Le charbon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le charbon

Message  Ludivine le Sam 31 Juil 2010, 08:26

Le charbon est parfois utilisé allégoriquement en alchimie comme symbole de la matière première, parce qu'il présente bien des critères correspondant à ce qu'on peut lire au sujet de la materia prima.

1) Pour l'obtenir, il faut "visiter l'intérieur de la Terre" (V.I.T.R.I.O.L.), puisqu'on l'extrait d'une mine. Cette ressource minière fait bien sûr songer à la "minière" qui est dite nécessaire pour débuter les travaux du Grand Œuvre.

2) Le charbon est un minéral qui pourtant provient du végétal (pétrification de résidus de l'époque Carbonifère).

3) Il contient un "feu secret", lequel, lors de la combustion, restitue l'énergie solaire emmagasinée il y a des millions d'années.

4) Comme dit par certains auteurs au sujet de la materia prima, le charbon est friable (cassant), noir, carboné, ligné (lignite) et peut "s'igner"; (on relèvera le jeu de mots entre "s'igner" et "signer", allusions aux signes).

5) Le charbon le plus vil et le plus quelconque est pourtant très exactement de la même matière que le plus pur des diamants : seule la géométrie de l'arrangement des atomes diffère.

6) Laborer, travailler, n'est-ce pas "aller au charbon", comme dit l'expression populaire ?

7) La fabrication du charbon de bois par combustion lente en atmosphère pauvre en oxygène (dans un four) consiste en fait en une extraction de l'humidité du bois (une "eau qui ne m'houille pas" !). Par certains aspects cela évoque la pré-préparation. De plus, la tourbe (des philosophes ?) est une des matières pouvant servir à produire du charbon de bois (voir http://www.idrc.ca/fr/ev-26936-201-1-DO_TOPIC.html ) !



Mais peut-être que tout ceci n'est que "coïncidences", c'est-à-dire similitudes significatives, expressions non identiques mais parallèles d'un même principe archétypal. Images pour comparaisons; symboles.
Voici ce qu'en dit le Dictionnaire des Symboles :

Charbon
Symbole du feu caché, de l'énergie occulte; la force du soleil dérobée par la terre est enfouie en son sein; réserve de chaleur. Un charbon ardent représente une force matérielle ou spirituelle contenue, qui chauffe et éclaire, sans flamme et sans explosion; parfaite image de la maîtrise de soi chez un être de feu. Le charbon noir et froid ne représente que des virtualités; il a besoin d'une étincelle, d'un contact avec le feu, pour révéler sa vraie nature. Il réalise alors la transmutation alchimique du noir au rouge. Il est une vie éteinte, qui ne peut plus se rallumer par elle-même, s'il reste noir.
avatar
Ludivine

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le charbon

Message  Montaléchel le Lun 02 Aoû 2010, 20:59

Bonsoir Ludivine. La transformation du vil charbon en pur diamant demande de l'énergie, chaleur ou pression. Ce n'est que par cette lente "cuisson" multimillénaire que les atomes entassés en graphite peuvent se réarranger, s'aligner. Ainsi "rectifié", l'ex-graphite laisse passer la lumière en quasi-totalité, parfois en la déviant en chatoiements multicolores enchanteurs.
Le charbon, vu comme materia prima ?

Libre association d'idées
Symboliquement, cette lente "cuisson", travail de la terre, évoque le lent processus évolutif de l'apprenti-Alchimiste qui accompagne le mûrissement de la Pierre. Indirectement, la patiente cuisson à feu doux, condition nécessaire à la réussite de tout plat mijoté, m'évoque aussi, par association d'idées, le lent processus constructeur qui conduit à l'enfantement d'un nouvel humain au sein d'un athanor maternel : douce chaleur, soins attentifs, préoccupation constante, intérêt constant, nutriments adéquats, style de vie approprié à la réussite du processus d'enfantement.

Certains auteurs semblent explicites quant à l'analogie entre le processus de maturation/enfantement et celui mis en action dans le grand-oeuvre, comme le montre cette gravure :


Par analogie toujours, l'incubation d'un œuf ou la germination d'une graine (dans la Terre, noire; compost) est assez similaire.
Oui…
Certes…
En matière d'analogies, l'imagerie abonde. Mais concrètement, où cela nous-mène-t-il ?
J'ai tendance à penser que si les analogies sont nécessaires, c'est que la transmission d'informations explicites est impossible, et que le processus ne débute pas dans le monde matériel, mais dans le spirituel. Ce qui nous ramène à l'éternelle querelle entre spéculatifs purs et activistes aux fourneaux (alors que l'Alchimie est opératoire à la fois sur les plans spirituels et matériels), mais ne nous indique toujours pas par où commencer !

Pour poursuivre l'analogie, on peut comprendre que la "maTerre" première nécessite une fécondation :


La Lumière semble pouvoir jouer ce rôle fécondant, mais… ce n'est pas coton ! Parce que, dans cette histoire, je ne vois toujours pas quoi féconder...
avatar
Montaléchel

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum