L'échelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'échelle

Message  Henri Schersch le Mer 14 Avr 2010, 14:57

l'échelle est également un symbole important.
Elle est le symbole par excellence de l’ascension et de la valorisation, se rattachant à la symbolique de la verticalité. Elle indique une ascension graduelle et une voie de communication à double sens, entre différents niveaux. Tout progrès en valeur, a observé Bachelard est conçu comme une montée. La verticalité serait la ligne du qualificatif et de l’élévation : l’horizontalité celle du quantitatif et de la surface. La hauteur serait la dimension d’un être vu de l’extérieur ; la profondeur, la même dimension vue de l’intérieur.
L’échelle apparaît dans l’art comme le support imaginatif de l’ascension spirituelle.

Les différents aspects de la symbolique de l'échelle ramènent toujours aux rapports entre le ciel et la terre. Ce contact a été maintenu dans le Shintô par l’utilisation de l’échelle du ciel au Laos et chez les montagnards du Sud Vietnam. On retrouve le même symbole pour l’échelle de Jacob, le long de laquelle montaient et descendaient des anges.

La notion d'un contact primordial entre ciel et terre , qui fut ultérieurement rompu, est quasiment universel.
Un tel symbole ascensionnel indique une hiérarchie, un mouvement. Au départ, la condition terrestre ; à l’arrivée l’état angélique. Entre les deux, des étages, avec leurs étapes provisoires, qui encouragent le voyageur à poursuivre son chemin, à faire face aux luttes qu'il doit accepter. (Source : CheminCroisé Le dictionnaire des symboles (jean Chevalier et Alain Gheerbrant)
avatar
Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 47
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'échelle

Message  Garfield le Mer 14 Avr 2010, 15:53

Dans le fil CheminCroisé la carte du tarot "La Roue de Fortune", je vous ai dit que L'Hortus Deliciarum comportait une partie axée sur le combat de vices et des vertus et que ces combats étaient synthétisés dans deux planches dont une : l'échelle céleste.

"cette échelle constitue, dans un évident rappel de l'échelle de Jacob, en allégorie, une synthèse des tentations qui guettent l'homme, qu'il soit clerc ou religieux. Symbole solaire relié à celui de l'arbre, l'échelle constitue un symbole très riche, présent lui aussi dans de nombreuses cultures, et le présent travail n'a pas pour objet de le traiter par lui-même. Disons simplement que, par analogie, l'échelle de Jacob est très présente dans l'art roman, tout comme l'arbre de Jessé, les symboles du haut (le bien) et du bas (le mal) renvoyant à l'idée d'ascension, de degrés à franchir." (Pour la suite voir CheminCroisé ici)
avatar
Garfield

Nombre de messages : 176
Age : 36
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'échelle

Message  Montaléchel le Mer 14 Avr 2010, 18:38

L'échelle est également un symbole important. Elle est le symbole par excellence de l’ascension et de la valorisation, se rattachant à la symbolique de la verticalité. Elle indique une ascension graduelle et une voie de communication.
A qui le dites-vous !

L'échelle est aussi un moyen de changer de niveau, de changer de perspective, ce qui nous ramène à la thématique de l' CheminCroisé Initiation dont nous parlait Le Marcheur : l'initiation produit un changement de paradigme, une autre vision sur le monde (au même titre que la carte du Tarot CheminCroisé Le Pendu, disait Garfield).

L'échelle, c'est aussi un moyen d'évasion, une issue à notre monde, dans une dimension verticale tranchant radicalement avec l'horizontalité du plancher des vaches qui fait le quotidien de la plupart des humains. Or donc, trancher avec l'habitude du quotidien (généralement situé au ras des pâquerettes) pour entreprendre une conquête de l'espace vertical, c'est là aussi un pas dans la démarche initiatique : en s'élevant, on découvre un univers neuf. Toute forme d'escalade évoque la quête de l'humain vers le Divin; c'est vrai aussi de l'escalade en montagne; ce fut vrai aussi lors de l'épisode de la tour de Babel, mais l'orgueil fit capoter cet ambitieux projet.

Malheureusement, le monde actuel n'a plus d'yeux que pour l'échelle sociale, les échelles barémiques, et les échelles d'intérêts.
avatar
Montaléchel

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'échelle

Message  Nelly Foulcat le Jeu 15 Avr 2010, 16:05

Bonjour Montaléchel. Ton avatar m'a donné l'idée de rechercher chez Fullcanelli la symbolique de l'échelle. J'ai trouvé une description sommaire de l'échelle dans mon livre "Le Mystère des Cathédrales" , au tout début de la partie consacrée à Paris :

Face au Parvis, — et à la place d’honneur, — l’alchimie y est figurée par une femme dont le front touche les nues. Assise sur un trône, elle tient de la main gauche un sceptre, — insigne de souveraineté, — tandis que la droite supporte deux livres, l’un fermé (ésotérisme), l’autre ouvert exotérisme).
Maintenue entre ses genoux et appuyée contre sa poitrine se dresse l’échelle aux neuf degrés, — scala philosophorum, — hiéroglyphe de la patience que doivent posséder ses fidèles, au cours des neufs opérations successives du labeur hermétique. « La patience est l’eschelle des Philosophes, nous dit Valois, et l’humilité est la porte de leur jardin ; car quiconque persévérera sans orgueil et sans envie, Dieu lui fera miséricorde. »
avatar
Nelly Foulcat

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'échelle

Message  Laposse le Jeu 15 Avr 2010, 18:38


L'échelle permet de quitter notre monde et d'accéder à d'autres réalités.
En prenant de l'altitude, l'Humain change de perspective.
Un petit pas pour l'Homme, un grand pas pour l'Humanité, tout est une question d'échelle !
Apollo, symbole du voyage initiatique, permettant à une trinité d'humains de toucher le ciel.
Sans voix Respect !
avatar
Laposse

Nombre de messages : 242
Age : 47
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'échelle

Message  Chèvre le Jeu 15 Avr 2010, 20:06

deux livres, l’un fermé (ésotérisme), l’autre ouvert exotérisme)

Sans doute, mais d'autres lectures... des livres ouverts/fermés ne sont-elles pas possibles?

Ah, mais pardon, on parle de l'échelle!

... Le bonjour à Paulot!
avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'échelle

Message  Ludivine le Mar 20 Avr 2010, 12:56

D'après Philippe Camoin, on retrouve l'échelle de Jacob dans plusieurs arcanes majeurs du tarot : Le Pendu, Le Pape, Le Mat et La Roue de Fortune.
(Source : http://www.camoin.com/tarot/L-echelle-de-Jacob-dans-le-Tarot.html )
avatar
Ludivine

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'échelle

Message  Garfield le Mar 20 Avr 2010, 13:48

L'échelle peut exprimer également un ordre de grandeur, un moyen de comparaison ou d'évaluation. Par exemple : Avoir des problèmes à l'échelle nationale ou produire quelque chose à grande échelle.
avatar
Garfield

Nombre de messages : 176
Age : 36
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'échelle

Message  Laposse le Mar 20 Avr 2010, 15:54

Si vous avez des problèmes... J'amène la grande échelle. Sarcastique (2)

avatar
Laposse

Nombre de messages : 242
Age : 47
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'échelle

Message  Calcédoine le Mar 20 Avr 2010, 18:07

Bonjour Ludivine,
Tu nous écris :
D'après Philippe Camoin, on retrouve l'échelle de Jacob dans plusieurs arcanes majeurs du tarot : Le Pendu, Le Pape, Le Mat et La Roue de Fortune.
(Source : http://www.camoin.com/tarot/L-echelle-de-Jacob-dans-le-Tarot.html )
L'idée est intéressante, mais, n'est-ce pas un peu tiré par les cheveux que voir une échelle dans ce qui n'est qu'une hachure destinée à marquer un ombrage ?

En effet, le système de coloriage ne permet que des surfaces unies, et pas les dégradés. L'artiste doit donc, avec finesse, ombrer au moyen de petits traits répartis avec soin.

Même chose avec la base de la Roue de Fortune. Avec le tarot, on est évidemment dans le symbolisme, mais un brin de réalisme ne nuit pas : le support de la roue doit être représenté de manière crédible, non ?

A ce compte là, on pourrait aussi voir une échelle dans l'eau de la rivière !

D'où cette profonde interrogation métaphysique : faut-il voir tout dans tout ? Cyclope Choqué !
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'échelle

Message  Henri Schersch le Mer 21 Avr 2010, 16:10

Nous avons également l'échelle double qui a un symbolisme particulier.

"Cette figure est très ancienne ; on la croit d’origine chaldéenne. Elle est parfois inscrite à l’intérieur d’un cercle couronné ou d’une étoile. Elle est un symbole de la justice en ce qu’elle marque une égalité entre la descente et la montée, entre la faute et le châtiment. Dans les deux parties égales de l’échelle, on trouve une équivalence de la balance et le symbole de la justice immanente. Toute faute déclenche automatiquement des forces destructrices sur le coupable et, par cercles concentriques, sur sa sphère d’influence : le châtiment est soumis à une sorte de déterminisme physique." (Source : CheminCroisé Le dictionnaire des symboles (jean Chevalier et Alain Gheerbrant)
avatar
Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 47
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

to hache or not to hache

Message  Chèvre le Mer 21 Avr 2010, 17:13

Salut Calcy, et tutti

Bien d'accord avec toi, Calcédoine, sur ces questions... (C'est déjà pas mal!) ... mais pas sur les réponses. Je te cite entre doubles parenthèses, ainsi: (( citation de Calcy ))

((
Calcy : n'est-ce pas un peu tiré par les cheveux que voir une échelle dans ce qui n'est qu'une hachure destinée à marquer un ombrage ?
))
... As-tu bien regardé cet ... ??ombrage?? Le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est tiré pas les cheveux...

C'est un des grands subterfuges des graveurs de Tarot: compter sur le fait qu'on les croit maladroits... Quand on voit la finesse de représentation de certains détails, on est obligé de démentir cette première (fausse) impression.

A ce sujet, un peintre, ou un dessinateur, ou mieux : un graveur, pourrait nous dire ce qu'il pense de ce 'détail'. Ma femme, par exemple, qui n'est pas ésotérique pour deux ronds (quoiqu'elle soit une sorcière-née, mais c'est une autre histoire), mais est peintre, a un oeil d'aigle pour détecter les bizarreries qu'elle affirme toujours intentionnelles des Tarots que je lui mets sous le nez.

((
Calcy: le support de la roue doit être représenté de manière crédible, non ?
))
Pas forcément. Nombre de détails des Tarots ne sont pas 'crédibles', mais... sont, pourtant... et sont tels qu'ils sont.

((
?
A ce compte là, on pourrait aussi voir une échelle dans l'eau de la rivière !

))

Eh bien... Oui! Une sorte de méga-échelle, horizontale, mais fluide... c'est magnifiquement vu...
Maintenant, est-elle phylosophique? Pas la moindre idée... Mais ça ne me surprendrait pas. En tout cas, elle est là.

Continue à traquer le bizarre pour nous, s'il te plait!... T'en vois, des belles choses!

... On fera de toi un cartomancien, si tu continues comme ça ! Pirate ?
avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'échelle

Message  Calcédoine le Mer 21 Avr 2010, 18:13

Eh mais que voici un point de vue intéressant !

Bien sûr, mon intervention portait l'empreinte de mon propre conditionnement culturel ! J'aurais dû y penser ! Pâle

Idée ! Tu as raison, Chèvre : la carte du tarot est la carte du tarot. Point.

Ensuite, ce que chacun y voit (ou... croit y voir) est partiellement objectif (ex.: je vois des lignes parallèles) et partiellement interprétatif (ex.: j'interprète ces lignes parallèles comme représentant une échelle ou une voie ferrée). Or, le monde ne nous serait pas intelligible si nous n'avions pas la double capacité (combinée) de :
a) percevoir,
b) interpréter.

Cependant, au sujet de l'ombrage, j'ai appris cette technique au cours de dessin, donc, mon côté interprétatif conditionné ne parvient pas à y voir une échelle.

Echelle qui serait d'ailleurs plutôt... tordue, non ?
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'échelle

Message  Laposse le Mer 21 Avr 2010, 21:42

Henri Schersch a écrit:Nous avons également l'échelle double qui a un symbolisme particulier
Si ça peut aider, ça aussi j'ai en stock :

Echelle double, modèle A, constituée d'une superposition de H : AHHH !
Sarcastique (2)

Cette échelle en A (Apollo) peut vous conduire jusqu'aux cieux, loin, très loin, via la Porte des Etoiles :
. . . .

Et pour garantir la stabilité de vos élévations lors des tremblements de terre, je propose aussi une échelle de Richter, très pratique avec poignées et harnais de sécurité, fiable, illimitée vers le haut.
VieuxSage "Toujours plus haut !"
avatar
Laposse

Nombre de messages : 242
Age : 47
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'échelle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum