Le nid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le nid

Message  Logos le Ven 06 Mai 2011, 13:14

Hello

Quelques observations sur le Nid (parce qu'y paraît que ça couve) :

- il s'agit d'un ensemble de débris organiques, disposés (sauf exceptions ?) en cercle, qui vont accueillir de nouvelles âmes... il s'agit donc d'une sorte de "recyclage" ? le mort qui supporte la vie...

- sa construction demande d'avoir du "nez" (bec) Sourire

- le Nid de Corbeau (aussi appelé Nid de Π) : tonneau à l’extrémité du grand mât dans lequel se place la vigie... ça fait penser à l'Etoile du Dodal !?

- En anglais, "nest" m'a fait penser au filet "net"... malgré cet étrange chemin de pensée, je crois qu'on peut rapprocher pertinemment le nid du filet

Sur le sujet CheminCroisé Melancolia I, Aliboron a mentionné la couveuse je crois ; et en fait c'est d'abord le passage de la brindille au nid, ou du linéaire ou circulaire (quadrature du cercle ou circulation du quadrant, dont il était question dans ce fil) qui m'a interpellé quand j'ai mis le nez en l'air ; enfin parfois j'ai envie de faire état de ces "observations" (certes superficielles) parce que ça peut donner à penser.
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le nid

Message  Calcédoine le Sam 07 Mai 2011, 10:18

Parallèlement au "Nid de Corbeau", ce tonneau de vigie au sommet du grand mât, j'évoquerais aussi, par analogie, le Nid d'Aigle : un refuge situé en altitude, d'où on peut observer les dangers potentiels le plus loin possible. Le Nid d'Aigle introduit donc une autre connotation : la sécurité, la protection.

D'ailleurs, en biologie humaine, on parle de "nidation" lorsque l'ovule fécondé s'accroche à la muqueuse de la matrice, ce qui est une étape indispensable pour le développement de l'embryon. Dans ce contexte, le nid, c'est donc aussi la matrice (du latin 'mater', mère), qui est un lieu protecteur propice au développement de l'œuf. Hors du nid, point de développement possible.
On peut donc, par analogie, relier 'nid' à 'athanor' : un endroit enclos, protégé, propice à la maturation, juste à bonne température, juste à bonne humidité, avec la porosité nécessaire pour laisser filtrer tant les fluides que les informations, depuis l'extérieur comme vers l'extérieur. Logos a raison de relever la similitude des mots anglais 'nest' (nid) et 'net' (filet, réseau), puisque le nid ne doit pas être hermétiquement clos, il faut de la porosité, de la respiration, de l'échange (filtré, sélectif) avec l'extérieur.

Analogie entre le nid et l'athanor . .
Exemple : page 11 du CheminCroisé Mutus Liber :


On ne peut donc éluder le rapport évident entre le nid et CheminCroisé l'œuf. Ce qui compte, évidemment, c'est l'œuf, mais l'œuf sans nid a peu de chances d'arriver à terme. Et pour que ça fonctionne, il faut bien entendu que le nid soit vivant, animé, entretenu, ventilé, choyé, l'objet de toutes les attentions. Qu'il s'agisse de nids d'oiseaux, de nids de reptiles, de nids d'insectes (fourmis, abeilles), ou de nidation chez les mammifères (matrice), il faut une attention constante de la part des parents pour que le nid reste fonctionnel et mène les œufs à maturité, puis éclosion.


Nid des "Cigognes d'internet", à Vetschau
(Allemagne, entre Berlin et Dresden)

Patienter pour obtenir la connection (buffering + 10 secondes)
Les célèbres "CheminCroisé cigognes d'internet", dont le nid est chaque année filmé en permanence par une webcam durant la saison d'été (de mi-avril à fin août) a, une année, montré un désastre en direct : tous les poussins sont morts les uns après les autres d'une maladie respiratoire : l'aspergillose (un champignon qui a proliféré dans leurs poumons). La cause : le fond du nid était une coupelle étanche, et non un treillis, ce qui a provoqué la stagnation des eaux de pluie et la prolifération du champignon parasite. L'hiver suivant, les ornithologues ont profité de l'absence des oiseaux (migrateurs) pour rendre le fond du nid poreux, et quatre poussins ont vu le jour, sont devenus adultes et ont pris leur envol.


avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nid

Message  Logos le Sam 07 Mai 2011, 10:42

Belle initiative Calcédoine ! Et ta remarque sur la porosité est intéressante.
Autre connexion avec l'image de la vigie : le Tonneau est un hiéroglyphe du feu secret en alchimie.
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nid

Message  Laposse le Dim 08 Mai 2011, 11:41

Logos a écrit:le Tonneau est un hiéroglyphe du feu secret en alchimie.
Remarque intéressante, Logos.
Je la met en parallèle avec la Légende de St-Nicolas, dont nous a parlé Christian Hersey au sujet de CheminCroisé Nicolas Flamel : "Officiellement évêque de Smyrne (Turquie, actuellement Izmir), la légende dorée lui attribue une histoire de résurrection d’enfants découpés et mis au saloir par un méchant boucher."

Ce saloir (le sel) est souvent représenté par un tonneau dans l'iconographie chrétienne, comme sur cette photo :



Jadis, le sel était conservé en tonneaux (surtout destinés à la conservation des viandes, dans la marine à voile).

Il est amusant d'observer que le tonneau puisse représenter à la fois le Sel et le Feu secret.

(Et lorsque le bon sel s'humecta, le sain nid colla.)
avatar
Laposse

Nombre de messages : 242
Age : 48
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nid

Message  Garfield le Dim 08 Mai 2011, 17:17

Le nid d'aigle est aussi lié à un processus initiatique chez certaines tribus amérindiennes.
L'aigle y est considéré comme un animal sacré. C'est le Roi des Oiseaux, celui qui monte tellement haut qu'il peut tout voir, et son regard perçant peut discerner le moindre détail à des kilomètres. Il représente donc l'omniscience céleste, donc Dieu, et cet animal est considéré comme psychopompe, assistant les humains lors du grand passage dans l'au-delà. Pour devenir un digne "fils d'Aigle", le jeune amérindien doit montrer sa bravoure en grimpant jusqu'au nid de l'aigle et en ramener une plume que l'animal lui concèdera. C'est un rite de passage à l'âge adulte.
avatar
Garfield

Nombre de messages : 176
Age : 36
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nid

Message  Charly Alverda le Dim 08 Mai 2011, 18:56

Bonjour,

Logos écrit : “le tonneau est un hiéroglyphe du feu secret en alchimie”. En fait pas tout à fait, c’est un tonneau enflammé qui en est le symbole.

http://herve.delboy.perso.sfr.fr/12clefs_12.gif

C’est l’analogie avec le sel (tartre) des tonneaux et le nitre aérien qui est signalée par cette image: “ce qui est en bas est comme...”

Le Maître imprimeur Jacques de Senlecque (début du dix septième siècle) pour présenter une édition attribuée à B. Valentin écrit:

" Ce traité des Teintures pourra rendre le Curieux Lecteur amateur des deux Couleurs principales de la Philosophie hermétique qui n'aspire qu'au blanc ou au rouge, comme il pourra l'observer par ce livre ; et s'il tombe après cela dans le sentiment de plusieurs qui estiment que la grappe de raisin soit une des plus considérables matières de ces Philosophes, vu que le jus de cette grappe possède naturellement et par préférence l'une ou l'autre de ces deux couleurs. je le convie à chérir leur usage et vouloir voir un autre livre que j'ai nouvellement achevé d'Imprimer, qui traite fort curieusement de l'Anatomie théorique et pratique du Vin et de l'usage avantageux de son Eau-de Vie alkoholisée, que les Philosophes appellent leur Ciel, dans lequel se peuvent placer toutes les Planètes et Constellations de l’Astronomie inférieure, et particulièrement ces deux grands Luminaires du Soleil et de la Lune Hermétique appelés vulgairement Or et Argent potables, dont les vertus sont si admirables et si efficaces, qu'il n'est presque rien impossible en ce monde à celui qui en possède le Trésor.”

Et aussi ne pas oublier que la femelle du tonneau s’appelle Latone Sourire
en songeant à la carte du Soleil des Conver, Madenier, Chosson... et à l’ile de Délos.


Quant au nid-athanor, la période de putréfaction implique que le récipient ne soit pas poreux mais particulièrement bien luté car l’odeur est insupportable !

Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nid

Message  Calcédoine le Dim 08 Mai 2011, 23:03

Charly Alverda a écrit:Quant au nid-athanor, la période de putréfaction implique que le récipient ne soit pas poreux mais particulièrement bien luté car l’odeur est insupportable !
Voyons Charly, cet athanor puant dédié à la phase de putréfaction n'a rien à voir avec un nid. Le nid, c'est le berceau de la vie à venir, de l'œuf à amener à terme, tandis que la putréfaction a rapport avec la désagrégation, la mort. Ne confondons pas matrice et intestins, même si leurs orifices sont proches, et même fusionnés chez les oiseaux. Ne confondons pas la tombe et le berceau. Il est clair qu'un cercueil mal fermé génère des puanteurs et des feux-follets (les gaz qui découlent de la putréfaction s'enflamment spontanément au contact de l'air).

Bien sûr, il existe un rapport entre la phase de mort et celle de la naissance. La fécondation d'un œuf passe par la dissolution de la cellule fécondante. C'est dans l'humus et le riche terreau produit par le compostage des débris végétaux que les graines neuves germeront le mieux, si elles reçoivent humidité (pas trop, ni trop peu), chaleur (pas trop, ni trop peu) et lumière.

Mais tiens… Question
Voilà que j'y songe… Scratch
Que peut-on bien mettre à putréfier dans un ballon alchimique qui puisse sentir aussi mauvais ? Pâle
Tout agriculteur bio sait qu'une flatte de vache nourrie sainement ne pue pas, au contraire de celle d'une vache nourrie chimiquement; tout promeneur dans les bois sait que l'humus de feuilles sent bon; tout compost d'herbes coupées et d'orties sent bon le foin… sauf s'il manque d'eau et de soins ! La puanteur accompagnant une décomposition indique le manque de qualité de vie de l'être en décomposition.

On me rétorquera probablement que c'est normal : c'est parce que ça ne vivait pas bien que ça a fini par mourir. Malade
Et l'équivalence spirituelle va de soi : c'est parce qu'il y a un mal de vivre qu'il y a aspiration au changement, un souhait de voir naître un "Homme nouveau".

L'analogie nid-athanor n'a le sens de "nid" que lorsqu'il s'agit d'élever un oeuf, évidemment, sinon ce n'est plus un nid.
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nid

Message  Charly Alverda le Lun 09 Mai 2011, 00:22

Bonsoir,

“L'analogie nid-athanor n'a le sens de "nid" que lorsqu'il s'agit d'élever un oeuf, évidemment, sinon ce n'est plus un nid.”

Exâââque ! Sourire donc un athanor n’est pas un nid puisque mort et génération doivent se produire dans un même lieu bien clos, à cause de la volatilité mercurielle, jusqu’au second oeuvre (le dauphin sur l’ancre)

Par la pensée duelle nous conceptualisons un athanor comme un fourneau et que ce qui chauffe est un ballon de verre ou un creuset, c’est pas gagné les gars ! Sourire ni(d) ceci, ni(d) cela !

“ L'intellect est l'épée flamboyante et tournoyante qui nous défend l'entrée du jardin d'Eden.”

Il faut donc pour considérer le miracle de la chose unique et intemporelle ramener la moitié de pensée/athanor et la moitié de pensée ballon de verre/creuset à l’unité contenant/contenu, tel le Graal: coupe emplie de morceaux de Pierre.

Voici le Graal-athanor de l’estoile Internelle:

CheminCroisé http://lesarchivesdesalilus.hautetfort.com/images/thumb_Estoile_internelle.jpg

L’oeuf est un athanor, feu et matière première enclos sous la coquille de protection. Ce feu qui fera naître un poussin doit être mis en mouvement, évertué par un feu dit contre-nature, très doux.

Mais l’alchimie est très proche de l’agriculture: “Le jardinier est le plus savant des hommes, mais il ne le sait pas, parce qu'il travaille sur des semences obscurcies et sur une terre mélangée de mort.” (M + R)
Par l’eau et CE feu, le grain de blé meurt dans la terre pour ressusciter en l’air, il faut reproduire ce phénomène en modèle réduit, dans l’obscurité d’un contenant/contenu en augmentant régulièrement la température extérieure et en gardant en mémoire qu’un grand feu en tue un petit !

Cordialement,

C...a


Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nid

Message  Calcédoine le Lun 09 Mai 2011, 22:30

Charly Alverda a écrit:Par la pensée duelle nous conceptualisons un athanor comme un fourneau et que ce qui chauffe est un ballon de verre ou un creuset, c’est pas gagné les gars !
Ach ! Teufel ! C'est vrai ! Encore cette pensée duelle !

Désolé : elle est ancrée en nous comme si elle nous était innée. C'est le résultat d'un conditionnement depuis la petite enfance : logique du tiers exclus en math, manichéisme religieux (bien ou mal), partis politiques réduits aux seules alternatives de droite ou de gauche, obligation de choix entre boire ou conduire, interdiction de la neutralité : "Qui n'est pas avec moi est contre moi" et "Il faut choisir entre nous (les Bons) ou l'Axe du Mal". Bref nous sommes sans cesse conditionnés à ne voir partout que de la dualité Yin/Yang, sans laisser place ni pour une troisième voie, ni pour une pensée holistique, globale, unitaire.

Or, tu as raison : l'athanor peut être vu comme un ensemble évolutif complet, comme un écosystème autonome et autosuffisant.
Quoique…
Quoique, dans l'Univers, aucune structure n'est jamais totalement isolée; tout est interactif, même sur des distances immenses, à part peut-être quelques grottes sans issues. Même les lacs sous-glaciaires et les planètes éloignées interagissent (faiblement) avec tout le reste. Néanmoins, si on néglige les limites floues (zones transitoires) où la perméabilité est plus observable, on peut estimer que des sous-systèmes puissent être suffisamment isolés du reste pour être envisagés comme des entités séparées, unitaires, auto-entretenues : le désert, la jungle, la planète, l'étoile, l'océan, la ville, le kolkhoze, le kiboutz, l'oasis, l'atoll. L'athanor peut entrer dans cette catégorie, et être vu comme un écosystème fermé autosuffisant, faisant rejaillir la vie sur base de la mort antérieure. Ce qui n'est évidemment pas le cas du nid puisque celui-ci n'est viable que grâce à un apport extérieur de nourriture, et à une expulsion des déchets.
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nid

Message  loup le Mar 10 Mai 2011, 20:05

bj, le nid est, pour moi, le "meilleur" exemple de ce qui s'appelle l'athanor. Car, contrairement au "ballon", lui est ouvert, comme la coupe du Graal, qui est un RECEPTACLE, et qui manifeste la vie, et qui l'attire. Pour moi, ce "Graal" est matière ET vase, et n'a la fonction de vase que grâce au contenant qu'il "attire" comme un aimant, l'énergie de la vie que tout bon "cultivateur" connait. Ceux qui parlent de ballon, distillation, etc., sont dans la méconnaissance du cycle de la vie. Il faut les quatre éléments vitaux pour que l'embryon devienne, en potentiel, "père" ........ Le chercheur doit juste compresser le temps, celui qui sépare le "père du fils", car le "fils" est déjà "père" !!!! Pour l'Alchimiste, le "temps" est son but.

loup

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nid

Message  Christian Hersey le Mar 10 Mai 2011, 21:54

Bonjour Loup.
Dans ta phrase
Pour moi, ce "Graal" est matière ET vase, et n'a la fonction de vase que grâce au contenant qu'il "attire" comme un aimant, l'énergie de la vie que tout bon "cultivateur" connait.
n'as-tu pas voulu écrire «grâce au contenu qu'il "attire"» au lieu de «grâce au contenant qu'il "attire"» ?

Si je perçois bien ton raisonnement, cela me paraîtrait plus conforme à ton idée.

Hello
avatar
Christian Hersey

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nid

Message  loup le Mer 11 Mai 2011, 12:39

Bien vu !!! C'est exact, il faut excuser mon "grand âge".

loup

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nid

Message  Charly Alverda le Mer 11 Mai 2011, 13:55

Bonjour,

Calcédoine a écrit:L'analogie nid-athanor n'a le sens de "nid" que lorsqu'il s'agit d'élever un oeuf, évidemment, sinon ce n'est plus un nid.
Loup a écrit:le nid est, pour moi, le "meilleur" exemple de ce qui s'appelle l'athanor. Car, contrairement au "ballon", lui est ouvert, comme la coupe du Graal, qui est un RECEPTACLE, et qui manifeste la vie, et qui l'attire. Pour moi, ce "Graal" est matière ET vase, et n'a la fonction de vase que grâce au contenu qu'il "attire" comme un aimant, l'énergie de la vie que tout bon "cultivateur" connaît.
Il y a Oeuvre et hors d’oeuvre, car tout dans le monde sublunaire est un mélange de pur et d’impur. De temps immémorial la Nature, dans ses tentatives de purifications/sublimations de la matière, se trouve bloquée par les scories générées par sa propre oeuvre, telle un moulin à eau dont la roue serait bloquée par des branchages accumulés. L’alchimiste ne fait que suivre la Nature et l’aide en rejetant ces scories qui entravent ses roues, les fameuses rotae R + C. Dans cette fonction de “séparation” de la substance de l’essence, il est ainsi prêtre selon l’ordre de Melkitsédek, car ce qui est séparé est le sacrifice.

Le nid, système ouvert, peut bien être pris par analogie pour exprimer le “hors d’oeuvre”, les travaux d’Hercule, mais une fois que l’enfant hermaphrodite de la lune et du soleil paraît, lui qui est si volatil doit être emprisonné dans une matrice jusqu’à sa fixité parfaite que seul peut lui donner le(s) feu(x). Dans cette acception, le Grand d’Oeuvre n’est que travail de femme et jeu d’enfant.

C’est ainsi que je vois les choses, mais tant que j’écris c’est que je n’ai pas TOUT compris Sourire Et le Graal athanor, contenant/contenu, est analogue à l’oeuf et un système fermé. Il ne faut pas oublier que cette “monade” est elle même enclose dans le Temple-athanor de la Nature.



Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nid

Message  Charly Alverda le Sam 14 Mai 2011, 19:27

Bonjour,

Il y a un moment de l’Oeuvre ou le “corps” devient esprit puis l’esprit devient corps ; dans le troisième chapitre du “Petit Livre sur l’Art” de Caspar Hartung vom Hoff on peut lire ceci:

“Le soleil a été fixé avec une secrète maîtrise, au firmament, afin qu'il influence le monde inférieur, et donne lumière et vie à notre corps. Il est maintenant temps d'orner notre ciel, d'y accrocher notre soleil et ses caractéristiques, pour qu'il engendre le jour le plus clair de tous les jours, capable d'éclairer notre vie entière. Que ce jour soit si doux et si parfait qu'il nous soit possible d'éviter les forces des ténèbres jusqu'à ce que nous atteignions le terme de notre vie, lui-même fixé par Dieu dans la félicité.
Sache aussi que le grand mystère consiste à être capable d'accrocher notre soleil au firmament et que notre quintessence, ou l'élixir maintenant trouvé, devient tellement subtil, atteint un tel état de spiritualité et d'obéissance qu'elle désire, par son effet naturel, s'élever à un état supérieur.
C'est pourquoi il faut l'enchaîner, le sceller, dans les récipients, afin qu'aucune odeur ne s'en évade. Autrement, il nous échappe des mains ; ce qu'explique Arnaud dans « Rosarius Major », au premier chapitre: si l'âme, c'est-à-dire le soleil, s'enfuyait, tu ne pourrais même pas l'attraper avec un faucon ; pourtant notre soleil est si endurant, solide et si étrange, qu'aucun feu ne peut le brûler, ni le détruire à néant. Il est absolument inimaginable de trouver la maîtrise afin de l'anéantir... “

Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le nid

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum