Le cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le cheval

Message  Logos le Jeu 22 Avr 2010, 00:49

Une belle vidéo sur la symbolique du cheval, contée par Fréderick Tristan

http://archives.tsr.ch/player/cheval-histoire
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cheval

Message  Ludivine le Mar 01 Juin 2010, 15:57

Bonjour Logos,

J'ai trouvé un texte d'Evelyne Olah (extraits de "Cheval et Somatothérapies" 1998) sur la symbolique du cheval.

"Au troisième millénaire avant Jésus-Christ, les Hourrites, originaires des steppes du nord de la Mer Noire, ont introduit les chevaux dressés en Mésopotamie.

Depuis lors le cheval ne cesse de jouer un rôle essentiel dans la vie consciente et inconsciente de l'homme.

L'étymologie du mot cheval remonterait au sanskrit et se rapporterait à une forme de mouvement perpétuel, puissant, rapide mais empreint de sagesse et d'harmonie.

En Inde, dans la religion primitive, le cheval tient une place prépondérante dans les hymnes à Indra (Dieu guerrier souvent représenté tenant à la main le vajra : la foudre, l'éclair, aussi le diamant...). Vishnou, dans une de ses métamorphoses, s'incarne en cheval blanc.

Athéna, déesse de la guerre dans la mythologie grecque, est parfois associée à un cheval, celui-ci revêt alors sa panoplie d'orage, d'éclairs et de tonnerre. L'image du centaure, symbole guerrier par excellence, serait également à approfondir.

La "plus noble conquête de l'homme", était pour les Assyriens un attribut de puissance et de noblesse employé pour la chasse et la guerre. Ces derniers excellaient par ailleurs dans l'art équestre et dans les soins aux chevaux.

Dans notre tradition religieuse il ne faut pas oublier que, identifié à l'archange Saint-Michel, Saint-Georges à cheval terrassant le dragon symbolise le bien et le mal.

Nous retrouvons également ces archétypes dans la lame 7 du tarot "le chariot", où les chevaux, parfois des sphinxs, représentent les forces inconscientes de l'homme, sa personnalité inférieure, ses instincts. Le Prince menant l'attelage symbolise l'aspect conscience de l'Etre le Soi, l'Âme. Utilisant ses émotions sans en être l'esclave (maîtrise de la jouissance?), le Prince conduit alors son char (en référence à la notion de véhicule, la Voie, "yâna" Indienne), sans rênes, dans un parfait équilibre corps-esprit, revêtant ainsi la puissance maitrisée." (suite du texte d'Evelyne Olah : http://pagesperso-orange.fr/louis.olah/symbolique.html)

Amicalement,

Ludy.
avatar
Ludivine

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum