Le Message Retrouvé, l'hermétisme et le Tarot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Message Retrouvé, l'hermétisme et le Tarot

Message  Logos le Jeu 09 Sep 2010, 12:05

Bonjour à tous,
Je me permets de proposer un message écrit par Charly Alverda sur un forum consacré au Tarot...
Hé quoi, l'emblème du recyclage n'est-il pas un Ouroboros (et ruban de Moebius... avec plein de tournants Bondissant ? ) !



*

Bonjour à toutes et tous

Oui Joss, contrairement à l’opinion reçue, le clown n’est pas triste !

Cher Shoral, à propos du M + R comme livre magique, j’ai interrogé bien souvent le livre comme le préconisait M. d’Hooghvorst et je porte témoignage de la véracité de cette pratique. Je me l’explique par ce verset :

3211 Qui a écrit le Livre véritablement? 3211' Et qui le lit en vérité?

3212 Le même. 3212' Le même.

Cattiaux dit avoir “ renoué ” avec Nicolas Valois. Ce qui est d’autant plus étonnant c’est que Pierre Vicot et les chers Nicolas : Valois, Flamel et Grosparmy sont des mystificateurs ! Ils prétendent écrire au XVè siècle en se citant les uns les autres pour accréditer leur dire. Leurs livres sont de haute science, mais ce sont des auteurs du XVIIè siècle, leur discours est daté. Cattiaux par ses allusions à la rose et à Elias Artista illustre avec le M + R une pensée de rose-croix du XVIIè siècle. Il donnera cette précision dans une lettre : “ Quant à l'approche directe par le contact avec Dieu, c'est une image, car seuls les hermétistes peuvent parler sérieusement du contact réel avec Dieu sans exagérer (je veux dire, les hermétistes adeptes accomplis et nous n'en connaissons pas actuellement sur la terre depuis le XVIIè siècle).”

Je vous cite :
“ Cette réussite dans l’obtention de la pierre philosophale a été facilité par le travail sur la matière, me semble-t-il. Sans doute est-ce à ce moment là que cette expansion de conscience ouvre de nouveaux horizons à l’opérateur.”

Je ne pense pas, je reste persuadé que c’est cette “foi à l’incroyable” qui permet le Donum Dei et comme l'ont dit quelques adeptes : sans la compréhension du processus total il est inutile de mettre la MAIN à l'ouvrage. Par contre faire des travaux de spagyrie, des élixirs floraux... peuvent être utiles. Avec l'humour que vous lui connaissez L. C. disait :"
Les livres saints et sages sont bien nécessaires pour connaître le Seigneur, mais une bêche et un arrosoir ne sont pas inutiles pour approcher la sainte Mère. ( M + R XVIII, 23) !

Citation :
“ A ma connaissance certes limitée le Message Retrouvé n’indique point d’éléments susceptibles de nous orienter vers une alchimie métallique mais plutôt vers une alchimie spirituelle.
J’ai conscience que cette association des mots alchimie et spirituelle est un contresens mais il a le mérite de poser à défaut d’opposer les différences entre une pratique opérative et une spéculation.

Rien n’est plus étranger à la pensée Cattésienne que l’alchimie puisse être une spéculation. Il est vrai qu’il considèrait la méditation comme une cuisson ! :
“ Méditer, c'est cuire doucement le corps et l'esprit jusqu'à la glorification de l'âme. “(M + R: XIII, 43’). Mais il dit par ailleurs : Refais la boue. Et cuis-la. (15, 68)

C’est notre approche naturaliste du monde qui inverse les valeurs de l’hermétisme. Ainsi en “ L’ an du Christ 1680 “ paraissait à Augsburg “ LA LUMIÈRE MERCURIELLE ou FEU lumineux, nouvellement rallumé à l’intention des alchymistes découragés, par un ami bien connu mais dont je tairai le nom. ”
L’auteur se croyait obligé de donner cet avertissement : “ Tu n’accompliras pas ton oeuvre uniquement au moyen d’une substance palpable. “

Cattiaux ne nous parle que de la recherche de la “chose”, le Graal de Wolfram d’Eshenbach n’était pas autrement “ signifié “ que par ce terme : une chose, ein ding.

“ Les choses disent le mot, mais le mot n'est pas dit par les choses.
Les mots disent la chose, mais la chose n'est pas dite par les mots.”
(3859)

‘ Le Livre n'est donc ni chair ni poisson, ni pierre ni plante, et cependant il est.” (3814)

“ Quelle est donc la chose qui n'est ni chair ni poisson, ni pierre ni plante, et qui cependant EST? “ (3814’)

“ Les fils de Dieu font la chose de leurs mains, selon la grâce et selon l'amour de Dieu, et ils communiquent selon sa volonté sainte. Ceux-là sont connaisseurs et possesseurs de Dieu. “(35,03’)

“ Celui qui a trouvé la chose du Livre peut brûler le Livre pour cuire la chose, car ce qu'il obtiendra à la fin vaut plus que le Livre et que la chose.
“Aucun malin ne pénétrera la simplicité ni n'approchera la pureté de la chose, car la malice les colle à l'écorce et elle les empêche de voir le dedans qui vit.”(22,63)

Enfin Cattiaux est on ne peut plus clair dans une de ses lettres :
“ Vous prenez l'alchymie pour une chose désincarnée, spirituelle, évanescente, que sais-je encore ? C'est tout de même étrange que tous les gens qui ont touché aux livres de faux occultistes désincarnent tout en bloc et interprètent tout dans ce sens. A ce compte-là les papillons qui sont sortis de larves et de vers devraient être « astraux », vous savez, le corps glorieux, etc... etc... Cependant ils sont bien en viande, mon cher... Les livres d'ignorants, d'intellectuels vains, et à ce propos vous avez là sous la main des désincarnés dont vous faites tant de cas, les fantômes et autres corps astraux, car vous ne savez pas que le but de la création, c'est l'incarnation à fond jusqu'à l'élimination de la mort. Méditez donc un peu sur la parole des prophètes : « Notre Dieu est un rocher », et quoi de plus réel, de plus incarné qu'un rocher ? En attendant, laissez tomber votre corps psycho-spirituel et soignez celui que vous avez et essayez de le sauver de la dissolution ; c'est une œuvre plus calée que d'espérer le paradis pour se consoler de pourrir vivant sur terre.”

“ Considérons l'eau de notre rocher et nous verrons briller les étoiles, la lune et le soleil en nous-mêmes. “ (07, 48)

“ Pensez-vous faire quelque chose de bon sans le soleil, sans la lune, sans les étoiles, sans l'air, sans l'eau et sans la terre? Alors vous ignorez l'agriculture qui est la science de Dieu. “ (23, 48)

“ De saturne à la lune et au soleil, il n'y a qu'une voie qui est l'épuration patiente du corps brut jusqu'à l'union de l'esprit net avec l'âme parfaite. “
(03,07)

Avez-vous lu : l'or du Christ, récit messianique texte de Fidel Amy Sage, je ne sais plus qui se cachait sous ce nom bizarre. La première parution fut dans le Voile d4isis de 1927, puis dans la Tourbe des Philosophes en 1989. Il est de première importance pour faire la différence entre la vie astrale de la Nature et la Lumière de l'Esprit ? Extrait :
"Aussitôt tout mon songe me revint en mémoire, et je fis sans peine l'identification de la vapeur obscure qui montait du sein de la terre, avec cette substance verdâtre, coagulée en forme herbeuse.
J'avais en main une certaine matière première qui fut bien connue des vieux alchimistes, fidèles à la véritable tradition hermétique, et surtout des adeptes du Messianisme pur.
Cette matière surgissait du sol, par les pores de la terre, en filaments de vapeur verdâtre, alourdie par la rosée, et qui se coagulait sur place, par le froid du matin (4).
J'observai cela quelque temps, jusqu'à ce que les rayons solaires eussent échauffé la terre humide de rosée.
Alors, toute vapeur de la terre disparut, la partie minérale de l'émeraude hermétique se dessécha et devint une impalpable poussière. Je compris pourquoi les alchimistes en chambre, ainsi que les observateurs paresseux, ne trouveront jamais le véritable objet de la Table d'Émeraude : le vrai Salpater des sages.
Mais déjà le pâtre ramenait son troupeau au pâturage. Il vint vers mois et me dit: « Vous l'avez vue ? » J'inclinai la tête. « C'est le Maître ! » continua-t-il, et il m'entràina sous la roche, où nous nous assîmes pour déjeuner, grâce au contenu de sa besace.
« Vous avez vu le Màitre, reprit-il ; or sachez bien que nul ne pourra jamais faire « SON OR » sans Sa Divine Permission.
Ceux-là seuls qui sont désignés savent cela : quant aux autres, il est inutile de le leur dire : ils ne le croiraient pas !
D'ailleurs, c'est l'or du Dragon que la plupart des alchimistes cherchent mais cet or-là ne possède pas la Vie de ]'Esprit.
Après un long entretien, je pris congé de cet adepte, dont la fonction mystique était la garde des trésors naturels de la région.
Je dirai peut-être un jour son merveilleux ministère ; pour cette fois, il me reste à vous confier que, de retour à Paris, je rendis visite au grand savant, dont j'ai parlé au début de ce récit.
« Vous savez, s'écria-t-il dès qu'il me vit, j'ai découvert que la salinité arsenicale est capable de dissoudre radicalement l'or !
- A condition, précisai-je, que vous sachiez utiliser une certaine essence astrale, qui paraît spontanément en forme de sel, blanc comme neige.
- Vous connaissez donc l'Esprit du Monde ? s'exclamatif étonné.
- Je sais aussi, répondis-je, que le Dragon a pouvoir sur cet esprit astral mais non pas sur la Lumière de Vie. »
Avec la note : 4, l'auteur explique qu'il conserve du Salpater vert a l'état solide dans un flacon depuis 13 ans.

Citation :
“ Par contre, je doute mais je puis me tromper que la trame du Tarot permette l’accès à ce plan de conscience. Je crois plutôt au pré requis que constitue l’obtention de la pierre donc de la pratique alchimique. ”

Je considère, et vous agréerez, que le noeud alchimique est la compréhension de la nature de “notre” Soleil et de notre Lune, par l’action des 4 éléments puis des 3 principes.
“ Les quatre éléments forment l'alphabet avec lequel Dieu enseigne les hommes clairvoyants. “(05, 49)

“ La naissance et la mort, l'action et le repos, la lumière et les ténèbres, l'union et la séparation, viennent du mouvement des quatre qui font les changements du monde.”(03, 25)

La réunion des quatre éléments forme la cinquième essence, racine de la lune et du soleil.(02, 72)

Le Tarot peut être déployé en mandala, c'est aussi une combinatoire sublime des “éléments ” et des Principes de L’Oeuvre, examinez les étranges floraisons des séries, la règle, si contraignante pour les joueurs ! précise : “ que les hautes des couppes & deniers ne sont pas de plus grande valeur que les basses des espées & bastons. Autrement dit, à Coupes et Deniers (couleurs mercurielles), l'ordre des cartes numérales est INVERSE : de l'as, qui vient au-dessous du valet, au dix qui est la plus basse .” Chemin de réintégration vers l’unité ? La coupe n'est-elle pas cette " citadelle circondée de sept bastions qui sont les sept opérations philosophiques ". Et pourquoi appelle-t-on l'As de Deniers : l'As de la Belle?

L. C. n’a rien écrit sur le Tarot mais son disciple E d’Hoogvorst lui énormément, ce dernier le considérait (le tarot) comme : “ le code de toute vérité. ” Anecdotiquement, il présentait ainsi la Papesse : “La Papesse Jeanne est la Vierge. «Papa pater patrum peperit papessa papellum», c’est-à-dire:
«Le Pape, père des Pères, a enfanté, en tant que Papesse un petit Pape». Il faut lire son Fil de Pénèlope !

Citation :
“ j’ai le sentiment que nos adeptes comme Louis Cattiaux ne nous ouvre point la porte et ne déroule pas le fil d’Ariane mais simplement nous confirme qu’une autre réalité existe, l’accès étant réservé à quelques élus ou ceux ayant reçus le Don de Dieu. Sans doute l’oratoire prend ici tout son sens.”

Vous allez dans le sens des doutes de Cattiaux qui se demandait parfois s’il n’avait écrit pour personne ! Et pourtant :

“Ce sont de belles pensées, disent les gens superficiels en feuilletant le Livre, mais ceux qui sont instruits pensent: “ Ce sont les serrures et ce sont les clefs de la porte de la vie.” (19, 02)

“ Les savants et les intelligents du monde seront bien déçus en lisant le Livre et ils diront: “ Ca n'a ni queue ni tête “, car, justement, le Livre est un cercle qui garde l'âme et qui lui parle au-dedans.” (18, 67)

“ Si vous avez trouvé l'unité de l'Unique, déchirez les pages du Livre et laissez-les s'envoler dans le vent en fredonnant une joyeuse chanson.” (23, 57)

“ Sinon ne les quittez ni le jour ni la nuit jusqu'à ce qu'elles pénètrent votre entendement, et jusqu'à ce qu'elles vous mènent à la boue qui ne mouille et qui ne salit rien.” (23,57 ‘)

“ Si nous pouvions lire le Livre à découvert, nous serions frappés d'épouvante et nous demeurerions cloués par la stupeur, puis nous courrions le cacher dans la tombe dans la crainte que les impies n'abusent du divin mystère et ne profanent la lumière de Dieu à jamais. Mais le Seigneur a justement prévu cela, car il est sage parmi les sages. ” (15, 18)

Car :

“ Ce qui vous semble vide nous apparaît plein, et ce qui vous semble plein nous apparaît vide. Car le monde est comme retourné pour ceux qui voient le dedans des êtres et des choses.” (15, 17)

Je vous ai dit que le Cosmopolite était véritablement didactique, avec le M + R il s’éclaire merveilleusement. En fait, les deux textes s’éclairent l’un par l’autre.

Je terminerai par l'exergue du M + R : " Ce livre n'est pas pour tous, mais seulement pour ceux à qui il est donné de croire l'incroyable."

Je nous souhaite d'être nombreux sur ce forum !

Fraternellement
C...a

Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Consulter le Message Retrouvé sur le Net

Message  Ascaphalaios le Dim 18 Déc 2011, 21:23

Bonjour,

Comme déjà indiqué sur CheminCroisé un autre forum de ce même site : pour ceux qui désirent en savoir plus sur Le Message Retrouvé de Louis Cattiaux, télécharger une version complète de ce Livre ou encore faire des recherches dans une concordance sur cet ouvrage, je vous invite à aller le visiter sur @ http://lemessageretrouve.net

Ascaphalaios

Ascaphalaios

Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 12/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum