V pour Vendetta

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

V pour Vendetta

Message  Trinity le Mar 01 Juil 2008, 14:33

V pour Vendetta est une oeuvre culte comme la trilogie CheminCroisé Matrix.

On retrouve dans ce film des ressemblances étonnantes avec le monde d’aujourd’hui. Cette oeuvre nous ouvre les yeux sur l’injustice pratiquée par les gouvernements en place qui agissent à leur guise parce que le peuple qu’ils gouvernent est paralysé par la PEUR. Peur qui empêche le peuple d’agir et lui fait perdre le sens des valeurs essentielles.

Vers 2038 après une guerre à peine évoquée et un mystérieux virus utilisé lors d'un terrible attentat biologique visant 3 sites importants par leur symbolique (l'école primaire Sainte-Mary) ou le nombre de victimes en résultant (station de métro Victoria et une usine de traitement des eaux) ayant provoqué environ 100 000 décès. L’Angleterre est depuis dirigée par un parti fasciste après l'élection d'Adam Sutler qui, profitant du climat de peur affectant la population, a facilement institué un régime dictatorial auquel il s'est placé à la tête, s'auto-proclamant « Haut-chancelier d'Angleterre ». Un couvre-feu, dont le respect est contrôlé par sa milice, a été instauré sur tout le pays ; les migrants, les "Paëns", le culte musulman et tout ce qui pouvait s'y rattacher a été banni, les opposants ou minorités tels les homosexuels pourchassés lors de la grande purge. Les plus élémentaires libertés individuelles (liberté d'expression en particulier) ont été abandonnées au nom de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme. Les médias sont muselés et BTN, l'unique chaine de télévision, est le principal instrument de propagande du parti.
Un soir, un mystérieux homme masqué et vêtu de noir qui se fera connaître sous le nom de «V» sauve Evey Hammond des griffes des hommes du Doigt (La milice du régime) qui s'apprêtaient à la violenter alors que cette dernière bravait le début du couvre-feu afin de rendre visite à un ami animateur et producteur à la BTN où elle travaille également. Ses origines (fille d'activistes démocrates disparus, sœur d'une jeune victime de l'attentat de Sainte-Mary) vont rapidement faire d'elle une fugitive recherchée par le régime en place et la lier à jamais à V.

Sources et suite : CheminCroisé http://fr.wikipedia.org/wiki/V_pour_Vendetta_%28film%29
avatar
Trinity

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: V pour Vendetta

Message  Calcédoine le Ven 11 Juil 2008, 18:44

Hello, Trinity ! J'ai vu cette semaine ce film déroutant, chargé de mystère. J'ai trouvé son scenario un peu trop hollywoodien, plutôt classique dans sa structure, avec la justice et la liberté qui triomphent à la fin - comme il se doit - même si le héros n'échappe pas à son destin.
Une fiction romanesque, dit-on. Et pourtant !
Je n'ai pu m'empêcher, au-delà de l'aventure haletante, d'y voir une oeuvre éminemment subversive, tant les défenseurs de la liberté y ont pour adversaire une société oppressante tellement semblable à notre civilisation actuelle : les médias sous contrôle, la gestion des populations par la peur - soi-disant pour garatir plus de sécurité - des enquêteurs muselés, des autorités corrompues, des témoins gênants qui disparaissent, un attentat-bidon imputé à des boucs émissaires... Un monde prétendument futuriste, mais tellement semblable au nôtre par certains côtés; son succès ne m'étonne donc pas dans la mesure où cette allégorie met en scène une situation qui touche une corde sensible chez bien des gens, dont beaucoup ne peuvent que s'identifier à certains personnages du film et à leurs aspirations à plus de liberté.
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: V pour Vendetta

Message  Laposse le Mer 16 Juil 2008, 14:48

Salut à tous,

Je vous recommande vivement la BD qui mérite franchement d’être lue car il s’agit d’une oeuvre exceptionnelle.

C’est une série de 6 tomes réalisée de 1989 à 1990. Le scénario est écrit par Alan Moore et les dessins sont réalisés par David Lloyd.

C’est exceptionnel de trouver en BD, un scénario d’une telle richesse qui ne vieillit pas avec le temps puisqu’il fait référence à un problème social intemporel, celui d’empêcher toutes libertés.

Bonne lecture.
avatar
Laposse

Nombre de messages : 242
Age : 47
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: V pour Vendetta

Message  Garfield le Lun 21 Juil 2008, 14:50

Bonjour.

Le succès de ces comics puis du film provient sûrement de l'aspiration à la liberté qui touche nos sociétés en voie de mise sous contrôle total. Les gens ne sont pas insensibles à ce qui se passe. Ils voient bien qu'on les fait revoter tant qu'ils ne votent pas pour les idées ou les gens "qu'il faut". Ils voient bien à l'oeuvre l'éternel système "deux poids / deux mesures". Ils voient bien qu'on supprime partout la conscription militaire pour accroître les corps répressifs anti-émeutes. Mais autant cette aspiration à la liberté est en phase avec la pression actuelle, autant il est étonnant d'observer le succès de V pour Vendetta dès les premières éditions, en noir et blanc, dans la revue Warrior, entre 1982 et 1985, publiée chez Quality Communications (Londres). Parce qu'à cette époque, il y a déjà 1/4 de siècle, les aspirations à la liberté n'étaient pas vraiment à la mode. La société sortait de la période troublée par les événements de mai 68 et la course aux innovations, et entrait dans une phase digestive somnolente de normalisation auto-satisfaite : les Beatles ne choquaient plus, Polnareff avait déjà tout montré, on ne voulait plus aller sur la Lune mais au contraire on parlait de coopération spatiale mondiale, la médecine et les sciences cessaient leurs grandes avancées pour entrer dans une ère de perfectionnement des applications pour leur donner une dimension pratique à usage populaire. Les seules velléités de protestations venaient de groupuscules marginalisés à tendances extrémistes (Brigades rouges, CCC, Baader-Meinhoff). Même les gouvernements passaient à gauche.
Sauf, précisément, en Angleterre, où Margaret Tatcher empêchait de dormir les pacifistes et les syndicalistes. Est-ce là qu’il faut voir la source du succès de V ?

Quoiqu’il en soit, film et BD posent problème, car véhiculent l’idée que seule une action violente déterminée (assimilable à du terrorisme par l’autorité) soit à même de mettre à mal un système dictatorial. C’est l’opposition de l’anarchie au totalitarisme, comme s’il n’y avait malheureusement pas de troisième voie. Mais c’est aussi l’opposition de la justice des faibles contre l’iniquité des puissants. Un thème éternel, évidemment.
avatar
Garfield

Nombre de messages : 176
Age : 36
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: V pour Vendetta

Message  Le Marcheur le Dim 14 Déc 2008, 20:33

Au sujet de la sortie du DVD de V pour Vendetta, je retrouve ce commentaire paru dans le mensuel « Sciences & Avenir » n°726 d’août 2007, en page 97 :
Dans un Londres pas si futuriste, les tripatouillages génétiques et bactériologiques engendrent des pandémies à répétition, favorisant l’avènement d’une dictature sanguinaire, véritable laboratoire du totalitarisme. V pour Vendetta est un conte moderne, une fable libertaire où les époques se télescopent. Dire de ce film qu’il est produit par l ‘équipe de Matrix le desservirait. Car l’intrigue est ici lourde de contenu politique : V pour Vendetta propose une terrible relecture des événements récents liés au terrorisme, du 11-Septembre à Guantanamo, en passant par Abou-Ghraïb. Un scénario original, une mise en scène bien menée, avec la splendide Natalie Portman. Un film d’anticipation qui a laissé la critique et le public partagés.
avatar
Le Marcheur

Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: V pour Vendetta

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum