Voie psychique, voie du temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Voie psychique, voie du temps

Message  Aube-Aurore le Sam 16 Oct 2010, 19:22

Bonjour à tous ! Ensoleillé

De nos jours, la plupart du temps, nous manquons de temps pour faire tout ce que nous avons à faire. J'ai trouvé une partie d'un texte écrit par Barry Long qui nous parle de la voie psychique, voie du temps. Il nous dit que le mental représente la limitation du temps, que la conscience passe au-delà du mental, dépasse le temps et s’unit à l’intemporel. Instantanément, nous sommes un avec l’esprit, l’inconscient et notre être n’a jamais été limité d’aucune façon.
Barry Long (1926-2003) fut un maître spirituel et écrivit plusieurs ouvrages sur la méditation, la connaissance de soi et la nature spirituelle de l’homme et de l’univers.


"De nos jours, la psyché humaine est en résonance avec la dynamique non-exclusive, impersonnelle et dispersée de l’ère du Verseau. De par son immense variété de pensée et de pratique, quiconque peut être un expert et quiconque un élève. Les barrières de la religion et des dogmes philosophiques sont tombées. La recherche est celle de la libération de soi. L’auto-justification et l’oubli de soi prônés par les philosophies et les religions ont eu leurs beaux jours. Et pourtant, la recherche prend du temps. Elle peut durer pour toujours. Car la voie psychique est la voie du temps.
Tant que le temps reste en vous — c’est-à-dire tant que vous êtes attaché au passé dans votre subconscient — vous devez suivre la voie psychique. Vous devez traverser la douleur et la frustration du temps. Si vous êtes engagé dans un développement personnel, vous voulez du temps. Vous voulez du temps pour faire ce que vous pensez faire ; participer à cet atelier, à cette méditation, à cette thérapie et ainsi de suite — qui vous prennent tous du temps. Comme vous voulez du temps, vous aurez du temps mais vous serez incapable de réaliser la part profonde de votre être, qui est hors du temps, intemporelle. En dépit d’instants merveilleux d’intuition et de compréhension, vous retomberez dans la frustration. Vous vous accrochez au temps tout en essayant d’être hors du temps.

Alors, que faites-vous ? Vous essayez de vous comprendre. Le but de la voie psychique est la compréhension. Toute personne vivante est engagée dans le processus de se comprendre, mais seul un petit nombre en a une conscience quelconque — ce sont ceux dont l’aspiration à comprendre s’exprime par un intérêt religieux ou philosophique, ou par une recherche en développement personnel. Mais ce que l’on ne sait pas sur cette voie psychique, c’est que l’esprit, ou votre être magnifique, ne peut être atteint par la compréhension. Le besoin de comprendre est un besoin issu de la psyché, du mental humain, et l’esprit se trouve hors de la psyché, au-delà de la compréhension. L’esprit est totalement inaccessible à la compréhension et à la pensée du mental. Vous ne pouvez « penser » à l’esprit. Vous pensez seulement pouvoir le faire.

La voie psychique est comparable au fait de se trouver les deux pieds dans un seau et de penser pouvoir vous soulever par l’anse. Or, tandis que vous vous démenez en transpirant pour y arriver, vous prenez lentement conscience de la vérité : c’est impossible. Et tout est là. Par le développement personnel, vous grandissez en compréhension — en comprenant l’absolue limitation de votre propre mental : il ne peut connaître la vérité. C’est là le seul mystère à résoudre ou à réaliser dans l’univers.

Quelle est la limitation du mental ? Le temps. Le mental doit toujours rester dans le temps, vouloir du temps, prendre le temps, avoir du temps pour une question supplémentaire — et de cette façon il ne peut jamais se délivrer du temps, jamais être libre maintenant.

Une fois que vous comprenez — en le voyant maintenant — que le mental représente la limitation du temps, votre conscience passe au-delà du mental, dépasse le temps et s’unit à l’intemporel. Instantanément, vous êtes un avec l’esprit, l’inconscient, votre être magnifique qui n’a de toujours, jamais été limité, d’aucune façon.
Vous réalisez cela maintenant et à chaque instant suivant. C’est le maintenant éternel. Telle est la voie de l’esprit qui n’est réellement pas une « voie », puisque l’esprit est toujours là maintenant. L’esprit est maintenant. La vie est maintenant. Maintenant est hors du temps.

Mais si vous ne pouvez réaliser cela maintenant, que pouvez-vous faire ?
Comme le temps est l’unique problème, vous devez mettre en pratique l’abandon du temps. Ceci ne signifie pas que vous ne devez rien faire ou laisser tomber vos activités dans le monde. Le temps est créé par le mental. Vous devez donc résister à l’exigence du mental de fabriquer du temps. Cela se fait maintenant et à chaque instant. Vous y parvenez en ne pensant ni à hier ni à l’instant qui vient de s’écouler — qu’il soit bon ou mauvais ; ni même au film que vous venez de voir. Toute pensée sans but sur le passé fabrique plus de temps.
Vous cessez de parler du passé. Maintenez ici votre mental pénible et épuisant, maintenant. Vous pouvez voir le ciel, les arbres, les gens, les bâtiments ? Vous n’avez pas besoin de penser à eux pour les apprécier, maintenant. Vous pensez seulement que vous avez besoin de le faire.

La vérité de l’esprit efface le temps. Laisser partir tous vos « hier », tout attachement à tout, maintenant - ni demain, ni progressivement. Et vous vous trouvez instantanément unifié à votre inconscient, l’intemporel. Vous êtes libre. Vous connaissez la vérité, vous êtes la vérité.
Je ne suis pas en train de décrire un beau rêve impossible. C’est la vérité vivante, la réalité dans l’existence. Je suis dans l’intemporel. Je suis l’intemporel. Je suis unifié à mon être magnifique. Je suis toujours ce que je suis. Et je suis un homme ordinaire comme vous êtes un homme ordinaire ou une femme ordinaire. On peut le faire. Et je suis ici pour vous aider à le faire." (source : ici)

Extrait du livre « The Way In » de Barry Long. Chapitre: Self-Growth and The Spirit. Page 154-157

Amitiés. Fleur
avatar
Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 37
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie psychique, voie du temps

Message  Charly Alverda le Dim 17 Oct 2010, 07:32

Bonjour

Beaucoup de véritéS mais annihilées aussitôt par des approximations dues à ce concept désespérant de “développement personnel” !
L’auteur n’est visiblement pas un éveillé, mais un maître certes, si on le dit ! Le texte commence bien mal, il sent les années Aquarius 70 ! : “De nos jours, la psyché humaine est en résonance avec la dynamique non-exclusive, impersonnelle et dispersée de l’ère du Verseau... Les barrières de la religion et des dogmes philosophiques sont tombées. “

Glarg ! ce n’est pas le plus grave, et de loin, reprenons :

“ Mais ce que l’on ne sait pas sur cette voie psychique, c’est que l’esprit, ou votre être magnifique, ne peut être atteint par la compréhension. “
“ ...Le besoin de comprendre est un besoin issu de la psyché, du mental humain, et l’esprit se trouve hors de la psyché, au-delà de la compréhension. L’esprit est totalement inaccessible à la compréhension et à la pensée du mental. Vous ne pouvez « penser » à l’esprit. Vous pensez seulement pouvoir le faire.”

Où serait donc MON “ être magnifique “ ? Pas en moi ni hors de moi en tous cas, puisque je suis la conscience cosmique, cette Vie-Une, certes magnifique, qui anime mon existence - et toutes les autres - très provisoires... et aussi très illusoires.
Il est très vrai que je ne peux “réaliser” cette conscience avec ce mental raisonnant - et sa pensée créatrice de temps parce que ne s’appuyant que sur la mémoire. Ce que nous appelons avoir conscience, c’est toujours avoir “conscience de”, conscience d’un “objet” créé par la pensée dualisante - par nature, or notre vraie nature est la conscience sans objet, donc sans “autres” et sans “être magnifique”.
Le “besoin de comprendre” est une erreur d’interprétation du robot humain (à cause du double “processeur” de son cerveau) de la conscience cosmique qui cherche le moyen de se “reconnaître” en l’homme. ce n’est jamais l’homme qui se débarasse de l’illusion formulée par ses cinq sens “périphériques” mais l’illusion qui se détache d’elle-même, s’il ne s’y oppose pas par l’agitation (+ ou - inconsciente) à laquelle sa peur de disparaitre le contraint. Toute recherche est en effet vouée à l’échec puisque créant le temps par la pensée. Mais là l’auteur s’emmêle les pieds dans son seau ! :

“ La voie psychique est comparable au fait de se trouver les deux pieds dans un seau et de penser pouvoir vous soulever par l’anse. Or, tandis que vous vous démenez en transpirant pour y arriver, vous prenez lentement conscience de la vérité : c’est impossible. Et tout est là. “

Très juste, et l’analogie est remarquable, c’est le fondement de la théologie “négative” à partir du Pseudo-Denys dit l'Aréopagite, ce qui ne nous rajeunit pas. Mais cela se gâte aussitôt :

“Par le développement personnel, vous grandissez en compréhension — en comprenant l’absolue limitation de votre propre mental : il ne peut connaître la vérité. C’est là le seul mystère à résoudre ou à réaliser dans l’univers.

“Voir” la limitation du mental est la condition de la “libération”, de la désentification à ce corps et aux données de ses sens, car si la cosncience peut voir le mental, l’inverse n’est pas vrai et on peut être ce qu’on voit ! Grandir en compréhension n’a aucun sens si ce n’est de pouvoir parler doctement, de jouer les maîtres, alors que la confusion de l’être est lamentable et pire encore d’y entraîner les autres. N’acceptez jamais rien de seconde main, et surtout mes propos ! Je rends simplement témoignage d’une “non-expérience” qui me fait “comprendre” l’éveil, et les éveillés, mais ne m’a pas fait “fusionner” avec la conscience-énergie Une, cela ne m’a donné que quelque discernement, hélas !
Je propose donc par ce post de trier le bon grain de l’ivresse ! Par ce qu’il écrit l’auteur torpille contamment de fortes vérités telles que :

“ Quelle est la limitation du mental ? Le temps. Le mental doit toujours rester dans le temps, vouloir du temps, prendre le temps, avoir du temps pour une question supplémentaire — et de cette façon il ne peut jamais se délivrer du temps, jamais être libre maintenant.
Une fois que vous comprenez — en le voyant maintenant — que le mental représente la limitation du temps, votre conscience passe au-delà du mental, dépasse le temps et s’unit à l’intemporel. Instantanément, vous êtes un avec l’esprit, l’inconscient, votre être magnifique qui n’a de toujours, jamais été limité, d’aucune façon.”
Vous réalisez cela maintenant et à chaque instant suivant. C’est le maintenant éternel. Telle est la voie de l’esprit qui n’est réellement pas une « voie », puisque l’esprit est toujours là maintenant. L’esprit est maintenant. La vie est maintenant. Maintenant est hors du temps. “

Voilà les contre-vérités : “ vous êtes un avec l’esprit, l’inconscient, votre être magnifique qui n’a de toujours, jamais été limité, d’aucune façon !!
Mélanger la Vie - pure conscience - avec un être personnel magnifique et inconscient, quelle inconscience !


De même, en beaucoup plus dangereux ! :

”Mais si vous ne pouvez réaliser cela maintenant, que pouvez-vous faire ?
Comme le temps est l’unique problème, vous devez mettre en pratique l’abandon du temps. Ceci ne signifie pas que vous ne devez rien faire ou laisser tomber vos activités dans le monde. Le temps est créé par le mental. Vous devez donc résister à l’exigence du mental de fabriquer du temps. Cela se fait maintenant et à chaque instant. Vous y parvenez en ne pensant ni à hier ni à l’instant qui vient de s’écouler — qu’il soit bon ou mauvais ; ni même au film que vous venez de voir. Toute pensée sans but sur le passé fabrique plus de temps. “

Il ne peut y avoir de pensée sans but, et la pensée crée du temps en créant un observable et un observé, l’observateur est dans une moitié de pensée et l’objet observé dans l’autre moitié. Nous ne sommes pas une pensée, il n’y a qu’une Unique conscience et pas d’ “autres”, mais les sens ne peuvent nous permettre d’y accéder ! Il faut que l’un des sens aille au-delà de lui-même pour y accéder ce qui se produit excessivement rarement !

Je remercie (sincérement) Aube-Aurore de nous avoir présenté ce texte, il est la parfaite illustration des méfaits du développement personnel, qu’il faut dénoncer parce qu’il sécurise, mais endort, le “chercheur” par de telles inepties. J’ai parlé de danger, il est très réel, voici ce que dit une vraie (!) éveillée : Nicole Montineri :

“ La nature de l'esprit est mouvement. Ne pas s'efforcer de bloquer ce mouvement car la pensée est un moyen d'expérimenter la vie et cet effort est uniquement mental. Tout effort pour contrôler l'esprit ne peut que le rendre plus habile et conduit au renforcement de l'ego.
Il ne s'agit pas d'être sans mental mais d'être libre du mental. C'est-à-dire ne pas être juste une somme de désirs et de peurs.
Ne pas s'opposer au mouvement naturel de la pensée, mais cesser de l'entretenir, de le considérer comme réel et voir que sa source est vide. Nous sommes cet espace silencieux et vide au sein duquel la pensée apparaît. Cette Réalité ultime est hors de portée de la pensée.”

Voici son site : http://www.laconscience-espace.com/index.html

et la page d’une vidéo :

http://www.laconscience-espace.com/livre.html

J'ai estimé devoir prendre le temps de rédiger ceci, j'espère ne pas vous avoir fait perdre le votre !

Cordialement,

C...a


Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie psychique, voie du temps

Message  nordevan le Sam 18 Déc 2010, 22:03

Bonjour,
Difficile, aujourd'hui en 2010, de parler du "mental" sans le définir! Idem pour le mot "inconscient" qui revient dans le texte.

nordevan

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 18/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie psychique, voie du temps

Message  Montaléchel le Sam 18 Déc 2010, 23:25

Bonsoir, nordevan.

Oui, en effet, ces mots "mental" et "inconscient" pourraient être re-définis, car les mots ont tendance à nous piéger, puisque chaque intervenant apporte sa part de connotation qui lui est personnelle et entraîne peu à peu des dérives de sens.
Il pourrait en aller de même avec d'autres mots délicats présent dans les posts ci-dessus, comme par exemple : "esprit", "pensée", "ego", "réalité", "développement personnel", "temps", "espace", "mouvement", "conscience", "psyché", et j'en passe !

Est-ce la vocation de ce forum de se transformer en dictionnaire ? Peut-être pas, mais peut-être que oui. Pourquoi pas, si la nécessité s'en fait parfois sentir ? Mais ce ne doit pas devenir un Wikipedia bis !

Notons qu'au moins une tentative de précision de terminologie a déjà eu lieu sur notre forum, dans le fil CheminCroisé Qu'est-ce que le Réel ?
avatar
Montaléchel

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie psychique, voie du temps

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum