Messages des anges ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Messages des anges ?

Message  Calcédoine le Ven 14 Mai 2010, 11:02

Bonjour.

Il y a quelques années, j'ai été confronté à un phénomène surprenant qu'on pourrait rattacher aux "synchronicités significatives".

C'est au petit matin d'un beau dimanche printanier que je suis réveillé par de petits coups secs frappés à un carreau. Depuis la chambre, impossible de localiser de quelle fenêtre il s'agit, mais vu l'insistance répétitive des coups, et connaissant les caprices de la sonnette d'entrée, j'en viens à supposer l'intervention d'un voisin venu signaler une quelconque urgence. Donc, je sors de mon semi coma et me lève le coeur battant. Par la petite fenêtre de la porte d’entrée, qui vois-je ? Personne. Une rapide inspection des autres fenêtres confirme cette réalité : personne aux alentours. Conclusion : retour au lit !

C’est quelques jours plus tard que le phénomène se reproduit dans des conditions similaires. « Toc-toc…Toc-toc-toc ». J’attends au lit, le phénomène perdure. Je me lève, il cesse. Je me recouche, il reprend. Vexant, non ? Intrigué, je reste attentif, mais sans que je parvienne à détecter la source de la perturbation. Le phénomène cesse, puis se reproduit quelques jours plus tard. Cette fois, je bondis hors du lit, je me précipite vers la source du bruit, et je surprends l’auteur des coups : un petit oiseau à longue queue que je n’aperçois que fugacement s’envoler. Satisfait d’avoir identifié la source du phénomène, je reste pourtant intrigué par le comportement de l’animal. Pourquoi cette fuite éperdue au moment où j’entre dans la pièce, alors que l’éclairage ne devait logiquement pas permettre à l’oiseau de me voir ? Et pourquoi percuter ainsi la vitre ?

Les fenêtres sont toutes garnies de croisillons extérieurs en bois séparés des vitres par un bon centimètre, ce qui en fait des perchoirs idéaux pour des oiseaux de petite taille, mais il n’empêche que ce phénomène est une première après dix ans de résidence au même endroit. Phénomène récurrent, puisqu’il se reproduit maintenant plusieurs fois par semaine. Ma compagne et moi baptisons cet animal du nom d’oiseau-toc-toc (prononciation accompagnée d’un tapotement de l’index sur la tempe, signifiant l’aberration du comportement).

Les jours passant, le phénomène s’amplifie. Désormais, c’est chaque matin que notre réveil s’accompagne de l’exaspérant staccato. Puis le phénomène se reproduit aussi à d’autres heures : le matin, le midi, l’après-midi, aux vêpres et aux complies. Pas la nuit, heureusement ! Et il s’installe aussi dans la durée, car les séries de tapotements s’étendent alors sur plusieurs minutes, avec insistance. Dans ces conditions, les occasions d’apercevoir l’oiseau se multiplient, et malgré que cette espèce nous était inconnue, nous finissons par l’identifier sans ambiguïté aucune comme étant une mésange à longue queue.

Pourtant, l’oiseau-toc-toc mérite toujours son surnom, parce qu’il faut être sacrément toqué pour passer ses journées à frapper du bec les carreaux d’une habitation, en pleine période de nourrissage des poussins. Car désormais, toutes les fenêtres du bâtiment font l’objet de percussions, à toute heure du jour. Désormais aussi, l’oiseau ne se cache plus, et vient frapper aux fenêtres près desquelles nous nous trouvons ; rien ne l’arrête plus. Nous supputons les causes, mais une inspection minutieuse montre qu’aucun insecte microscopique, aucun végétal discret ne réside sur nos vitres pour justifier pareil acharnement. Nous en venons à soupçonner les antennes de téléphonie comme source de perturbation comportementale, puisque c’est la seule évolution récente susceptible d’influer, mais sans certitude. Le phénomène est tellement permanent et dérangeant que nous en parlons autour de nous, y compris à une amie férue de symbolisme, qui, par jeu, décide d’investiguer de son côté. Il est de tradition de considérer les oiseaux comme manifestation de présages. Certains disent aussi que nos défunts proches tentent parfois de se manifester au travers des oiseaux. Peut-être, mais aucun de nos proches n’était décédé depuis des années, alors, pourquoi une telle insistance percussionniste ?
LangueDesOiseaux1
Le phénomène prend une nouvelle ampleur lorsque je détecte que notre oiseau-toc-toc ne se présente plus seul à nos fenêtres : sa femelle l’accompagne, quoique sans participer (elle reste perchée sur les volets). Il ne faut pourtant que quelques jours avant qu’elle commence elle aussi à tambouriner nos vitres. Puis, d’autres oiseaux nouveaux viennent gonfler l’orchestre, de sortes différentes, quoique toujours du genre mésange : nous répertorions les mésanges à longue queue, la mésange bleue, la mésange nonnette, et la mésange charbonnière. Travaillant en relais, les animaux nous harcèlent ainsi pendant des semaines jusqu’à ce que le phénomène cesse assez abruptement lors de l’été. Le calme revient.

Un dimanche, l’amie symboliste nous téléphone. Elle nous apprend qu’elle a pris l’initiative d’écrire à un vieux moine de l’abbaye d’Orval, en Belgique (là où se rendit Nostradamus). Ce moine plus qu’octogénaire était, paraît-il, une sommité discrète en matière de symbolisme, et il venait de lui répondre. Selon lui, la signification symbolique précise de la mésange, c’est « Prudence ! ».

Au moment précis où notre amie nous annonce cela, une grosse mésange charbonnière vient se percher sur le croisillon de fenêtre le plus proche, nous regarde avec insistance un long moment, sans pourtant frapper au carreau, puis s’envole. C’est la dernière fois que nous avons observé une mésange se percher à l’une de nos fenêtres. Depuis, plus d’une décennie s’est écoulée, et jamais plus aucun oiseau n’est venu toquer à nos carreaux.

Reste le message « Prudence ! ». Il est exact qu’à l’époque, nos enquêtes sur les milieux ésotériques nous mettaient en relation avec des personnages louches, potentiellement dangereux, et qu’effectivement nos démarches auraient pu être menées avec plus de prudence. Nous avons donc prudemment renoncé à certains contacts et actions à risque. Depuis cet épisode, nous rencontrons souvent des mésanges, comme tout un chacun, bien sûr, et il n’y a pas lieu de considérer chaque mésange comme un « message des anges », mais si l’oiseau manifeste avec insistance ostentatoire un comportement un peu étrange, nous nous livrons toujours à une introspection, nous demandant si notre action du moment n’est pas imprudente.

LangueDesOiseaux1
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Chèvre le Sam 15 Mai 2010, 15:57

bien, alors on a :

mésanges // MESsage des ANGES c'est bien ça ?

en anglais, on a MESSENGER qui ressemble aussi de près à mésange...

c'est bien sympathique tous ces remue ménages / remue-mésange... autour de tes fenêtres...

Je m'associe à toi pour reconnaître que ces petits oiseaux sont parfois curieusement au parfum (mais de quoi, d'ailleurs?...)

Personnellement, jadis j'ai eu droit à un "colis express" (plutôt convoyé par un merle, d'après le cri strident), un objet tombé à mes pieds, arrivé via Air-Mail... mais qui, au contraire de toi, m'a incité à l'imprudence... Heureusement, j'ai eu de la chance dans mes cascades et je ne me suis pas écrabouillé... Mais au-delà des périp(at)éties, cet épisode houleux est venu clore une période de recherche intense... qui a pris une autre forme depuis, moins physique.

Ornithologiquement parlant, je signale que l'image d'oiseau dont tu ponctues ton texte est du genre bouvreuil, bouvreuil femelle, peut-être. Studieux

Tu ne m'en voudras pas de citer un poète (je crois que c'est Paul Vincensini), au regard plein de tendresse pour ces petits messagers :


Salue en t'inclinant les arbres ces grands cons
Et leurs oiseaux ces petits cons...

avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Aube-Aurore le Sam 15 Mai 2010, 18:09

Bonjour ! Ensoleillé

Surprenante histoire, Calcédoine !
Voudrais-tu dire que tu reçois des messages de prudence de la part des anges ?

Chèvre, ton histoire est étonnante aussi, mais tu restes bien mystérieux ?
Serais-je indiscrète en demandant quelques détails ?

Amitiés. Fleur
avatar
Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 37
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Charly Alverda le Sam 15 Mai 2010, 18:49

Merci pour ce témoignage Calcédoine, très étrange histoire en effet. Evidemment avec un vieux moine d'Orval, l'affaire prend encore du relief !

Une antenne-relais est-elle a proximité ?

Au moment ou j'écrivais cela on a parlé plusieurs fois d'oiseaux sur F. Musique dans une émission consacrée à l'orgue ?

Amicalement,

Charly

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Charly Alverda le Sam 15 Mai 2010, 22:21

Bonjour

En écrivant mon précédent post, je pensais aux oiseaux du film d'Hitchcock et que l'histoire de Calcédoine n'avait rien à voir avec ce film. C'est seulement maintenant que je comprends pourquoi j'ai pensé à Hitch en me remémorant une histoire personnelle vécue les premiers jours de ce printemps. J'étais assis dans un jardin public assez isolé, mais comme il faisait beau tous les bancs disposés dans un large demi-cercle, assez loin les uns des autres, était occupés.
Les inévitables pigeons étaient tout près de ces bancs, comme du mien, attendant d'éventuelles miettes de nourriture. La pie locale était dans un arbre proche, les mésanges et les moineaux vaquaient sur les pelouses. Quand tout à coup, une grosse corneille (j'ai pensé un mâle) s'est posé en face de moi à 2 m, me regardant fixement. J'ai regardé autour de moi, il n'avait rien qu'un mur de maison, nous nous sommes donc regardés quelques minutes et j'étais incapable de percevoir ses vibrations autrement qu'en une froideur métallique. Impossible de savoir ce qui se passait derrière cet oeil rivé sur moi. Les pigeons et autres oiseaux s'étaient tous de suite éloignés et je me suis senti un peu bizarre de voir les gens entourés de pigeons et moi seul avec la corneille. Une autre corneille plus petite est ensuite arrivée (j'ai pensé la femelle), m'a regardé, a regardé le mâle comme étonnée, puis elle est restée à picorer a proximité, le mâle me regardait toujours immobile. Une troisième corneille (un mâle) est arrivé, ne m'a même pas jeté un oeil et est resté lui aussi a proximité du couple. Là, j'ai pensé (en souriant) aux oiseaux de Hitch, cela faisait bien 10 mn que le mâle me fixait immobile, j'étais seul avec 3 corneilles alors que le public était submergé d'oiseaux divers !
Enfin, il s'est envolé brusquement sur ma gauche et s'est jeté sur un sac poubelle fermé et est repartit avec ses 2 collègues aussitôt.

Expérience bizarre, car j'aime (beaucoup) tous les oiseaux... à l'exception des corneilles ! Il y a des années de cela, j'habitais près d'un bois où j'avais l'habitude par beau temps de me promener de très bonne heure avant d'aller travailler. Un jour que je me promenais au lever du soleil dans une allée, j'ai dérangé une corneille qui s'est envolée mais pour me crier dessus agressivement, un mètre à peine au-dessus de ma tête, j'ai visualisé son cri comme une "langue" de couleur noire sortant de son bec ! Depuis je ressens mal ces animaux et j'ai l'impression (paranoïaque) que les plus évolués le savent !

Ces corvidés sont en effet d'une race supérieure, mon ami EriK Sablé les a étudiés, ils savent compter jusqu'à 10 et connaissent le zéro (il n'y a rien). Connaître le zéro demande un pouvoir d'abstraction que l'être humain connais depuis seulement 2000 ans ! Beaucoup de peuples ne savaient compter que jusqu'à 3 et après 3 : beaucoup, et ne connaissaient pas le zéro, il y a seulement 100 ans ! mais ils avaient évidemment une mythologie et une cosmologie complexe ! Ne me faites pas dire ce que je ne pense pas ! (rire!)

J'ai appris ceci récemment par mon ami, à qui j'ai raconté mon aventure, je crois que c'est de ressentir cette intelligence glaciale qui m'impressionne chez ces créatures.

Cordialement,

C...a

P. S Pour Chèvre, les merles sont aussi des oiseaux évolués, ainsi que les perroquets.

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Calcédoine le Dim 16 Mai 2010, 14:03

Bonjour à tous !

Merci pour vous développements, qui m’ont surpris. Je n’imaginais pas que cet incident à caractère plutôt privé allait vous inspirer.

Pourtant, j’avais depuis longtemps constaté un intéressant phénomène de société que vous pourrez aisément vérifier vous-mêmes : dès qu’une dizaine de personne d’horizons divers sont assemblées et bavardent librement, si vous lancez dans la conversation un sujet plus ou moins lié au paranormal (ovnis, fantômes, prémonitions, etc.), vous verrez qu’il se trouvera toujours quelqu’un pour embrayer et raconter un vécu personnel troublant. Statistiquement, une personne sur dix, ça nous donne environ 10% de la population directement impliquée dans des incidents échappant à la normalité ! 10%, ce n’est pas rien ! J’aurais donc dû me douter que mon texte pouvait susciter d’autres témoignages.


Chèvre a écrit:mésanges // MESsage des ANGES c'est bien ça ?
Oui, en quelque sorte. L’assimilation phonétique était facile, alors j’ai cédé à la tentation de choisir ce titre, en le nuançant d’un point d’interrogation. Pourtant, il se pourrait que l’analogie soit plus pertinente qu’il y paraît, et dépasse le cadre d’un simple jeu de mots. C’est pourquoi j’ai inséré le petit smiley sautillant « Langue des Oiseaux » (qui ressemble effectivement à un bouvreuil – on fait avec ce dont on dispose !). Je retiens aussi ton association « remue ménages / remue-mésange » qui s’est surtout traduit pour nous en remue-méninges.


Aube-Aurore a écrit:Voudrais-tu dire que tu reçois des messages de prudence de la part des anges ?
Je ne sais si le mot « ange » est adéquat, car ce mot est chargé de tant de connotations religieuses qu’il est délicat à employer, mais il y a un fait criant dans cette histoire : il serait absurde de considérer que cette suite d’incidents soit survenue par hasard. Le phénomène témoigne de l’intervention d’une intelligence, et celle-ci dépasse largement celle d’un groupe de mésanges de sous-espèces variées. Maintenant, quelle est-elle ? Je n’en sais rien, mais j’observe que cet adéquat rappel à la prudence correspondrait bien à l’action d’entités populairement appelées ‘anges-gardiens’, même si cette appellation est probablement abusive et relève de l’interprétation.


Aube-Aurore a écrit:Chèvre, ton histoire est étonnante aussi, mais tu restes bien mystérieux ?
Serais-je indiscrète en demandant quelques détails ?
Mais c’est vrai, ça, Chèvre ! Sans entrer dans les détails privés, peut-être pourrais-tu préciser si ce « "colis express" ... , un objet tombé à mes pieds, arrivé via Air-Mail » était juste une déjection cloacale pâteuse des plus classiques (dont nous sommes nombreux à avoir été la cible), ou un objet plus significatif ? Interloqué (1)


Charly Alverda a écrit:Une antenne-relais est-elle a proximité ?
A ma connaissance, rien à grande proximité. La plus proche pouvait être à 300m au moins. A l’époque, les opérateurs de téléphonie ne camouflaient pas leurs antennes et les installaient ouvertement.


Charly Alverda a écrit:je pensais aux oiseaux du film d'Hitchcock
Il est vrai que Hitchcock s’est inspiré d’un incident réel pour élaborer son scenario : des nuées de corbeaux s’étaient attaqués à un jeune mouton dans je ne sais plus quelle région. Plus récemment, j’ai lu un entrefilet relatant un incident similaire : des oiseaux noirs, corbeaux ou corneilles, s’étaient attaqués à un jeune garçon dans un pays de l’est. Cette année (2010) des goélands se sont attaqués à des promeneurs en France, sur des falaises de la côte atlantique, mais là, rien de mystérieux : les promeneurs étaient vus par les oiseaux comme une menace pénétrant leur territoire de nidification en pleine période d’éclosions.


Charly Alverda a écrit:Expérience bizarre, car j'aime (beaucoup) tous les oiseaux... à l'exception des corneilles !
Puisque nous avons découvert, sur ce forum, l’importance de travailler par analogies, ne faudrait-il pas rechercher l’origine de cette aversion du côté de l’auteur du Cid ? Je rigole
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Charly Alverda le Dim 16 Mai 2010, 15:57

Hé ! Hé !

Celui qui a renoncé à tout se retire dans une grotte et ne se nourrit plus que de racines et de corneilles.

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

:-)

Message  Orgonite le Ven 18 Mar 2011, 02:47

Houlala, ce devait être d'une dangerosité de niveau 8.9 sur une échelle de 9 pour qu'il y ait autant de raffut Clin d'oeil !

La mésange était peut-être chargée de faire office de réveil-matin Clin d'oeil , ce pourrait être sympa pour la marmotte que je suis, si vous la revoyez, donnez-lui mon adresse Je rigole !

J'plaisante Très heureux .


Je crois en la réponse du moine, à savoir la signification de cet événement, et surtout j'estime que les mots "prudence - veiller - être vigilant, ... en ésotérisme, devraient être gravés en nous en permanence Clin d'oeil .

Les "Maîtres", ou les êtres en fusion avec le Divin, disent souvent "veillez", ou "soyez vigilants", et je pense que nous sommes tellement aveugles - disons à des degrés supérieurs que ces Etres là - que nous ne mesurons pas l'importance - ou la profondeur - de leurs paroles.
En c'qui me concerne, il fut un temps ou - suite à une expérience spirituelle - j'ai trop "avalé" d'Enseignement d'un coup, trop de textes spirituels lus, trop de livres ésotériques engloutis, je me bourrais d'informations, n'ayant nullement conscience que ce pouvait avoir une conséquence négative, du moment ou je ne prenais pas le temps de m'équilibrer en mettant en pratique ce que j'apprenais, en l'expérimentant.
Du coup, j'en avais plein la tête, mais toute cette nourriture spirituelle ne se digérait pas au niveau du sentiment (du coeur), ce qui me créait un déséquilibre, une overdose, qui s'est traduit par un ego très présent.
Maintenant, je me dis qu'il est indispensable de veiller sur nous, indispensable d'augmenter notre sagesse, sous peine de se rendre plus aveugle qu'avant.


Mon point d'vue désormais c'est qu'en spiritualité, faut y aller par dose homéopathique et ne pas s'éparpiller, avaler une bouchée essentielle à la progression de l'esprit et prendre le temps de la mâcher, d'en faire l'expérience intérieurement, de la vivre de notre être entier, afin qu'elle soit acquise. Un pas après l'autre, en veillant toujours intérieurement que la corde ne se tende pas.

Aussi, ce qui me vient en lisant votre dernier paragraphe, c'est une phrase qu'un "Maître spirituel" a dite un jour, qui stipule que pour avoir du discernement, il faut que nous travaillions sur le désintéressement.
Si on s'observe, on verra que, quand on est intéressé, on se focalise souvent uniquement sur ce qui nous intéresse et, de ce fait, on se crée des oeillères, que ce soit sur une personne, ou une situation, on ne voit plus que ce qui nous apporte quelque chose, et on s'aveugle sur le reste.
Tandis que quand on est désintéressé, on se détache de notre "petit-moi", et on peut désormais voir une personne, ou une situation dans sa globalité.


"On" ne m'a pas envoyé de zoziaux, mais quand j'étais sur "un chemin dangereux" il y a quelques années, certaines personnes me disaient "fais attention à toi", conseil qui m'a interloqué parce qu'il se répétait et que je n'avais pas l'habitude d'entendre cette phrase.

Merci du partage Très heureux .

Orgonite

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Calcédoine le Dim 20 Mar 2011, 08:16

Merci pour ce témoignage, Orgonite.

Je souhaiterais nuancer la phrase suivante :
Orgonite a écrit:Mon point d'vue désormais c'est qu'en spiritualité, faut y aller par dose homéopathique et ne pas s'éparpiller, avaler une bouchée essentielle à la progression de l'esprit et prendre le temps de la mâcher, d'en faire l'expérience intérieurement, de la vivre de notre être entier, afin qu'elle soit acquise. Un pas après l'autre, en veillant toujours intérieurement que la corde ne se tende pas.
Oui, comme démarche personnelle, c'est une attitude prudente, progressive, qui nous permet de nous adapter sans dommages à notre mutation en cours. Mais chacun a un itinéraire différent. Parfois, la spiritualité vous tombe dessus, brutalement, sans prévenir. En écrivant cela, je pense, par exemple, au célèbre cas de CheminCroisé la conversion de Paul Claudel, mais pour bien d'autres gens, anonymes, dans tant de voies qui leurs sont propres, le même phénomène se produit parfois, comme un "coup de foudre", comme un "coup de bambou".
36Etoiles
C'est souvent le point d'orgue d'une lente maturation interne en cours depuis longtemps, mais quelquefois cela peut résulter d'une rencontre bouleversante avec une personne ou avec un phénomène.
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

oiseau toc-toc témoignage

Message  Mésange le Sam 05 Avr 2014, 16:00

Bonjour,

Il y a deux ans au cours de l'été, j'ai entendu plusieurs fois toc-toc dans ma maison au cours de l'après-midi. Même mon chat a dressé l'oreille. A la deuxième fois, nous nous sommes regardés lui et moi, interrogatifs. Après investigation, j'ai vu une mésange charbonnière frapper de son bec contre ma fenêtre du premier étage. L'événement, bien qu'inhabituel est passé aux oubliettes.

Puis, cette année, il y a environ 4 semaines, un toc-toc-toc-toc fort et puissant m'a tirée de mon sommeil vers 7h30. Pensant qu'il s'agissait de voisins, (depuis juin 2013, ma jambe droite est cassée et se consolide difficilement, et mes voisins passent régulièrement me voir) je me suis levée en criant, "j'arrive, j'arrive". J'ouvre la porte, personne. Je me recouche et de nouveau toc-toc-toc-toc. Plusieurs fois de suite. Comme Calcédoine, j'ai pensé qu'il pouvait y avoir des moucherons ou des insectes sur la vitre. Rien. Alors j'ai repensé à la mésange d'il y a 2 ans. Et je vois, en effet, une mésange charbonnière perchée sur un fenestron de ma salle de séjour. Et depuis quatre semaines environ, elle vient presque tous les matins me réveiller à la même heure. Et toc-toc encore plusieurs fois tôt dans la matinée.

Savait-elle qu'avant mon accident, je dormais dans ma chambre à l'étage (il y a 2 ans) et frappait son bec à l'étage ? Sait-elle qu'aujourd'hui mon lit est installé dans la salle de séjour au rez-de-chaussée ? J'avoue avoir été agacée par ces toc-toc qui me réveillaient. Puis, je m'en suis demandé la signification. C'est ainsi que je suis tombée sur votre forum où j'ai été agréablement surprise du témoignage de Calcédoine. Après mon agacement, la mésange ne frappait plus. Depuis que j'ai lu votre message qui m'a attendrie, j'ai attendu ce toc-toc amical. Et il est revenu ce matin. Je l'ai accueilli avec joie.

J'ai réfléchi sur le message "prudence". J'ai pensé à ma fracture, mais les premiers toc-toc se sont produits au moins 1 an avant ma chute.

Pour parfaire le contexte, il se trouve qu'avant ma chute, j'observais tous les oiseaux qui venaient manger des miettes et des graines sur ma terrasse et me suis fait un tableau sur lequel j'ai épinglé les photos (téléchargées) de tous ceux que j'avais pu identifier (environ une vingtaine). Un rouge-gorge s'était perché une ou deux fois sur la poignée de ma fenêtre de cuisine quand je n'avais pas encore fait la distribution quotidienne ! Du fait de ma difficulté à me déplacer, je ne leur donne plus de graines comme l'année dernière. Ce nouveau toc-toc est-il un rappel à l'ordre ?

D'après ce que j'ai pu lire du contenu des différents messages du forum, j'ose partager que je suis très intéressée par des sujets "irrationnels" comme l'astrologie, les tarots, les cristaux, les anges... persuadée que nous ne sommes pas sur terre par hasard, que notre vie a un sens, que tout n'est qu'énergie et que la mort n'est qu'un changement de dimension. De plus, je reçois la visite des Archanges ce soir, et ce pendant 5 jours. Y a-t-il un lien ? je l'ignore encore. La mésange a-t-elle tenté de m'avertir de leur visite ?

Voilà, le but de mon message était de vous faire partager mon expérience et vous remercier pour votre témoignage qui m'a à la fois rassurée et intéressée même s'il ne répond pas -complètement- à mes interrogations.

J'espère prendre bientôt mon envol !! et vous souhaite une belle et douce journée

Mésange

Mésange

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 05/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Calcédoine le Sam 05 Avr 2014, 21:24

Bonjour Mésange,
Merci pour ce témoignage émouvant, à la fois serein et pourtant chargé d'interrogations quant aux interprétations possibles.

C'est normal : nous tous qui vivons (ou avons vécu) des incidents qui interpellent, nous serions bien prétentieux de croire tout savoir et tout comprendre de l'univers ! A nous d'accepter que tout ne nous est pas compréhensible. Cependant, cette acceptation ne doit pas nous servir de prétexte à ne pas chercher à comprendre. Le problème est que la signification de tels incidents est souvent très personnelle, parfois d'ordre privé, voire intime ; dès lors, l'expérience d'autrui n'est pas nécessairement pertinente !

Je vais néanmoins suggérer quelques pistes de réflexion à Mésange, en espérant qu'elles puissent être utiles non seulement dans le cadre de ce témoignage précis, mais, à travers lui, au bénéfice de tous les lecteurs de ce BlogForum.

Piste 1 : la mésange est un oiseau qui, dans le cas qui nous occupe, s'exprime ; savez-vous qu'il existe une ancienne langue codée, surtout employée par les alchimistes, appelée "Langue des Oiseaux" ?
LangueDesOiseaux1
Sa pratique conduit à jongler avec les sens des mots et des syllabes (un peu comme dans le jeu de Kabbale), de les décortiquer, d'en extirper la quintessence et les rendre non seulement parlants mais "chantants" ?

Piste 2 (dérivée de la précédente) : que les oiseaux nous fassent passer des messages décodables selon nos schémas mentaux profonds (inconscients) peut être vu comme un appel à un éveil de potentialités inutilisées. Comme dit dans un post ci-dessus, si les oiseaux étaient d'une certaine manière les messagers d'une intelligence transcendante, il serait dommage de négliger leurs pépiements s'il s'avérait qu'ils éveillent en nous des interrogations potentiellement épanouissantes.

Piste 3 : le comportement étonnant d'un seul animal peut ne pas être suffisamment significatif. Dans toutes les espèces, on trouve des individus présentant des troubles comportementaux ; l'idéal serait d'observer si le phénomène se répète pour d'autres individus, afin de "recouper l'information" (comme dirait un journaliste d'investigation), ou d'examiner si d'autres coïncidences surviennent significativement pour confirmer l'interprétation qui peut en être faite. Car se serait s'emballer et s'égarer sur une voie sans issue que de tirer des conclusions prématurées sur base d'éléments trop peu étayés. Le fait que ces incidents soient parlants ou non relèvent bien entendu du vécu personnel intime.

Piste 4 : merci, "Mésange", d'avoir placé le mot "irrationnel" entre guillemets, car il n'est effectivement nullement certain que l'astrologie, les tarots, les cristaux, les anges, etc. relèvent de l'irrationnel plutôt que d'une rationalité d'un autre niveau. Dans cette optique, le décodage de messages aviaires peut parfaitement être abordé sous l'angle de la logique rationnelle, peu importe ce qu'autrui puisse en penser…
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Trotmany le Sam 05 Avr 2014, 22:04

Personnellement, je n'ai jamais eu affaire à un oiseau toc-toc. Cependant, j'ai découvert un soir l'empreinte d'un oiseau de taille moyenne (l'envergure d'un pigeon) imprimée sur une de mes fenêtres. Il l'a sans doute percutée en plein vol puisque la forme est telle qu'on croirait voir une représentation parfaite du Saint-Esprit. Malgré les mois, l'image est toujours là. Je n'y vois pas de signe particulier mais j'apprécie néanmoins sa présence.


Il y a un deuxième événement que j'aimerais partager avec vous. Il ne fait intervenir d'oiseau qu'en dernière analyse. Il y a quelques années, je vivais avec ma compagne dans une petite maison. Elle a pour particularité d'avoir une cour arrière dont l'accès est strictement privé. Nous empruntions exclusivement ce passage ; dont les abords fleuris sont beaucoup plus agréables que la ruelle donnant sur la porte principale.

Un jour, à trois mètres de l'entrée secondaire, j'ai trouvé au sol un chapelet au milieu de quelques branchages secs. Comme personne n'est supposé passer par là, j'ai d'abord pris peur. Y aurait-il quelque étranger qui rode ?! Non, il n'y avait personne. Que venait faire ce chapelet chez nous ? Qui l'a apporté ? Nous avons fini par penser qu'il s'agissait d'un oiseau...

Nous avons rapidement constaté que le chapelet n'est pas ordinaire. Contrairement aux autres, celui-ci ne porte pas de croix au bout. Il se compose de médaillons qui représentent des scènes bibliques liées à Marie. C'est un chapelet des sept douleurs de Marie. Coïncidence, nous devions nous marier trois mois plus tard près de Banneux. Pour ceux qui l'ignorent, Banneux est une ville de Belgique connue pour ses apparitions de la Vierge des Pauvres.

Je ne fais habituellement pas grand cas des apparitions. Mais devant ces heureux hasards, j'ai considéré la découverte du chapelet comme une invitation. Le jour de notre mariage, nous avons donc fait un petit détour pour remercier la Belle Dame.

Trotmany

Nombre de messages : 16
Age : 35
Date d'inscription : 07/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Trotmany le Sam 05 Avr 2014, 22:31

Bonjour Calcédoine,

La piste n°3 aborde une question intéressante : y a-t-il un signifié objectif dans ce type d'expériences ?

Trotmany

Nombre de messages : 16
Age : 35
Date d'inscription : 07/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Calcédoine le Dim 06 Avr 2014, 09:40

Bonjour Trotmany,

Merci pour ces témoignages.

Evidemment, ces incidents, finalement sympathiques, diffèrent du cas des mésanges redondantes dans la mesure où ils ne sont pas vraiment répétitifs : une seule trace de pigeon, un seul chapelet intrusif ; par contre, ils sont porteurs d'une signification symbolique bien plus criante, presqu'immédiatement interprétable. Alors que, dans le cas de "mes" mésanges, plusieurs mois et de nombreuses usures de becs ont été nécessaires avant que l'explication me parvienne. Et celle-ci n'a pas émergé directement de moi mais m'est parvenue via de tierces personnes qui se sont impliquées activement à trouver une explication à ces étranges comportements animaliers.

J'en profite pour aviser tous les lecteurs qu'il n'y a pas lieu de faire une fixation sur cette histoire de mésanges, car il s'agit là de MON histoire personnelle. Histoire qui n'est probablement pas transposable à d'autres personnes. Car je ne vous ai pas tout dévoilé : outre cette histoire de mésanges, j'ai dans ma vie connu d'autres exemples d'incidents anormalement redondants, statistiquement invraisemblables, dont la signification ne m'est apparue qu'après coup. Un exemple parmi d'autres : un jour, roulant en voiture, je trouve une fouine morte devant mes roues, étalée sur la voirie. Bien que les fouines ne soient pas rares, l'incident attire mon attention car ce devait être la première fois que j'en voyais une "pour de vrai", même morte. La même semaine, j'en vois – ailleurs – une deuxième, morte également, sur un bas-côté. Et le samedi suivant, j'en trouve une morte dans mon propre jardin ! Probablement capturée par un chat car elle portait de sérieuses blessures au cou. J'ai appris peu après qu'effectivement quelqu'un fouinait dans ma vie, posant des questions à mon entourage, rassemblant des données.

Voilà pourquoi il ne faut pas chercher à transposer mon histoire de mésanges dans un contexte différent : les "messages" sont variés à l'infini, et leurs possibles interprétations ne peuvent émerger qu'aux yeux des personnes concernées (ou leurs proches, s'ils sont impliqués).

Par contre, il y a lieu d'être attentif à tous les incidents significatifs qui pourraient jalonner notre vie, parfois discrètement, parfois avec insistance criante. Pour Untel, ce sera peut-être (je ne sais pas, j'invente un exemple) une accumulation de chaussures sur son itinéraire : il arrive qu'on trouve une chaussure abandonnée ci ou là en bordure de route, mais si Untel en voit subitement une trentaine en un mois dans des lieux très divers, il y aurait là une anomalie statistique qui devrait l'interpeller, c'est une chose sûre ! Peut-être, dans ce cas fictif, serait-ce une invitation à se soigner les pieds ? Ou à se mettre "en marche" ?

Plutôt que se focaliser sur le cas des mésanges (qui m'est personnel), je pense qu'il faut prendre du recul par rapport à cet incident particulier et tenter d'en dégager son mécanisme de fonctionnement à un niveau plus global, afin d'être prêts à remarquer ces "signes" qui pourraient s'adresser à nous.
Trotmany a écrit:La piste n°3 aborde une question intéressante : y a-t-il un signifié objectif dans ce type d'expériences ?
Je propose de répondre non, dans la mesure où il me paraît illusoire de constituer un dictionnaire des interprétations possibles (à la manière des "dictionnaire d'interprétation des rêves" qui fleurissent dans les librairies), où on trouverait des entrées comme :
chaussure (n.f.) : 1 Chose sûre et certaine - 2 Soigner ses pieds - 3 Invitation à se mettre en marche (évent. > Compostelle)
mésange (n.f.) : Message des anges incitant à la prudence

Non, bien sûr. Par contre, les lecteurs qui s'intéressent à la psychologie jungienne, à ses archétypes, et aux synchronicités, trouveront probablement là des matériaux symboliques exploitables, susceptibles d'aider au décryptage d'incidents qui leur surviendraient, car certains archétypes sont universels ou communs à de vastes populations.
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Trotmany le Dim 06 Avr 2014, 10:32

Bonjour Calcédoine !

Calcédoine a écrit:tenter d'en dégager son mécanisme de fonctionnement à un niveau plus global[...] car certains archétypes sont universels ou communs à de vastes populations.

Je comprends la démarche. On peut déjà relever plusieurs caractéristiques :

  • qui interpelle
  • qui se répète dans le temps
  • qui sort de l'ordinaire
  • qui ne fait pas intervenir de code culturel
  • qui s'adresse à un destinataire
  • qui prend sens subtilement

Marie-Madeleine Davy dit dans L'oiseau et sa symbolique :
Ainsi les oiseaux apparaissent comparables à des signes formulant des appels. Si l'homme devenait en capacité d'ouïr le langage de l'oiseau, il percevrait ce propos amical :

"Mon ami, sors de la gangue qui t'enserre, brise hardiment toutes les coques protectrices. Tu n'es pas fait pour te réfugier dans des formes plus ou moins mensongères qui te servent d'asiles. Sors. Deviens un amant de la liberté. Alors, un jour ou l'autre, tu ressentiras en toi-même la poussée des ailes. Abandonnant la vieille peau du serpent, tu pourras voler dans un espace illimité."

Trotmany

Nombre de messages : 16
Age : 35
Date d'inscription : 07/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Calcédoine le Dim 06 Avr 2014, 12:31

Très judicieuse citation de Marie-Madeleine Davy (que je ne connaissais pas).

Concernant les caractéristiques, je mettrais la quatrième entre parenthèses, car le décodage peut très bien faire intervenir le code culturel. Parfois oui, parfois non. Pourquoi pas ? Le message semble bien destiné à aboutir à la conscience, mais généralement en passant par l'inconscient : inconscient collectif, et inconscient individuel ; or, ce dernier regorge de codes culturels et d'acquis (à commencer par le langage formel, ses règles, ses codes, ses significations).

Quant à la cinquième caractéristique, je suppose bien, oui, que le message s'adresse à un destinataire. Ou peut-être à plusieurs, voire à toute une population, comme le fait, par exemple, le phénomène OVNI. Par contre, je doute que le message ne cible aucun destinataire, bien qu'on puisse se poser la question : "Et si nous observions là un vaste phénomène qui se produit en permanence mais dont nous ne deviendrions conscients qu'occasionnellement, lorsque nous nous sentons interpellés… ou lorsque cela nous arrange ?"
 Scratch 
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Trotmany le Lun 07 Avr 2014, 13:05

Calcédoine a écrit:car le décodage peut très bien faire intervenir le code culturel.

Effectivement. Il faudrait se poser la question de savoir si les codes culturels interviennent uniquement dans le décodage. Le message en lui-même est-il transcrit dans un langage consensuel ? La différence est importante. Car, si l'on peut dire que les mathématiques permettent d'anticiper et de définir les lois physiques, tout le monde ne s'accorde pas à dire que les lois physiques sont d'essence mathématique.

De même, tu remarques avec justesse que les messages semblent prioritairement adressés à notre "inconscient" subjectif. Cela met bien en lumière que le passage vers la "conscience" objective pose difficulté. Le message ne lui est pas directement accessible. Il semble opaque, voir dénué de sens, s'il est traité pour lui-même et en dehors de tout ressenti émotionnel. La compréhension du message, qui requiert un travail de formalisation, fait assurément intervenir les codes culturels. Mais comment est-il reçu par l'inconscient ? Sous quelle forme ?

Tu parles à la fois de synchronicité et d'archétype. Pour moi, le phénomène des oiseaux toc-toc -pour prendre un support au développement- s'apparente davantage à la synchronicité. Il s'agit d'un lien artificiel établi entre deux ou plusieurs événements qui portent une similarité ou une proximité apparente. Il me semble que les archétypes qui sont invariants et universels auraient dû te mener plus rapidement vers la compréhension dudit message. Néanmoins, certains messages s'établissent peut-être davantage autour d'archétypes. Il faudrait trouver des exemples allant dans ce sens.


Calcédoine a écrit:et inconscient individuel ; or, ce dernier regorge de codes culturels et d'acquis (à commencer par le langage formel, ses règles, ses codes, ses significations).

Je me permets d'émettre certains doutes sur la justesse de ce propos. Comme il est très difficile de départager concrètement conscience et inconscience, je pense que l'on ne parviendra pas à un accord mutuel. À mon sens, l'inconscient a une structure innée ; mais son développement parallèle avec la conscience et les liens fondamentaux qui les unissent permettent un échange de symboles, de structures formelles. Je peux me tromper.


Calcédoine a écrit:Et si nous observions là un vaste phénomène qui se produit en permanence mais dont nous ne deviendrions conscients qu'occasionnellement, lorsque nous nous sentons interpellés… ou lorsque cela nous arrange ?

La question n'est pas inintéressante ! Posons l'hypothèse comme vraie.

  • Les oiseaux toc-toc participeraient donc à un système global. Mais pas qu'eux. Il faudrait y adjoindre toute la création, toutes les créatures.
  • Ce faisant, nous devrions participer entièrement au système. Je suis d'avis de poser que cette relation est imparfaite puisque notre compréhension du phénomène est presque nulle.
  • Que nous ayons une compréhension imparfaite du système peut relever de deux causes :
    - notre accès au système est partiel et/ou dénaturé
    - l'accès inconscient est total mais c'est le transfert vers la conscience qui est occulté.
  • Le système génère et se définit comme une source d'informations. Ce qui nous entoure porterait donc du sens. En tout cas, l’interaction des différents éléments du système en porterait.
  • Ce qui m'amène à conclure à un système dans lequel chaque chose et chaque événement s'interpénètre et interagit. Ainsi, le vol lointain d'oiseaux peut devenir significatif et peut me donner des indices sur les événements qui me sont personnels.

Il faudrait voir ce que peut nous en dire la théorie du chaos, dont les implications sont assez similaires. Dans cette perspective, la moindre de nos actions est forte de conséquence sur l'ensemble du système. Ce n'est certes pas les faits qui manquent pour aller en ce sens. Mais cette théorie a un aspect totalitaire dérangeant. Par exemple, elle nous autorise à penser que des modifications insignifiantes peuvent induire de très fortes perturbations, qui toucheront la totalité du système en permanence. On peut se demander comment, dans cette perspective séduisante, un tel système peut subsister. Son équilibre serait constamment soumis à de fortes contraintes.  


Je te souhaite une bonne et agréable journée !

Trotmany

Nombre de messages : 16
Age : 35
Date d'inscription : 07/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Trotmany le Mer 09 Avr 2014, 22:42

Pour ma part, je pense qu'il n'est pas nécessaire de faire intervenir un tel système. Au risque de déplaire à nos amis magistes, je ne crois pas que tout soit à ce point interconnecté. Aussi, on pourrait donner une explication psychologique à ces messages...

Nous avons tous des représentations mentales de notre environnement. C'est une nécessité qui nous permet d'interpréter et d'anticiper certains faits. Par exemple, je sais que le soir l'escalier en bois peut émettre des bruits de craquement. Ces connaissances nous donnent un sentiment de contrôle et donc de sécurité. Si un événement inexplicable vient se heurter à nos certitudes, c'est tout notre système interprétatif qu'il faut réviser.

Les faits anormaux qui ne sont pas cohérents avec nos représentations prennent un statut particulier. Ils nous dérangent, nous inquiètent. Pourquoi des oiseaux toquent-ils à ma fenêtre ? Pourquoi mes escaliers grincent-ils le matin ? On voit dans leur apparition une cause extérieure, étrangère, anormale. Notre regard porte automatiquement à l'horizon : l'hiver est trop rude pour les oiseaux, un voleur a pénétré dans la maison. En dernier recours, face à l'incompréhensible, on fera intervenir l'extraordinaire et l'invisible.

Ces faits anormaux participent à nous mettre en garde. Ils nous invitent à être vigilants face aux incohérences de nos représentations, face à des situations potentiellement dangereuses que l'on a peut-être mal jaugées. Les oiseaux toc-toc ont pris le statut de messager pour Calcédoine, car ils ont mis en évidence sa position délicate. Inviter à la prudence est sans doute ce que doit induire tout fait anormal.

Parfois, c'est notre « inconscient » qui intervient directement. Cela peut se produire sous forme de rêves, d'intuitions, de ressentis, de lapsus, d'illuminations. Ainsi, lorsque les Saintes Écritures font intervenir des anges, c'est souvent dans ces circonstances où le contrôle de la conscience est altéré. Ces états modifiés de conscience sont porteurs de phénomènes particulièrement étranges et déroutants.

C.G. Jung a écrit:La science n'a fait que commencer à s'occuper sérieusement de l'âme humaine et en particulier de l'inconscient. La parapsychologie, qui nous met en contact avec des possibilités inouïes, ressortit elle aussi au vaste domaine des phénomènes psychiques. Il est grand temps que l'humanité prenne conscience de ce que l'âme est en réalité, car il se révèle peu à peu, avec une évidence sans cesse croissante, que les plus grands dangers qui menacèrent l'homme de tout temps proviennent de son psychisme, de ce recoin de notre univers empirique jusqu'à présent le plus inconnu de nous.
Préface et contribution à Moser « Spuk : irrglaube oder wahrglaube ? » (Avril 1950) dans L'Âme et le Soi, Renaissance et individuation, Albin Michel, Paris, 2004, p231.

Trotmany

Nombre de messages : 16
Age : 35
Date d'inscription : 07/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Communication primaire

Message  Trotmany le Mer 14 Jan 2015, 22:28

Je me permets de revenir brièvement sur ce que j'ai suggéré précédemment. Il n'est pas nécessaire de faire intervenir un système dans lequel "chaque chose et chaque événement s'interpénètre et interagit". Cette hypothèse est effectivement trop intransigeante ; mais on peut la poser différemment  :

  • Les vivants interagissent les uns avec les autres au travers d'une forme de biocommunication instantanée et intuitive, qui ne souffre pas des distances, telle qu'énoncée par Cleve Backster.  
  • La conscience humaine peut infléchir le cours d'événements et avoir un impact sur notre environnement tel que suggéré par le Global Consciousness Project.

Ces deux hypothèses atypiques s'opposent uniquement dans leurs interprétations des données recueillies. Elles laissent penser qu'il existe une forme de connexion permanente qui véhicule de l'information et modifie subtilement certaines constantes de notre réalité. Les oiseaux toc-toc auraient ainsi été influencés par quelques sentiments, intentions, dispositions d'esprit inhabituelles ou intenses, des individus présents dans la maison.

Trotmany

Nombre de messages : 16
Age : 35
Date d'inscription : 07/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Calcédoine le Jeu 15 Jan 2015, 18:16

Ce sont là des réflexions intéressantes, Trotmany. Elles ne sont pas sans rapports avec les récentes avancées scientifiques, en particulier la physique quantique.
Merci de nous avoir fait partager ces idées, sur lesquelles il m'est évidemment impossible de me prononcer, me bornant ici à relater des faits constatés, mais étant bien en peine de choisir une explication plutôt qu'une autre...
Hello
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Messages des anges ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum