Le marronier de Dürer et les Tarots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le marronier de Dürer et les Tarots

Message  Bertrand le Jeu 04 Aoû 2011, 13:19

Bonjour,

il a été évoqué récemment dans les pages du forum qu'une "preuve mathématique" prouverait que Dürer serait l'auteur du Tarot de Marseille édité par Nicolas Conver.
Faute du moindre argument venant confirmer cette assertion et vu qu'il y en a pas mal qui l'infirment, on n'aura pas d'autre option que de prudemment la cantonner dans la rubrique des délires et spéculations sauvages, libre à chacun d'y piocher ou non en connaissance de cause.
L'idée n'est cependant pas nouvelle et le scoop date.
On la trouve évoquée par exemple dans le (très peu recommandable à part pour son iconographie tant il est farci d'erreurs) ouvrage de Claude Darche "Le Grand Livre des Tarots", Solar, 1993.
Page 119 on y lit en effet (c'est moi qui met en italique)
On dit aussi qu'Albrecht Dürer aurait, dans le plus grand secret, peint un jeu entier [de Tarot]... Il est vrai que certains de ses tableaux [lesquels ?] évoquent irrésistiblement les lames du Tarot!
On trouve ici un cas d'école d'affirmation infondée et vague hélas courante dans la littérature tarotique !
En commun avec la "découverte" évoquée plus haut : l'absence totale d'arguments positifs, des affirmations arbitraires frôlant la tautologie et le flou total, le tout épicé du terme de "lame" utilisé tout de go précédemment dans l'ouvrage sans aucune explication (les cartes deviennent soudainement des Lames et des Arcanes parce que c'est comme ça) - un sujet sur lequel nous sommes déjà largement revenu, dont on se souviendra que sans justification ou explication il témoigne en général d'un manque de rigueur assez récurrent.

Les marchands de Tarots habitués à bouffer au moindre râtelier tant qu'il rime avec "sonnantes et trébuchantes" ont aussi tapé dans ce filon, @ http://www.loscarabeo.com/lang-en/tarocchi-artistici/29-i-tarocchi-di-durer.html ©2002 au moins.

Remontons un peu plus loin pour trouver un croisement qui aura peut-être inspiré de traviole nos pétulants et aventureux chercheurs, avec Erwin Panofsky qui en 1948 dans "Albrecht Dürer: Handlist, concordances, and illustrations" cite en note au bas de la page 103 (entres autres ?) une référence qui pourrait faire penser aux Tarots, sauf qu'il est question des "pseudo Tarots" "dits de Mantegna" (ni Tarots, ni de Mantegna). Dürer a effectivement executé des copies - stylistiquement énormément (euphémisme) éloignées de tous les Tarots dits "de Marseille" - des "Tarots de Mantegna" ce qui en dit pas mal sur les influences de cet artiste.

Il ne fait pas beaucoup de doutes que les pseudo Tarots dits de Mantegna aient eu une influence sur (ou une influence partagée avec) les Tarots, il ne fait aucun doute qu'ils aient fait forte impression sur Albrecht Dürer (un tour sur google books vous le confirmera), ce qui renforce si besoin était le doute sur l'éventuelle filiation d'Albrecht Dürer aux (ou à un) jeu(x) de Tarots "de Marseille" !

La littérature consacrée à Dürer fait souvent un raccourci confus en prenant les pseudos Tarots de Mantegna pour un jeu de Tarots (là encore un rapide tour sur Google Books le confirme), ce qu'ils ne sont pas, pas même des cartes à jouer (je fais l'économie de la référence pour cette affirmation puisqu'elle a déjà été discutée, mais on pourra consulter par exemple "Tarot, jeu et magie" de T.Depaulis par exemple).

Pour rentrer à mon tour dans la spéculation fantaisiste, je risquerais bien l'hypothèse suivante : l'idée d'un Tarot de Dürer serait née d'une lecture mal comprise et d'une confusion entre les "Tarots de Mantegna" et les Tarots de Marseille, que des amateurs davincicodistes amis de l'étrange - négligeant de lire les notes de bas de page - auront saupoudré d'une couche de "secret mystérieux", et voilà né le "tarot secret de Dürer", tuyau foireux refilé à gauche à droite dans des cercles ésotéroccultes jusqu'aux publications ?

Évidemment si j'ouvre ce fil c'est aussi dans l'attente de voir d'autres propositions de liens farfelus ou non entre Dürer et les Tarots, et éventuellement de voir mon point de vue démonté - et ce serait avec plaisir - si des arguments à charges sont disponibles !

Bertrand


Dernière édition par Trinity le Jeu 04 Aoû 2011, 19:12, édité 4 fois (Raison : quelques corrections orthographiques)

Bertrand

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 25/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marronier de Dürer et les Tarots

Message  Charly Alverda le Ven 05 Aoû 2011, 12:36

Bonjour,

Pour qui connaît l’évolution des tarots des princes purement néopythagoriciens vers le canon des tarots de cartiers dits de Marseille avec sa très forte composante hermétique, la filiation Dürer-Conver a encore moins de pertinence que l’attribution de la pierre philosophale à Fulcanelli, c’est dire ! Sourire

Faire des distinctions entre les “estampes” ou emblèmes de Mantegna et les cartes à jouer à but purement ludique ou didactique me semble complexe. La tradition des cartiers - si tradition il y a - implique de pouvoir “lire” les tarots de la fin du XVe siècle et du début XVIe (à partir de la feuille Cary) comme ceux du XVIIIe : c’est ce que je prétends démontrer au fil des ans. Or ma clef de lecture est justement celle de l’emblèmatique et Dürer et son ami Pirckheimer furent fascinés par le pouvoir de l’emblème que Wolgemut - alors maître de Dürer - déclinait massivement :



Aussi en fouillant dans les sources de Panofsky, j’étais tombé sur un certain Arthur M. Hind qui présentait en 1938 des oeuvres de Dürer comme proches des estampes de Mantegna, au vu des pièces j’y ai aussi vu un hybride de Sola Busca et de Visconti-Sforza.

Dürer je le rappelle fréquentait des hermétistes, il a illustré l’Horappolo source principale de l’emblématique de la Renaissante qui donnera Le Songe de Poliphile et inspirera tous les livres d’emblèmes jusqu’au XVIIIe siècle :

@ http://www.lessing-photo.com/dispimg.asp?i=330109+3+&cr=2&cl=1

Et pour l’iconographie de ce site en allemand :

@ http://www.aisthesis.de/wbock/5kap.html

Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marronier de Dürer et les Tarots

Message  Bertrand le Ven 05 Aoû 2011, 18:13

Bonjour et merci pour ces précisions Charly !
Voilà qui met un peu d'air frais sur ce rapprochement.
Il n'y a en effet aucune raison pour que Dürer ait ignoré les Tarots : en gardant à l'esprit qu'il n'ignorait pas les fromages et n'a pas inventé le beurre pour autant, ça n'empêche pas comme tu le soulignes (et le pratiques !) de "voir" ou "lire" également ces images, issues d'un même mo(n)de de création.

(en vrai j'aurais quand même beaucoup aimé me planter complètement et voir un jeu de 78 cartes par Dürer...)

Bertrand

Bertrand

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 25/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marronier de Dürer et les Tarots

Message  Charly Alverda le Ven 05 Aoû 2011, 20:07

Le tarot devait-il être obligatoirement un artefact de papier (charta en latin) ?
Personnellement, je réponds par l’affirmative, car les tarots sont issus des “chartes pythagoriques” et non l’inverse comme on a tenté de le faire croire jadis et naguère.

Jean Gosselin. La Signification de l'ancien jeu des chartes pythagorique... - Paris : s. n. [G. Corbin ?], 1582. - In-8. [8 V 27 (2) inv 1997 Rés (p. 4)]

NOTE “Jean Gosselin fut bibliothécaire du roi Henri III. Le terme " pythagorique " renvoie certes à l'ordonnancement du monde en quatre éléments. Il témoigne aussi de l'usage exacerbé du qualificatif au XVIe siècle : on l'accolait à tout objet en rapport avec les nombres ou la numération, afin de le colorer d'une fausse patine d'antiquité et de sagesse ; ainsi des cartes à jouer.”

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marronier de Dürer et les Tarots

Message  Bertrand le Sam 06 Aoû 2011, 00:49

Charly Alverda a écrit:Le tarot devait-il être obligatoirement un artefact de papier (charta en latin) ?
Personnellement, je réponds par l’affirmative, car les tarots sont issus des “chartes pythagoriques” et non l’inverse comme on a tenté de le faire croire jadis et naguère.
Hear ! Hear ! comme ils disent à la chambre des communes.

L'idée est (is being) encore malheureusement répandue, en effet comment faire gober la haute antiquité du Tarot si il est postérieur aux cartes à quatre bandes... et voilà comment on inventa d'hypothétiques "22 lames gravées en métal" (idée véhiculée notamment par exemple chez le pourtant pas méchant cartomancien Marcel Picard, mais ça doit sortir de Paul Christian ?).

À part de rares exceptions telles les cartes "Guildhall" sur parchemin - là on n'est pas dans les Tarots - les cartes sont sur papier, et pour les Tarots de cartiers forcément.

Bertrand

Bertrand

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 25/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le marronier de Dürer et les Tarots

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 09:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum