Roberto Juarroz - Poésie Verticale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Roberto Juarroz - Poésie Verticale

Message  Logos le Dim 18 Déc 2011, 15:48

Le candélabre aux longs bras

n'élimine pas l'émerveillement

que redouble le mercure

derrière le coeur des miroirs.



Quand nous parvenons à éteindre les cierges

qui saturent les petits moulins à prières

de nos vagues rites,

les miroirs forment en leur fond

la stupéfiante figure

d'une bouche qui n'a nul besoin

de paroles pour nous parler.



Nous comprenons alors seulement

que le plus minime des reflets

est une image de l'origine,

un écho du silence inaugural.
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum