La carte du tarot "la Force"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La carte du tarot "la Force"

Message  Ludivine le Ven 22 Avr 2011, 14:11

Sur cette lame XI, nous apercevons une femme qui tient ouverte la gueule d'un lion avec ses deux mains. Elle semble tenir sans effort la gueule du lion car elle utilise la force la plus puissante du monde qui est l'Amour. Cette carte n'a pas de décor, ni de sol car il faut maitriser ses instincts et tendre vers l'élévation spirituelle. La Force symbolise le courage, la force morale et est avec la prudence, la tempérance et la justice, l'une des 4 vertus cardinales. Elle permet de vaincre les obstacles et l'adversité et de surmonter les faiblesses humaines ainsi que la peur. Lorsque la force apparaît, il y a action et attraction, une sorte de magnétisme, une attirance par un objectif, une vocation ou un but.
Le lion, symbole solaire, est l'image du pouvoir, du courage, de la puissance, de la justice et d'une certaine sagesse. Il possède une énergie à la fois instinctive et divine.

La Force - Conver et Vieville...........

Chez Vieville, La Force - IX et non XI, la femme est remplacée par un jeune homme qui est tourné vers l'autre sens comme si on regardait la carte dans un miroir !? Suspect

On retrouve la statue représentant La Force parmi celles qui entourent le CheminCroisé tombeau de François II.
La statue se présente, le bras gauche tenant une tour d'où elle sort un CheminCroisé dragon, serré au col et sur le point d'expirer. Il s'agit du dragon écailleux, c'est-à-dire du premier état du Mercure et non point, comme on pense trop souvent, quelque prima materia que l'on tirerait de son gîte minier. Non. C'est l'évolution du Mercure qui est symbolisée par cette lame XI. Du reste, cette évolution est reproduite dans les couleurs qu'elle arbore : le rouge recouvre le bleu. La fonction alchimique de la Vierge consiste à tirer partie du sang du Lion Vert, en sorte de le transformer en Lait de Vierge, qui sert à nourrir le Rebis en sorte de la faire évoluer, peu à peu, dans sa forme suprême d'escarboucle des Sages. Cette lame XI ne trouve pas de lame complémentaire et constitue donc un passage obligé dans le magistère. Car tuer le Lion vert ruinerait à jamais les ambitions de notre Artiste : les Sages ont bien dit que l'oeuvre devait être faite par le seul Mercure. (source : ici)
C'est exactement ce qu'Eugène Canseliet a écrit à la fin du second paragraphe de la préface à la deuxième édition (août 1957) du Mystère des Cathédrales (Fulcanelli) :
Celui qui sait faire l'Oeuvre par le seul mercure a trouvé ce qu'il y a de plus parfait, - c'est-à-dire a reçu la lumière et accompli le Magistère.

Ludivine

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "la Force"

Message  Charly Alverda le Dim 24 Avr 2011, 01:02

Bonjour,

Ludivine est dotée d’une merveilleuse imagination pour voir un lion dans la carte du Conver : “Sur cette lame XI, nous apercevons une femme qui tient ouverte la gueule d'un lion avec ses deux mains.”

Un lion qui serait sans crinière et plutôt édenté ? Le graveur aurait-il bâclé son travail ? Certes non, nous ne connaîtrons peut-être jamais le nom de ce très habile artisan, mais il impose une lecture passionnante de ses 22 triomphes. Tout est en trompe l’oeil dans son jeu et tous les éléments d’une carte doivent se réduire à l’unité pour en trouver le sens. Ainsi le Bateleur fait corps avec sa table, le roi du chariot avec celui-ci, comme les deux chevaux, et le serpent ; la Force avec son animal.
L’excroissance du cou montre que le personnage est masqué, le chapeau écailleux et hérissé désigne le dissolvant universel, le mercure céleste, ici uni au soufre terrestre, l’animal n’est qu’une partie de son corps. Et si vous retournez la carte, vous verrez émerger de volutes d’énergie le visage d’un cyclope, symbole de la force et du pouvoir.
Les cyclopes donnèrent à Hadès le maître du monde souterrain la kunée, un casque merveilleux qui rend invisible.

Le 11eme triomphe exprime ainsi le feu secret, cette fameuse “force forte de toutes choses” célébrée par la Table d’Emeraude.
“C’est là le père de l’universel telesme (but, perfection à atteindre) de l’univers vivant, sa puissance est entière quand elle est métamorphosée en terre (substance)”

Chez Vieville on peut voir de prime abord une ébauche de lion doté de crocs, mais le cartier, qui peut avoir un trait si précis par ailleurs, n’a pas non plus bâclé son travail.
Il faut relier tous les éléments de même couleur pour tenter de saisir le sens de l’ “arcane”, dans le vrai sens de ce mot. L’intérieur de l’animal, sa langue rouge, se “prolonge” dans la robe de ce qui serait certainement un androgyne ou plutôt un hermaphrodite, si le cartier voulait représenter le rebis de l’oeuvre. La partie dorée hérissée du chapeau correspond avec la partie supérieure de l’animal qui n’est doté que de 2 crocs et de 2 griffes... à sa queue ! On peut donc voir analogiquement le griffon, les 2 pattes soulignent fortement ceci, l’inférieure a même griffé le corps en formation. La carte exprime la réalisation de l’union du ciel (le chapeau) et de la terre (le curieux pied nu).

“La fonction alchimique de la Vierge consiste à tirer partie du sang du Lion Vert, en sorte de le transformer en Lait de Vierge, qui sert à nourrir le Rebis en sorte de la faire évoluer, peu à peu, dans sa forme suprême d'escarboucle des Sages.”

L’auteur de cette phrase présente une curieuse formulation du processus. Certes la Pierre n’est que PUR mercure corporifié, c’est à dire lait de la Vierge : “le mercure est encore appelé Lait de Vierge (lac virginis)” (Le Mystère des Cathédrales !) et “ll n'est rien ajouté à l'eau vierge si ce n'est le feu pour la mûrir.” (Message Retrouvé). Le lion vert est le mercure cru et le lion rouge est le mercure muri. Cette vierge errante est receuillie par le “philosophe” qui l’accouche et élève cet Enfant hermaphrodite du Soleil et de la Lune.
“La Vierge végète jusqu'à ce qu'elle ait reçu l'influx céleste qui l'anime en lui insufflant l'âme divine, et cette âme organise sa substance, s'en revêt et paraît dans le monde comme le Sauveur et le Rénovateur des hommes égarés dans la mort.” (Message Retrouvé)

Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "la Force"

Message  Ludivine le Dim 24 Avr 2011, 10:09

Merci Charly pour tous ces commentaires et pour nous avoir rappelé la nécessaire observation du moindre détail dans ces cartes.

Au sujet de
Ludivine est dotée d’une merveilleuse imagination pour voir un lion dans la carte du Conver
il est vrai que j'ai moi-même douté voir un lion dans cet animal qui, chez Conver, ressemble plutôt à un sympathique épagneul. C'est en comparant divers ouvrages - qui convergeaient majoritairement vers l'identification à un lion - que je me suis rangée à cet avis. Ce qui n'était a priori pas absurde, puisque le lion symbolise tout de même la force et l'autorité (c'est le "roi" des animaux). Exemples :
L'animal, la bête, la force humaine inconsciente en nous (le lion) doit être domptée, pour produire des fruits.
Le Tarot des Initiés, par Evelyne Righetti, Dervy, 2006
La Force veut-elle nous dire qu'il n'y a rien à craindre, et que si l'on trouve en soi le courage d'ouvrir la gueule du lion, on s'aperçoit qu'édenté, il n'est pas dangereux ?
(...)
On retrouve ce lion, symbole de Saint Marc dans l'arcane 21 : le Monde.
La gueule du Lion est à hauteur du sexe : notion de sexualité.
L'esprit dompte les instincts et passions.
(...)
Elle se "résigne" à faire preuve de force en ouvrant la gueule d'un lion jaune (animal solaire) avec ses deux mains.
Le tarot de la vie, par Madge Julien, Dervy, 2010
Pourtant, on observe que certains auteurs sont moins catégoriques à voir un lion dans cette carte. Ainsi, dans l'ouvrage "La Voie du Tarot", coécrit par Marianne Costa et Alexandro Jodorowsky (celui-là même qui a restauré les cartes du "Camoin"), éditions Albin Michel (2004), en regard de la carte "La Force", on n'y parle jamais de lion : on dit "l'animal", ou "la bête", ce qui semble abonder dans ton sens.

Dans la version Camoin (et donc aussi Jodorowsky), l'animal possède 6 dents à la mâchoire supérieure, faisant écho aux 6 pointes du chapeau :

On y observe aussi ce pied nu (humain) mais qui pourrait tout autant appartenir à "la bête". Ces détails sont aussi visibles (mais moins évidents) dans la version de Conver.

Donc, plutôt qu'un duo "Personnage avec Lion", il faudrait en effet voir dans cette carte un être hybride "Humain+Animal". C'est bien observé Charly.

Maintenant, parlant d'observation, d'autres détails m'apparaissent dans la carte provenant du jeu de Vieville.
- Le pied nu du personnage ne semble nullement appartenir à "la bête", par contre, la dite bête est de deux couleurs, à savoir couleur fauve en haut, couleur chair en bas, montrant ainsi partiellement l'analogie avec l'humain.
- Les pattes de "la bête" sont dans de curieuses positions, comme si l'animal se tenait le ventre, comme s'il souffrait de problèmes abdominaux. Dans cette hypothèse, on dirait plutôt que l'humain l'aide à respirer; ce qui pourrait s'expliquer par ce que j'observe encore ci-dessous : les douleurs de l'enfantement.
- Il me semble voir, dans le coin inférieur gauche, un détail qui semble absent dans les autres versions : une sorte d'œuf ! Comme si l'union des deux êtres (marquée par la connotation sexuelle relevée par Madge Julien, ci-avant) devait se conclure par une gestation et la production d'un œuf (prémices de la naissance d'un nouvel être). Dans ce cas, Vieville ne montrerait pas un être hybride (comme dans les autres versions), mais le processus d'hybridation lui-même, ce qui serait une manière différente d'exprimer la même idée.

Calcédoine : Ce 24 avril 2011 étant Jour de Pâques, j'attire l'attention des
lecteurs sur l'existence d'un fil développant le Symbolisme de l'Oeuf.

Ludivine

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "la Force"

Message  Charly Alverda le Dim 24 Avr 2011, 11:08

Bonjour,

Étudions les jeux du Compagnonnage des anciens cartiers mais ne nous “gâtons pas le goût” avec les tarots fantaisie de type Camoin-Jodo qui sont peut-être excellents pour la divination ou une démarche psychologique, mais n’ont aucune valeur traditionnelle !
C’est méconnaître singulièrement la pratique des Compagnons que de n’avoir pas respecté les Chefs d’Oeuvre - uniques par essence - que sont le Vieville, le Noblet... et tant d’autres, dont le dit Conver. On ne peut prendre des éléments de divers jeux, et en créer de nouveaux, pour faire un nouveau jeu, ou alors on ne parle plus de Tradition. Un Tarot “restauré” n’a aucun sens, il manquerait quelque chose aux Chefs d’Oeuvre ? les “animaux” seraient des fantaisies dans le Vieville, le Noblet ? Pour se faire plaisir l’anonyme V.T. qui a gravé le Conver aurait ajouté un “ouroboros” dans la roue de son Chariot et trois points de feu sur un diablotin en XV ?
Selon que le livre de la Papesse est ouvert, entrouvert ou fermé, c’est certes toujours le grand Livre de la Nature, le Liber M, mais aussi la matière “ouverte” ou dans son processus d’ouverture, impliquant que les autres cartes de chacun des différents jeux exprimeront cet aspect particulier de la Tradition.

Vive le Compagnonnage et ses Chefs d’Oeuvre !

Cordialement,


Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "la Force"

Message  Aube-Aurore le Lun 25 Avr 2011, 20:57

Bonjour Ludivine Ensoleillé

Ton observation concernant la carte de Vieville me semble très pertinente.
Maintenant que tu as éveillé mon attention Idée ! , je vois moi aussi une bête (du genre moitié lion, moitié humain) qui pond un œuf. Est-ce en rapport avec "l'œuf cosmique", comme on dit ? En cherchant si d'autres sites avaient mis en évidence ce détail, je n'ai rien trouvé de fameux.

Cependant, une entrée dans Google a attiré mon attention. Il s'agit d'une personne qui demandait de l'aide pour l'interprétation d'un rêve récurrent (TRES récurrent !), où il est question d'un lion qui se transforme en œuf, et un intervenant établit le lien avec l'astrologie (évidemment, à cause du signe du Lion; hypothèse ensuite écartée), mais surtout à la fois avec l'alchimie et avec la carte du tarot "La Force" !

Voici l'échange, extrait d'un des forums CheminCroisé Onnouscachetout.com.
Posté 14 mars 2007 à 19:04 par Nouréev
Bonjour,
C'est ma première contribution sur ce forum que je parcours depuis un certain temps avec beaucoup d'attention.
Je voulais partager avec vous, un rêve récurrent (une cinquantaine de fois) que j'ai eu enfant :

- Un lion me poursuit et je me mets à courir pour le fuir, inexorablement il gagne du terrain, au moment précis où il va me rattraper je me retourne afin de lui faire face, et il fond pour se transformer en un oeuf (sans la coquille, jaune et blanc) à mes pieds. C’est à ce moment que je me réveille …
____________________________________________________
Posté 15 mars 2007 à 08:36 par QueenMary
Bonjour Noureev
Voici quelques éléments selon moi :

"Etre poursuivi par..." oniriquement parlant, c'est se faire rattraper par quelque chose qui nous taraude, que l'on ne veut pas voir, et a fortiori dans des rêves récurrents ; c'est donc quelque chose qui doit trouver son but et sa conclusion.
Ici, c'est un lion. En plus tu précises que tu viens de commencer l'apprentissage de l'astrologie mais je suppose que cette image du lion dans tes rêves est antérieure à l'astrologie puisque récurrente. Ce qui veut dire peut-être que tu as déjà commencé, à ton insu, à régler le problème d'une façon pratique : l'astrologie. C'est donc que tu t'intéresses à la question FONDAMENTALE selon : celle du SENS de la vie.

Et le lion en définitive pourrait symboliser tout ce questionnement.
On le retrouve chez les Alchimistes et il a 2 visages :
- le lion vert
- le lion rouge
et si on l'associe à l'ego, sa force au service de ses instincts, sa puissance dont il se sert à son profit contre le plus faible, son orgueil, son aspect solaire, le roi des animaux, sans oublier toutes ses faiblesses aussi car, comme tout dictateur, le lion dans la forêt ne sait pas discuter, partager, écouter, se remettre en question... Ce lion est vert au début de l'oeuvre, et pour peu qu'on le maîtrise, se transforme en Ego, grand E, et devient le lion rouge : force sublimée au service du SENS de la vie, lame majeure XI du Tarot : la Force.

La présence de l'oeuf peut le confirmer : l'oeuf c'est l'oeuvre, la totalité de par sa forme. Quand on en fait le tour : on descend d'abord d'où idée d'involution, et on remonte ensuite : évolution.

A toi de voir ce que tu en penses et d'associer toutes les images qui te viennent par rapport au lion.
Ce qui est intéressant, c'est que tu t'es retourné, d'où cette idée de "retournement" dans le processus évolutif, nécessaire pour ne pas dire indispensable qui amène un changement de zoom. Bonne journée.
Amitiés Fleur

Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "la Force"

Message  Christian Hersey le Lun 25 Avr 2011, 23:01

Bravo, Ludivine. Grâce à votre perspicacité, "l'oeuf de Vieville" deviendra peut-être un jour aussi célèbre que celui de Colomb !

Pour ma part, n'en déplaise à Aube-Aurore, je ne pense pas qu'il faille assimiler cet oeuf à "l'oeuf cosmique", mais bien au processus d'engendrement d'un être nouveau, comme suggéré auparavant. Et aussi, symboliquement, l'oeuf, c'est l'oeuvre, dans sa connotation alchimique, bien entendu.

Si j'interviens ici, c'est surtout pour relever l'importance des rêves récurrents, tel celui raconté par Nouréev, parce que les rêves récurrents sont souvent des messages que notre cerveau cherche à faire migrer du niveau inconscient vers le niveau conscient, indices de situations à gérer, ou de problèmes à régler, ou solutions à des questionnements importants. Ces rêves récurrents, insistants, ne doivent pas être confondus avec les habituels rêves qui ne sont en général que la mise en image du travail d'archivage des événements vécus dans la journée et qui sont thématiquement comparés à des souvenirs anciens similaires. Non : les rêves-messages, ou les rêves récurrents, ceux que l'Ancien Testament appelle des "songes" nocturnes sont à considérer avec beaucoup d'attention, parce qu'ils mettent généralement en lumière des éléments importants pour nous-mêmes.

A chacun, donc, d'être attentif à ses propres rêves-messages, et à chercher en quoi les éléments symboliques qui les peuplent peuvent être significatifs pour soi-même. Je salue au passage la rare perspicacité de la dénommée QueenMary, laquelle a le talent de suggérer des interprétations intéressantes et plausibles, sans aucunement les imposer. Il reste néanmoins surprenant que ce rêve récurrent, résumé en seulement une phrase, puisse contenir autant de points de convergence avec la carte du tarot "La Force" dessinée par Vieville. Peut-être touchons-nous là du doigt un élément basique constitutif de la trame qui sous-tend l'univers.

Christian Hersey

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "la Force"

Message  Chèvre le Mar 26 Avr 2011, 09:53

salut

merci, en particulier à Ludivine et Charly, pour cette présentation des cartes La Force du Viéville et du "Conver".

Je relève un point de détail... Ludivine, tu commences ta description ainsi :
Sur cette lame XI, nous apercevons une femme qui tient ouverte la gueule d'un lion avec ses deux mains. Elle semble tenir sans effort la gueule du lion car elle utilise la force la plus puissante du monde qui est l'Amour. Cette carte n'a pas de décor, ni de sol car il faut maitriser ses instincts et tendre vers l'élévation spirituelle.
C'est peut-être juste, sur le fond ( je n'en sais rien ) , je veux simplement relever que : "elle utilise la force la plus puissante du monde qui est l'Amour" n'est pas tellement descriptif, mais plutôt interprétatif. De même quand tu écris : il faut maitriser ses instincts et tendre vers l'élévation spirituelle. Tu as peut-être raison, à propos des instincts, mais enfin... il y a quand même matière à débat. En particulier sur le terme "maîtriser"; surtout que par ailleurs, on sous-entend que le personnage ne fait qu'un avec l'animal. Cela incline vers une "compréhension" qui n'est pas de l'ordre du domptage. (Ce n'est pas ce que tu as dit, d'ailleurs). C'est en tout cas, un sujet délicat. Et aussi, ceci : "tendre vers l'élévation spirituelle"... c'est évidemment tentant, mais vu le fourre-tout que devient ce thème... pas évident d'y voir clair, surtout quand aux modalités. Quoiqu'il en soit, c'est purement interprétatif, et non descriptif : ce n'est nullement indiqué a priori par la carte.

J'espère que tu ne m'en voudras pas de ces remarques assez bateau... et merci pour l'oeuf de Pâques !

Quant aux bestiaux, Charly a bien raison de décrire ces "lions"comme "ébauchés"
Chez Vieville on peut voir de prime abord une ébauche de lion doté de crocs[...]
Bien sûr on pense au lion. Ce serait simplement dommage de s'arrêter au lion, mais il y a tout de même ébauche... de lion.

Une remarque sur le Conver, où Charly, qui n'a pas ses oeufs dans sa poche, a vachement finement repéré l'oeil du cyclope : cet oeil unique a aussi été comparé (par Rom, sur Tarotchoco) à un oeil d'Horus :



Et enfin une remarque sur le Viéville : non seulement
On peut donc voir analogiquement le griffon, les 2 pattes soulignent fortement ceci, l’inférieure a même griffé le corps en formation.
Mais non content de s'être griffé, l'animal semble même s'être entaillé lui-même :


Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "la Force"

Message  Charly Alverda le Mar 26 Avr 2011, 14:41

Bonjour,

Je ne suis pas équipé technologiquement pour vous présenter l’énergie cyclopéenne du Conver, si quelqu’un veut bien retourner complètement cette carte et la scanner merci !

L’oeuf du neuf dites-vous, pourquoi non, mais j’évoquais une analogie très forte avec le griffon mytho-hermétique. Voici ce qu'en dit Pernety dans son dico :

"Griffon. Les Philosophes Hermétiques ont donné ce nom à leur matière, parce que les Anciens ont feint que le Griffon était un animal qui avait la tête et la poitrine d’un Aigle, et le reste du corps comme un Lion. C’est pourquoi ils disent qu’il faut les faire combattre jusqu’à ce qu’ils ne fassent qu’un, c’est-à-dire, qu’il faut mettre ensemble le Lion et l’Aigle, et mêler le volatil avec le fixe, et les faire circuler ensemble jusqu’à ce que tout demeure en un corps fixe.”

J’attendais éventuellement que l’on sortit l’inépuisable Fulcanelli pour évoquer, à l’occurence : griffon, sa “pierre astrale blanche, pesante, fixe” que l’on trouve sur moult page de la Toile. Il est bien le seul des alchimistes à parler de pierre astrale car la pierre au rouge est, elle aussi, on ne peut plus “astrale” ! Mais je vois aussi dans cette carte la formation d’un corps à partir d’une nature céleste volatile et d’une terrestre fixe. Il faut noter qu’une partie du corps de la figuration humaine, le cou, est couleur du métal mercure, ainsi que des parties de la cape, mais le pied curieusement nu - et assez ridicule d’aspect - est couleur chair. La tête de l’animal, une patte et une queue griffues, sont d’or, la patte qui griffe est fauve et la partie griffée est couleur chair.
J’en conclus que c’est bien une illustration de la confection de la “pierre au blanc” que Vieville illustre.
Pour ceux qui douteraient que Vieville traite du Grand Oeuvre et de la “pierre philosophale”, je les renvoie à son triomphe de la Lune, pour bien étudier tous les éléments de la carte : d’où viennent les fruits de l’arbre ? Pourquoi la lune est-elle dessinée ainsi et de quelle nature sont ses émanations ? Et surtout bien voir ce que fait la “femme” - qui a des ailes d’Hermès au pied - de son absence Sourire de main gauche. Puis couchez la carte sur sa longueur, dans le sens des aiguilles d’une montre, de la marche du soleil ! Et voyez la “pierre angulaire”

(idem, si quelqu’un peut scanner cette carte et la mettre dans le post : Lune, merci)

Cordialement,

C...a


Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Co' ça ?

Message  Chèvre le Mar 26 Avr 2011, 15:27


Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "la Force"

Message  i maestri cantori le Mar 20 Mar 2012, 09:19

Voici une méditation musicale sur XI La Force.
Le texte qui accompagne cette méditation est tiré du Tao Te King de Lao Tseu, et traduit par Louis combelle, allias Jacques Weiss, traducteur également du "livre d'Urantia" et de" la vie des Maîtres" de Spalding, entre autres.



i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La carte du tarot "la Force"

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 02:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum