La tapisserie du Miracle de Trèves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La tapisserie du Miracle de Trèves

Message  Charly Alverda le Lun 15 Aoû 2011, 11:39

Bonjour,

On me transmet l’image d’une portion de (très belle !) tapisserie flamande du XVIe siècle ornant la collégiale de Montpezat de Quercy, c’est un carrelage avec des lettres et des dignes, et mon correspondant écrit : “... ce carrelage composé de lettres m'interroge ; en première lecture je ne vois que des lettres déposées au hasard mais cela ne me satisfait pas.”

Voici cette image :


@ http://www.france-voyage.com/photos/visionner-montpezat-de-quercy-19763.htm

La tapisserie appelée le Miracle de Trèves appartient à une suite de 15 illustrant la vie de Saint Martin dont voici la présentation :

@ http://www.france-voyage.com/photos/montpezat-de-quercy-19749.htm

Vous noterez qu’il y a 2 vues de cette tapisserie.

Le sens exotérique de l’image est aisément déchiffrable, c’est un exotérisme un peu pointu certes (pour notre regard) mais y-a-t’il véritablement un ésotérisme ? J’avoue ne pouvoir répondre pour le moment, aussi j’espère que le mini groupe de déchiffreurs d’énigmes fera en core “merveille” ici. Sourire

En ce jour de l’Assomption de Notre Dame d’Alchimie, je vous souhaite de vous imprégner de ces belles couleurs.

Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tapisserie du Miracle de Trèves

Message  Henri Schersch le Lun 15 Aoû 2011, 20:45

Bonjour,

J'espérais pouvoir établir un parallélisme avec les pavement peint dans le tableau de Van Eyck "L'Agneau Mystique", dont nous avions parlé dans le sujet CheminCroisé AGLA :



Mais c'est raté, parce que là, les carreaux du pavement contiennent des mots (des sigles) entiers.
Ici, il n'y a qu'une lettre par carreau.
J'observe néanmoins que certains carreaux représentés sur la tapisserie portent aussi des motifs floraux, comme chez Van Eyck, mais que d'autres sont blancs.

Ou presque blancs !
Car en regardant attentivement les agrandissements, on voit que les carreaux "blancs" contiennent en réalité des traces de motifs floraux effacés. Peut-être usés par des passages fréquents ? Il ne s'agit probablement pas d'une anomalie photographique, car alors les lettres qui jouxtent ces carreaux seraient aussi affectées. Il ne s'agit probablement pas non plus d'un incident liée à une détérioration puis une restauration de la tapisserie, car il est à supposer que les restaurateurs auraient pris soin de rénover les motifs floraux autant que les lettres.
Donc, l'aspect effacé, usé, de certains motifs floraux serait d'origine, et serait porteur d'une signification. Il y a peut-être là une piste à dégager.
A moins qu'il s'agisse tout simplement de la représentation hyper-réaliste de détails réellement présents dans le pavement ayant servi de modèle aux artistes...
avatar
Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 47
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tapisserie du Miracle de Trèves

Message  Charly Alverda le Lun 15 Aoû 2011, 22:28

Bonjour à tous,

Oui Henri ce n’est pas évident. La “raison” exotérique est aussi simple que l’énoncé : Le miracle de Trèves : épisode de la vie de saint Martin. L’hagiographie est nécessaire et suffisante :

“A Trèves, il guérit une jeune fille paralysée et aphasique depuis bien longtemps. Le père de la malade le supplie à genoux, en pleine église, probablement l'ancêtre de l'actuelle cathédrale de Trèves construite vers 326, remplie d'évêques, de se rendre auprès de sa fille, de la bénir. Car, dit-il, j'ai foi que, par ton intercession, elle sera rendue à la santé. Pour commencer, Martin a recours à ses armes habituelles. Il se prosterne sur le sol et il prie. Puis, examinant la malade, il se fait donner de l'huile qu'il bénit et versa dans la bouche de la jeune fille. Aussitôt, celle-ci recouvre la parole et progressivement ses membres se raniment jusqu'au moment où, d'un pied assuré, elle se lève devant le peuple. Accomplie dans la capitale impériale des Gaules, cette guérison établit partout l'autorité de l'évêque de Tours, à la cour comme à la ville.”

Les piliers (très curieusement sculptés) délimitent les scènes de la vie du saint et sa pratique dévotionnelle est illustrée deux fois. C’est donc en se prosternant et en priant sur le sol que le Verbe l’investit et lui permet ses miracles, les signes et lettres sur le carrelage sont donc l’effet de la manifestation du Verbe. Une preuve est donnée par la scène contiguë à gauche de cette tapisserie appelée La destruction du temple païen, où l’on aperçoit en effet juste un bout de ce même échiquier sous les ruines avec une seule lettre apparente, un R placé à la même extrémité que le premier.

J’emploie le terme échiquier improprement mais le terme damier n’est pas plus juste, c’est un carré de 7 X 7 cases, nombre sacré à la “puissance” ! Et si l’on oublie les problèmes de restauration, 13 lettres sont visibles ainsi que 8 fleurs ou quatre-feuilles portant au centre la quinte-essence. Cela nous donne 21 signes nombre des attributs de la Sagesse ce qui est très remarquable et 8 est le nombre du Christ et de Hermès.

Esotériquement cela se complique, il est tout aussi remarquable que dans son carré existentiel informé par l’Esprit il peut bénir une huile qui donne la parole et la mobilité à une jeune fille qu’on peut affirmer vierge.
A propos de Vierge, le carrelage de la tapisserie dite de l’Apparition de la Vierge est entièrement recouvert de fleurs à 5 pétales alterné d’étoiles à 5 branches et sur le coffre marqué du ternaire, près de la lumière d’une bougie est un livre à 5 fers.

@ http://www.france-voyage.com/photos/visionner-montpezat-de-quercy-19756.htm

Le carrelage de la scène du sacre du saint est vide. Les “pièces” de l’échiquier (ou damier) ne peuvent-être comprises intellectuellement ; les Compagnons auteurs de ces Chef d’Oeuvres ont-ils mis leur signature, je parierais que oui au vu de la spirale (qui remplace le cercle d’un O ?) et les quatre-feuilles ne sont pas disposé au hasard.

A suivre donc !

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tapisserie du Miracle de Trèves

Message  Garfield le Lun 15 Aoû 2011, 22:35

Bonjour. Sans prétendre faire avancer l'enquête, je poste ici un élément éventuellement intéressant. Le blason qui orne le bas de la colonne entre les deux scènes est celui de la famille de Montpezat. Ce qui est logique, vu que la collégiale dépositaire des tapisseries se trouve à... Montpezat !

Jean IV Des Prés-Montpezat, moine, puis abbé, puis évêque, fut le commanditaire des tapisseries représentant des scènes de la vie de St-Martin.
Sa brève biographie se trouve @ ici.
En cherchant un peu sur internet, j'ai trouvé que seule la scène de la tapisserie proposée dans ce fil présente un carrelage avec des lettres. Dans une autre scène des tapisseries, il y a un carrelage présentant uniquement des étoiles à 6 branches.
avatar
Garfield

Nombre de messages : 176
Age : 36
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tapisserie du Miracle de Trèves

Message  Charly Alverda le Lun 15 Aoû 2011, 23:07

Merci Garfield pour la biographie de cet évèque éclairé ! As-tu le lien de la tapisserie au carrelage étoilé ? Cela me semble intéressant, car je n’ai trouvé que les 9 tapisseries dont j’ai posté le lien.

Le prénom Martin vient de Mars et heureuse coincidence notre saint fut soldat dont la moitié du manteau appartenait à l’armée !
Ce saint martial donne par une huile pouvoir d’animation (sur tous les plans) à une vierge. Cette huile serait-elle rouge et incombustible comme une teinture de mars ? Car un carré de 49 cases est un carré de Vénus.
Sourire

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

L'R du temps

Message  Charly Alverda le Mar 16 Aoû 2011, 17:40

Je n’avance plus... mais ne recule pas d’un pouce ! Sourire
Depuis ce matin j’admets la possibilité (dans l’air du temps) que les lettres soient grecques, mais la graphie du R (que l’on retrouve dans le damier de gauche) n’a pas d’équivalent.
Le Verbe s’exprimerait par les quatre-feuilles (quintessenciées) et la diagonale du carré formée de 5 quatre-feuilles produirait la ligne de signes de la parallèle inférieure, ce qui nous donne (presque !) le mot GRATIA, très logique dans le contexte. Or la valeur du T de ce mot (tau, tav ?) serait celle de la spirale de vie, seule lettre inidentifiable ! De plus ce mot commence par l’autre spirale du G. Cela paraît ouvrir des horizons... très lointains (pour moi).

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tapisserie du Miracle de Trèves

Message  Garfield le Mar 16 Aoû 2011, 19:10

Bonjour Charly. Hier soir, par fatigue (probablement - je n'avais pas bu), j'ai parlé d'étoiles à 6 branches, alors que les motifs étoilés semblent plutôt comporter 8 rayons. Mille excuses. Ce pourrait être des fleurs stylisées, ou peut-être des croix des Hospitaliers, ou des losanges assemblés.

@ http://fr.structurae.de/photos/index.cfm?JS=90215


(Crédit photo : Jacques Mossot, 2007)

De toute façon : pas de lettres. Seule la première tapisserie proposée en début de topic comporte des lettres. Je me demande si toutes les lettres (signes) doivent être prises en considération, ou bien si seulement celles qui sont mises en évidence grâce à l'effacement des motifs floraux alentour sont importantes.
avatar
Garfield

Nombre de messages : 176
Age : 36
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tapisserie du Miracle de Trèves

Message  Charly Alverda le Mar 16 Aoû 2011, 20:01

Merci Garfield,

Ceci concerne l’épisode de “la messe”, c’est (un peu !) plus clair sur le 2e lien que j’avais posté d’entrée. Tu dis :

“j'ai parlé d'étoiles à 6 branches, alors que les motifs étoilés semblent plutôt comporter 8 rayons... Ce pourrait être des fleurs stylisées, ou peut-être des croix des Hospitaliers, ou des losanges assemblés.”

L’important est vraisemblablement que le nombre 8 en rapport avec l’unité soit fortement exprimé eu égard au sujet ; j’y voyais 4 demi-lunes réunies. Sourire

@ http://www.france-voyage.com/photos/visionner-montpezat-de-quercy-19766.htm

L’effacement possible n’a pas d’importance et semble même une aide car un rythme de distribution est clair. On prend la diagonale avec les 5 quatre-feuilles et on constate que sont alternées dans le triangle du bas (terre ?) les lignes parallèles avec des chiffres et les lignes avec les motifs floraux. On peut remplir de quatre-feuilles (25) toutes les deux lignes parallèles ce qui nous laisse 24 cases pour les lettres. Peut-être que le triangle supérieur désigne le Ciel, il y a certainement un rapport Verbe-non-être à l’Oeuvre ! Sourire
Et je ne sais toujours pas la “valeur” de la spirale dürerienne.

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La tapisserie du Miracle de Trèves

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum