Byron Katie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Byron Katie

Message  Chèvre le Sam 26 Nov 2011, 10:42

Est-il approprié de "classer" Byron Katie dans la rubrique Spiritualistes ? Peut-être bien, vu l'interrogation aiguë sur le soi, le je, qu'elle induit chez les personnes avec lesquelles elle s'entretient. Ramana Maharshi lui-même n'a-t-il pas mis la recherche de ce que l'on est en première place ? Socrate aussi, bien sûr, avec son Gnôthi Seauton, "Connais-toi toi-même". Et même si les Pères du Désert disaient, comme en écho : "Connais-toi toi-même... et oublie-toi !", il ne faudrait pas oublier que dans cette proposition, le "Connais-toi toi-même" vient en premier, comme un préalable à s'oublier.

Un européen habitué à la discrétion d'un Desjardins ou d'un Jean Kein, par exemple, sera peut-être déconcerté par le petit air de ressemblance des entretiens de Byron Katie avec un talk-show, ou reality-show à l'américaine. A chacun de répondre pour lui-même. CheminCroisé Eric Baret, pour sa part, a déclaré :

Eric Baret a écrit:Comment reconnaît-on un homme éveillé ?
Être affranchi des limitations ne se distingue pas. Ce n'est pas un accomplissement. Ce n'est pas non plus une manière de gagner sa vie, la vie continue comme avant. Se rendre compte que quelqu'un est libre nécessite une certaine maturité ; cela se voit très clairement mais, en même temps, cela reste discret.
Il y a une émotion profonde dans une rencontre de cet ordre. Dans cette émotion, vous êtes liberté, silence, Joie. Je me rappelle avoir récemment rencontré Byron Katie, que de beauté, de Joie, de liberté, de rigueur et de compassion : comment ne pas être ému?"
Propos d'Eric Baret extraits de son livre "Le sacre du dragon vert".

Quelques extraits (on peut en voir d'assez nombreux sur Youtube, miraculeusement sous-titrés en français pour nos petites oreilles) :







ou cliquer ici si vous n'avez pas les sous-titres en français : http://www.youtube.com/watch?v=FWQgE5XB7sA&feature=feedlik



ou cliquer ici si vous n'avez pas les sous-titres en français : http://www.youtube.com/watch?v=gO0Alv8WsOs&feature=related

"just one more, honey..." (prévoir quelques kleenex) :




Dernière édition par Chèvre le Sam 26 Nov 2011, 15:50, édité 4 fois
avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Byron Katie

Message  Aube-Aurore le Sam 26 Nov 2011, 14:29

Bonjour Chèvre ! Ensoleillé

Comment fait-on pour faire miraculeusement apparaître les sous-titres en français ? Interloqué (1)

Amitiés Fleur
avatar
Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 37
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Byron Katie

Message  Chèvre le Sam 26 Nov 2011, 15:04

Salut, et merci Aube-Aurore

en principe, pour lire les sous-titres d'une video , il faut cliquer sur le triangle en bas à droite de l'écran, ensuite cocher l'option CC: "activer lég."

Pour une raison inconnue, les vidéos, qui ce midi encore étaient sous-titrées en français, le sont maintenant en hollandais ?!?

j'ai pu fixer la dernière vidéo en français, mais deux des vidéos (celles intitulées "ma mère est égoïste 1/2 et 2/2") restent sous-titrées en hollandais... bizarre, ici elles étaient encore en français ce midi ! Le plus curieux est que si on clique sur le lien direct, on les a bel et bien en français...

"IS THAT TRUE ?!?" Je rigole
avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Byron Katie

Message  Logos le Sam 26 Nov 2011, 18:17

Salute

Et même si les Pères du Désert disaient, comme en écho : "Connais-toi toi-même... et oublie-toi !", il ne faudrait pas oublier que dans cette proposition, le "Connais-toi toi-même" vient en premier, comme un préalable à s'oublier.
Etrange j'aurais dit que le connaissance de soi (de Soi) passe d'abord par l'oubli de soi (de sôa) ?
Et en anticipant sur ce qu'écrit Jean-Yves Leloup et qui s'inscrit dans le (hors)-sujet : que cet oubli de soi serait l'envers d'une "attention à soi" (la traque de Castaneda ?) qui ne s'arrête pas sur ce qu'elle voit, et permettrait donc d'oublier le faux-moi transitoire ?


Il est intéressant de remarquer dans le vocabulaire grec la proximité des mots proseuchè (oraison) et prosochè (attention)
Plus qu'à la "connaissance de soi" (gnosthei séauton), les anciens Thérapeutes et les pères du désert invitent à "l'attention à soi" (prosèchè séautoi)

Saint Basile fait de l'attention à soi l'une des caractéristiques de la nature humaine :

"L'attention est aux êtres raisonnables ce que l'instinct est aux animaux"
[...]
Il résumera sa pensée en deux phrases courtes qui demeurent toujours intéressantes à méditer.
"L'attention à soi-même conduit à la connaissance de Dieu"
"Sois attentif à toi-même pour être attentif à Dieu"
Ainsi l'Attention conduit à la connaissance et la connaissance conduit à l'adoration. Le regard attentif voit Dieu dans l'homme, il voit l'homme en Dieu, ou dans un langage moins religieux : il voit l'Être dans les étants, il voit les étants dans leur relation à l'Être
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Byron Katie

Message  Chèvre le Sam 26 Nov 2011, 20:33

Entre voies et non-voies, on dirait qu'il y a beaucoup de variantes possibles. Des sages indiens non-dualistes (notamment Swami Prajnanpad, mais il est le continuateur d'une longue lignée, et loin d'être un cas isolé) prônent, eux aussi, de d'abord se connaître (traiter le matériel, si l'on veut) avant d'envisager de connaître le Soi ou Brahman (le spirituel, le non-duel). Autrement dit, déjà apprendre à tenir debout, puis à marcher, puis à courir, avant de tenter des sauts périlleux (les sauts périlleux étant l'équivalent d'une démarche proprement spirituelle). Mais bien évidemment il existe de nombreuses approches. Sans parler de les concilier, est-il nécessaire de les opposer ? L'approche Castaneda / Leloup que tu évoques propose de court-circuiter la connaissance de sôa (que tu appelles le faux-moi transitoire) pour passer directement au Soi, c'est donc plutôt de l'ordre de la non-voie ? Ils ont peut-être raison, et si on leur accorde crédit, on peut estimer que leur approche "fonctionne" aussi.

Mais : et si la négation de ce faux-moi, transitoire peut-être, mais qui est bien là, et collé à notre peau, si sa négation pure et simple avait dans certaines circonstances des effets secondaires, à plus ou moins long terme ? C'est ce que semble penser certaines traditions de l'Inde, et eux aussi en connaissaient peut-être un rayon (3000 ans au bas mot de tradition).

Finalement, pourquoi toujours vouloir qu'il n'y ait qu'une seule approche possible, la sienne, des choses, de la vie, des gens, du Soi, de la Quête... ( , etc... ) ?
avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Byron Katie

Message  Logos le Sam 26 Nov 2011, 21:06

L'approche Castaneda / Leloup que tu évoques propose de court-circuiter la connaissance de sôa (que tu appelles le faux-moi transitoire) pour passer directement au Soi, c'est donc plutôt de l'ordre de la non-voie ? Ils ont peut-être raison, et si on leur accorde crédit, on peut estimer que leur approche "fonctionne" aussi.
En fait la question que je (me) pose c'est plutôt : peut il y avoir connaissance de sôa ? à quoi peut elle ressembler ? "je suis ceci, je suis cela" ?
Mais sinon je suis très d'accord avec toi concernant l'idée d'apprendre à se tenir debout avant de tenter le saut périlleux... On pourrait dire : construire un ego fort afin d'avoir quelque chose à offrir ! Ou encore qu'il s'agit de transcender l'ego plutôt que de l'évacuer.
Alors que signifie avoir un ego sain ? Puisque "par définition" l'ego représente en quelque sorte nos limites... cela pourrait signifier connaître ses limites.
Et donc à la réflexion, oui "connaissance de sôa" pourrait avoir un sens que je n'avais pas envisagé de prime abord... Se connaître dans ses limitations : identifier "clairement" nos dépendances, nos aspirations, nos peurs, etc... ? Finalement peut être que l'on "se" connaît quand on commence vraiment à désespérer.
(Mais dans mon esprit il ne s'agissait pas "d'opposer" les visions mais plutôt de voir à quel "soi" ça s'appliquaient les termes)
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Byron Katie

Message  Chèvre le Sam 26 Nov 2011, 21:39

dans mon esprit il ne s'agissait pas "d'opposer" les visions mais plutôt de voir à quel "soi" ça s'appliquaient les termes
Ah, très bien ! merci de l'explication.

En général, on écrit le Soi avec un 'S' majuscule pour parler de l'atman, Brahman etc., qui n'est pas le petit soi, avec un petit 's', qu'on appelle d'ailleurs plutôt "le moi" ou l'ego. Ça, c'est pour la terminologie la plus répandue dans les traductions des indiens, par exemple, ou par les instructeurs spirituels d'occident. (Ceux-ci ne représentent d'ailleurs pas une réalité homogène, loin de là.)

Il semble en effet que nombre d'enseignements traditionnels sont tout à fait dans la ligne que tu proposes dans ces termes :

Se connaître dans ses limitations : identifier "clairement" nos dépendances, nos aspirations, nos peurs, etc... ?
Se connaître, oui, ou connaître ce petit "moi", le connaître vraiment, avec la profondeur qu'on devine chez un Socrate, qui en fait tout de même une sorte d'objectif suprême (ce n'est pas rien !), ou chez Ramana Maharshi, qui n'était pas non plus le plus mauvais dans la catégorie des 'instructeurs'. Hypothèse : peut-être qu'en effet c'est la meilleure façon d'en connaître les limites, et de véritablement se tourner vers autre chose, sans se raconter d'histoire ?...

Car c'est bien le noeud du problème, que semble pointer avec une incroyable force Byron Katie : la propension à se raconter perpétuellement des histoires...

J'incline à penser que notre mental, notre moi, notre "soâ" comme tu dis, est si balaise que si on le nie et veut lui passer devant, il se vengera salement en nous faisant chuter de toutes les façons possibles. D'un autre côté, il est aussi très malin (c'est lui, "le Malin", finalement...) et il est extrêmement capable de jouer le gentil et de se faire oublier pendant qu'on poursuit notre foutue quête, pour se rappeler à notre bon souvenir, et violemment, au moment où on l'attend le moins...

C'est ma sincère opinion, qui ne vaut que ce qu'elle vaut; si par chance un éveillé passe dans le coin, ses lumières seraient appréciées.
avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Byron Katie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum