4 éléments / 5 mouvements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

4 éléments / 5 mouvements

Message  Logos le Jeu 23 Juin 2011, 11:20

Bonjour

J'ai demandé à mon Stelios pourquoi les Chinois avaient Cinq éléments alors que le Quatre paraît assez universel... Précisant que parfois leur élément Terre (correspondant organiquement au binôme Estomac-Rate) est placé au centre (style quintessence)... mais ne sachant pas dans quelle mesure il s'agit d'une déformation occidentale

Oui en effet les quatre éléments sont une représentation universelle des structures fixes, statiques du réel.
Ainsi dans le SU WEN il est indiqué qu'il existe 4 énergies originelles de l'univers.
C'est avec le cinquième terme, la terre, qu'apparaissent les principes cycliques et les mutations.
Ce cinquième terme, celui qui imprime mouvement et mutation, c'est la roue du tarot (circulaire comme tout mouvement est circulaire et comme la terre est circulaire) qui est aussi la case vide, le mat.
Et par nécessité rétroactive, le cinquième terme, le pouvoir dynamique du vide, précède les quatre premiers termes car il constitue la cause première inaccessible, indicible, infinie, le Réel impossible à symboliser sur lequel viennent se fixer les représentations, les langages qui tissent la réalité en mouvement.
D'ailleurs en ce qui concerne le mouvement ce sont les jésuites qui ont traduit les cinq termes chinois par cinq éléments. Les sinologues modernes traduisent wu xing par cinq mouvements (alors que dans la tradition occidentale on parle de quatre éléments car ils sont statiques, substances et pas encore relation)... la croix dans le cercle qui tourne de la tradition occidentale (structure absolue) représente ces cinq mouvements (l'activation infini, circulaire des quatres énergies originelles de l'univers)

Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 éléments / 5 mouvements

Message  Calcédoine le Jeu 23 Juin 2011, 18:32

Bonjour.

Stelios a raison : en Occident, on utilise généralement la formule "5 éléments" pour évoquer les wuxing, bien qu'il ne s'agisse pas à proprement parler d'éléments (comme en chimie), mais plutôt de "catégories de manifestations", ou "d'aspects", si vous voulez.

@ Wikipédia présente une synthèse intéressante de cette cosmologie.


Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 éléments / 5 mouvements

Message  Logos le Dim 26 Juin 2011, 07:53

Merci Calcédoine pour le lien.

Un sinologue moderne se penche sur la traduction de Wu Xing :

L’étude du caractère Wu Xing clos à mon avis définitivement le débat :

Wu signifie cinq, sans aucune ambiguïté.

Selon les dictionnaires modernes, Xing est traduit par marcher, avancer, se déplacer, se mouvoir, circuler, mouvement mais aussi, sous la prononciation « hang », le même caractère veut dire route, chemin, mais également provisoire, temporaire…

Xing est composé de deux parties. Celle que gauche signifie « carrefour » d’une route. Associée à celle de droite, elles correspondent au pas du pied droit et au pas du pied gauche. Le tout donnant l’idée d’une marche sur un chemin au niveau d’un carrefour. La marche donne une idée de mouvement. Mais à quoi correspond la notion de carrefour ? Il s’agit de la rencontre du Yin et du Yang qui induit le mouvement. Or, nous parlons de « cinq » mouvements. Aussi, nous pouvons en déduire que le Yin Yang induit cinq cheminements, cinq circulations temporaires du Qi. Nous disons « temporaires » car c’est l’un des sens du caractère Xing et parce que ces mouvements sont des phases successives, ponctuelles, temporaires qui rythment le cycle de croissance/décroissance du Yin Yang.



Au passage voilà les idéogrammes associés au "5 mouvements"...



"Le bois étouffe la terre
La terre sèche l’eau
L’eau éteint le feu
Le feu fond le métal
Le métal tranche le bois."

Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 éléments / 5 mouvements

Message  Sakado Wan le Dim 26 Juin 2011, 08:14

Chinois Konnichiwa !

Oui, honorable Logos. Ceci décrit bien le cycle de destruction, aussi appelé loi (ou règle) de "domination" :
"Le bois étouffe la terre
La terre sèche l’eau
L’eau éteint le feu
Le feu fond le métal
Le métal tranche le bois."


Sur le diagramme que tu as posté, cela correspond aux flèches internes, en pointillés.

Les mêmes "éléments" (ou, mieux, les "manifestations", comme l'écrit Calcédoine-San) entretiennent aussi une loi d'engendrement, de création, ce qui est montré sur le schéma par des flèches en trait plein :

"L'eau permet la naissance du bois (croissance des végétaux)
Le bois donne naissance au feu
Le feu engendre la terre (cendres)
La terre engendre le métal (minerais)
Le métal engendre l'eau (par analogies, en fondant et produisant des reflets)."


Les deux cycles combinés résument bien la philosophie wu xing. Rien n'est éternel, tout évolue, se transforme par stades. Aucun aspect n'est invulnérable ni immuable, car le feu (par exemple) détruit le bois mais est détruit par l'eau, engendrant ainsi la cendre qui a un caractère terreux.

Chinois Sayônara.

Sakado Wan

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 éléments / 5 mouvements

Message  Logos le Dim 03 Juil 2011, 09:21

Bonjour

Je continue ici la sino-connexion :

"Fondre l'essence en souffle, le souffle en âme et faire retourner l'âme à la vacuité, c'est faire retourner toutes les choses au trois, le trois au deux, le deux à l'un puis l'un à la vacuité, telle est la voie de l'immortalité où l'on va à rebours" (Chifeng sui)

Sur internet on trouve :

Dantian, en chinois (tanden, en japonais), signifie champ de cinabre. Il représente un centre d'énergie essentiel.

Le dantian inférieur se situe au niveau du centre de gravité du corps, au milieu de l'abdomen, il stocke le jing (l'essence de l'être). Le dantian médian se situe au centre de la poitrine, il stocke le qi (souffle-énergie). Le dantian supérieur, quant à lui, se situe au niveau de la tête, il stocke le shen (la conscience spirituelle). Lorsqu'on parle simplement de « dantian », sans spécifier lequel, on mentionne dans ce cas le 'dantian inférieur'. Il existe toutefois des variantes à ces localisations.

Les dantian sont comme trois creusets alchimiques contenant les "trois trésors". Ces trois trésors correspondent à une étape de la transformation intérieure, selon la voie taoïste :

- l’essence (jing) est sublimée au niveau du dantian inférieur (zheng dantian) et se transforme en souffle (qi).

- le souffle (qi) est sublimé au niveau du dantian médian (zhong dantian), pour se transformer en énergie spirituelle (shen).

- l’énergie spirituelle (shen) est sublimée au niveau du dantian supérieur (shang dantian) et retourne à la vacuité (xu).

Le secret de l’alchimie réside dans le feu de la conscience, l’eau de la vitalité et la terre de l’attention

Lu Dong Bing - Le Secret de la fleur d’or

Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 éléments / 5 mouvements

Message  Charly Alverda le Mar 19 Juil 2011, 17:18

Si les Princes...
Ou pourquoi “l'Eau n'assure plus l'écoulement de l'humidité” Sourire


Voila qui devrait réjouir l’honorable Sakado Wan ! J’ai hésité a mettre ce post dans le “coin détente” car mon but initial était de tresser quelques lauriers à la gloire du prince local mais j’aurais été injuste, tous les princes ne sont-ils pas peu ou prou reconnaissables ici ?
On peut cependant lire (pour commencer !) uniquement les derniers chapitres de chaque “élément” commençant par : si les princes...

Extrait du Compendium des cinq agents (wuxing dayi, VIe siècle)

Selon la "Grande règle", la nature des cinq agents est la suivante:
Bois sinueux et rectiligne “quzhit”
Feu chaleur et ascension “yanshang”
Terre semailles et moissons “jiase”
Métal malléable et cassant “congge”
Eau humidité et écoulement “runxia”

Écrits du Prince de Huainan: le Yin et le Yang sont les essences dérivées du ciel et de la terre, les quatre saisons sont les essences particularisées du Yin et du Yang, les êtres sont les essences dispersées des quatre saisons. En s'accumulant, les souffles froids du Yin forment l'eau et les souffles chauds du Yang le feu.

Bien que Yin, l'Eau contient du Yang, d'où la luminosité interne de sa substance. On peut en dire autant du Feu dont la substance, opaque à l'intérieur, détient du Yin. Le Bois répond au faible Yang; puisque sa substance contient aussi du Yin, les arbres sont vides et creux à l'intérieur tout en laissant voir à l'extérieur de larges feuillées et une floraison abondante. Le Métal répond au faible Yin; étant donné sa substance dure et tranchante, il en résulte une nature destructrice à l'extérieur accompagnée de brillance et de luminosité internes. La Terre embrasse les quatre vertus (saisonnières), d'où sa capacité à combiner le vide et le plein.


Agent Bois

Commentaire de la Grande Règle: le Bois détermine le sinueux et le rectiligne en relation avec sa position sur le secteur Est. Dans le Livre des Mutations, le bois au-dessus de la terre forme (I'hexagramme) Guan (...) "Spectacle". Ceci veut dire qu'au printemps les arbres qui s'extirpent de l'intérieur de la terre sont tantôt sinueux tantôt rectilignes, et que leur frondaison est tout aussi spectaculaire que (la silhouette de) l'homme au maintien majestueux.

Xu Shen: rien n'est plus visible (guan) à la surface du sol que les arbres; c'est pourquoi le caractère xiang (...) "observer" se compose (à droite) du radical de l'oeil et (à gauche) de l'élément graphique du bois.

Quand ils montaient en voiture, les rois de l'antiquité veillaient à l'harmonie du son des clochettes fixées aux harnais des chevaux. Quand ils en étaient descendus, leur attention se portait sur le tintement des pièces de jade suspendues à leur ceinture. Au cours des banquets, ils portaient des toasts et leurs hôtes y répondaient selon un cérémonial préétabli. Pour la chasse, ils s'en tenaient au régime des trois sorties annuelles. Ils n'entreprenaient pas de tournée d'inspection sans qu'une affaire d'importance (ne les y oblige). Ils ne privaient pas le peuple de son temps durant la saison des labours printaniers. Ils se tenaient à l'écart des convoitises et des desseins perfides. Agissant ainsi en conformité avec le souffle du Bois, celui-ci épousait sa nature; la prolifération des êtres et l'abondance des fruits suffisaient au maintien du peuple. Le sinueux et le rectiligne répondaient au critère du cordeau et de l'équerre.

Si, aujourd'hui, les princes venaient à manquer de rigueur dans leur maintien en s'adonnant à la luxure et à l'ivresse, en prescrivant de lourdes corvées, levant des impôts de manière excessive et organisant des chasses comme bon leur semble, le Bois perdra sa nature, le printemps ne sera plus une saison de croissance et les besoins du peuple ne seront pas satisfaits. Le cordeau du charpentier sera impuissant à déterminer les mesures nécessaires à la construction des ponts. C'est pourquoi on dit à cette occasion que le Bois ne détermine plus ni le sinueux, ni le rectiligne.


Agent Feu

Le Feu provoque l'ascension de la chaleur. Chaleur et ascension relèvent l'une et l'autre du secteur Sud. L'éclat de la lumière s'y manifeste avec le plus d'intensité et le souffle de l'été est alors à son maximum. Tel est sans doute le modèle dont s'inspirent les souverains quand ils s'orientent vers la lumière pour gouverner.
Dans l'antiquité, les monarques éclairés menaient les affaires du royaume la face tournée vers le Sud. Ils recrutaient les hommes de valeur du pays et les assemblaient à la cour pour aider au rayonnement de leur personne. Ils destituaient les fonctionnaires flatteurs et corrompus, les expulsant au loin afin de se débarrasser de tout obstacle. Dès lors qu'ils s'étaient entourés d'hommes capables, un ordre durable s'installait sur le monde et il ne leur restait plus qu'à joindre les mains sans avoir à intervenir.
Lorsque des ministres clairvoyants secondaient un monarque éclairé, la magnificence de son gouvernement s'en trouvait décuplée; tout comme le redoublement du trigramme “Li” symbole du feu, en formant l'hexagramme du même nom, engendre un décuplement du principe lumineux qui lui est associé dans le Livre des Mutations. Dans la mesure où la splendeur d'un tel gouvernement se confondait aux vertus du Feu, celui-ci épousait sa nature et contribuait à la maturation de tous les êtres. Les feux répondaient aux besoins des hommes, se propageant ou s'éteignant quand il le fallait.

Si, aujourd'hui, les princes venaient à manquer de discernement, s'ils écartaient les sages pour s'entourer d'êtres retors et corrompus, s'ils rejetaient les lois et éloignaient leurs proches, s'ils châtiaient de loyaux fonctionnaires pour leurs remontrances tout en épargnant de véritables criminels, s'ils prenaient pour héritier un fils de rang secondaire plutôt que l'aîné de la branche principale et considéraient les concubines comme des épouses légitimes, le Feu n'exercera plus ses fonctions en accord avec sa nature. Des incendies surgiront sans cause apparente, ils se propageront en tous lieux au gré des vents, dévastant les temples ancestraux, les palais et les demeures princières, sans même épargner les habitations du commun. C'est pourquoi on dit à cette occasion que le Feu n'engendre plus l'ascension de la chaleur.


Agent Terre

La Terre assure les semailles et les moissons. Le caractère “jia” signifie semailles, le caractère “se” moissons. A cet agent répond la voie de la terre que tous les êtres transpercent en naissant. Il occupe une position médiane d'où il régit le dernier mois de chaque saison et veille à l'accomplissement du cycle de l'année dans l'harmonie du secteur central. Il représente les affaires domestiques, les palais et les demeures princières, les relations conjugales et familiales.
Autrefois, la hauteur et les proportions des palais et des demeures étaient déterminées en fonction du rang de la personne à qui elles étaient destinées, depuis le Fils du Ciel jusqu'aux simples gentilshommes. La parcimonie était toujours préférée à l'excès. Confucius n'a-t-il pas loué le souverain Yu pour avoir réduit la taille de son habitation !" Les distinctions étaient claires entre impératrices, épouses légitimes, concubines et femmes du rang. Des règles de préséance définissaient une hiérarchie au sein des neuf générations. Les principes d'humanité qui régissaient les rapports entre membres d'un même clan servaient de modèle à tout le peuple. On se conformait ainsi au souffle de l'harmonie centrale et la Terre agissait en accord avec sa nature. Les céréales montaient en épis, les semailles étaient suivies d'abondantes récoltes.

Si, aujourd'hui, les princes venaient à agrandir de manière inconsidérée la taille de leurs terrasses et de leurs pavillons et à les orner de motifs et d'incrustations chamarrés, provoquant ainsi l'épuisement des forces de leurs sujets, si les relations de parenté n'étaient plus respectées et que la confusion s'installait entre épouses légitimes et simples concubines, la Terre perdra sa nature. Le désordre régnera sur les souffles saisonniers. Semailles et moissons ne seront plus assurées. Les céréales ne monteront pas en épis, vents et brumes ravageront le pays. C'est pourquoi on dit à cette occasion que la Terre n'assure plus ni semailles ni moissons.


Agent Métal

L'agent Métal produit des changements conformes. Le caractère “ge” signifie changer: changer la forme (des métaux) en conformité "cong" avec un moule dans le but de fabriquer divers ustensiles. L'agent Métal se trouve sur le secteur Ouest où les êtres, ayant atteint leur accomplissement, s'inprègnent de souffles destructeurs. En automne les rapaces chassent; quand s'annonce le souffle printanier, ils muent; telle est la limite qui sépare la naissance des êtres de leur destruction. C'est aussi en automne que la rosée blanche se transforme en givre, car le givre est une manifestation tangible de la mort.
Durant cette saison, les rois de l'antiquité exerçaient leurs troupes et s'appliquaient aux affaires militaires pour combattre l'injustice. Ils réprimaient la violence et le désordre pour le bien-être de leurs sujets. Afin de parer à toute éventualité, ils restaient conscients, même en temps de paix, des menaces qui pesaient sur eux. C'est pourquoi il est dit que ceux qui oublient la guerre quand la paix règne dans le monde sont en danger et que ceux qui, forts de leur puissance, lui vouent un amour excessif, périront inévitablement.
Les guerres devaient être entreprises dans un esprit de justice, car telle était la garantie d'une conformité avec le souffle du Métal qui agissait dès lors en accord avec sa nature. Les forgerons parvenaient à fondre les métaux et à en modifier la forme pour fabriquer des objets d'usage courant.

Si, aujourd'hui, les princes venaient à se réjouir de guerres d'agression et d'invasions sanglantes, à se complaire dans la richesse et le luxe au mépris de la vie du peuple, des soulèvements auront lieu et le Métal ne sera plus en accord avec sa nature. Les mutations nécessaires à la fonte des métaux ne se feront pas, ils deviendront secs et cassants. Beaucoup d'ustensiles présenteront des malformations. En contrecarrant ainsi le souffle du Métal, le mûrissement des céréales qui arrive à terme en cette saison, ne se fera pas. C'est pourquoi on dit à cette occasion que le Métal ne produit plus de changements conformes.


Agent Eau

L'Eau assure l'écoulement de l'humidité, tel l'élément liquide qui s'écoule en humidifiant et s'oriente vers les lieux bas et détrempés. Le Nord, secteur où culmine le Yin, représente les sacrifices et les temples ancestraux. L'hiver est le moment où le Yang refait son apparition tandis que le Yin touche à son terme, manifestant ainsi la nature cyclique du rythme des saisons. Après la mort, le souffle de l'âme affinée monte vers le ciel et se transforme en esprit. Le souffle de l'âme grossière pénètre les profondeurs pour y devenir mâne. Comme les essences et les souffles des défunts se dispersent irrémédiablement à l'extérieur, on a construit des temples ancestraux pour les y recueillir. Le Livre des Mutations ne glose-t-il pas l'hexagramme Huan "Dispersion" par ces mots: "La situation est favorable, le roi entreprend l'édification d'un temple ancestral".
Pour le sage, il n'est plus haute vertu que la piété filiale. C'est la raison pour laquelle le Fils du Ciel accomplit la cérémonie du labour printanier dont les fruits serviront aux offrandes rituelles, tandis que l'épouse royale honore de sa présence l'ouverture de la saison de l'élevage du ver à soie pour que soient produits les vêtements nécessaires au culte. A de telles marques de respect, les esprits et les mânes répondront par l'octroi d'une grande prospérité. Le souffle de l'Eau agira en conformité avec sa nature, les sources déverseront leurs eaux dans le lit des rivières pour le plus grand bien du peuple.

Si les princes supprimaient ces rites et ces cérémonies, s'ils négligeaient les mânes et les esprits, allant à l'encontre du souffle saisonnier, l'agent Eau perdra sa nature. On assistera à de gigantesques déferlements de flots qui inonderont et engloutiront tout sur leur passage, semant le trouble dans les villes et les bourgades et causant le malheur des hommes. C'est pourquoi on dit à cette occasion que l'Eau n'assure plus l'écoulement de l'humidité.

(traduction de Marc Kalinowski)

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 éléments / 5 mouvements

Message  Sakado Wan le Mar 19 Juil 2011, 18:16

Chinois Konnichiwa !

Merci pour cette précieuse trouvaille, honorable Châ-Li.
Car ce Livre des Mutations (Yi-King), tellement ancien, expose comment, en Extrême-Orient, se conçoit l'ordre naturel des choses.
Il décrit donc aussi ce qu'il adviendrait "si les princes" (les dirigeants) ne calquaient pas leur mode de régence et de gérance sur ces lois naturelles.
Comme suggéré dans le post ci-dessus, j'attire moi aussi l'attention des lecteurs occidentaux, peu habitués au style poétique oriental, sur les paragraphes avertissant les princes de ne point se détourner de la "bonne gouvernance", décrivant la situation actuelle dans laquelle le monde se retrouve plongé.

Les intellectuels férus de logiques ne pourront probablement pas comprendre par quel lien de causalité l'exemple suivant :
Quand ils montaient en voiture, les rois de l'antiquité veillaient à l'harmonie du son des clochettes fixées aux harnais des chevaux. Quand ils en étaient descendus, leur attention se portait sur le tintement des pièces de jade suspendues à leur ceinture.
engendrera la conséquence suivante :
le Bois perdra sa nature, le printemps ne sera plus une saison de croissance et les besoins du peuple ne seront pas satisfaits.
Et pourtant, il suffit d'observer, et de voir qu'il en va bien ainsi.

N'est-ce pas un indice montrant que la logique analytique occidentale n'offre pas particulièrement de pertinence plus grande que l'ancienne sagesse orientale ?

Chinois Sayônara.

Sakado Wan

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 11/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 éléments / 5 mouvements

Message  Charly Alverda le Mar 19 Juil 2011, 20:27

Bonsoir,

Deux citations :

“Les intellectuels férus de logiques ne pourront probablement pas comprendre par quel lien de causalité l'exemple suivant...”

“N'est-ce pas un indice montrant que la logique analytique occidentale n'offre pas particulièrement de pertinence plus grande que l'ancienne sagesse orientale ?”

La première est heureusement tempérée par la seconde, elle m’apparaît comme une figure de rhétorique du genre litote Sourire
En tant que hermétiste adepte du raisonnement analogique, tel les anciens orientaux, je ne puis que souscrire à cette proposition !

Pour Marsile Ficin (1433-1499), l’idée maîtresse était que l’homme, une fois ressaisie son origine divine, avait pouvoir sur l’univers apparaissant comme un “ grand vivant “ dont d’innombrables échelles de correspondances relient les êtres visibles et invisibles.
“On suspendait à un astre donné toute une hiérarchie d'êtres, depuis l'ange jusqu'au minéral, dont les propriétés étaient censées en rapport, en sympathie avec cet astre.” (Festugiere, Hermétisme et mystique païenne)

Mircea Eliade écrit dans Le Mythe de l’Alchimie :

“Le professeur Richard Westfall, dans son livre : Force in Newton's Physics, en arrive à la conclusion que c'est l'union de la tradition hermétique avec la philosophie mécanique qui enfanta la science moderne, mais celle-ci, dans son développement spectaculaire, a ignoré ou rejeté son héritage hermétique. En d'autres termes, le succès de la mécanique newtonienne a été l'anéantissement de son propre idéal scientifique ; en réalité, Newton et ses contemporains s'attendaient à une tout autre forme de révolution scientifique.”

N’en doutons pas, hélas !

Maintenant c’est or-riz en taux et oxyde en taux et bientôt occis dans taux Sourire


Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 4 éléments / 5 mouvements

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 02:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum