Tarot et sourcellerie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tarot et sourcellerie

Message  Chèvre le Mar 20 Juil 2010, 22:55

.
Calcédoine : Dans le fil CheminCroisé La carte du tarot "Le Pendu", plusieurs développements ont concerné plus
spécialement la relation entre "le Pendu" et "le pendule", outil de détection prisé des radiesthésistes,
sourciers ou CheminCroisé rhabdomanciens. Ces développements méritaient un fil séparé, distinct de la carte du
tarot Le Pendu.

En post-scriptum... Toujours en écho au fil à plomb, et suite au CheminCroisé post décidément pertinent de Monty : permettez que j'en rajoute une louche...

Ce Pendu / fil à plomb / Pendule de Foucault évoque aussi le... pendule des radiesthésistes...

Je sais bien que ça n'a pas bonne presse... N'empêche que, là encore, des gens très intéressants s'y intéressent. Certains cartomanciens l'utilisent avec leur tarot. Il se trouve que j'en ai eu un entre les mains avant-hier soir... et en même temps qu'un tarot. Essayé pour la première fois...

Et décidé de m'en procurer un à la première occasion.

Une idée sur la question ?

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et sourcellerie

Message  Logos le Mar 20 Juil 2010, 23:28

Les mesures géobiologiques sont assez courantes (sans exagérer non plus) avant d'acheter une maison par exemple... On parle donc d'un certain "magnétisme" (les champs magnétiques sont créés par le déplacement de charges électriques... les courants telluriques correspondent à un déplacement de charges électriques dans la croûte terrestre, et c'est donc le champ magnétique induit que mesure le sourcier)... par contre pour une utilisation "autre" du pendule je sais pas

A propos du magnétisme, Cattiaux dit qu'il allège les corps (et qu'on a là un aperçu sur l'origine de la lévitation)... Un peu comme le pendu qui se joue de la gravité ?
Précision : la masse, qui correspond à la quantité de matière, ne varie pas ; ce qui change c'est le poids (que mesure une balance) qui correspond à : masse x accelération de la pesanteur (g)... et donc on obtient un allègement à condition de supposer que la pesanteur (c'est à dire la gravitation) n'est qu'un effet magnétique, ce que je suppose allègrement, ce qui voudrait dire qu'on pourrait faire varier localement notre champ gravifique grâce à la force magnétique. Il faudrait éveiller sa kundalini sur un pèse-personne pour vérifier !
Un autre qui nous parle de gravité, c'est l'Empereur, étrangement lié au Pendu de part la position des jambes... Lui aussi c'est un yogi (position de l'arbre - Vrikshâsana)... et si l'on prend la position indiquée on comprend combien la fixation est une affaire d'équilibre !

Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et sourcellerie

Message  Chèvre le Mar 20 Juil 2010, 23:53

... et, outre 'la' funambule, ou danseur/danseuse, du Monde précédemment mentionnée, le Roy de Deniers est aussi "équilibriste". (Celui de Noblet est particulièrement aérien...)

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

toujours vers l'ouest

Message  Bertrand le Jeu 22 Juil 2010, 13:49

Bonjour

la rhabdomancie n'a pas bonne presse surtout à cause des approches pseudo-scientifiques qui l'entourent, agrémentées de moult schémas et diagrammes, de plein de chiffres et de mise en rapport injustifiées avec les champs magnétiques, bovis et autres réseaux hartmann, etc... Le travail de M. Rocard, si il a mis les projecteurs sur certaines de ces pratiques, a certainement contribué à cette regrettable orientation.

On l'associe principalement aujourd'hui à l'utilisation du pendule, mais avant le XIXe si il y avait un instrument c'était la baguette, pas forcément coudée ou double ; dans les Tarots si on doit chercher un personnage qui pourrait évoquer directement la sourcellerie c'est donc plus le bateleur que le pendu. Finalement c'est un peu ce que les modernes interprètes (Waite & cie) du Tarot font quand ils transforment le bateleur en sorcier - pas loin du sourcier.

Sur le thème du pendule de Foucault, on peut poser la question : comme celui de Foucault se lie à un point fixe dans l'espace, celui de Tournesol est-il lié à un point fixe dans [insérer ici le mot qui va bien : l'inconscient/l'imaginal/l'intuition/...] du radiesthésiste ?

Cependant, à part si on veut en voir dans la baguette du Bateleur ou le pendu à son fil, je ne distingue pas de connexion directes ou particulières du Tarot et de la rhabdomancie.

Ce n'est pas étonnant outre mesure, le Tarot véhicule une tradition, qu'on y voit un message ou un non-message, alors que la sourcellerie, le pendule, sont des pratiques liées avant tout à des sensations (qu'on y prête foi ou non), pas une tradition avec transmission d'un savoir.
Encore une fois ça n'empêche pas de mixer des pratiques - pendule et interprétation du Tarot par exemple - mais je ne crois pas qu'on puisse y trouver une justification historique ou iconographique dans les Tarots eux-mêmes à part ce qui a été évoqué dans les messages précédents - mais si on m'en montre je suis tout à fait prêt à les regarder de plus près !

Cordialement,

Bertrand

Bertrand

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 25/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

"Pardon... un peu plus à l'Ouest! "

Message  Chèvre le Jeu 22 Juil 2010, 14:23

Eh bien...

Qui dit sourcier dit "source" , pas vrai?

Qui dit "source" dit... (en vieux français) "Le toule".

D'où les noms de ville Toule, Toulon, Toulouse etc.

LE TOULE : le nom, sur mon cher Conver, de "L'ETOILE"

Et...

JC Flornoy évoque bien souvent la Vouivre... Reprenant une très ancienne tradition orale qu'on retrouve dans moult régions de France.

Il évoque aussi les bâtisseurs, choisissant des lieux bien précis pour édifier les églises.

... Où l'on rejoint peut-être ton fil à plomb... Non?

Dans d'autres cartes, on trouve aussi des serpents... et qui ne se mordent pas toujours la queue.

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et sourcellerie

Message  Logos le Jeu 22 Juil 2010, 14:59

Pour moi l'atout qui évoque le plus le sourcier c'est l'Hermite ! Il capterait les énergies du "manteau" terrestre avec son bâton (qui évoque le feu, que je relie peut être abusivement à l'électricité) ... et Charly dit qu'il tient un aimant (pendulant ?) dans sa main droite... alors mon vieux, t'es un électro-aimant ?

Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et sourcellerie

Message  Bertrand le Jeu 22 Juil 2010, 15:16

Rebonjour,

Chèvre a écrit:Qui dit sourcier dit "source" , pas vrai?
vrai dans ce sens, mais attention par contre pas l'inverse : qui dit source ne dit pas forcément sourcier !
Qui dit "source" dit... (en vieux français) "Le toule".
D'où les noms de ville Toule, Toulon, Toulouse etc.
Ça je demande sincèrement à voir.
Le site de l'ATILF donne uniquement :
TOULE
TOULE, (?)
[Lire toulte ? Tote] : ...nouveaulx trouages, toules, péages, passaiges... (Ordonn. rois Fr. V.B., t.13, 1441, 353).
et je ne vois pas mention de "toule" dans les quelques dictionnaire d'ancien français, d'occitan et de provençal où j'ai cherché, pas plus que je n'ai trouvé de référence sérieuse à l'étymologie de Toulouse dans ce sens (à la limite on parle d'un gué) mais Toulouse est sur une rivière, et pas réputée pour ses sources - et dans le coin je ne connais pas d'autre toponymes où "toule" pourrait utilisé pour une source ou une mare. Pour Toulon, ce n'est en tous cas pas de celui du Sud-Est dont on parle.
Je ne dis pas que "toule" ne veut pas dire "mare" ou "trou d'eau" dans certains dialectes ou langues (en breton ?), mais je crois que les exemples de toponymes qui y sont associés sont tout simplement faux.

Par contre je suis preneur de référence sérieuses sur ce mot même si je suis persuadé qu'on ne le trouve dans aucun Tarot !

Quand à sa présence sur le Conver ... pas sur celui que je prends comme référence. Ce sont les vers du bois qui ont changé l'orthographe ? Pareil je ne prends pas. Il y a de l'eau sur d'autres cartes...
JC Flornoy évoque bien souvent la Vouivre... Reprenant une très ancienne tradition orale qu'on retrouve dans moult régions de France.
liée à l'eau, mais c'est plus un dragon. Où est le dragon dans les Tarots ?

Il évoque aussi les bâtisseurs, choisissant des lieux bien précis pour édifier les églises.

... Où l'on rejoint peut-être ton fil à plomb... Non?
l'association fil à plombs et bâtisseurs, c'est indéniable!

Dans d'autres cartes, on trouve aussi des serpents... et qui ne se mordent pas toujours la queue
mais pas liés à l'eau, et encore moins aux sourciers - alors les pendules !

Cordialement,

Bertrand

Bertrand

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 25/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et sourcellerie

Message  Bertrand le Jeu 22 Juil 2010, 15:19

Bonjour,
Logos a écrit:Pour moi l'atout qui évoque le plus le sourcier c'est l'Hermite ! Il capterait les énergies du "manteau" terrestre avec son bâton (qui évoque le feu, que je relie peut être abusivement à l'électricité) ... et Charly dit qu'il tient un aimant (pendulant ?) dans sa main droite... alors mon vieux, t'es un électro-aimant ?
Un ermite tellurique pourquoi pas : il n'est pas aérien, pas tellement d'eau non plus, le feu de sa lampe ne brille pas des masses (enterré) et il est bien planté en terre par les pieds et relié par son bâton. Je ne le vois pas chercher de l'eau pour autant, mais les sourciers pouvaient chercher autre chose que de l'eau.

Bertrand

Bertrand

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 25/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et sourcellerie

Message  Chèvre le Jeu 22 Juil 2010, 15:29

Ben oui... Et à ce sujet, le baston de l'Hermite du Vieville a une bonne gueule de serpent.

Je ne suis pas trop équipé ici pour retrouver des références étymologiques, Bertrand... Désolé, ça attendra un peu.

En revanche, je t'assure que l'etoile, ou le toule du Conver fait au moins la jonction entre la terre et l'eau... (Et quoi d'autre?) Tu sais bien qu'elle tient la cruche (eau) avec une main en forme de pied (Terre) . Et tu as vu les 'lignes de force' (les lignes, en tout cas) qui l'entourent.

Alors, bien sûr, ça n'est qu'UNE lecture POSSIBLE. Je ne suis pas en train d'essayer de convaincre le monde que j'ai raison. J'affirme, en revanche, qu'on peut y voir cela, et basta.

Je peux te trouver des jolis serpents bien dessinés, si tu veux, dans certaines cartes... D'ailleurs, la Vouivre n'est pas toujours un dragon, quoiqu'elle soit très souvent serpentiforme.

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Tarots, Vouivre, Serpents et Dragons

Message  Chèvre le Jeu 22 Juil 2010, 16:47

tiens, au lieu de m'enferrer à dire des bêtises, j'm'en vas poster 2 ou 3 images, juste pour la beauté...









Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et sourcellerie

Message  Calcédoine le Jeu 22 Juil 2010, 18:20

Chèvre a écrit:[...]Pendule[...]
Et décidé de m'en procurer un à la première occasion.
Une idée sur la question ?
Se procurer un pendule ?
Rien de plus simple : un bout de fil souple d'environ 30cm (fil de couturière, fil à repriser, nylon, bout de laine...) auquel on fixe un petit objet pesant permettant de tendre ledit fil. Et zou, le tour est joué !

Perfectionnement possible : le poids peut, idéalement, se terminer par une pointe prolongeant l'axe du fil, ce qui peut fournir une plus grande précision, le cas échéant.

Voilà pour le matériel. Ensuite vient sa mise en œuvre.
Rien de magique là-dedans : tout est une question de "convention mentale". La "convention mentale", c'est une sorte de contrat qu'on passe avec soi-même pour définir la façon dont le pendule va se comporter en fonction de ce qu'on veut trouver.

Exemple : un sourcier se donne pour objectif de trouver un point d'eau sur un terrain. Il sait que son "subconscient" (ou inconscient, ou supra-conscient; les spécialistes ergoteront peut-être sur la terminologie exacte, mais peut importe pour notre exemple) connaît la réponse, puisque la part de divin qui réside en chacun de nous est en harmonie avec le Tout; mais le problème est de faire émerger la solution au niveau de la conscience objective. Là intervient la "convention mentale" : le sourcier décide, en lui-même, que le pendule va se mettre à osciller de plus en plus fort lorsqu'il approchera de la verticale du point d'eau. Une fois cette décision prise, il laisse son cerveau se débrouiller avec cette instruction pendant qu'il va se mettre à arpenter le terrain. Chemin faisant, l'hémisphère cérébral droit (intuitif, perceptif) va exécuter l'instruction, et, inconsciemment, provoquer de microscopiques mouvements de la main qui tient le pendule. Ce dernier, à cause de son instabilité, va largement amplifier ces mouvements microscopiques au point de les rendre perceptibles, renvoyant, par ce biais, la réponse à l'hémisphère cérébral gauche (analytique).

Point de grand mystère là-dedans : nous sommes tous des médiums qui – pour la plupart - s'ignorent ! Le pendule n'est rien d'autre qu'un amplificateur de micromouvements impulsés par nos perceptions les plus infimes, que nous avons tous mais que nous ne parvenons généralement pas à reconnaître. Bien sûr, il existe aussi d'autres instruments (baguettes à partie mobile réglable) qui tiennent compte d'autres paramètres supplémentaires, mais je ne parle ici que du principe de base. Ce dernier peut également s'appliquer – eh oui ! – aux tarots !

Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et sourcellerie

Message  Laposse le Jeu 22 Juil 2010, 18:45

C'est ça, une vouivre ? Choqué !


Laposse

Nombre de messages : 242
Age : 47
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et sourcellerie

Message  Chèvre le Jeu 22 Juil 2010, 19:01

VVVVvvvvvvoui !!!!!!!

Non, sans blague, j'en sais rien. Ptetre bien qu'vouivre, ptetre bien qu'non...

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et sourcellerie

Message  Chèvre le Jeu 22 Juil 2010, 19:24

et elle... elle est-il pas jolie ?...




Tarot de Conver, I760


main/pied, eau/terre ... et les étoiles

PS: je suis peut-être Miro, mais je lis plus "LE TOULE" que "L'ETOILE". Enfin, c'que j'en dis...

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et sourcellerie

Message  Henri Schersch le Jeu 22 Juil 2010, 20:57

Pas question Dossier chaud !

Pour s'en convaincre, lire :
Studieux http://membres.multimania.fr/tarobat/letarot/triomphes/17etoile/letoule.htm
Studieux http://www.letarot.com/dossiers-chauds/le-toule/index.html


Dossier froid !

A la Source de la source, il y a le glacier. Ici, près de Chamonix, tutoyant les étoiles, l'Aiguille de Toule (3534 m) :
Studieux http://www.pierrepisano.fr/img/2008/images/toule-valle-blanche-13_jpg.jpg

Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 46
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et sourcellerie

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 00:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum