EVA AVE (Henri Giriat)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

EVA AVE (Henri Giriat)

Message  Logos le Mer 09 Mar 2011, 09:10



L'Esprit donne un visage aux êtres et aux choses. Mais il ne prend jamais de visage. Personne n'a jamais vu, ni saisi l'Esprit. Ses anges vont du plus haut du ciel aux abîmes du créé, mais personne n'a jamais enfermé le bruissement de l'aile ou arrêté le vol de l'ange. L'Ange est pourtant omnipénétrant, dans les airs, dans l'arbre et dans la pierre et dans la source. Certains sont devenus insensés d'avoir cru reconnaître sur les eaux le reflet de son regard.

Stable et évanescent, il est la suite des octaves de la Création. Il est la musique du créé. Mais qui peut dire avoir entendu la musique du Naturant autrement qu'en mode intelligible ?

Intelligible. Et cependant ce qu'il y a de plus sensible, de plus charnel. Métaphysique dans ce qu'il y a de plus physique. Invisible mais évident.

S'il est adoré, il lui est impossible d'être idolâtré. A la différence du Fils. Le Fils, s'il est considéré non plus comme personne universelle mais comme être singulier, devient objet d'idolâtrie. Et dès lors, la crucifixion est un accident, le meurtre de banalité, au lieu d'être l'acte d'accomplissement.
Le culte de la Troisième Personne, "en esprit et en vérité", dans le Temple de l'Homme, est celui de l'Amour pur, recueillement de l'esprit, verbe sans parole, dévotion aussi perpétuelle que les battements du coeur.

L'Esprit-Saint est l'Amour dans sa signification la plus universelle. Il n'est ni l'amant, ni l'aimé. Il est l'Amour UN et NU, sans objet, sans sujet, sans forme. A l'aube des créations et qui demeure, verbe, vibration, battant après que les créations sont consumées, dévorant ô fidèle comme un feu convant sous la cendre des pierres.

..... ..... ..... ..... ..... ..... ..... ..... .....

Eros en ses racines, devenu extase dans ses rameaux. L'ivresse dans le fruit, et le chant. Le vin : feu et eau. Esprit et Vierge.

Il est le Seigneur des métamorphoses. Il transforme. Il donne la vie, mais il fait passer les êtres au-delà de la vie. Dévorant à force de vivre, il est le Seigneur de la Mort.

Et par la Mort, le Seigneur des gnoses, l'Initiateur, d'excellence. Il confère la connaissance de tout. Il est le don dans les êtres. La grâce, le Chant, la Danse.

Le Christ dit : Vous ne connaîtrez pas le Père, si vous ne me connaissez pas. Si vous ne me reconnaissez pas en vous. Si vous ne me reconnaissez pas comme l'Universel, le Soleil-Coeur, le Sacré-Coeur.

Mais c'est le Saint-Esprit, seul, qui nous fait connaître le Christ dans sa nature réelle de Verbe-Coeur-Universel et, lui seul, qui, par le Christ, conduit au Père. Il est le Réintégrateur.

in EVA AVE, de Henri Giriat, paru chez Arma Artis en 1993.
(Henri Giriat est aussi l'auteur de Nombres et Droit Désir)
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA AVE (Henri Giriat)

Message  aliboron le Mer 09 Mar 2011, 11:58

Très heureux
avatar
aliboron

Nombre de messages : 208
Age : 59
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA AVE (Henri Giriat)

Message  Logos le Jeu 10 Mar 2011, 19:27

Adam est un état de conscience. Même si une multitude d'êtres humains participent de cet état, il n'y a et ne peut y avoir qu'un seul Adam, qu'une seule nature adamique. Adam-Eve est forcément Un. Un en deux, ou plutôt deux en Un. Un dans l'homme et la femme, ou plutôt : homme et femme dans l'Un. Etre total dans ses deux polarités. Adam-Eve se régénérant perpétuellement dans l'Un. Voilà l'état de conscience adamique, voilà le Paradis Terrestre. Un temps certes, mais vécu comme une perpétuité, contemplation pleine d'une refécondation indéfinie de vie. Perpétuité à peine distincte de l'éternité. Longévité de l'être d'immortalité.

Adam-Eve, identique à la Fontaine de Jouvence, contient en soi tous les êtres. Il lui suffit d'être deux en un pour qu'en soi résident tous les êtres. Tous ses descendants sont contenus en Adam-Eve sans que soit altérée son unité duelle.

Eve, côte d'Adam. Il serait plus juste de dire : Côté d'Adam. Extériorisation de l'aspect intérieur d'Adam. Eve est la nuit d'Adam. Ce que la lune est au soleil. Ce qui existentialise l'être caché d'Adam. Adam créé par Dieu, donc extériorisé de la Matière Première, devait apprendre à connaître dans l'Eve physique sa nature cachée. Mettre au jour sa ténèbre.
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA AVE (Henri Giriat)

Message  Logos le Lun 21 Mar 2011, 17:41

Le vitrail reproduit en haut fait partie de la soixantaine de vitraux réalisés par René Dürrbach pour la Basilique de Mézières. René Dürrbach, décédé il y a quelques années, est un remarquable scupteur dont l'oeuvre n'a pas à l'heure actuelle la place qu'elle mérite. Le livre EVA AVE est le fruit d'une collaboration entre R. Dürrbach et H. Giriat. Henri Giriat ayant livré le fruit de ses méditations sur la Vierge, élabora le programme iconographique à réaliser pour les vitraux qui, tous, avaient été détruits pendant la dernière guerre, à travers une relation épistolaire s'étant poursuivie pendant des années (et rassemblée dans EVA AVE avec des dessins magnifiques de R. Dürrbach). Le sculpteur prit le relais, et, on peut réellement penser que l'on a là l'ensemble le plus remarquable de vitraux réalisés au XXème siècle, tant sur le plan artistique que symbolique. Il faut savoir que René Dürrbach et Henri Giriat, nourris, entre autre par la pensée de René Guénon, étaient tous les deux de très proches collaborateurs d'Albert Gleizes, tant à Saint Rémi de Provence qu'à Moly Sabata sur les bords du Rhône...
Extrait de CheminCroisé Arma Artis (1993)
Images gougueule pour "basilique de Mézières" :

http://www.google.fr/images?hl=fr&q=basilique+mezieres&um=1&ie=UTF-8&source=og&sa=N&tab=wi&biw=1220&bih=636
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA AVE (Henri Giriat)

Message  loup le Lun 21 Mar 2011, 23:24

bj, en ce qui concerne ce bon "vieux Adam", voir le texte mal traduit, comme "d'hab", du Grec: il est dit en parlant d'Adamas (devenu adam) qu'il ETAIT de la Terre (un terrien en fait) et non fait de terre (ou argile) ce qui est nul !! Clin d'oeil et tout le "pataquès" qui en a été fait, dont la pauvre Eve, tirée de sa "côte" !!! en fait qui était à ses côtés... parmi le peuple de la Terre !!!

loup

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA AVE (Henri Giriat)

Message  Trinity le Mar 22 Mar 2011, 21:58

loup a écrit:voir le texte mal traduit, comme "d'hab", du Grec: il est dit en parlant d'Adamas (devenu adam) qu'il ETAIT de la Terre (un terrien en fait) et non fait de terre (ou argile)
Bonsoir loup,
Ceci ne mériterai-il pas un développement dans la section CheminCroisé Histoire occulte ?
avatar
Trinity

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: EVA AVE (Henri Giriat)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum