Christian Rose-Croix et sa mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Christian Rose-Croix et sa mission

Message  Christian Hersey le Dim 01 Juin 2008, 16:20

Je vous présente ce livre car il est important de connaître la mission de Christian Rose-Croix, fondateur mythique de la Rose-Croix pour tous ceux qui sont intéressés par le rosicrucianisme.

Cet ouvrage reprend 8 conférences faites dans différentes villes entre 1904 et 1912 par Rudolph Steiner. Il a été publié en 1980 aux Editions Anthroposophiques Romandes.

Rudolph Steiner est né le 25 février 1861 à Doljnji Kraljevec en Croatie et mort à Dornach le 30 mars 1925.
Il est le fondateur de l'anthroposophie, enseignement spirituel fondé sur des techniques essentiellement méditatives et psychophysiologiques, visant à restaurer l'harmonie entre l'Homme, l'univers et les « mondes supérieurs ». Il fut philosophe, conférencier, homme de lettres, architecte etc. Il innove et rénove dans de multiples domaines : les écoles Waldorf, la médecine et la pharmacie (Weleda), l'agriculture biodynamique (label Demeter), l’architecture, le théatre etc. Il a été secrétaire général de la section allemande de la Société théosophique.
Il conçoit et construit le Goetheanum à Dornach près de Bâle, à la fois université, centre de recherche et théâtre.

Christian Rosenkreutz ou Christian Rose-Croix (« le Chrétien à la Rose et à la Croix ») est le fondateur mythique de la Rose-Croix. À ce titre, il est à l'origine de l'histoire et de l'enseignement des rosicruciens. De nationalité allemande, il serait né en 1378 et mort en 1484.

Selon Rudolf Steiner, Christian Rose-Croix vécut au XIIIe siècle. Une communauté de douze frères initiés qui regroupaient en leur sein, toutes les connaissances acquises depuis les ères anciennes et mythiques par lesquelles serait passée l'humanité jusqu'à nos jours se constitua autour de Rosenkreutz. Ces douze frères, conscients de la grandeur du christianisme, initièrent Rosenkreutz qui ainsi réunit en lui les douze courants de sagesse dont ils étaient les porteurs. L'initiation transforma complètement son âme. En elle vivait comme une renaissance de ces douze sagesses revivifiées par le Christ. Rosenkreuz mourut peu de temps après. Du point de vue occulte, dit Steiner, le fruit de l'initiation du treizième fut conservé dans l'atmosphère spirituelle de la Terre, comme élément subsistant du corps éthérique. Cette aura éthérique adombra et inspira les douze, ainsi que leurs disciples, qui donnèrent alors naissance au courant occulte de la Rose-Croix. Quant à ce corps éthérique il continua à agir, et il pénétra dans le corps éthérique du treizième lorsqu'il se réincarna vers le milieu du XIVe siècle. Christian Rose-Croix vécut alors plus de cent ans. Il était de nationalité allemande d'où son nom allemand « Rosenkreutz ». Il fut élevé dans le cercle des disciples et des successeurs des douze. A vingt-huit ans, il voyagea et quitta l'Europe. Il alla d'abord vers Damas, et fit une expérience illuminatrice analogue à celle de Paul de Tarse, du fait que les forces du corps éthérique de l'individualité du XIIIe avaient conservé toute leur vigueur. Il brillait et rayonnait à partir du monde spirituel sur l'individualité du XIVe siècle. C'est seulement à partir de cette incarnation qu'il fut nommé Christian Rose-Croix. Bien que d'un point de vue ésotérique, dans le sens occulte il est déjà Christian Rose-Croix au XIIIe siècle. Ce sont ses disciples, les successeurs des douze du XIIIe siècle, qui sont les Rose-Croix.
Christian Rose-Croix parcourut alors tout le monde connu. Après avoir reçu la sagesse des douze fécondée par l'être du Christ, il lui fut aisé d'assimiler en l'espace de sept ans toute la science de son époque. Après sept ans, il rentra en Europe et prit pour élèves les plus avancés des disciples et successeurs des douze et il inaugura alors le véritable travail des Rose-Croix. C'est en 1604 que l'on situe l'émergence exotérique de la Rose-Croix, cela se passait 120 ans après la mort de Christian Rose-Croix (1378-1484). C'est à cette époque que commencèrent à circuler sous le manteau les manifestes rosicruciens et particulièrement la Fama Fraternitatis et La Confessio Fraternitatis, ceci avant la parution officielle de ces Manifestes.
Dans la « Fama Fraternitatis », il est spécifié que les Rose-Croix successeurs de Christian Rose-Croix découvrirent son tombeau en 1604. Sur le sommet de la porte était indiqué en grands caractères : « je m'ouvrirai dans 120 ans ».

(sources: http://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Rosenkreutz).
avatar
Christian Hersey

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum