Voodoo people + Exu (Hermès)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Voodoo people + Exu (Hermès)

Message  Logos le Mar 13 Avr 2010, 11:27

(mix entre stelio et moi)

La question du determinisme hante la conscience humaine depuis toujours toujours...Spinoza par exemple pense que la trame caché de nos actions nous echappe...
"l'homme est conscient de ses desirs mais ignorant des causes qui les determinent"
L'existentialisme de Sartre fuckera le determinisme Spinozien en déclarant que puisque Dieu n'existe pas (l'existence precede donc l'essence) alors l'homme est condamné a ètre libre...

Voila tout ça pour situer le truc et laisser entrevoir la trés belle vision des voodoo people...

Alors pour les fidèles du Vaudou Haitien (et partout ou les hommes se font chevaucher la tete par les Esprits...Benin,Bahia,Nigeria,Marseille etc...) le Grand Architecte dont les Initiés disent qu'il fait tenir les Astres entre eux possède un "Crayon qui n'a pas de gomme"...classieuse expression qui signifie que Dieu lui mème ne peut modifier ce qui est ecrit...
Mais la ou un observateur superficiel ne verrait qu'un vulgaire fatalisme il faut savoir que dans le vaudou l'initié apprends que si Dieu est loin (inaccessible) et les Lois de l'univers immuables...il n'est pas impossible de les "manipuler" en notre faveur...sagesse des hommes-plantes qui chevauchent des canassons liquides...

une parole d'initié:

"La feuille est emporté par le vent la ou il veut,tel est sans doute son destin...mais l'Homme avec l'aide du vent et d'un morceau de toile convenablement disposé peut aller pratiquement contre le vent et dans une large mesure devenir Maitre de sa route"

puissante puissance des marins de l'hyperespace et water plus que jamais no gets enemy...

Santeria cubaine (transe assurée)





Tiré de : MACUMBA / Forces noires du Brésil / Entretiens avec une Mère des Dieux... (c'est un petit livre noir écrit par Serge Bramly avec une invocation graphique d'Exu sur un cercle orange ; il est vraiment simple à lire et intéressant pour le gars qui n'y connaît rien au vaudou)


De quelles forces voulez-vous parler ?

Lorsqu'un homme se lance dans une entreprise, quelle qu'elle soit, et qu'il échoue, il se plaint et dit : "Ah ! Je n'ai pas eu de chance. Ce n'est pas ma faute. Je n'y peux rien". Il invoque le hasard.

Mais je ne crois pas au hasard. Je crois que la chance se provoque. Je dis que cet homme s'est trouvé en face de forces négatives et qu'il n'a pas su les vaincre.

Nous vivons au milieu d'un réseau de forces actives et invisibles. Ces forces existent à l'extérieur et à l'intérieur de nous. Elles nous poussent, nous arrêtent, nous terrassent ou au contraire nous permettent d'avancer, et nous ne nous en rendons même pas compte...

Une des fonctions essentielles de notre religion est de nous permettre d'agir sur ce réseau de forces. De défaire les noeuds qui obstruent notre ligne de vie. D'apprendre à accumuler en nous le positif et de neutraliser ce qui nous est contraire. C'est pour cela que je dis que l'on provoque la chance. On la crée en suivant les règles qui permettent "d'aplanir le chemin".

Outre les cauris, employez-vous d'autres moyens de divination ?

Tout peut servir à la divination. Il suffit d'être attentif. L'univers est rempli de signes [...] L'univers est un tout qui se tient, sa structure évolue d'une manière logique

Mais si chaque chose découle d'une chose précédente, il n'y a plus de liberté individuelle, nous sommes prisonniers de notre destin. Est-ce que ce n'est pas là une attitude résignée, fataliste ?

Non, non fils. Être capable de prévoir te donne la possibilité de choisir. Chaque situation est nécessairement le résultat d'une situation antérieure ; mais le futur vers lequel nous avançons est toujours multiple : c'est à nous de choisir entre les 3 ou peut-être 4 voies qui s'ouvrent à nous à chaque instant laquelle est la meilleure.
Laisse-moi te donner un exemple. Supposons que tu aies un problème. A tout problème, il n'y a jamais qu'un petit nombre de solutions possibles. En utilisant les signes, tu apprends à découvrir la meilleure. Tout ce qu'il faut faire, c'est observer les indications de la nature [...]


Ah oui et j'ai appris que Orixa ça voulait dire Maître de la tête ! (Ori = tête, sommet, crâne // Xa = roi, chef)

Ah voilà le bouquin :



j'ai cette invocation graphique d'Exu tatoué sur la nuque...comme ça je reste connecté a mon Orixa...
Sinon oui c'est un livre interessant...la mère des dieux du livre a accepté de parler de sa religion car Bramly est d'origine nord-africaine..l'Afrique sert de passe-droit.
c'est un temoignage de première main...c'est rare dans le vaudou.

Dévoiler une invocation graphique (et a fortiori d'Exu) reste une chose delicate...mais les temps sont au deshabillage...et puis c'est l'avantage d'etre free-style et de n'etre lié a aucun groupe initiatique..et j'ai suffisament laché d'alcool fort épicé et de cigares a Exu/Legba pour qu'il accepte qu'on leve le voile sur ses attributs....

On a tendance a associer Exu avec le diable...les fidèles du candomblé brésiliens ne nomment pas le diable de peur de l'attirer...ils l'appellent le chien.
Exu n'est pas le diable....meme s'il partage avec lui certains trucs...les cornes qui sont symboles de puissance et de fecondité...l'excedent keratinique...les cornes sont les premières couronnes royales et Moise lui mème portait des cornes.
Le caractère sexuel..phallique...funk...le debordement d'energie vitale...le flux désirant.
Le trident (qu'on trouve sur l'invocation graphique) qui est attibut du diable chretien et du Shiva Hindou...trois chemins et trois niveaux...car Exu est avant tout celui qui ouvre les portes...qui assure la communication entre les hommes et les dieux.
C'est ça le sens de la croix (tranca-rua)...la croisée des chemins...le lieu ou la terre et le ciel se rencontrent...c'est pour cette raison que le premier sacrifice rituel (pade) est offert a Exu...celui qui ouvre les portes...celui qui trace les chemins.
(on a ainsi tendance a associer Exu a Hermes/mercure...autre mediateur,messager entre les hommes et les dieux)
Donc Exu n'est pas le diable car cette dualité bien/mal (oxala/exu) n'existe pas dans le vaudou originel (Fon et Yoruba surtout)...il existe plutot une dualité religion/magie...et Exu comme Hermes se trouve comme un poisson dans l'eau dans les affaires magiques...
Reste le symbole du bas de l'invocation graphique...qui ressemble a une branche de svatiska...et il s'agit d'un autre des attibuts d'Exu...moins connu...celui de régulateur du cosmos..de l'ordre temporel et spacial...

Exu est aussi un Dieu qui danse..qui danse la danse boitillante qui symbolise l'origine du monde...le commencement...et ses couleurs sont le rouge et le noir.

Un dernier truc qui pourra t'interesser Ngombi il existe 21 Exu comme les 21 arcanes majeurs du tarot...le 22e arcane celui qui n'a pas de nombre et donc de place (il est mat comme aux echec...) est lui aussi un ètre qui boite et qui ouvre les chemins..les vaudouisants disent qu'Exu-Bara est le plus grand mystère du candomblé...



***
Voici Exu
Exu de minuit
Exu des carrefours !
Voici Exu et son épouse
La belle Pombagira !
Il porte sa cape noire,
Son chapeau noir,
Et ses chaussures vernies.
Son trident de fer à la main,
Voici Exu,
Exu de minuit
Exu des carrefours !

***

moi : comment as-tu découvert ton Orixa ? iboga ? rêve ? voodoo people ?

stelio : Disons un peu des trois...mais n'etant pas initié au sens strict je possède le chemin d'Exu comme un potentiel...un ensemble de données pré-individuelles actualisables.
On ne me l'a pas fixé.(et c'est trés bien comme ça...)
Shango a la double-hache est un autre champs archetypal qui vibre fort en moi...

Mais les Orixas sont autant des figures mythiques..symboliques que des aspects de la machine a produire de la réalité.

Ils ont donc aussi une fonction philosophique en tant qu'ils sont des éléments d'une science vieille comme le monde...et ces éléments entrent en collision avec les données de la science contemporaine...qu'il s'agisse de la psychologie transpersonelle ou de la physique quantique...

Ainsi si on prends Exu tranca rua...il se situe au carrefour entre le Réel et le Virtuel (pas le virtuel de la réalité virtuelle mais de la réalité du virtuel...) qui est le champs potentiel infini de virtualités a partir duquel la réalité est actualisé..le transcendental Deleuzien...

Ainsi on dit qu'il sert de mediateur entre les dieux et les hommes...c'est l'empirisme transcendental de Deleuze qui ouvre un champs d'experience qui se trouve au dela ou en deça de l'experience de la réalité constituée,perçue...

Exu c'est ce qui permet de plonger dans ce "pur courant de conscience a-subjectif,conscience pré-reflexive impersonelle,durée qualitative de conscience sans moi"(Deleuze-l'immanence une vie)

Et si on fait référence au paradoxe ontologique de la physique quantique,Exu est ce lieu de la conscience ou se produit l'effondrement de la fonction-onde et de sa fluctuation au profit de la constitution de la "réalité dure"...la réalité anterieure a l'action organisatrice et mediatrice d'Exu est fluide-multiple-ouverte...le monde des Dieux qu'Exu transforme en réalité ontologiquement et pleinement constituée...la croix et le carrefour...

et par un curieux hasard..les haitiens nomment les esprit qui constituent la trame caché du réel les Loa qu'on prononce Loi..

avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum