Tarot des barjos

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Logos le Mer 08 Sep 2010, 06:19

Nos photos olé olé préférées Yeux au ciel






Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Chèvre le Mer 08 Sep 2010, 12:08

Un enthousiasme qui fait plaisir à voir Je rigole . Merci Logos pour cette avalanche d’écume.

Je reviens sur la concise intervention de Montaléchel, qui reformule la question de telle façon qu’on y voit nettement plus clair . Je choisis quelques morceaux:


Monty a écrit:
« Conception finaliste, […] ou choix interprétatif de l’observateur? (choix conditionné par son vécu personnel.) »
( il ajoute : )
Les deux interprétations s’excluent-elles mutuellement, ou bien sont elles complémentaires ? […] Je me sens bien incapable de trancher.
(Et résume enfin : )
[…] l’interprétation barjo : la falaise contenait bel et bien les visages et attendait qu’apparaisse une conscience capable de les déceler ; tout comme les filons d’or et les gisements de pétrole préexistent, attendant d’être mis au jour ; tout comme la Pierre Philosophale attend son inventeur ; tout comme la Torah attend le kabbaliste ; tout comme le tarot attend les barjos pour être redécouvert.

C’est bien de ça qu’il s’agit. Au fond, si le Tarot est bien un livre prophétique, comme la Bible, le Coran et la Torah, la question est de savoir ce qu’est un livre prophétique, ou à quoi ça sert… et puis derrière ça : que sommes-nous ? A quoi servons-nous ?...

A défaut d’élucider ces questions, ou même de les formuler proprement, on peut tâcher d’ ‘observer’ un peu de quoi à l’air un livre prophétique…

La chose qui me gratouille, dans l’interprétation ‘finaliste’, c’est son aspect ‘fixé’. Oui, le temps et les choses ont modelé la falaise… Et pourtant, c’est bien dans le regard présent qu’est la finalité… Donc, l’origine.

A l’origine, il y a quelqu’un qui voit un visage… Parce que la falaise s’est agencée… pour que quelqu’un voie un visage. Mystérieuse boucle. Si le ‘caractère’ prophétique fonctionne, ce serait parce que, rien n’étant ‘fixé’ préalablement, tout est en adéquation… avec l’instant présent.

L’origine commune et instantanée du Monde et du Livre prophétique les met en adéquation. Comme la mayonnaise : tout ‘prend’ en même temps : maintenant !

A l’inverse, si on ‘particularise’ le Livre (ici, notre Tarot), on s’engage dans une ‘branche’, limitée, et plus trop prophétique : perte.

Ainsi, un lecteur qui, comme Logos, cherche l’Alchimie dans le Tarot y voit l’Alchimie, l’Alchimie et encore l’Alchimie…. Et ne voit que l’Alchimie ! Sans être sectaire, évidemment : il y voit aussi de l’Hermétisme, un peu de Spagyrie…

L’auberge espagnole, quoi. Tu trouves les zakouskis et le Cassoulet que tu y as apporté. Mais tu n’y trouveras pas de sushi. Ni rien d’autre. Dommage…

De même pour tous nos copains qui regardent le Tarot avec une idée en tête. Le hic, c’est qu’en fixant le Tarot dans un tel rôle, on l’a déjà tué. Regardant la mer, on ne voit que la surface. C’est d’ailleurs très bien, la surface ! On peut s’y absorber. Il y a l’écume, les vagues, les planches à voile… Tu peux voir mille milliards de vagues différentes et t’en réjouir… te dire que tu connais décidément bien bien bien l’Océan… mais tu n’auras jamais la moindre idée de ce qui se trouve en-dessous. Les mouettes, les vagues, les kite-surf… ne sont pas la mer. Mais toi, du rivage, tu défends mordicus ton point de vue : « si si, la mer, c’est toutes ces vagues, et je sais de quoi je parle : j’en ai vu des milliards ! »

Ainsi, telle ou telle vision du Tarot, la mienne, la tienne, la leur, ne peut que… faire partie du jeu. Le Tarot de Conver : écume. Le Tarot de Dodal : écume. Le Tarot de Charles VI : écume. Les cartiers, les graveurs, les princes italiens, Cary-Yale : écume. L’Alchimie : écume sur écume.

A moins que…

A moins que l’Alchimie ait cette singularité faisant qu’à l’instar du Tarot elle se reformule perpétuellement elle-même. Le langage se rédéfinissant d’instant en instant… Dans ce cas, elle serait seule capable de ‘parler’ du Tarot sans le ‘fixer’. Oui ? Non ? Je donne ma langue au chat…


Nouvelle conclusion (provisoire) barjo

Conception finaliste, comme proposée par Montaléchel : peut-être. A condition qu'on considère que la finalité change d'instant en instant.

La seule minuscule petite chose qui vaille, c’est ton regard maintenant, le plus barjo possible. Hors ça, hélas, le Tarot ne te parle plus : ‘tu’ parles à travers le Tarot. Et pas la meilleure part de ‘tu’. Tu te croyais barjo, tu n’es plus que… jobard.

Voilà comment tu fais, tueur d’Océan. Et ça m’ennuie beaucoup d’être comme toi.

Quelqu’un a une solution ?

En attendant mieux, je m’adresse ce conseil à moi-même : tâche d’oublier ce que tu sais du Tarot… et, si possible, du reste.



Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Logos le Mer 08 Sep 2010, 16:49

A l’inverse, si on ‘particularise’ le Livre (ici, notre Tarot), on s’engage dans une ‘branche’, limitée, et plus trop prophétique : perte.

Ainsi, un lecteur qui, comme Logos, cherche l’Alchimie dans le Tarot y voit l’Alchimie, l’Alchimie et encore l’Alchimie…. Et ne voit que l’Alchimie ! Sans être sectaire, évidemment : il y voit aussi de l’Hermétisme, un peu de Spagyrie…

"mon" problème c'est que je cherche encore... ça me passera... néanmoins je ressens au plus profond de moi que l'alchimie est Poésie Universelle, langue-mère... poésie totale de l'univers en mouvement... Avant d'être "alchimik", tout ce que je balance ici c'est le chant des Oiseaux... je ne cherche pas à réduire le tarot à Cattiaux ou au Cosmopolite, juste à le considérer comme "miroir magique" ou instrument de musique... alors si ça peut vous ravir les oreilles c'est tout ce qui compte Très heureux

Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  aliboron le Mer 08 Sep 2010, 19:33

Crénom de vingtdieux !

Trop mieux c'te pataphysik !

j'adhère. Daccord

alironron.

aliboron

Nombre de messages : 208
Age : 59
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Montaléchel le Jeu 09 Sep 2010, 10:45

Chèvre a écrit:La chose qui me gratouille, dans l’interprétation ‘finaliste’, c’est son aspect ‘fixé’. Oui, le temps et les choses ont modelé la falaise… Et pourtant, c’est bien dans le regard présent qu’est la finalité… Donc, l’origine.
Chèvre a écrit:Nouvelle conclusion (provisoire) barjo
Conception finaliste, comme proposée par Montaléchel : peut-être. A condition qu'on considère que la finalité change d'instant en instant.
La seule minuscule petite chose qui vaille, c’est ton regard maintenant
Il existe une solution simple pour résoudre cette interrogation : changer notre interprétation du Temps. Il suffit de ne plus considérer le Temps comme une dimension parcourue, mais comme un point fixe en perpétuelle évolution. Une sorte d'éternel présent.

Alors, si on voit les choses ainsi, de même que le futur n'est pas déterminé ni inéluctable, et ne sera que tel que nous le ferons, le passé n'est pas non plus déterminé, et se remodèle en fonction des certitudes que nous projetons sur lui. Historiens et préhistoriens vont peut-être pousser des hauts cris en lisant ceci, parce qu'ils ont dans l'idée que le passé est écrit, et qu'il leur appartient de le lire et de l'interpréter au mieux. Pourtant, lorsqu'on fait une découverte qui remet en cause ce qu'on croyait auparavant, s'agit-il d'un événement qui prouve qu'on lisait mal précédemment ? Ou bien s'agit-il d'un élément survenant (au présent) pour permettre la lecture d'un autre Passé, nous permettant de glisser d'une lecture historique correcte d'un Passé A vers une autre lecture historique, tout aussi correcte, d'un Passé B ?

Le Passé n'existerait donc pas tel que nous le croyons, pas plus que le "Temps qui passe", ni pas plus que le Futur, qui n'est pas encore écrit : le Passé serait une reconstruction actuelle (au présent). Seul existe alors le Présent. Le Futur serait la projection extrapolée de la conséquence de nos actions (et pensées aussi), tandis que le Passé serait la projection extrapolée de la causalité de nos actions (et pensées) actuelles.

Dans cette conception, le Passé devient tout autant malléable que le Futur, et reconstructible à volonté. Le Temps n'est qu'une illusion, comme l'affirment d'ailleurs bien des philosophies multiséculaires. Le Temps n'est qu'une mesure permettant la perception de la loi de causalité.

Vu ainsi, il n'y a plus lieu de s'interroger sur une finalité préexistante, ni de se demander si la falaise-aux-chèvres contenait – ou non – en germe, depuis l'origine, la potentialité de montrer un visage sous un certain angle, mais plutôt de se demander si la nécessité de percevoir ce visage n'a pas fait naître un pseudo-Passé alternatif contenant une falaise ainsi modelée.


Pas de finalité, donc. Pas de déterminisme non plus. Juste une réadaptation adéquate permanente du Passé aux nécessités du Présent.

(Je crois que cette pataphysique va plaire à Aliboron)

Montaléchel

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Logos le Jeu 09 Sep 2010, 13:38

Très intéressant Montaléchel !

"Dans cette conception, le Passé devient tout autant malléable que le Futur, et reconstructible à volonté."

Est-ce que ça ne serait pas l'essence de la "magie" Question

Cite par Chèvre dans le fil "Zodiaque + Hermétisme CheminCroisé "

Le synchronisme impossible dans le temps historique, est possible dans le tempus discretum du monde de l’âme, ou du ‘âlam al-mithâl. C’est pourquoi également, à plusieurs siècles de distance, il est possible d’être le disciple direct, synchroniquement, d’un maître qui n’est « au passé » que chronologiquement.

Calcédoine : Suite à l'intérêt de développer la conception du Temps,
un fil est désormais consacré à ce sujet : CheminCroisé Le voyage transtemporel
dans la section CheminCroisé Science-Fiction.


Dernière édition par Logos le Jeu 09 Sep 2010, 14:50, édité 1 fois

Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Aube-Aurore le Jeu 09 Sep 2010, 14:47

Quelle extraordinaire coïncidence ! Ensoleillé Ensoleillé

Ce matin, je viens précisément de découvrir un article qui va exactement dans le même sens que ce que dit Montaléchel. C'est dans le tout récent numéro du bimensuel Nexus (n° 70, septembre-octobre 2010), en page 35, dans un gros dossier intitulé "Conscience – Aux limites de la science", dans l'article "Dieu joue-t-il aux dés ?", il y a ce paragraphe :
Intrication quantique
Antoine Suarez travaille au Centre de philosophie quantique de Genève et est célèbre pour avoir conçu en 2002 la fameuse expérience dite «avant-avant». Depuis 1982 et l'expérience d'Alain Aspect, on sait que deux photons émis à partir d'une même source dans des directions opposées restent liés par une influence mystérieuse. On parle de corrélation, ou intrication quantique, qu'Einstein rejetait comme «effet fantôme à distance» à l'époque où l'expérience n'était que théorique.
En effet, aucun signal ne pourrait voyager entre les deux photons, car cela impliquerait qu'il se déplace plus vite que la lumière. David Bohm et d'autres ont postulé qu'il y a bien une sorte de transfert d'information entre les deux photons, c'est-à-dire qu'une fois que l'état du premier est déterminé, l'autre se comporte en fonction. Le phénomène serait donc ordonné dans le temps. Mais Antoine Suarez et Nicolas Gisin ont démontré que l'intrication persiste même si l'on fait bouger les détecteurs relativement l'un à l'autre, de telle sorte que chaque détecteur «croit» détecter «son» photon avant l'autre. «Des choses se passent, mais le temps, lui, ne passe pas !» a conclu Suarez.
Notons d'ailleurs que le physicien Carlo Rovelli a conçu avec le mathématicien Alain Connes une théorie dans laquelle le temps n'existe pas.
La science serait-elle bientôt capable de prouver ce qu'affirment les anciennes sagesses ?

Amitiés Fleur

Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Logos le Jeu 09 Sep 2010, 16:11



"[...] On a donné le nom de «cheveux d'ange» à une substance étrange tombée occasionnellement du ciel sous la forme de filaments très fins. Les témoins ont comparés ces filaments à des fils de soie et aux fils des toiles d'araignée. Mais on les a comparés aussi à ces longues fibres blanches, légèrement emmêlées, que l'on utilise parfois pour la décoration des arbres de Noël. Le terme imagé de «cheveux d'ange» provient d'ailleurs de cette comparaison mais peut-être aussi en partie du fait qu'il s'agit ici vraiment d'une substance «tombée du ciel» [...]" Professeur Auguste Meessen - Inforespace n° 49 (janvier 1980 - Page 2) - © SOBEPS, 1980.

"[...] Les «cheveux d'ange» ou «fils de la Vierge» sont parfois signalés lors de certaines observations d'OVNI. Il s'agit de filaments blanchâtres que l'on découvre au sol après l'observation ou que l'on voit tomber du ciel. Parfois, on en a vu tomber d'OVNI en forme de cigare qui semblaient entourés d'une formation nuageuse. Ces «cheveux d'ange» ont la réputation d'être notoirement instables et de disparaître généralement spontanément, le plus souvent sans laisser de traces. [...] " Les Objets Volants Non Identifiables - Daniel Mavrakis et Marie-Pierre Olivier (Page 40) - © ROBERT LAFFONT, 1986.

***

Saturnie végétable ?


Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Le Marcheur le Ven 10 Sep 2010, 09:17

Bonjour Logos. Depuis cette publication dans Inforespace, 30 ans se sont écoulés. Entretemps, quelques "cheveux d'anges" ont pu être collectés, mis en bocal, et observés avant leur disparition. Une des explications les plus intéressante concerne l'eau liée.

On connaît les stades ordinaires de l'eau : liquide, gazeuse (vapeur), solide (glace, neige). On connait moins le phénomène électromagnétique qui lie "mollement" les molécules d'eau liquide par le biais d'un CheminCroisé pont Hydrogène apparaissant à cause d'une augmentation locale importante de la polarisation à certains endroits de la molécule d'eau (H2O).

Le fonctionnement de plusieurs types d'OVNI étant manifestement lié à des champs magnétiques intenses, il s'ensuit que l'humidité (eau) contenue dans l'air à proximité de l'objet se polarise. Les extrémités polarisées positivement (H+) se rapprochent de la zone polarisée négativement (O-) d'une molécule voisine. Le phénomène se répète au point de construire des chaînes filamenteuses. Ce n'est pas durable : quelque temps après la disparition de la source de perturbation électromagnétique, le phénomène s'estompe puis disparaît.

Le Marcheur

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Chèvre le Jeu 30 Sep 2010, 15:22

Yo !

En écho à Aube-Aurore et au Marcheur : cette couverture d'un ouvrage très sérieux sur la physique quantique, "l'Objet Quantique", dont les auteurs sont au-dessus de tout soupçon ésotérique... Il s'agit d'une modélisation des six états mathématiques de l'atome d'hydrogène, par Pierre Lohner. Amis taromanciens, does it ring a bell ?


Puis, page 100, Simon Diner (de la fondation Louis de Broglie, et Directeur de Recherches au CNRS) écrit, et en italiques : la sphère, le huit, le trèfle à quatre feuilles, le trèfle à six feuilles, sont les "formes élémentaires du mouvement" dans la matière.. Et plus loin, même page: Tout ce que nous savons actuellement des atomes est contenu dans ces images. Doesn't it ring another bell?


Les Deniers sont généralement associés entre autres à "la matière" dans les Tarots, merci à Charly ou à Bertrand de me corriger si je me trompe. J'ajoute que les seuls 'trèfles' des Deniers à ne pas compter quatre feuilles sont ceux du Roi et du Valet qui en comptent six, et celui de la reine qui en compte 8 ).

Cerise sur le gâteux: en guématrie, (ma marotte) le mot TAROT vaut 74 (20+1+18+15+20)... et QUANTA (17+21+1+14+20+1) vaut 74 aussi.

Nicolas Conver // Max Planck : même combat !

C'est complètement farfelu, je sais... Arrêtez de m'envoyer des fleurs!

...

Maintenant, je saute sur l'occasion magique fournie par Logos et Montalechel...

Sur cet océan de signes, que faire d'autre que flotter?

Résumé des saisons précédentes : tout d'abord, on découvre que le Tarot multiplie les signes. Puis qu'au-delà du Tarot, le Monde lui même multiplie (à l'infini ?) les signes.

On se demande: Qu'est-ce que ça veut dire? Tous ces 'signes' pointent-ils vers quelque chose? Si oui, vers quoi?

Leur simple existence signifie déjà que le Monde n'est pas du tout ce qu'on croit. Ou, en tout cas, n'y est pas limité. Et c'est une 'information' de taille. N'est-ce pas là le plus important? C'est en tout cas un premier pas... qui ne coûte rien.

Jung parlait de 'synchronicités'. Le Marcheur, ici (Ufologie, Voie initiatique) CheminCroisé proposait notamment une lecture du 'phénomène OVNI' comme un ensemble de signes indiquant, ou attirant l'attention vers une réalité plus vaste (... sommairement résumé). Vachement bien vu !!

Quand les repères ordinaires valsent, ceci surnage: une chose est sûre: rien n'est sûr! C'est l'équivalent rustique du 'Cogito' de Descartes. Je rigole Un constat pas trop rassurant, encore que ça dépende du point de vue. Mais il fournit un point de départ acceptable pour regarder le Tarot: Livre prophétique, il est à réinterpréter sans cesse.

Car telle est la devise de sa première page : Le Bateleur. Avis, avis ! Le bas te leurre ! On peut facilement se laisser berner par une soi-disant maladresse, ou naïveté des cartiers, et tenir pour insignifiants les détails de chaque dessin. Ces graveurs, quels lourdauds! En revanche, quand on commence à les regarder pour de bon, on ne peut qu'être estomaqué de leur habileté à multiplier les signes, appels du pied généralement discrets.


Dans ce fameux Bateleur, par exemple, tout est en trompe l'oeil... Ne prenons que le dessus de table ( ... le Bateleur est aussi un Tableur :; )


Le bâton, dont on voit simultanément les deux bouts (cf l'image quantique montrée plus haut); les lames : elles sont translucides; les 'muscades' (comme dans "passez-muscades" : jeu d'illusion) sont disposées comme une molécule d'eau (où l'atome d'hydrogène - encore lui - se trouve impliqué, tiens tiens...) Pas besoin de signaler qu'aucune pile de muscades ou de 'sphères' ne peut ressembler à ça... en équilibre instable; chez certains cartiers, la représentation est encore plus bizarre; les gobelets (coupes) ont une 'section' impossible : le graveur a tronqué l'arrondi du fond, comme aurait pu le faire Picasso; le denier brandi par le Bateleur est plus qu'ambigu, au niveau de son sexe. D'ailleurs, certains bateleurs (Tarot de Jean Noblet etc.) tiennent explicitement un phallus. Toute la carte est à l'avenant. Regarde sous la table, et tu verras que décidément "le bas te leurre" depuis le début. Vois bien ici "L'origine du Monde" de Mr Courbet... Sous Mr Transcendance brandissant ses éléments symboliques et son phallus, c'est tout bonnement la touffe verdoyante de Madame Immanence en personne :


Enfin… dans ce Con Vert con-servé à la B.N., elle est blonde comme un bel épi de blé. D'autres Tarots la montrent verte.


Plus de détails ici CheminCroisé



Retour aux signes. S'ils se manifestent, c'est bien que le monde est constitué d'un nombre indeterminé de sous-couches, et même: des couches imbriquées. (Vous avez du feu ?).

Le premier choc, c'est ça : une piste en conduit à une autre, qui mène à une autre, qui en suggère une autre, qui en révèle deux autres, qui elles-mêmes... Et ainsi de suite. L'effet mille-feuilles... en ajoutant qu'il y a des connexions entre les feuilles. A preuve: le fait qu'une même carte du Tarot révèle un nombre très grand de sens aussi précis. C'est plus que troublant... Et puis, cette multiplication des sens est pluri-directionnelle, elle joue sur plusieurs plans. Tu découvre un détail remarquable dans une carte. Du coup tu regardes toutes les autres cartes à la lumière de ce détail, pour voir s'il y a un écho. Et ce faisant, tu remarques dans le jeu d'autres détails. Qui eux-mêmes te font à leur tour regarder toutes les autres cartes sous un jour nouveau etc. Jeux de miroirs et de réponses. Morpheus lui-même y perdrait son latin première langue.

Ça peut paraître charmant au début, et ça l'est... Fascinant, grisant, dynamisant, addictif... Mais tu ne peux pas suivre chaque direction qui s'ouvre: il y en a tant et tant... Aussi, tu en choisis quelques-unes, plus personnellement expressives. Et, assez rapidement, l'une d'elles, suffisamment souple pour garder des ponts avec toutes les autres. Ce qui signifie tout de même que tu te spécialises. Tu progresses, les signes s'organisent. Puis viennent des certitudes… truffées d’émerveillement (enfin, pour moi, ça s’est passé comme ça.)

Voici quelle était une de mes certitudes : le Tarot allait faire de moi un demi-Dieu. (Le Dieu venu… du Centaure, Philip ? NON ! de la Chèvre ! ) Il fallait juste suivre la bonne piste. Cela commençait par une balade en forêt…

.....

Résultat des courses, je me suis retrouvé très déçu, avec mal partout.

Et, dois-je le préciser, je ne suis pas devenu un demi-dieu.

Et pendant un temps, mon moral était tellement bas qu'il a failli trouver du pétrole.

L’effet mille-feuilles, encore… mais, cette fois-ci, vu du mauvais côté de la vitrine... comme toutes les autres pâtisseries. Le monde est merveilleux mais il n’est pas pour toi. (Cela a-t-il un rapport ? Je ne peux plus supporter l’idée qu'on stigmatise, pourchasse, persécute des ‘sans-papiers’, à présent… les laissés-pour-compte, les refusés. Beurk, que c’est laid ! A-t-on besoin d'un papier pour être un homme? Supporterait-on que de telles inhumanités soient faites à notre mère, notre frère, notre enfant? Combien de bouches pourrais-je nourrir pendant un an, en vendant ne serait-ce que ma bagnole?).

Pourtant, la simple information que le monde n’est pas tel qu’il paraît valait bien une telle déception... il y a tant à découvrir… mais avant tout, il faut apprendre à vivre avec la certitude sans preuve matérielle que ce monde est ‘interconnecté’.

… Je voulais parler de magie !… C’est raté pour cette fois-ci… Alors à bientôt.

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Montaléchel le Jeu 30 Sep 2010, 17:48

Chèvre a écrit:Nicolas Conver // Max Planck : même combat !
C'est complètement farfelu, je sais... Arrêtez de m'envoyer des fleurs!
Pas si farfelu que ça, à mes yeux, puisqu'on peut considérer que le tarot, tout comme la physique quantique, sont tous deux des systèmes visant à décrire le fonctionnement fondamental de l'univers. Les voies d'approche sont certes différentes, mais plus la description cerne les fondements les plus basiques, plus il y a des ressemblances.
Logique.

Montaléchel

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Calcédoine le Jeu 30 Sep 2010, 17:56

Toutes mes félicitations à Chèvre pour le travail de synthèse ci-dessus, apparemment barjo, certes, mais qui ouvre la porte à une lecture "à contre-courant" du tarot. Travail qui a manifestement demandé pas mal de temps en recherches, construction d'images, cogitations et mise en page.
Daccord

Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Laposse le Sam 19 Mar 2011, 10:50

Bonjour,
Je reviens au "Tarot des barjos" suite à un échange de vue avec Chèvre sur le topic CheminCroisé La carte du Tarot "Fukushima" où j'avais posté une parodie barjo des tarots anciens, appliquée à notre histoire actuelle ou récente :



En résumé, Chèvre y disait
le tarot des barjos, ce n'est pas pour moi de constituer un jeu d'images capable d'évoquer des significations. C'est, au contraire, se rendre disponible à tout sens envisageable à toute image, quelle qu'elle soit...
Un exemple : l'arcane XVI, LA MAISON-DIEV, est à la fois, en effet une tour en flamme, et deux personnages qui se réjouissent et font la fête (l'un marche même sur les mains !), des personnages qui cueillent (des fleurs, des pierres, des 'pierres de tonnerre'), un décor en trompe-l'oeil, la passée dans un autre univers etc etc.
Tandis que ta tour du 11 septembre signifie principalement le 11 septembre... et éventuellement quelques significations annexes. Mais n'arrive pas à la cheville d'un seul cm2 de la maison-diev, la vraie...
Ce avec quoi je n'étais pas entièrement d'accord, et je reviens m'en expliquer ici, même si j'y applique, par jeu, une démarche inverse à celle de Chèvre : au lieu d'explorer toutes les interprétations possibles d'une lame, aussi barjos soient-elles, j'ai sélectionné une interprétation (barjo) et je tente de la rapprocher d'une lame originelle.


Les 3 tours du WTC détruites le 11 septembre 2001 ne sont pas un "simple" incident historique. C'est à ce moment précis que les peuples de la Terre passent d'un univers dans un autre, que la conscience humaine s'ouvre. C'est initiatique. C'est à partir de ce moment-là que les peuples commencent à cesser de croire aux versions officielles des dirigeants. Depuis qu'il a été démontré que cet attentat était imputable aux forces de l'ombre qui dirigent les USA (inside job), ceux qu'on appelait auparavant, péjorativement, les "conspirationnistes" ont montré à quel point leurs thèses étaient justes, et même en-dessous de la réalité. C'est le 11 septembre 2001 que les "élites" qui gouvernent le monde déclarent ouvertement la guerre aux populations, avec pour objectif de les réduire en esclavage pour conserver leurs propres privilèges.

Un peu comme le 14 juillet 1789, le 11 septembre 2001 est une "date-marqueur symbolique" signalant un changement majeur : le début d'une prise de conscience populaire massive de l'ignominie de la gestion du monde. Prise de conscience rendue possible grâce à Internet, au GSM, à Twitter, etc. Ceci se traduit par une montée du sentiment écologique, le rejet croissant des lois liberticides, les aspirations à l'autonomie, le rejet des totalitarismes religieux, politiques et militaires. Les actuelles révoltes secouant le nord de l'Afrique en sont une des conséquences; la défiance mondiale envers les banques en est une autre. Cette date marque donc le clash entre les peuples (la base de la tour) et les dirigeants (le haut de la tour décapitée). Par rapport aux révolutions nationales antérieures, cette prise de conscience affecte l'Humanité dans sa globalité, collectivement. Je dirais que cette date marque l'entrée effective dans l'Ere du Verseau (avec tous les espoirs humanistes, écologistes et spirituels qui y sont liés).

La tour décapitée par une vengeance divine (prétendument attribuée à Allah) et soi-disant venue du ciel (les avions téléguidés), devait, dans l'esprit des auteurs de l'attentat, provoquer un choc dans les consciences (shock and awe), un "clash des civilisations", et permettre l'entrée, par la force, dans un Nouvel Ordre Mondial. Tout comme dans la lame originelle, on a vu des gens préférer se jeter dans le vide plutôt que griller vifs. La diffusion de ces images, en boucle, durant des semaines, sur toutes les chaînes de télé du monde, a effectivement impacté toutes les consciences, mais peut-être dans un sens plus libératoire qu'escompté par les commanditaires de ces actes odieux.

Je postule donc que la carte que j'ai dessinée est symboliquement assez proche d'au moins une des significations de la lame LA MAISON-DIEV.

Je pourrais tenir le même genre de raisonnement pour les autres lames, mais cela équivaudrait à rédiger un bouquin entier. Saddam Hussein, le pendu sans vrai jugement nous pousse à nous demander de quelles informations hermétiques il disposait pour qu'on le fasse taire aussi vite (notez que la disposition de la corde permet aussi de voir le chiffre 4). La carte sans-nom, qui montre l'agent de la CIA Oussama se défaire du masque de W, indique l'heure de la moisson car on récolte ce qui a été semé, non pas seulement en Afghanistan, mais dans la monde entier (notez que le concept de mort, de guerre infinie, est associée aux deux personnages conjoints). Le Diable est représenté par un personnage qui fut élu comme un nouveau Messie, adulé, et qui a trahi toutes ses promesses électorales, en écho à l'Apocalypse de St-Jean (Chap. 13). L'ONU représente non seulement la Tempérance en tant que vertu, mais aussi l'errance dans le temps, la tergiversation, la paralysie. Et bien sûr, l'Etoile de Fukushima n'est pas représentative que du seul feu nucléaire, mais nous savons que cette tragédie combine l'action de l'eau déversée par la mer et l'eau déversée sur la terre comme sur les lames originelles.

Vieville

Noblet

Grimaud

Scapini

Laposse

Nombre de messages : 242
Age : 47
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Garfield le Sam 19 Mar 2011, 11:30

Que voilà une approche originale !
Pour le Bateleur, j'hésite à proposer Alan Greenspan ou Bernar dMadhoff, des magiciens qui sont parvenu à produire de la richesse virtuelle avec du vent, ou bien plutôt Georges Lucas, l'homme qui, grâce aux effets spéciaux, nous a fait rêver, a donné aux rêves la consistence du réel (du moins au cinéma), et, si on en croit le magazine Nexus, était au courant de bien des secrets occultes et a tenté de faire passer des indices dans ses films. L'objectif serait de trouver l'image la plus représentative du magicien qui trouble l'esprit logique et laisse entrevoir une organisation de l'univers qui soit autre que celle communément admise : c'est par lui que débute le processus initiatique.

Garfield

Nombre de messages : 176
Age : 35
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot des barjos

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 02:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum