Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  Christian Hersey le Mar 26 Aoû 2008, 14:50

Entre 1909 et 1911, Max Heindel pose les bases de la Rosicrucian Fellowship (" Association Rosicrucienne "). Il s'inspirera des travaux de Rudolp Steiner comme il le reconnaît lui-même dans une lettre datée de 1918, ainsi que de ceux de Madame Blavatsky.

L’Association Rosicrucienne (constituée en France sous le régime loi 1901) est en relation avec le siège international " The Rosicrucian Fellowship ", basé à Mount Ecclesia, Oceanside en Californie. Cette Association est un groupe de personnes ayant choisi d’étudier les enseignements transcrits par Max Heindel au début du XXème siècle. C’est une association internationale de mystiques ayant pour but de répandre des enseignements bien définis sur l’origine, l’évolution et le développement de l’Univers et de l’Homme, donnés pour faire du christianisme ésotérique un facteur vivant dans le monde et développer l’altruisme.

L’ouvrage de référence est la "Cosmogonie des Rose-Croix", portant sur le Mystère du Monde. Selon Max Heindel, cette philosophie est logique pour la raison et satisfaisante pour le cœur, sans être dogmatique, tout en précisant qu' "Il n’y a pas de révélation infaillible et immuable sur un sujet aussi complexe, embrassant tout ce qui existe sous le soleil et même au-delà."

Les étudiants de ces enseignements se définissent comme rosicruciens et non Rose-Croix, le terme Rose-Croix désignant l’ordre spirituellement élevé des Frères Aînés de l’humanité, Hiérophantes desquels Max Heindel se serait fait le médiateur. Lors de réunions (facultatives), les enseignements sont abordés sous divers sujets. Les enseignements sont essentiellement dispensés bénévolement sous forme de cours par correspondance ou par courriel, que l’étudiant peut interrompre sans avoir à se justifier.

(sources: http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosicrucian_Fellowship)
avatar
Christian Hersey

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  Myriam le Mar 26 Aoû 2008, 17:55

Bonjour Christian,

Je te remercie beaucoup pour ce bref résumé concernant l'Association Rosicrucienne de Max Heindel.

Personnellement cette Association Rosicrucienne m'a interpellée car depuis de nombreuses années, un de mes livres de chevet est : Cosmogonie des Rose-Croix écrit par Max Heindel, ce qui explique le symbole que j'ai choisi ici comme avatar. Je l’ai choisi suite à des expériences personnelles vécues qui sont difficilement communicables faute de vocabulaire existant. Le langage du coeur et de l'âme faciliteraient la compréhension de telles expériences mais malheureusement peu de personnes pratiquent ce langage.

Je n’ai cependant jamais été affiliée à l'Association Rosicrucienne (Rosicrucian Fellowship) de Max Heindel. J'ai pu croiser des membres qui ne m'ont pas paru animés d'un idéal très élevé. Ô bien sûr, je ne juge pas l'Association tout entière sur base de quelques comportements, mais cela a éveillé ma méfiance. A tort ou à raison, mais je pense qu'il vaut mieux être prudente une fois de trop qu'une fois trop peu. Ce précepte prudent est d'ailleurs en accord avec ma conception de la gnose : alliance entre foi et raison, entre mysticisme et connaissance.

N'empêche, je crains que la Rosicrucian Fellowship, auparavant gardienne de la Tradition et bonne enseignante d'un Idéal élevé et de Connaissance Vraie, subisse aujourd'hui l'influence néfaste du matérialisme omniprésent. Comme l'AMORC auparavant, et bien d'autres groupements de même genre aussi, les idéaux originels se retrouvent usés par la pression permanente d'un monde dominé par l'égocentrisme, par la peur, par l'intérêt personnel. Toute oeuvre humaine est fatalement, quelque part, le reflet de ceux qui y prennent part, et nous sommes conscients que notre société actuelle dérape. Mais néanmoins l'ouvrage initial de Max Heindel reste évidemment ma référence.

Bien amicalement.
avatar
Myriam

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  i maestri cantori le Jeu 23 Fév 2012, 21:27

L'Association Rosicrucienne Max Heindel dispense des cours de Philosophie Rosicrucienne, de Bible et d'Astrologie. Elle le fait gratuitement.
Les bénévoles qui assurent ces cours par courrier sont dévoués et bienveillants. Ils ne demandent rien en échange et donnent le temps qu'ils n'ont pas.
Pour ma part, il n'y a pas lieu d'être méfiant... SourireZen
avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  Calcédoine le Jeu 23 Fév 2012, 21:38

Bonjour,

Je confirme les propos des "maîtres chanteurs" italiens (i maestri cantori) pour avoir, moi aussi, fait mes classes au sein de cet enseignement, un temps.
Cependant, nul n'est parfait, et il se peut que des gens souhaitant agir au mieux puissent faillir. Ainsi en va-t-il de la nature humaine.

D'une façon générale (et ceci déborde largement du cadre du présent fil pour s'appliquer à toute Voie), je pense que la plus sage des attitudes consiste à oser aller juger par soi-même, tout en restant prudent, vigilant, logique, et attentif à ses propres intuitions. Car un itinéraire idéal pour Untel pourrait être totalement inadéquat pour quelqu'un d'autre.
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  i maestri cantori le Ven 24 Fév 2012, 11:13

Les étudiants qui souhaitent approfondir les enseignements rosicruciens ne trouveront que dévouement et amour de la part des correcteurs des leçons.
Ceux-ci ne peuvent représenter des voies de perdition puisqu'ils se bornent à expliciter les enseignements rosicruciens.
Si l'étudiant veut aller plus loin, il prend un engagement avec lui-même, et non avec l'association. Tous ses choix seront dictés par son for intérieur et non par des conseils extérieur.
L'association Rosicrucienne Max Heindel, Centre de Paris, est exemplaire sur bien des points comme la gratuité des cours, la liberté de penser, la non intervention dans les choix spirituels des étudiants.
Ainsi, vous-même avez vous pu continuer votre cheminement spirituel sans devoir donner des comptes à quiconque, j'imagine....

S'engager sur un chemin spirituel peut représenter des dangers, mais le faire auprès de l'association rosicrucienne, ce n'est pas rajouter des dangers, bien au contraire.
Les appels à la prudence et à la patience sont constant. Vous conviendrez qu'un aspirant à la spiritualité ne peut avoir de meilleurs alliés sur son chemin.
avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  Calcédoine le Ven 24 Fév 2012, 17:38

Bonjour i maestri cantori,

J'en conviens, sans aucun problème ! Effectivement, rien ne lie ad vitam æternam l'Association rosicrucienne à ceux qui la rejoignent pour un bout de chemin (ou plus, si affinités). La liberté de penser y est non seulement tolérée mais encouragée : "Vérifiez par vous-même ce qui vous est enseigné ici" est un des conseils souvent répétés.

Mais je ne tiens pas à faire ici ni prosélytisme, ni publicité pour une voie en particulier, afin de conserver le pluralisme sur notre forum précisément conçu pour faire se croiser les différents itinéraires personnels. De toute manière, quel que soit le bien que je pense de cette association, je ne peux déontologiquement pas transposer ma seule expérience au plan général. Votre témoignage conforte certes mon opinion, mais je continuerai néanmoins à conseiller la vigilance constante à chacun, fut-ce pour cette question d'adéquation entre un enseignement et un chercheur.
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  VillaChicoubis le Ven 24 Fév 2012, 19:44

Bonjour à tous,

Bien que trés intéressée par différentes écoles de sciences occultes, pour ma part je n'ai jamais eu d'inclinaison à rejoindre un groupe ou un ordre ou une organisation... Même lorsque je patinais grave dans la semoule... Cela dit je ne jette aucune pierre à ceux qui ont éprouvé le besoin d'une adhésion à un ensemble.

La voie de la science est un chemin que chacun doit parcourir suivant ses "appels" personnels, j'ai souvent observé qu'une guidance invisible était à l'oeuvre pour préparer l'élève dans ce processus : Il y a comme un courrant, un vent qui nous entraîne vers telle lecture, tel auteur, telle expérience. Il n'y a pas de hasard et surtout pas dans ce processus de formation de l'esprit...

L'essentiel consisterait à forger son esprit en se laissant guider, à être sérieux et discipliné dans son étude, et surtout à ne pas s'ankyloser avec des limites qui nous semblent être celles de la réalité. Puis quand l'esprit est prêt : Alors le maître arrive et termine ce qu'il y a à terminer.

Et si je dis qu'il ne faut pas trop s'ankyloser avec des limites qui nous semblent être celles de la réalité, c'est que le maître dont je parle est invisible, il est déchirure de la conscience et arrivée d'une pensée pure qui nous parle un langage des oiseaux fait de formes d'images et de logiques, plus que de raisonnement...

Je rejoins Myriam : Indescriptible par les mots....

Bien à vous tous
avatar
VillaChicoubis

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  i maestri cantori le Ven 24 Fév 2012, 19:57

Je ne cherche pas moi non plus à faire du prosélytisme.
C'est juste qu'en tapant "association rosicrucienne Max Heindel" sur Google, je tombe sur ce post bien avant le site de l'association rosicrucienne.
Je le lis. Et l'impression que j'ai, c'est que l'association n'est pas franchement remise en cause, mais un doute subsiste.
Je souhaitais par mon témoignage rétablir un certain équilibre.

Je ne suis pas un membre du bureau de l'association rosicrucienne, j'ai réagi de mon propre chef, et ma réaction n'engage que moi.
Je suis moi-même, pour répondre à Myriam, un piètre rosicrucien, qu'elle trouverait peut-être pas digne des enseignements rosicruciens. Pourtant, il n'empêche que je tends vers un idéal, comme tout le monde ici, et que je sais que le temps est avec moi. Je suis meilleur qu'hier et pire aussi. C'est pas facile. Les pièges sont multiples. On s'améliore sur certains aspects et on chute sur d'autres. Des occasions de chutes qui n'existaient pas avant se présentent.
En vue de tout cela, je suis aussi indulgent avec les autres sur leur chemin spirituel que je le suis avec moi-même sur le mien.
Faut bien malgré tout s'aimer un peu.
avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  Myriam le Ven 24 Fév 2012, 22:15

Bonjour,

Voyons, cher "i maestri cantori" (vous êtes plusieurs ? Très heureux ), il ne m'appartient pas de juger, ni même "d'évaluer", si quelque chercheur que je ne connais pas pourrait être un "piètre rosicrucien". Disons qu'il y a un idéal, qui est l'état de Rose+Croix, une sorte d'absolu à atteindre, ou plutôt vers lequel nous aspirons à tendre et vers lequel nous souhaitons nous diriger, pas à pas, avec heurs ou malheurs, essais et erreurs, succès et échecs, selon les situations auxquelles la Vie nous confronte. C'est sur ce cheminement qu'on croise d'autres rosicruciens, chacun étant tel qu'il est, plus ou moins avancé par rapport à d'autres dans tel ou tel aspect. Car il n'y a pas non plus lieu d'envisager des grades, des degrés, des niveaux au sens où on l'entend dans une armée ou dans une hiérarchie administrative ou en entreprise, puisqu'il y a des anciens, des plus jeunes, des membres qui bien que plus jeunes ont débuté plus tôt, des hommes et des femmes avec des vécus différents… Il y a même des gens qui sont animés d'un idéal rosicrucien sans le savoir ! Et il y a aussi des gens qui se disent rosicruciens et qui ne vivent pas de l'idéal qu'ils affichent…

Pas de "piètres rosicruciens", donc, à moins que nous le soyons tous, chacun à notre manière, avec nos défaillances et parfois aussi nos trahisons envers nous-mêmes… Ce qui importe, c'est la sincérité de la démarche et non le jugement qu'autrui peut en faire. Pourtant, il est vrai que certains "cheminants" sont plus aptes à "enseigner", c'est-à-dire à transmettre vaille que vaille leur expérience, avec , dans le cas qui nous occupe ici, les ouvrages de Max Heindel comme fil conducteur. Et plus particulièrement la "Cosmogonie des Rose+Croix".

Comme je l'ai dit plus haut, je n'ai pas été membre de la Rosicrucian Fellowship. Par contre, j'ai assez bien exploré cet ouvrage de référence. Il contient une vision de l'univers des plus intéressantes. Pourtant, ici ou là, des éléments m'ont troublée, et sont à la base d'interrogations et de réticences. Je pense par exemple au concept de "races". Selon Max Heindel – et il n'était pas le seul à penser ainsi à son époque – il y aurait lieu de distinguer des races humaines plus ou moins avancées que d'autres. Bien sûr, cet ouvrage a été écrit il y a plus d'un siècle (1909), bien avant les grandes guerres mondiales, bien avant que l'humanité prenne conscience des horreurs pouvant découler d'une idéologie prônant une race supérieure, ou d'une autre prétendant constituer un peuple élu.
. .
De nos jours, la biologie a montré que le concept de races n'avait aucune réalité au sein de l'espèce humaine; par contre, on peut parler valablement d'ethnies et de groupes sociaux culturellement différents. Le racisme n'est aujourd'hui plus une valeur mais un délit, ce qui est logique, puisque les voyages intercontinentaux ne nécessitent plus que quelques heures, les contacts interculturels sont à portée de presque toutes les bourses, le mixage des populations et la mondialisation ont montré que le partage d'idées ou l'accès à un niveau d'instruction dépendait non pas de la génétique mais de conditions économiques. Donc, si je comprends qu'on puisse affirmer que certains "cheminants" puissent avoir quelque avance sur d'autres, je digère assez mal que Max Heindel regroupe les gens en classes plus ou moins avancées selon leurs origines ethniques.

Scratch Alors, je me dis que peut-être Max Heindel a pu être influencé par le racisme banalisé de son époque (c'était l'ère des grands empires coloniaux), mais je ne peux non plus m'empêcher de penser que ni un enseignement ésotérique traditionnel multiséculaire, ni une perception sublime (par révélation ou "contact", médiumnité ou channeling) ne peut avoir engendré une cosmogonie raciste. Les différences entre groupes humains existent évidemment, tels les Kénians réputés pour leur vélocité, ou les Etats-uniens réputés pour leur obésité, statistiquement parlant, mais ces différences ne légitiment pas un jugement de valeur, ni le concept de "races plus avancées". En tout cas pas sur base ethnique.

Voilà un exemple de ce qui me trouble dans la Cosmogonie de Max Heindel, quelque chose qui me semble en contradiction avec l'idéal Rose+Croix tel que je me le représente. A moins que je comprenne mal ce que l'auteur a cherché à signifier, ce qui est parfaitement possible.
Et je serais heureuse si quelqu'un qui a plus étudié que moi cette Cosmogonie puisse me détromper.

Bien amicalement.
avatar
Myriam

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  VillaChicoubis le Sam 25 Fév 2012, 00:24

Je n'ai pas étudié Max Heidel, mais le fait qu'il fasse référence à des races ne m'étonne guère. Car ce n'est pas la première fois que des initiés tiennent ce type de discours.

Tout ce qui est en haut est comme ce qui se trouve en bas... Pour rappel

Donc l'émanation du vivant matériel, n'est que l'incarnation d'un univers spirituel.

Et dans l'univers spirituel si on lit la bible ou qu'on s'intéresse à l'angéologie on se rend compte qu'il y a des hiérarchies célestes, et si le concept de hiérarchie géne on peut quand même y voir des familles d'âmes et d'esprit... Ces familles au ciel, comme sur ici sur terre ont chacune leur culture, leur façon de procéder, leur dévolution à un role dans l'ensemble. Il y en a de plus prédatrices, de plus aimantes, de plus indifférentes que d'autres...


Je soupçonne même à la lecture de l'apocryphon de St Jean qu'il y a toute une génétique dans le monde de l'invisible des esprits des âmes et autres entités qui fonctionnerait tel que décrit dans CheminCroisé l'alchimie : On extrait des sels pour faire de l'or. De là que la mécanique imaginaire de l'homme quand elle rentre dans ce genre d'intuition, puisse parfois s'emballer... Et rendre dans l'expression une image qu'on peut rejeter de prime abord, si on ne la rapporte pas aux dialectiques des âmes.

Bien à vous tous

avatar
VillaChicoubis

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  i maestri cantori le Sam 25 Fév 2012, 09:30

Myriam, il n'y a bien évidement pas de racisme au sein de l'association Max Heindel.
Il y a bien des points dans les enseignements de bien des écoles qui laissent perplexes, que l'on a du mal à comprendre. Avec le temps, des choses s'éclairent.
avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  loup le Sam 25 Fév 2012, 10:22

bj, je suis en accord avec Villachicoubis (pas avec son pseudo Très heureux ), il y a, me semble-t-il, des "groupes", des "familles", donc des "étages" ou des écoles, où les "élèves" sont à des niveau de compréhension différents. Il ne s'agit pas de racisme basique, mais plutôt de "terre" ou certains "ferments" sont plus à même de transiter et d'évoluer. On ne peut "sauter" une "classe" sur l'échelle de l'évolution, car il s'agit de la VIVRE ; donc de le faire et non de l'écouter simplement... à mon avis, et cela va pour tout. Des livres vont paraître faciles à certains individus et ardus pour d'autres... ainsi va la vie. Dans chaque famille de quelques individus, ce classement est visible, alors au niveau de l'humanité ??? Certaines ethnies vont "incarner" plus facilement soit un "défaut", soit une expérience à vivre, de manière collective.

loup

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  kanoto le Sam 25 Fév 2012, 12:51

Bonjour !

Simple interrogation de ma part :

Pourquoi tout de suite rapprocher les R + C de la théosophie, la théosophie du nazisme et enfoncer des portes ouvertes ?
Le principe de "Race" dans la théosophie (et ce jusqu'aux trente premières années du XX ème siècle), n'était pas discrédité à ce point, ni amalgamée avec le fondement même de la pensée nazie. Le mot race dans le contexte ne sous-entend pas de notion de supériorité.

Loup, ta réponse me semble affreusement fataliste ! Attention, ce n'est pas un reproche, chacun voit midi à sa porte.
Des livres vont paraître faciles à certains individus et ardus pour d'autres... ainsi va la vie.
À moins que je ne me trompe (et en toute bonne foi, je ne pense pas), l'Ordre des Rose-Croix descend directement de la philosophie des Francs-maçons de l'époque des Croisades, et le fatalisme ne fait pas partie intégrante des valeurs originelles. Or, les Francs-Maçons dérivent "naturellement" des Alchimistes (à ne pas confondre avec alchimistes ou spagyristes) et de leur vision de la tripartition universelle (Toute chose est composée de trois choses) animé d'un seul et même moteur : la Foi. Pas la foi en une force supérieure quelque soit le nom qui lui est donnée, ni la foi en sa propre personne mais simplement la Foi que la moindre contribution n'est jamais inutile.

Je ne développerai pas dans ce fil de discussion le lien entre R + C, Alchimistes et Francs-Maçons mais à l'endroit adéquat, plus tard. Voilà qui, je pense devrait amener de l'eau à votre moulin.

Cordialement,
Kanoto.
avatar
kanoto

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 16/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  VillaChicoubis le Sam 25 Fév 2012, 14:24

Loup tu n'es pas d'accord avec mon pseudo Choqué ! ... Et bien c'est à regrets... Car derrière ce pseudo se cache un centre où on adhère à de bien étranges pratiques animales, dont un ancestral maniement canin...

Mais on ne va pas s'égarer et restons sur le propos...

11-1 de la Genèse nous met en garde : Autrefois tous les peuples de la terre parlaient le même langage, avaient les mêmes mots... Plus simple pour se comprendre. Mais voilà qu'à dessein, le big boss a pris d'autres dispositions : langues, langages, mots, ententes, il a tout dispersé à travers la terre, comme il a aussi sans doute dispersé tout l'univers à travers le big bang.

La dialectique du monde qui nous intéresse fonctionne sur le schéma de synthèse/concentration versus analyse/dispersion.

Chaque fois qu'on part dans l'analyse en regardant à la loupe chaque fragment : On se disperse, il faut procéder par la synthèse pour tout comprendre, en concentrant les choses.

Cela revient à dire : On peut voir l'arbre, mais il faut aussi voir la forêt et inversement réciproque pour être complet. Cette dialectique, ce mode de raisonnement, est souvent représenté par le lemniscate.

Et la forêt est en fait constituée de plusieurs essences, c'est ainsi qu'à l'étude de toutes les sciences par les voies de la science de la synthèse, nommée aussi haute science et aussi haute magie symboliste, on se rend compte, comme le fit en son temps Eliphas Lévi, que chacun dans son langage, dans ses rites, ses pratiques, ses interprétations, et valeurs symboliques, dans ses contes et légendes, dans ses croyances et religions, ils ne parlent tous que de la même chose...

Qu'importe de savoir comment chaque chose s'est construite sous influence de quoi, ce qui importe c'est de comprendre que :
- Pratiques templières
- RC
- Franc mac
- Alchimistes
- Kundalini
- Voyage par delà le mental (chez les tziganes)
- Descente du nagual (Indien d'amazone)
- Oiseaux tonnerre (Indien du nord)
- Echelle de Jacob
- Vision de St Jean d'Ezéchiel, etc...
- Arbre des 10 séphiroth
- Toutes les religions
- L'odyssée d'Ulysse ou du navire Argos
- Le livre des morts égyptiens ou les tablettes de Toth
Etc... Etc...

= La même chose

Tous ne font que faire référence à une expérience de pensée. Une expérience de pensée de laquelle on ne ressort pas indemne car cette expérience est une connexion animique : Le vrai de sujet de l'ensemble avant Dieu lui même : C'est la quête ou le souvenir d'une expérience venant du monde des âmes, des anges, des esprits, de dieux et demi dieux, voir de Dieu lui même : La source originelle de toute cette alchimie de conscience qui pense = Le Verbe et qui en pensant fait le monde invisible duquel émerge le monde visible.

Et chaque discipline contient en encodage un morceau dispersé de l'ensemble ... C'est en les réunissant qu'on commence à discerner les contours, qu'on reconstruit la tour de Babel qui n'est rien d'autre qu'une échelle de Jacob... Résumée en nombre 7 car 4 = Espace 3 = Dimension Et 7 = Le temps.

L'alchimie décrit le travail que subit l'âme durant son processus d'ascension à travers les dimensions les espaces et le temps, le judaïsme et toute sa kabbale décrivent la structure des mondes spirituels croisés en route, le catholicisme enseigne les valeurs du cœurs qu'il faudra savoir déployer pour aller loin, l'islam toute la valeur instinctive originelle brute qui va remonter pour combattre au cours de certaines épreuves. Le kundalini et ses dérivés orientaux préparent quant à lui le corps à ce phénomène. Il suffit de lire dans quel état il met les prophètes pour comprendre que le corps est mis lourdement à contribution : Ils tombent morts, sont saisis de vertiges, de malaises, de peurs et d'angoisses.... Certains en restent couchés plusieurs jours. Bref le kundalini enseigne comment encaisser les chocs énergétiques et psychiques que procure tout cela.

Que ce soit Paracelse, Trithème, le Comte de St Germain, Ste Lucie de Fatima, Bouddha ou le fondateur de l'église mormone, etc... Ils sont légions : le phénomène qui s'est emparé de leurs esprits pour les amener à écrire ce qu'ils ont écrit, décrire ce qu'ils ont décrit, ou faire ce qu'ils ont fait est le même, vécu chacun suivant son époque et son influence culturelle à sa manière... Et pour le comprendre il ne faut pas analyser en détail chaque fragment de leur récit, mais en rassembler les grands éléments en valeurs symboliques.

Beaucoup de contes de légendes sont des allégories de ce transport de l'esprit via un monde peuplé de créatures comme baphomet qui n'est autre que le dieu Pan repris sous une autre influence qui deviendra ensuite le bouc de Satan mais qui fut autrefois le bouc de Mendès, lequel existe encore chez des tribus originelles en nord Afrique... Le sphinx ou les 04 vivants de l'apocalypse et d'Ezéchiel sont la même vision acquise durant ce transport et habillée de différentes manières au retour par l'imagination et les mots.

Les templiers, (comme plus tard les vaudous ou les tziganes) ont fait des mixtes : Leurs pratiques pour déclencher le phénomène combinent druidisme, kabbale hébraïque, catholicisme, résurgences chamanistes africaines.



Francs maçons, Rose-Croix et autres sociétés kabbalistes, cercles plus ou moins occultes sont les héritiers de l'histoire qui les a précédés. Sauf qu'au cours de l'histoire des choses ont été oubliées... C'est qu'un phénomène de pensée qui interagit autant avec le corps et qui provoque dans l'esprit de celui qui le vit autant de désordre, a commencé à être regardé de travers quand la conscience de l'homme est devenue plus rationnelle, qu'elle a voulu goûter à l'arbre de la science avec sa dialectique étriquée par la démonstration du A + B = ... Et ce phénomène, autrefois apanage des prêtres et des prophètes, fut appelé avec des nouveaux mots : Démence ou possession.... Il s'est ainsi retrouvé occulté... Mais on ne peut pas occulter ni censurer une chose qui est gravée partout quand on sait tout simplement la lire en quittant cette fameuse dialectique A + B = pour revenir à la dialectique originelle... Celle des âmes, des formes et des idées de synthèse.


Bien à vous tous

Pour Loup je rajouterais que la dialectique des formes et des idées de synthèse est très proche de la conscience qui anime le cerveau d'un enfant, mais également celui d'un animal comme le loup justement... Pas étonnant qu'il ait été le totem de nombreux peuples... Et pas étonnant que le Christ demande qu'on laisse venir à lui les enfants...
avatar
VillaChicoubis

Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  Calcédoine le Sam 25 Fév 2012, 15:42

Bien, bien...

Mais tout ceci nous éloigne très fort de la Rosicrucian Fellowship. Je pense que les récents développements touchent plutôt au rosicrucianisme en général et, au-delà, à bien des voies et associations qui ont connu des cheminements un peu parallèles. Si tous ces débats sont légitimes, leur place pourrait peut-être adéquatement trouver place dans d'autres fils du forum, par exemple dans CheminCroisé Rose+Croix - Sujets variés.

Pour ma part, je suis persuadé que l'Association Rosicrucienne fondée par Max Heindel n'est aucunement raciste, malgré une part du contenu de la "Cosmogonie des Rose+Croix" qui pourrait le laisser penser, vue sous un certain angle. Le fait est que, parmi les membres de cette Association que j'ai croisés, c'est tout le contraire que j'ai rencontré : tolérance, ouverture aux autres, fraternité envers tous. Le concept de "races" ne doit pas être pris au sens péjoratif. D'ailleurs, le dictionnaire Larousse nous dit (entre autres) : "Race = Ensemble des ascendants ou descendants d'une famille. Ensemble de personnes présentant des caractères communs et que l'on réunit dans une même catégorie : la race des poètes." Si nous voyons le mot "race" comme un équivalent à "groupe", "assemblée" ou "population", le sens n'a rien de péjoratif. Il est exact que les gens sont tous différents, mais que certains présentent des similitudes qui permettent de les regrouper dans des catégories. Il existe par exemple les sanguins, les taciturnes, les expansifs, les rêveurs, les bon vivants, etc...

Ceci dit, Max Heindel aborde un concept difficile à saisir : les "races", ou "groupes d'âmes", ou "grades familles", découlent d'incarnations (dans le monde matériel) de "vagues de vie" nées à des époques différentes. Et lorsqu'il parle d'époques, il n'en parle pas au sens des historiens et préhistoriens, mais dans un sens ésotérique : elles correspondent aux différents stades de maturation de notre Terre. A chaque "Âge" de la Terre, des "flux de vie" ont eu la chance d'apparaître (naître) et de s'incarner dans des corps biologiques pour expérimenter des situations et évoluer. Parmi ces "vagues de vie", certains êtres ont pu évoluer plus vite que d'autres, ce qui a engendré, un peu comme dans le système scolaire, des élèves avancés et des retardataires. Ceux qui échouent ne peuvent passer au niveau supérieur (comme dans les jeux vidéo) et doivent continuer leur apprentissage dans la même classe. Par voie de conséquence, les différents groupes se retrouvent réincarnés dans des véhicules biologiques adaptés à la poursuite de leur apprentissage.

Voilà, en très très résumé, un aspect de l'enseignement de Max Heindel. Pas de racisme, donc, mais une tentative d'expliquer la structuration du monde au moyen d'un vocabulaire d'il y a plus d'un siècle, donc parfois un peu désuet et susceptible de mésinterprétations.
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  i maestri cantori le Jeu 08 Mar 2012, 09:03

Le site de l'association rosicrucienne est très bien documenté. Ainsi, ceux qui veulent se faire une idée peuvent lire les nombreux flash mis en ligne.
@ http://www.rosicrucien.org/pages/flashes/flashes.html
Ainsi que les conférences, dont celles de Fernand Lachambre.
Fernand Lachambre a été président de l'association pendant la période d'après guerre, et je trouve ses conférences dignes d'être lues et relues.
@ http://www.rosicrucien.org/pages/conferences/conferences.html

avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rosicrucian Fellowship - Association Rosicrucienne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum