par exemple) pour arriver un jour à l’équilibre intérieur, à l’immortalité.

Je ne sais pas si le genou dénudé de la tradition occidentale a un quelconque rapport avec ce détail issu de la symbolique orientale.

Chinois Sayônara.
avatar
Sakado Wan

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le genou découvert

Message  Henri Schersch le Sam 20 Fév 2010, 19:31

Merci à tous pour vos recherches et éléments de réponse.
J'ai l'étrange impression que nous n'avons pas la signification définitive de ce symbole, pourtant assez présent dans l'ésotérisme.
St-Roch serait-il un indice discret et pernicieux placé dans les églises pour renvoyer subrepticement à l'initiation chez les Francs-maçons ? A moins que ce soient les F:.M:. qui fassent allusion à un personnage comme St-Roch (ou assimilé, ou à ce qu'il représente)...
Suspect
avatar
Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 47
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le genou découvert

Message  loup le Ven 03 Déc 2010, 18:11

bj, le genou découvert symbolise ,pour moi, l'Initié, celui qui a uni le Je et le nous... (ce n'est pas le début, comme en Maçonerie, mais le final !!) St Roch (la Pierre) Hello

loup

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Genou découvert et marelle (ou mérelle)

Message  calonna112 le Lun 17 Oct 2011, 16:25

Bonjour, juste quelques lignes pour préciser quelques idées.
J'ai hésité entre vos deux fioles (pardon, je voulais dire fil...toutefois j'ai laissé fiole qui traduit bien un contenant renfermant un élement à découvrir), parce que les deux sujets sont liés à mon avis.

La Marelle, de merel au XII°siècle, désigne un palet, un jeton, un petit caillou.
Mérelle, c'est la Mère de EL, la mère de lumière.
Le claudiquant, le boiteux, est le symbole de l'initiable, du profane en marche vers l'initiation (comme le dit Charly Alverda plus haut, à propos des Frères 3 points). C'est aussi CheminCroisé le Mat du Tarot, similaire à St Roch et sa plaie découverte à la cuisse. Le fait d'être à cloche-pied permet de montrer son genou, autre signe initiatique.
Le caillou de la Marelle, qui permet de progresser dans l'itinéraire initiatique, est à rapprocher de la pierre philosophale, dont le rôle est le même : un support à la transmutation.
Le bourdon (baton) et la mérelle (coquille) étaient les attributs rituels du pélerin d'autrefois.
Saint Roch, dont le nom peut se traduire par "pierre", cheminait avec un bourdon, c'était un pélerin de la foi.

Le genou est lié à l'humilité, le vaincu tombe à genoux, le vassal met un genou en terre et le croyant s'agenouille.
"Jacob (Saint Jacques) a la hanche démise lors de son combat avec l'Ange. Il ne lutte pas contre l'ange, mais il lutte avec lui pour se dépasser" (A. de Souzenelle).
Après le combat, l'Ange donne à Jacob le nom d'Israël. Le changement de nom intervient toujours après une initiation.
Les mythes antiques mettent en scène des héros et des dieux boiteux: Dionysos, Harpocrate, Oedipe etc.
Les maîtres du feu et de la forge sont boiteux dans pratiquement toutes les mythologies. La perte de leur intégrité physique est le plus souvent considérée comme le prix dont ils payent leur connaissance extra-humaine et le pouvoir qu'elle leur confère.

Pythagore, celui qui donne naissance, qui engendre à la connaissance, était appelé "le maître au genou d'or" (genou est au singulier car il n'y en a qu'un de dévoilé).

Saint Roch, patron des pélerins ....et des chirurgiens, se reconnait à son bâton, sa besace, son chapeau et sa cape. Un chien se tient à ses côtés, et en plus du Mat, un ange (?) est près de lui. Il relève un pan de sa cape pour faire voir la plaie qu'il a à la jambe.
Peut être que lui aussi chemine sur le chemin du Tarot pour guérir sa blessure ?

Un petit ajout:
" Le nom d'Oedipe signifie "pied gonflé", il est le fils de Laïos "le gaucher" et le petit-fils de Labdacos le "boiteux".
Comme Jacob devenu boiteux après l'épisode de "la lutte avec l'ange", l'Homme pour accéder à l'Unité intérieure, doit prendre conscience de sa boiterie, comprendre qu'il avait oublié son ombre féminine, son côté "gauche"... et l'épouser. Alors seulement peut-il rassembler ses énergies qui, sinon lui échappent symboliquement par le pied" A. de Souzenelle - La parole au coeur du corps).

calonna112

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 15/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le genou découvert

Message  Logos le Mer 14 Déc 2011, 22:06

Bonsoir
Je profite de ce topic pour poster cette belle image (tirée de cette page : @ http://aqua-permanens.blogspot.com/2011/11/lumen-naturae.html)

avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le genou découvert

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum