La carte du tarot "La Roue de Fortune"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La carte du tarot "La Roue de Fortune"

Message  Henri Schersch le Mer 31 Mar 2010, 15:45

La dixième arcane majeur du tarot, La Roue de Fortune nous montre une roue maintenue en l’air par un appareil de bois et sur laquelle s’agrippent deux animaux étranges (singe et chien), tandis qu’un sphinx tenant une épée, est assis sur un socle, posé lui-même sur la partie supérieure de la roue. La signification de cette lame rejoint celle de la roue à travers toutes les traditions. Elle représente les alternances du sort, la chance ou la malchance, les fluctuations, l’ascension et les risques de chute.

Symbole solaire, c’est la roue des naissances des morts successives à travers le cosmos ; c’est, sur le plan humain, l’instabilité permanente et l’éternel retour. Et ce mouvement qui tantôt élève, tantôt abaisse, c’est le mouvement même de la Justice ( arcane 8 ), qui veut maintenir l’équilibre sur tous les plans et n’hésite pas à tempérer par la destruction et la mort le triomphe des réalisations créatrices, comme le souligne encore le numéro de ce dixième arcane, entre le Chariot ( arcane 7 ) et la Mort ( arcane 13). (Source : Dictionnaire des symboles par Jean Chevalier et Alain Gheerbrant).

Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 46
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "La Roue de Fortune"

Message  Ludivine le Mer 07 Avr 2010, 12:48

"En alchimie, la roue est l'hiéroglyphe du temps ; Fulcanelli décrit deux roues entrelacées, dans le Mystère des Cathédrales, lorsqu'il examine un bas-relief du grand portail de la cathédrale d'Amiens.

Certains voient dans les deux animaux (singe-chien) Hermanubis, le génie du bien et Typhon, le génie du mal. L'alchimiste, pour ce qui le concerne, peut voir dans Hermanubis une double déité formée d'Anubis et d'Hermès. Anubis est le conducteur d'âme, chargé de la pesée du cœur. Des versions différentes de cette lame vont nous obliger à en compléter le symbolisme de la manière suivante : Hermanubis est ici représenté par la figure du singe : en effet, dans les méthodes de méditation bouddhiques, la maîtrise du coeur, sujet au vagabondage est comparée à la maîtrise du singe. Quant au chien, dans lequel on peut voir aussi une tête de hyène, c'est à un monstre typhonien qu'il fait penser, armé, dans certaines versions, d'un trident. Les deux animaux évoquent donc une figure unique, qui est bien connue des alchimistes : le cynocéphale (singe à tête de chien). A cela, ajoutons que la fonction hermétique du cynocéphale est de détruitre l'ennemi de la lumière, c'est-à-dire le premier Mercure ou Mercurius senex ; en effet, le premier Mercure n'est autre que ce dragon écailleux que l'archange Gabriel lacère de son épée. Et nous trouvons ce premier Mercure chez ce monstre typhonien armé du trident de Neptune, chargé par Héra de poursuivre Léto afin qu'elle ne trouve nulle terre où accoucher des enfants de l'oeuvre : Diane d'abord, Apollon ensuite. Il y a plus ; le chien est inséparable de la Canicule, liée à l'étoile. Passons à Typhon : il contracte des rapports avec la constellation opposée, celle du Capricorne. Quant au sphinx, n'oublions pas qu'il est fils d'Echidna et de Typhon. Il associe les symboles de la Force à ceux de la Justice, représentée ici par la balance constituée des deux animaux : singe et chien (ou hyène ?) qui - par cabale - font évoluer la matière du creuset soit vers son son côté soufré, soit vers son côté mercuriel. C'est assez dire que la roue de fortune est, en somme, un symbole solaire ou que, du moins, si la bonne fortune l'autorise, si l'Artiste a réuni ses matériaux suivant les poids, s'il a trouvé la drachme perdue de Basile Valentin, alors cette roue instable penchera du bon côté ; arcane complexe, la roue de fortune met bien en évidence le caractère instable qui caractérise l'opération du blanchiment du laiton ; aussi a-t-on pu écrire :

« Elle représente les alternances du sort, la chance ou la malchance, les fluctuations, l'ascension et les risques de chute. Elle correspond en astrologie à la dixième maison horosopique [...] »

L'auteur n'a malheureusement pas précisé que cette condition n'est réalisée que pour autant que Saturne soit présent dans cette maison X." (Source : http://herve.delboy.perso.sfr.fr/tarot_alchimie.html)

Ludivine

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "La Roue de Fortune"

Message  Henri Schersch le Lun 12 Avr 2010, 15:24

La Roue de Fortune porte le chiffre 10. Le 10 est formé du chiffre du bateleur 1 : symbole de l'être, de l'Unique et du 0 : le non-être, le non manifesté.

Pour les pythagoriciens, la Tétraktys, qui est la somme des 4 premiers nombres (1 + 2 + 3 + 4), était un symbole sacré. 10 était le symbole de l'univers et il exprimait également l'ensemble des connaissances humaines.

Somme de 5 + 5, le nombre 10 représente les deux sens de courant contraire de la conscience: celle en involution et celle en évolution.

Le nombre dix est considéré comme le plus parfait des nombres, parce qu'il contient l'Unité qui a tout fait, et le zéro, symbole de la matière et du Chaos, duquel tout est sorti; il comprend donc dans sa figure le créé et l'incréé, le commencement et la fin, la puissance et la force, la vie et le néant. (Source : CheminCroisé http://membre.oricom.ca/sdesr/nb10.htm)

Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 46
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "La Roue de Fortune"

Message  Ludivine le Lun 12 Avr 2010, 17:34

En alchimie, nous trouvons le feu de roue qui fait penser à la Roue de Fortune. Fulcanelli nous le décrit dans les Demeures Philosophales (château de Dampierre).

Philalèthe nous dit que le feu secret est d’essence métallique et d’origine sulfureuse. c’est un feu double car "on le reconnaît minéral, parce qu’il naît de la prime substance mercurielle, source unique des métaux ; sulfureux, parce que ce feu dans l’extraction du soufre métallique a pris les qualités spécifiques du « père des métaux »."
"Ce double feu est le pivot de l’art et, selon l’expression de Philalèthe, « le premier agent qui fait tourner la roue et mouvoir l’essieu » ; aussi le désigne-t-on souvent par l’épithète de feu de roue, parce qu’il paraît développer son action selon un mode circulaire, dont le but est la conversion de l’édifice moléculaire, rotation symbolisée dans la roue de Fortune et dans l’Ouroboros."

Ludivine

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "La Roue de Fortune"

Message  Nelly Foulcat le Mar 13 Avr 2010, 16:15

Bonjour à tous. Dans Le Mystère des Cathédrales Chapitre VI, Fulcanelli nous donne également une explication sur le feu de roue. La rose des cathédrales nous dit-il représente à elle seule l'action du feu et sa durée.
Au moyen âge, la rose centrale des porches se nommait Rota, la roue. Or, la roue est l’hiéroglyphe alchimique du temps nécessaire à la coction de la matière philosophale et, par suite, de la coction elle-même. Le feu soutenu, constant et égal que l’artiste entretient nuit et jour au cours de cette opération, est appelé, pour cette raison, feu de roue. Cependant, outre la chaleur nécessaire à
la liquéfaction de la pierre des philosophes, il faut, en plus, un second agent, dit feu secret ou philosophique. C’est ce dernier feu, excité par la chaleur vulgaire, qui fait tourner la roue et provoque les divers phénomènes que l’artiste observe dans son vaisseau :
D’aller par ce chemin, non ailleurs, je t’avoue ;
Remarque seulement les traces de ma roue.
Et pour donner partout une chaleur égalle,
Trop tost vers terre et ciel ne monte ny dévalle.
Car en montant trop haut le ciel tu brusleras,
Et devallant trop bas la terre destruiras.
Mais si par le milieu ta carrière demeure,
La course est plus unie et la voye plus seure.

Nelly Foulcat

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "La Roue de Fortune"

Message  Garfield le Mer 14 Avr 2010, 15:19

Bonjour à tous. L'Hortus Deliciarum comporte une partie axée sur le combat de vices et des vertus. Ces combats sont synthétisés dans deux planches : l'échelle céleste et la roue de fortune.


La roue de fortune constitue un thème courant dans l'iconographie romane et se retrouve dans une représentation très proche avec le roi au sommet et dans sa chute sur le croisillon Nord de la cathédrale de Bâle. La cathédrale d'Amiens elle aussi comprend une rosace au-dessus de laquelle est figurée une roue de fortune : au sommet de la rosace , sur le cintre supérieur, se trouve un roi assis entouré sur sa droite de personnages symbolisant un mouvement ascendant, et après lui, sur sa gauche, de personnages engagés dans un mouvement de chute." (Pour la suite voir ici)

Garfield

Nombre de messages : 176
Age : 35
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "La Roue de Fortune"

Message  Laposse le Jeu 15 Avr 2010, 18:25

Très triste Besoin urgent d'une roue de fortune :


Tarotour : voyages à la carte.

Laposse

Nombre de messages : 242
Age : 47
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "La Roue de Fortune"

Message  Aube-Aurore le Ven 16 Avr 2010, 15:52

Bonjour à tous, Ensoleillé

Pour Sylvie Simon, auteur du guide des tarots, La Roue de Fortune représente notamment la Roue de la Vie et nous la décrit de la manière suivante :


"La Roue de Fortune représente une roue de couleur chair, la Roue de la Vie, qui a 6 rayons bleus et blancs, animés par les forces divines. C'est une promesse d'harmonie puisque 6 est un nombre parfait qui figure le mariage de l'âme humaine avec l'esprit divin. Mais cette roue de la destinée tourne dans la matière. La manivelle est blanche, donc pure, mais personne ne semble la faire tourner car son mouvement perpétuel est incontrôlable.
La Roue de la Fortune s'identifie également à la Roue de la Vie du bouddhisme tibétain, fondée elle aussi sur la notion d'existences successives et évolutives chez l'homme. La Roue de la Vie bouddhique a 6 rayons car il existe 6 classes d'êtres. C'est aussi la Rota Mundi des Rosicruciens. Le zodiaque est également une roue mais en grec, le mot zodiaque signifie : être vivant. Les mandalas, instruments de méditation chez les bouddhistes tibétains, ont la forme d'une roue qui figure le cosmos ; c'est le Samsara oriental et la Rota cabalistique."


Amitiés. Fleur

Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "La Roue de Fortune"

Message  Henri Schersch le Dim 17 Oct 2010, 17:29

La Roue de Fortune est aussi un symbole alchimique fort :
Au niveau de l'alchimie, le principe des réitérations est appelé "rotation de l'œuvre", c'est-à-dire répétitions de l'ensemble des opérations (œuvres au : noir, blanc, rouge), une fois que le soufre rouge a été obtenu afin de multiplier les vertus de la pierre et aboutir à une ultime fixation désignée comme le Phénix de l'œuvre.
L'œuvre alchimique était dite circulaire, et souvent appelée "roue" (rota) en comparaison au cosmos.
La sphère caractérise l'œuvre en soi et sa dynamique, que l'on appelle circumambulation, c'est-à-dire circonvolution autour du centre, qui se réalise par strates successives mais dans un mouvement tournant et cyclique.
… Seule la rotation de l'œuvre permettra d'évertuer suffisamment les forces montantes et descendantes pour les fixer au centre de l'être, dans ce que l'alchimie chinoise appelle le cœur céleste.
Philippe Roy, "L'Hermétisme, Philosophie et Tradition", Editions du Cosmogone (2002)

Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 46
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "La Roue de Fortune"

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 09:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum