La carte du Tarot "Fukushima"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La carte du Tarot "Fukushima"

Message  Chèvre le Jeu 17 Mar 2011, 13:57


Comme j’ai relevé dans le post de Henri sur CheminCroisé L’ETOILE (arcane XVII), nous sommes à cette heure des milliards d'êtres humains à avoir les yeux braqués sur les tentatives des japonais de verser de l'eau dans les réacteurs et les pools de refroidissement de la centrale de Fukushima. Cette catastrophe fait suite au tsunami du 11 mars 2011.

Beaucoup d’histoire de flotte, dans tout ça.

1/ La déesse leur vienne en aide...

2/ Qu’est-ce qu’on peut lire sur le post d’Henri ? Je zappe toute la littérature, et je garde son image forte des 4 arcanes XVII de 4 Tarots différents.

Je rappelle au passage que dans son livret sur le Tarot de Marseille (LE TAROT pourquoi, comment, jusqu’où), Tchalaï écrivait en toutes lettres (il y a 30 ans : 1981) qu’on trouvait TOUT dans le Tarot de Marseille… y compris, écrivait-elle, le plan d’une centrale atomique. Ca paraissait un peu exagéré, pas vrai ?

Alors, on me pardonnera de jouer les devins de pacotille ; j’assume… et j’en appelle au patronage de Tchalaï (vu que je l’ai connue, je m’accorde ce droit)...

et vais me livrer séance tenante à une lecture du Tarot sauvage et CheminCroisé barjo sur base de ce qu’a posté Henri. Quand à la magie, c'est la déesse qui décide.

Car Henri a été prémonitoire en postant cette image de versage de flotte : 1/ l’eau dans les cuves de la Centrale, 2/ sur le tsunami. On me dira qu’il a posté cette image le lendemain du tsunami.

Oui c’est vrai, mais je parie qu’il ne l’a pas fait exprès… et en tout cas, les problèmes de refroidissement du combustible radioactif liés à l’eau n’ont été connus qu’après son post. Vu que je ne vais m’intéresser qu’à la centrale, je peux donc considérer les images de son post comme prophétiques.

Elles annonçaient le problème… peut-être annoncent-elles aussi la solution.

Voici l’image postée par Henri :



Un post « 4 étoiles », on peut dire…

D’habitude, quand on « tire les cartes », on s’attend à ce que la personne tire des cartes différentes… et c’est ce qu’on interprète. Là, il s’agit d’un tirage fait par henri, où les 4 cartes sont identiques!... Pas étonnant à ce qu’ils piétinent à verser de l’eau… 4 fois la même chose.

Cependant, non, pas tout à fait. Plus exactement : 3 fois la même chose, dans les tarots de Noblet, Marteau et Scapini. Une carte est différente : l’Etoile de Viéville.

Est-ce lui qui représente une possible solution ? Il semble prendre au compas des mesures… aériennes. Le « bâtiment » qu’il mate a bien un petit air de dôme. Le bas (plusieurs étages) est comme endommagé et brouillé.

Il se trouve d’ailleurs que nous sommes aujourd’hui le XVII . 17 mars. Le jour de l’étoile ?

OK . Trois étoiles identiques, trois jours à essayer de refoutre de l’eau, plusieurs moyens essayés, sans trop de succès. Le compte-à-rebours (allons de droite à gauche) nous amène de l’étoile la plus verte (Scapini) à l’étoile la plus décolorée (Noblet), en passant par celle du Marteau. Dans ce cas, l'Etoile du Noblet décolorée, c'est maintenant. La carte suivante, c'est la XVII du Viéville.

Qu’est-ce que peut bien représenter ce type au compas du Viéville ? Une solution ‘aérienne’ au problème ? Ou une solution calculée « au quart de poil » ?

J’y songe (en matant très fort la carte) et je reviens .

(PS s'il y a d'autres barjos dans le coin ils pourraient s'y mettre aussi...)

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du Tarot "Fukushima"

Message  Chèvre le Jeu 17 Mar 2011, 15:28



Peut-être une nouvelle façon de déverser de la flotte sur le(s) réacteurs et les pools. Par exemple, au moyen d'une superstructure ?

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du Tarot "Fukushima"

Message  Logos le Jeu 17 Mar 2011, 16:21

Il semblerait que le collectif humain soit en train de passer de 16 à 17 (ou du 6 au 7)... apocalypse ?

Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du Tarot "Fukushima"

Message  Chèvre le Jeu 17 Mar 2011, 16:32

ça, je ne sais pas... mais en tout cas, il est urgent d'entrer dans l'heure du verse-eau...

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du Tarot "Fukushima"

Message  Henri Schersch le Jeu 17 Mar 2011, 19:21

@ Chèvre :
Barjo, cette interprétation ?
Oui, si on veut...
Et pourtant :
Like a Star @ heaven sachant comment tout est lié à tout en ce monde,
Like a Star @ heaven sachant que le hasard n'existe pas,
Like a Star @ heaven sachant que l'aspect phénoménologique de notre monde (= ce qui se voit) n'est que la concrétisation d'une trame sous-jascente sensible à l'influence de l'inconscient collectif (donc, que, quelque part, la pensée influence la survenance d'événements),
il n'est pas absurde de relier les éléments comme tu le fait.
Sur notre forum, n'avons-nous pas mis en évidence la nécessité de faire taire la "raison raisonnante" du mental pour permettre l'émergence de l'intuition grâce à un entraînement à trouver les liens analogiques ?
Même si la "raison scientifique" risque de s'offusquer, c'est néanmoins grâce à ce genre d'exercices qu'on finit par devenir réceptif à la trame qui sous-tend l'organisation du monde visible.

@ Logos :
Pas mal vu, ce passage de la lame 16 (la Maison-Dieu), la tour dont le sommet est décapité et enflammé, à la lame 17 (l'Etoile) qui montre manifestement de l'eau versée. Je n'avais jamais pensé à cette succession pourtant logique.

Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 46
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du Tarot "Fukushima"

Message  Logos le Jeu 17 Mar 2011, 19:45

Voici le message de Stelios qui a motivé mon petit mot précédent :


Alors voilà quelques trucs arrachés sur la route, concernant le passage du six au sept, passage de l'horizontalité à la verticalité, de l'exil au retournement, de l'animalité a la Subjectivité...
Le retournement se déploie comme un voyage, une version sémite de l'anabase, car tout voyage, même immobile constitue une formule du retour, formule qui parasite les couches biologiques, cognitives, subjectives de l'être...

Se retourner avec le sept pour édifier ce qu'Heidegger, inspiré par Nietzsche, nomme « la maison de l'Etre » (éternellement se bâtit la même maison de l'Etre-Zarathoustra) mais cette maison, il faut le dire, est une maison qui chemine à la manière d'une caravane, d'une roulotte vers ce jardin de jouissance qui est le « jardin de l'humain », l'espace ou l'implicite devient explicite (mystère du jardinage qui permet à la graine de mourir pour qu'un jour abondent les fruits... Mourez avant de mourir disent les arabes qui s'y connaissent en langue sémite et savent donc que bar c'est la graine mais aussi le fils, et que si le grain doit mourir, le fils doit y passer lui aussi...à l'interieur... pour éviter le drame extérieur, l'aveuglement de l'exil qui tue les fils extérieurs).

Jardin qui éclaire le sens de culture, car les jardins restent des zones clôturées où convergent les végétaux et les arts...

« Quand on entre dans les jardins de l'humain, on tombe sur les puissantes strates d'actions intérieures et extérieures, avec des tendances systémo-immunitaires au-dessus des substrats biologiques »

Un voyage, un retournement donc, mais un chemin à tracer les yeux grands ouverts... Appamàdena Sampadetha ! disent les bridés qui auscultent fébrilement le Mahaparinibbana Sutra... « Dans la vigilance avancez ! »

La vigilance doit être ici comparée à un sabre à double-tranchant, et ce sabre porte gravé sur sa fuckin'lame le mot tant prisé des fils de prolo des seventies, «Discipline» (les minots des quartiers populaires abreuvés de films de Bruce Lee savaient que la force du pauvre, c'est sa discipline).

Est vigilant celui qui s'efforce de suivre le sens du Vent, du Souffle, du Verbe, de la Parole (ce que j'ai surnommé groove pour lui donner une texture disko) et qui se fraye un chemin à travers les brumes illusoires de l'idolâtrie (fuck spirituality)...
Est vigilant celui qui deale avec l'Adversaire plutôt que d'affronter l'Ennemi... Sagesse des systèmes immunitaires, la seconde discipline aprés celle de l'exégese du Groove/Verbe consiste à créer des systèmes immunitaires symboliques (sentiers empoisonnés) propices à faire danser l'Adversaire, à guerroyer avec lui (et jamais contre lui) pour l'intégrer.

Qu'est ce donc que ce passage du six au sept, ce retournement ? (qui collectivement semble se réaliser en ce joli mois de Marsss en adéquation avec les calculs astronomiques Maya et ceux informatiques du time wave zero de Mc Kenna)

Dans le Bereshit, le passage du sixième au septième jour est le passage d'un état de confusion, de détermination animale, à celui de différenciation permettant à l'Adam tout rouge d'épouser sa Ishah, son féminin intérieur, la Seule Femme vraiment noire, et par là d'entrer en résonance avec sa Personne, Devenir-Sujet.

Parallèlement au niveau biologique une transformation s'opère du 6ème au 7ème mois de la vie intra-utérine.
Au terme du sixième mois, le fœtus est achevé dans sa dimension anatomique, physiologique, son horizontalité est couronnée, son animalité cloturée.
Pour la tradition, le septième mois est celui de la construction de la double-identité (voir le mythe de Dionysos, le deux fois né, qui est porté durant six mois dans le ventre de sa mère Sémélé (la lune) puis à partir du septième mois dans la cuisse de Zeus (soleil)... Une identité lunaire, déterminée, familiale et l'autre solaire, celle des ivresses mystiques les plus hautes.

Chaque enfant possède donc une double-identité, un individualisme horizontal, narcissique, familial, et privé de libre-arbitre (l'homme est conscient de ses désirs mais ignorant des causes qui les déterminent, disent les spinozistes) et une identité ontologique qui lui permettra à force de discipline d'activer la verticalisation (le futur est notre origine).

Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du Tarot "Fukushima"

Message  Laposse le Ven 18 Mar 2011, 17:48

Stelios a décidément d'excellentes idées; merci à Logos de nous les faire partager.

J'ai hésité à faire de l'humour (puisque c'est mon rôle ici) au sujet de la catastrophe survenue au Japon. J'admire le relatif stoïcisme des populations japonaises et leur excellence à vivre dans le "ici et maintenant", relativisant leur anxiété face à une possible future catastrophe qui ne s'est pas encore produite et qui – espérons-le – ne se produira peut-être pas. Il y a là un art de vivre qui est un exemple pour le monde. J'admire aussi le sens du sacrifice des secouristes qui s'affairent autour des centrales en péril, pleinement conscients de l'effroyable destin qui les attend sous peu (contrairement aux sauveteurs à Tchernobyl, non informés).

Néanmoins, je reste intrigué par la logique introduite par Logos et Chèvre au sujet d'analogies entre la progression des images du Tarot et la situation actuelle. Je me suis demandé si on pouvait extrapoler cette "ana-logique" à ce début du 3ème millénaire. Voici le résultat provisoire :



Le Tarot des barjos semble prendre forme, non ?
On joue ?

Laposse

Nombre de messages : 242
Age : 47
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du Tarot "Fukushima"

Message  Chèvre le Sam 19 Mar 2011, 00:56

Salut Henri. Oui, je crois qu'on est en phase.

Salut Logos. Oui, j'aime beaucoup Stellio, il est inspiré, c'est indéniable ; mais je ne vois pas ce que ça vient foutre ici. J'dois être trop c.

Et Salut Laposse ! jolies, tes images! Marrant, et approprié, j'adore.

Et elles montrent bien ce qu'ont d'inconcevables et inimitables les images du Tarot... Parce que les cartes de Tarot, elles, arrivent à exprimer à la fois une chose et son contraire et mille autres...

Un exemple : l'arcane XVI, LA MAISON-DIEV, est à la fois, en effet une tour en flamme, et deux personnages qui se réjouissent et font la fête (l'un marche même sur les mains !), des personnages qui cueillent (des fleurs, des pierres, des 'pierres de tonnerre'), un décor en trompe-l'oeil, la passée dans un autre univers etc etc.

Tandis que ta tour du 11 septembre signifie principalement le 11 septembre... et éventuellement quelques significations annexes. Mais n'arrive pas à la cheville d'un seul cm2 de la maison-diev, la vraie...

Ne va pas croire que je n'apprécie pas tes images. Au contraire, j'adore! Mais c'est comme un aperçu sur un jeu de significations du Tarot. Et il n'y a, bien sûr, aucun problème, si on est clair à ce sujet. Tu as juste proposé la vision d'une seule facette de l'hologramme. Ce qui est déjà pas mal...

Autre chose : CheminCroisé le tarot des barjos, (merci d'avoir rappelé le lien Clin d'oeil ), ce n'est pas pour moi de constituer un jeu d'images capable d'évoquer des significations. C'est, au contraire, se rendre disponible à tout sens envisageable à toute image, quelle qu'elle soit... En se servant d'abord du Tarot, objet inimaginable et inclassable (génial? Démonique? Angélique? Extra-terrestre? Venant du futur? Imaginal? Divin? En tout cas : prophétique ! )

Ensuite, sur base de cette pratique du Tarot... Voilà ce que j'avance : il est peut-être possible d'interpréter toute image, comme un voyant. C'est ce que j'ai tenté de faire avec cette image que Logos avait balancé pour m'emmerder, dans le fil tarot des barjos, et où j'ai vu (et même montré !) deux visages, dont une tête de mort.

Aujourd'hui, sur base de ces images proposées sincèrement par Henri, qui sont des images de Tarot, je me suis proposé deux choses, une barjo , l'autre barjissime :

1/ la lecture barjo : essayer de voir comment la situation à Fukushima se reflète dans les cartes que justement Henri a 'tiré' au même moment. En me basant sur cette étonnante présence de la flotte versée. (comme versée dans un réacteur --> 1ère concordance)

Cette eau est versée par une sorte de déesse, cette sublime étoile. Donc: quelque chose de surhumain qui verse. Autrement dit :
a) on y voit d'abord le tsunami, versage d'eau aux dimensions surhumaines. (la carte du Tarot de Scapini montrée par Henri a quelque chose d'une déesse, ou d'une géante penchée sur un paysage terrestre, sur un paysage côtier...)
b) on voit ensuite l'impossible versage d'eau, tant désiré pourtant, dans les endroits sensibles (pools et réacteurs), comme si les Dieux s'y opposaient...

Je me dis que la seule carte différente, la seule qui n'est pas une étoile versant de l'eau, c'est l'étoile du Viéville, qui semble montrer l'issue, la conclusion à tirer de ces tentatives infructueuses de versage direct. Montre-t-il donc la solution ? Dans ce cas, laquelle ? Quelle solution? On ne dirait pas que ça passe par un versage direct de la flotte. Il y a du calcul. Il y a une sorte de dôme pointu au-dessus des bâtiments. D'autres détails encore, le sol quadrillé,un panache près du personnage, le compas désignant le ciel etc.). Bref : je mate et je cogite. Il est possible qu'à partir de lui tout reparte en sens inverse, et qu'on repasse par l'étoile du Noblet, puis Marteau, puis Scapini : retour au vert. Les cartes étant polysémiques, une même carte peut symboliser l'échec d'une action, mais aussi sa réussite, à un autre moment, les circonstances ayant changé. Donc : retour de la flotte, mais cette fois-ci dans le bon ordre.

2/ l'action barjissime : voyant les échecs répétés des japonais, l'idée barjissime m'est venu qu'en regardant et interprétant ce 'tirage' de Henri, nous pouvions en quelque sorte aider à la situation, et apportant notre lecture, et de la situation, et de la solution possible. Action magique, en quelque sorte. Car si quelque lueur prenait vie dans nos coeurs en regardant ces cartes, qui sait quelle répercussion cela aurait sur la situation à Fukushima?

Qui peut dire que ça ne servirait à rien ?

De la même façon, si un coeur pur prie pour Fukushima (je suis sûr qu'il y en a), quel foutu cornichon aurait l'audace de me dire que ça n'a aucun impact? Et pourrait me le prouver ?

Moi Chèvre, je n'ai pas le coeur pur, j'adore faire le kéké et ramener ma fraise, et, avouons-le, un peu charognard sur les bords... mais en attendant mieux, je regarde les cartes et je médite. J'espère avoir été plus clair cette fois-ci.

Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du Tarot "Fukushima"

Message  Laposse le Sam 19 Mar 2011, 09:38

Bonjour Chèvre, et merci pour tes longs commentaires.
Bien sûr, j'avais bien saisi le sens principal de ta démarche, mais il est bon de le repréciser :
CheminCroisé le tarot des barjos,[…] ce n'est pas pour moi de constituer un jeu d'images capable d'évoquer des significations. C'est, au contraire, se rendre disponible à tout sens envisageable à toute image, quelle qu'elle soit...
C'est par clin d'œil humoristique que j'ai rebondi sur l'association d'idées proposée par Logos, toujours dans l'optique d'explorer des pistes analogiques. Et donc, oui, en proposant une parodie de version du Tarot appliquée à nos années 2001-2011, j'ai exprimé un parti-pris : les images sélectionnées ne représentent qu'un aspect "extrait" des Tarots originaux de référence. Ce n'est donc pas à prendre au premier degré.

Et pourtant, lorsque j'ai dessiné la carte du Tarot "Fukushima", les idées se sont étrangement associées, par analogies, sur fond des tarots anciens, et j'ai constaté que les coïncidences étaient plus intenses qu'il n'y parait. Ainsi, lorsque tu écrits
Un exemple : l'arcane XVI, LA MAISON-DIEV, est à la fois, en effet une tour en flamme, et deux personnages qui se réjouissent et font la fête (l'un marche même sur les mains !), des personnages qui cueillent (des fleurs, des pierres, des 'pierres de tonnerre'), un décor en trompe-l'oeil, la passée dans un autre univers etc etc.
Tandis que ta tour du 11 septembre signifie principalement le 11 septembre... et éventuellement quelques significations annexes. Mais n'arrive pas à la cheville d'un seul cm2 de la maison-diev, la vraie...
je ne suis pas entièrement d'accord. Mais pour m'en expliquer, je vais devoir m'écarter du problème de la centrale de Fukushima, donc je vais développer ce point dans


Néanmoins, auparavant, je relève encore ici ta phrase
Les cartes étant polysémiques, une même carte peut symboliser l'échec d'une action, mais aussi sa réussite, à un autre moment, les circonstances ayant changé.
Chez les "diseuses-de-bonne-aventure", chez les "taroteuses", n'est-il pas précisément courant d'attribuer une signification différente à une lame selon qu'elle est tirée à l'endroit ou à l'envers, et selon les lames qui s'y associent lors d'un tirage par un consultant ?
Clin d'oeil

Pour l'instant (matin du 19 mars 2011), à Fukushima, rien n'est joué, plusieurs interprétations restent ouvertes...

Question Flèche Question Flèche Question Flèche Question Flèche Question Flèche Question Flèche Question

Laposse

Nombre de messages : 242
Age : 47
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du Tarot "Fukushima"

Message  Chèvre le Sam 19 Mar 2011, 10:11

Merci Laposse !

tu as raison, les tours du 11 septembre ont été elles aussi polysémiques... ô combien.

Pour ma part, je regarde les cartes dans tous les sens, et même les détails minimes, voire même les défauts de fabrication, sont significatifs. Et bien sûr, le rapport entre les cartes est susceptible de modifier du tout au tout chaque détail d'une autre carte... tu vois le topo. Pour simplifier et résumer : tant que ça parle à l'imagination, ça peut faire sens.

Un petit PS pour le post de Logos : le passage du 6 au 7. Tu avais, via Stellio, souligné en rouge ces deux chiffres, et le passage de l'un à l'autre.

Or en effet, sur l'échelle INES (International Nuclear radiological Event Scale), la différence entre le niveau 6 et le niveau 7 est la différence entre le niveau actuel d'accident, évalué par les américains : niveau 6 (davantage que Three Miles Island, qui a été classé niveau 5), et Tchernobyl (niveau 7).

Il se pourrait que la journée de lundi (21 mars) soit décisive à ce sujet, en tout cas marque une évolution... petite divination à deux balles signée Chèvre.

En tout cas, le passage de 6 à 7 est bien représentatif d'une plus grande gravité de l'accident, et ça m'avait complètement échappé, Logos... désolé.


Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du Tarot "Fukushima"

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 09:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum