Médecine holistique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Médecine holistique

Message  Aube-Aurore le Sam 11 Juin 2011, 11:10

Bonjour ! Ensoleillé

Je viens de recevoir un mail général annonçant un prochain congrès intitulé "Médecine & Spiritualité".
En lisant l'introduction, j'ai pensé opportun d'ouvrir ici un sujet traitant d'une approche de la médecine qui est à l'opposé de ce qui se pratique de nos jours en médecine occidentale.

La médecine occidentale actuelle découpe le corps en systèmes séparés, découpe les systèmes en organes, et essaie de traiter localement la zone malade. C'est ainsi qu'on voit apparaître des disciplines de plus en plus spécialisées. Et comme dans le sketch de Fernand Raynaud qui souffrait d'un problème de doigt, il faut passer par le médecin généraliste qui renvoie vers le spécialiste de la main, lequel renvoie vers le spécialiste des doigts, qui lui-même renvoie vers le spécialiste du seul doigt impliqué, lequel se déclare incompétent parce qu'il n'est pas spécialisé dans cette phalange-là mais dans celle d'à-côté. C'est de l'humour caricatural, évidemment, mais il est vrai que notre médecine cible très souvent l'émergence d'un symptôme et néglige de se poser la question de la cause plus profonde qui a amené l'apparition de ce symptôme. Et parfois, il y a lieu de rechercher la cause de la cause de la cause…

Ce n'est évidemment pas vrai partout, parce que de plus en plus de médecins essaient de voir leur patient comme une entité globale, d'où le mot "holistique" que je pose dans le titre. Il arrive que la cause d'un mal se trouve très éloignée du problème apparent, comme dans ces quelques exemples dont j'ai entendu parler :
- problème du canal carpien (main) => abus d'informatique (souris)
- douleurs cervicales => mauvais réglage d'un siège à un poste de travail
- picotements aux mains => afflux sanguin insuffisant dû à une obstruction de l'aorte
- desquamation de la peau => carence en magnésium suite à une élimination excessive due au stress
- maladie sérieuse ou grave (tels des cancers) suite à un traumatisme psychologique

Certaines pratiques médicales tendent à reconsidérer l'humain dans son intégralité, y compris dans son aspect relationnel, tant avec les autres qu'avec son environnement. Le congrès dont je viens de recevoir la publicité s'inscrit dans ce cadre. Je vous en reproduis donc ci-dessous l'invitation.

Cher(e),

C’est avec un immense plaisir que nous réalisons le 4ème Congrès de Médecine et Spiritualité dans le Mouvement Francophone.

Nous sommes navrés de constater, que durant les quatre derniers siècles, l’intolérance religieuse a creusé un fossé très profond entre la science et la religion, en amenant la majorité des communautés scientifiques à choisir le paradigme matérialiste. Dans le domaine de la médecine cela n'a pas été différent, surtout au cours du 20ème siècle, qui a été fortement imprégné par une vision réductionniste, amenant la science médicale à se limiter à l’espace réduit du corps physique.

Heureusement, depuis les années 1970, quelque chose de nouveau se passe dans le domaine médical avec l’introduction du facteur « Spiritualité » dans les études, dans les recherches et dans la pratique médicale elle-même. Dans ce mouvement, le terme Spiritualité a une connotation que lui a attribué William James : le sentiment le plus noble et élevé qui unit les êtres humains au Créateur. Ainsi, dans ce mouvement il fait partie des médecins et des professionnels de la santé des différents courants religieux, ainsi que de ceux qui croient en un Être suprême, qui n'est lié à aucune religion officielle.

Le mouvement des « Associations Médecins Spirites » du Brésil est né en 1968, à cette même époque, avec la même proposition, celle d’exercer la médecine intégrale de l’être humain, corps-esprit. Au 21ème siècle, il y a déjà des formations, quelques-unes obligatoires, d’autres optionnelles, de « Médecine et Spiritualité » dans environ deux tiers des Facultés de Médecine aux États-Unis, comme par exemple à l’Université de Harvard, la pionnière.

Au Brésil il y a déjà certains de ces cours au choix dans certaines écoles de médecine. Les chercheurs qui travaillent avec « l’Association Internationale des Médecins Spirites » donnent des cours dans ces formations et publient quelques recherches dans le domaine de la Médecine et de la Spiritualité dans des magazines. Quelques-unes sont faites en partenariat avec l’Université de Duke aux États-Unis.

Si vous travaillez dans le domaine de la Santé et que vous voulez en savoir plus sur le sujet, si vous aimez dialoguer et débattre de façon constructive, venez participer avec nous au 4ème Congrès qui aura lieu à Paris les 29 et 30 octobre 2011.

Nous aurons le plaisir de vous recevoir !

Marlene Nobre
Présidente AME-International


. . . .Renseignements et inscriptions :
. . . .Courriel : info@lmsf.org
. . . .Site : http://congres.lmsf.org
. . . .Lieu : FIAP JEAN MONNET, 30 Rue Cabanis, Paris, France
. . . .Organisation : WWW.LMSF.ORG
Ceci n'est pas une invitation de ma part. Je ne pousse personne à adhérer à cette organisation ni à participer à ce congrès.
A mes yeux, c'est un exemple, parmi d'autres, d'une démarche que je considère comme importante : une médecine holistique qui prenne en compte chaque patient dans sa globalité, au lieu de le découper comme un saucisson pour ne traiter que le symptôme et non la cause de son mal.
Amitiés. Fleur

Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum