Le passeur de lumière (Bernard Tirtiaux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le passeur de lumière (Bernard Tirtiaux)

Message  Ludivine le Jeu 09 Déc 2010, 15:12

Titre : Le passeur de lumière - Nivard de Chassepierre maître verrier

Auteur : Bernard Tirtiaux est né à Fleurus (Martinrou), en Belgique, le 11 avril 1951. Il est maître verrier, écrivain et occasionnellement acteur de théâtre et chanteur. Dès ses dix-sept ans, Bernard Tirtiaux est attiré par la magie du vitrail. Son premier travail fut la chapelle de Martinrou construite en 1938 par son grand-père. Il restaure et réalise des vitraux pour des églises mais aussi des sculptures monumentales. Il a dessiné et réalisé plus de 500 vitraux, tous originaux pour des maisons particulières, des édifices religieux, des bâtiments publics. En mai 1996, il implante une "CheminCroisé cathédrale de lumière" de sept tonnes au Centre de l'Europe des Quinze, à Viroinval.
(source : @ http://www.bon-a-tirer.com/auteurs/tirtiaux.html ) Son premier roman : Le passeur de lumière, 1993.

Editeur : Folio - poche (1995) - 398 pages
Je vous fait découvrir cet ouvrage car je l'ai beaucoup apprécié. L'histoire se passe au 12ème siècle et ce livre raconte les aventures d'un jeune orfèvre talentueux (Nivard), en quête d'absolu, qui crée des nouvelles couleurs et cherche à capturer la lumière changeante pour donner vie à ses vitraux.

4ème de couverture

" La lumière est diffuse ", dit Rosal de Sainte-Croix au jeune Nivard de Chassepierre. " Elle est fugace, changeante, capricieuse. Elle a toutes les ruses. Jamais tu ne seras satisfait de ton ouvrage, si beau soit-il. Jamais tu n'auras assez de couleurs dans tes casiers pour donner vie à un vitrail comme tu le souhaites, jamais tu n'auras la certitude de colorer juste comme on chante juste. Qu'importe! Tes pas partent du feu et tu dois atteindre le feu, devenir un maître en ton art. " Nivard ne déçut pas le chevalier qui attendait de lui la plus vertigineuse escalade jamais rêvée vers la lumière. Animé par une passion presque charnelle pour le verre et ses sortilèges, il récolte d'Orient en Occident les couleurs alchimiques de nos cathédrales. Il oeuvre en Bavière, à Saint-Denis, au Mans, à Chartres... La quête déchirée de ce " passeur de lumière " sera alors celle d'un artisan sublime, funambule oscillant entre le ciel et l'ombre...
avatar
Ludivine

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le passeur de lumière (Bernard Tirtiaux)

Message  Charly Alverda le Jeu 09 Déc 2010, 16:43

Je confirme si besoin est Sourire, j’ai lu ce livre à sa sortie et j’en ai un excellent souvenir, avec les Gougaud et les Vincenot aussi !

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum