Lectorium Rosicrucianum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lectorium Rosicrucianum

Message  Christian Hersey le Mar 26 Aoû 2008, 15:35

L'École de la Rose-Croix d'Or (RCO), également connue sous le nom de Lectorium Rosicrucianum, fondée en 1945 par Jan Leene et Henriette Stok-Huizer à Haarlem aux Pays-bas se définit elle-même comme "une fraternité initiatique d'inspiration gnostique et chrétienne" sans orientation politique.

En 1924, les deux frères Jan et Wim Leene se rapprochent du mouvement américain Rosicrucian Fellowship, fondé en 1909 par Max Heindel. En 1929, ils prennent la tête de la branche hollandaise. Rejoints par Henriette Stok-Huizer en 1930, ils fondent ensemble un groupe indépendant en 1935, sous le nom de Rozekruisers Genootschap (Société Rosicrucienne). Wim Leene meurt en 1938, mais Jan Leene et Henriette Stok-Huizer poursuivent l'aventure et écrivent de nombreux ouvrages, publiés sous leurs noms d'auteur : Jan Van Rijckenborgh et Catharose de Petri.

Pendant la seconde guerre mondiale, ils sont contraints d'arrêter leurs activités, mais en 1945, ils créent l'École de la Rose-Croix d'Or (Lectorium Rosicrucianum). En 1945, Jan Leene crée en France l'association Lectorium Rosicrucianum France, qui est présidée dès 1956 par Antonin Gadal. Jan Leene décède en 1968, et Henriette Stok-Huizer prend la direction du mouvement, à la suite d'une grave crise interne, provoquant le départ du propre fils du fondateur la "rose-croix d'or", avec de nombreux élèves, ainsi que le départ du chef de la branche française. Après sa mort, en 1990, la direction du mouvement est confiée à un collège de 13 membres, la "direction spirituelle internationale" (DSI).

La Rose-Croix d'Or se présente elle-même comme un mouvement d'orientation " gnostique-chrétienne ", mais son enseignement comporte aussi des références au Judaïsme, l’Islam, l’Hindouisme, au Bouddhisme ainsi qu'à la tradition celte ou taoiste. Les Rose-Croix d'Or professent une parfaite égalité de l'homme et de la femme.

L'apprentissage est détaillé dans la brochure de contact " La Rose-Croix d'Or ", et prétend:

- Eveiller la "Ressouvenance" ;
Une fraternité gnostique ne se contenterait pas d'appeler l'homme en recherche, mais éveillerait, chez celui qui s'approche d'elle la " re-souvenance " d'un état primordial parfait et permettrait d'accéder à la connaissance de ce que les Rose-Croix appelent " la moitié pure et inconnue du Monde " . Cette " moitié pure et inconnue du Monde " est décrite par la Rose-Croix comme étant la " patrie véritable de l'Humanité d'avant la Chute ".

- Dénoncer la grande mystification de l'au-delà ;

- Le rôle libérateur de la gnose;
L'enseignement rosicrucien viserait à libérer l'homme de ses entraves en le reliant à la " Gnose ", terme provenant du mot grec " Gnosis " qui signifie " connaissance ". Selon la RCO, seule la Gnose, en tant que " force spirituelle " rend libre. Par la liaison avec ce domaine de vie parfait, l'initié est conduit de son état mortel à sa réalité divine ;

- Le terme initiation fait référence à une transformation qui concernerait la totalité de l'être humain ;

- Cet enseignement a pour but la libération de la " roue des naissances et des morts " ;

- S'accomplir en ce monde ;

Ce chemin initiatique en sept étapes définies sous forme de " grades " doit être effectué dans une atmosphère (" lieu de respiration ") spirituelle, ce qui justifie, aux yeux des Rose-Croix, l'implantation de temples et de centres de conférence. Il n'y a pas d'enseignement par correspondance Le but affirmé est la " réintégration de notre univers dans sa perfection originelle ".

(Sources: http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_de_la_Rose-Croix_d%27Or)
avatar
Christian Hersey

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum