Le Topic du Capricorne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Topic du Capricorne

Message  Logos le Lun 07 Mar 2011, 22:36

Physique quantique & Sémiologie



« À ceux qui croient que Les Simpson
ne sont rien d'autre qu'un dessin animé
conçu pour le divertissement des
masses laborieuses, ravisez-vous. »

André Bloggo

> [Topic du Capricorne]

Le terme « TOPIC » désigne généralement en informatique un concept difficilement traduisible en Français, cette abstraction est pourtant fondamentale dans le vocabulaire contemporain dévolu à la Blogosphère et aux « Topic Maps ». Le Topic représente en soit un sujet unique et clairement identifié dans un contexte informatisé, mais non robotisé, associant signifiant et signifié et ce en direction de bipèdes semi vivants, à station debout, pourvus d’organes préhenseurs, établissant quotidiennement des connexions entre eux via Internet et la Blogosphère dans son ensemble. Un Topic est en général un représentant (instance) d’au moins une classe. La propriété caractéristique correspondante en miroir définit un type du Topic. Les caractéristiques d’un Topic sont ses noms, occurrences et rôles sensibles dans les associations... En résumé et pour sembler simplifier, dans le jargon informatique, un Topic est un sujet de forum à savoir clairement identifié dans la Matrix. Exemple de Topic parmi d’autres, réalisé par André Bloggo : « Le culte de la souris informatique au XXIe siècle, de Gutenberg à Mickey Mouse. » - Juin 2001.

Au cours de l’année 2006, André Bloggo entame une première ébauche de ce qui deviendra son livre de recueil de citations au titre évocateur « Topic ». Suite verbale indéfinie d’aphorismes azimutés créés pour la circonstance afin d’animer la colonne de droite du Blog de Graphos, premier blog francophone consacré à l’écriture sous toutes ses formes, à la Calligraphie latine, aux Contre-écritures sur le Blog de Graphos.net. Cet ouvrage d’aphorismes que vous tenez en main à l’instant, dont la bloguitude n’a d’égale que la culture des cornichons dont il est issu, ne peut en réalité se comparer à rien de connu, si ce n’est à un petit livre publié aux éditions Arqa, aux dimensions de quinze par vingt-et-un centimètres, imprimé sur papier centaure ivoire et lu occasionnellement par les véritables dépositaires de la science sacrée, nous voulons parler bien entendu de l’authentique Poésie Zutique et non pas d’un quelconque hermétisme de pacotille.

Le sujet de « Topic », d’André Bloggo, définit en substance un champ sémantique de mots et de « JE » idoines, propres à refléter dans un principe de convergences attenant à des modalités de physique quantique englobant la mécanique quantique non relativiste (où la gravité de la cinquième dimension n’a pas sa place), des citations quotidiennes à parutions aléatoires et néanmoins fondées, sur le Blog de Graphos ou « BdG. » De la sorte, à la question fondamentale qui pourrait nous être un jour posée, mettant nommément en cause André Bloggo, son identité cachée, sa réputation :

« Les bipèdes de référence dont il est fait état ici — ou encore humanoïdes gonflables — sont-ils susceptibles d’identifier vraiment les différences notables, de formes et de couleurs en relation avec un spectre pataphysique et les mondes interstellaires de la nanopublication avancée ? »

À cette question nous répondrons, par l’affirmative.

Mais pas seulement ! Ah... ?

C’est ainsi que du Père Ubu à l’U Topic, André Bloggo s’est attaché à faire revivre patiemment dans ce recueil de mots jetés, tel un véritable sage taoïste, la folie du Web, la sémantique des blogs et les équations poétiques.

Il va de soi que dans un tel contexte l’apologie du cornichon telle que la concevait André Bloggo ne pouvait passer aux yeux du vulgum que pour un gigantesque complot...

(source)http://thot-arqa.org/graphos/webzine/webzine_no60.html


Clown

Complément :

André Bloggo, de son vrai nom Andrej Voronin, est né à Tököl, en Hongrie, en 1967. Après des études à l’Institut de Mathématiques de l’Académie des Sciences de Budapest, il se passionne en secret pour l’Informatique, la Sémantique, ainsi que pour la Sociologie de la Blogosphère en tant que sous-ensemble du World Wide Web. Ses compétences en pataphysique comme science appliquée aux solutions imaginaires, l’amènent progressivement à radicaliser ses positions et à se couper du Collège de Pataphysique fondé par Alfred Jarry et surtout de la poésie Zutique pratiquée par le marchand d’armes A. Rimbaud. En 2006, lors de l’ouverture du Blog de Graphos sur http://leblogdegraphos.net, André Bloggo, jeune premier aux dents longues, figure charismatique de la technocratie informatique mondiale, rejoint avec enthousiasme le Groupe d’études et de Recherches consacré à l’écriture sous toutes ses formes, à la Calligraphie latine, aux Contre-écritures. Avec humour et talent il saura convaincre un public acquis à sa cause dans la colonne de droite du Blog de Graphos. Ses aphorismes glacés empreints d’un zeste de cynisme sont ici collectés en un Best Of de citations, sous le titre évocateur de TOPIC. Aphorismes créés sous le signe du cornichon, tous plus décapants les uns que les autres. Pour André Bloggo : « Les aphorismes du Blog de Graphos sont un concentré poétique et radioactif virtuellement engendré par un monde binaire, et lus attentivement par un asile à ciel ouvert qui croit foncièrement que la réalité des blogs sur Internet se résume quotidiennement à la connexion interactive de plusieurs millions de souris dressées... »
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic du Capricorne

Message  Logos le Lun 07 Mar 2011, 23:01

Et l'incommensurable : Recette de la page d’écriture

Pour une personne

Prendre une oie bien en chair Du Périgord si possible Plumez le volatile.

Pêchez aux abords du Frioul Un calamar bien frais Faites dégorger l’animal. Récupérez l’encre puis Versez dans une cassolette 250 cl de la solution obtenue Liez la sauce.

À température ambiante Faites revenir une plume d’oie.

Trempez celle-ci dans l’encre seiche Faites mijoter un instant.

Saisissez-vous d’une feuille Vierge de toute correspondance Prête à rissoler.

Exercez-vous à la volute Respirez un bon coup Passez muscade.

Composez votre alphabet Consonnes & voyelles A poivre, Œuf blanc I Bordeaux, U safran.

Au fumet dégagé Le maître queux se reconnaît dans sa calligraphie.

Alors vous pourrez vous écrier :

« C’est une bas-de-casse ! Bon a petit ! »

avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic du Capricorne

Message  Logos le Lun 07 Mar 2011, 23:33

Au commencement était un roi pêcheur, désireux d’entamer une quête d’aventures, de pierres précieuses et de perles de Lune. Loin de sa terre d’oubli, dans un écrin de velours cramoisi il mit son courage, sa douleur, ainsi que les frémissements incandescents de sa liberté pas encore entamée par les frimas enneigés du sentier à parcourir. Entre ronces et lettrines, le vent du sud égayait parfois le long cheminement de ses pensées nocturnes. Bien au-delà du parcours de la marche, pour ne pas dire de la fuite, seule comptait pour lui l’exhalaison des oliviers quand, incertainement, l’alliance des accents graves et des conjugaisons le prédestina véritablement à l’oraison de sa destination. Parti loin, très loin, errer aux confins des mondes raturés, en quête d’ouvrages inaudibles, de manuscrits ensorcelés, de livres façonnés d’éternité sur des papiers aux filigranes dessinés par les fées, il se demandait parfois si la lyre des Dieux jouerait un jour pour lui au lieu de se jouer de lui. Il tomba cependant un soir précis du mois de février, au centre exact d’une clairière enchantée où miroitait un lac indigo ourlé de roseaux écarlates, certainement de sangs rougis par la mémoire des Justes. Plongeant fiévreusement ses mains dans les eaux noires de chine et luisantes, il en retira lumineux, dans le Soleil couchant des cieux, un livre. L’odeur du temps lui confia alors, à cet instant même et à lui seul, la manière de cueillir les ellébores, les calames retors et la bouche carmin de la princesse endormie. Et ce soir là, tel un oracle, un vol de plumes d’oie, à tire-d’aile, débarrassa impudemment la contrée sauvage de ses poussières d’étoiles à l’horizon pointant. Était-ce un livre de poche ou bien une authentique bibliothèque de Babel à l’usage des calligraphes, poètes et autres magiciens des écritures ? Un voyage imaginé, sans doute, pas à pas, d’allégories rêvées en citations choisies, à la découverte d’écrivains chevaucheurs de sirènes ardentes et de calligraphes emplumés des plus doctes volatiles. Au point sublime de l’écriture, le roi pêcheur crut discerner un instant, un œil dans la lettre. Dans les marges enluminées, les caractères chatoyants, bons et mauvais, se jouaient du sens des phrases et des lettres rieuses. A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu, voyelles reprenant vie au moment propice de la lecture du roi, s’enflammaient en tourbillons de songes. - Je crois à l’éloquence du verbe et bois vos paroles d’honneur à l’onde pure des rimes. La sagacité des lettres entrelacées et le regard de la mémoire, reconstitués en ces quelques pages, laissait penser ce soir là que, comme une ombre qui marche, le roi pêcheur déguisé pour un soir en ambassadeur des mots, allait pouvoir, enfin, poser la question que nous attendions tous. Au loin encore, il entendit mourir le son atténué d’une flûte lointaine, celle de la muse sylvestre. “ Pourtant, que sont les livres devenus ? “ Le roi pêcheur et les aphorismes bleutés …

---

(La fin du texte - "le point sublime..." - m'évoque beaucoup la Mélencolia de Dürer)
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic du Capricorne

Message  Logos le Mar 08 Mar 2011, 00:00

Il est venu le moment d'inventer une chevalerie nouvelle, quêteuse de Graal, de cet or du monde, infini sacré qui s'atomise en une pluie de pastilles lumineuses dans le sous-bois automnal.

Il faut s'immerger à nouveau dans la chevelure des mousses, pénétrer le corps dormant de la forêt, laisser remonter en nous le sommeil chaotique du monde et ses insomnies noires. Chevalerie exigeante, ordre de veilleurs qui se rajeunissent en creusant la vieillesse du monde. Hommes du touffu et de l'héraldique. Hommes de tourbe et de mots. Il n'est d'imaginaire que consubstantiellement lié aux choses, aux éléments, aux furies premières et aux passages cosmiques. Hommes du cheminement. Nos rages sont le signe de nos brûlures intérieures. Perceval lucides. Barbares porteurs de toute civilisation des bois. Imaginaires humain, donc surhumain.

Nous croyons à la forêt, à l'initiation et à ses lois sacrées.

Philippe le Guillou
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic du Capricorne

Message  Logos le Mar 08 Mar 2011, 01:23

Créer une maison d’édition...



Créer une maison d’édition, c’est sans doute, un peu, comme bâtir une cathédrale. Il faut d’abord savoir creuser un trou pour bien faire. La fosse de Babel. Au début on voit seulement un trou. Un trou qui servira bientôt de fondation. Un trou sans bas-côté ni forme définie. Un trou qui tient tout seul sur le rebord envieux d’une conscience en forme d’oiseau lyre.Une clairière encore qui croit, absolument, en la métempsychose des mots. De ces mots magiques enluminés à la feuille d’or qui créent des fleurs, des sources, des signes oghamiques venus d’un autre temps, des paysages endormis sous le pinceau gorgé d’encre sombre du calligraphe du bout du monde.Un pacte aussi avec la littérature, pour laisser un signe de reconnaissance à Nerval et ses amis.

Créer une maison d’édition c’est encore creuser un trou béant comme une hémorragie pourpre, une cavité roque, sans fond, emplie au cœur des joies et des peines en devenir. De ces joies qui feront un jour des livres à lire avec des auteurs alliés et des lecteurs enthousiastes. Et de ces peines qui sont celles, ni plus ni moins, des trahisons des prétendants, des faux-disants, des vrais-semblants, des gnomes hurleurs avec les loups des steppes, des copie-colleurs sans vergogne et des amuseurs publics… Un trou, en forme de cercle abandonné parmi les ronces - ou de zéro - sans rebords, ni vide ni plein ni délié, une caverne à demi abandonnée. Une anfractuosité de circonstance écrite en majuscules au son des flûtes traversières. Sepher - le livre - Sephira, déesse de l’intelligence et de la créativité, émanation divine d’après la Kabbale, zéphir ou souffle de lumière émanant de la bouche d’ombre du Père… En qui croire si ce n’est en la vertu cardinale des mots qui ensorcellent.

Un trou en forme d’œil. Un regard qui voit au loin et qui sait que le sentier qui mène tout là-haut, à Montségur, n’a pas de repentir. Evidemment, expliquer aux uns et aux autres que ce « trou » sera un jour une « tour » n’est pas chose aisée. La tour, figure sémantique et symbolique du renversement des pôles, des choses rêvées qui ont pris corps dans l’obscurité, de l’ombre à la lumière, la tour a maintenant son équivalence dans l’éther et les oiseaux de passage qui, au loin, croyaient distinguer une forme sans forme aperçoivent maintenant un phare dans la nuit. « Il faut savoir creuser la terre pour monter au ciel. »

Créer une maison d’édition c’est beaucoup plus que de passer une seule saison en enfer. Mais aujourd’hui, à l’heure ou l’architecte se retourne, sept ans ont passé, et l’hypogée a finalement pris une apparence étonnante. La silhouette attendue d’une bibliothèque amie aux élans de pyramides anciennes et de cathédrales gothiques. Aux élans seulement, mais quelle joie alors de partager dans le regard de nos lecteurs la fraternité reconnaissante des compagnons du devoir accompli.

À tous ceux qui se reconnaîtront ici,

aux frères d’armes comme aux frères d’âmes,

Le Grand salut de Lure.

Thierry E Garnier - Directeur des éditions Arqa
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic du Capricorne

Message  Logos le Mar 08 Mar 2011, 03:52

Un jour, les dieux sont venus sur terre. Sont-ils restés immortels ? Ont-ils intégré la sphère des êtres humains, des animaux et des arbres, dont il faut subir la loi ? Le décor est planté - un monde sans pitié où la guerre fait rage et où les héros redeviennent dieux dans une théophanie solaire, ou plus exactement lunaire. Ils pénètrent dans le monde Blanc qu’ils ont miraculeusement atteint au prix d’épreuves insoutenables et cruelles. Les têtes sont tombées et le chaudron de résurrection n’est plus là pour les rappeler à la vie et les lancer vers un nouveau jour de combat. Une ultime confrontation a lieu entre eux-mêmes et leur alter ego. Qu’importe le gagnant ou le perdant. Il suffit de frapper un seul coup et, pour l’éternité, on gagne le titre de « souverain du monde de l’Abîme » et la jouissance d’un paradis merveilleux, situé sur une île inaccessible
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic du Capricorne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum