Le chant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le chant

Message  i maestri cantori le Ven 02 Mar 2012, 12:03

avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant

Message  Aube-Aurore le Ven 02 Mar 2012, 15:13

Bonjour i maestri cantori ! Ensoleillé

Excellente idée ! Le chant peut en effet être une voie initiatique, de même il peut aider à guérir.

Par exemple, le chant diphonique ou harmonique. J''ai trouvé une page Web très complète qui est entièrement consacrée à ce chant particulier :
@ http://www.rensmusic.com/renaudschmitt/memoire2002/memoire.htm
Traditionnellement, il se pratique en Mongolie, au pays Touva et au Tibet. On le retrouve également chez les Khakashs, les Gorno-Altaïens, les Bachkirs ainsi qu'au Rajasthan et en Afrique du Sud. De nos jours, de nombreux chanteurs en ont fait un usage expérimental en Amérique et en Europe.

Voici par exemple une vidéo montrant un praticien du chant diphonique. Il s'agit de Bernard Dubreuil dans sa démonstration de ce chant qu'il utilise dans la thérapie au Canada.




Ce chant a des pouvoirs bénéfiques. Trân Quang Hai, Chercheur, ethnomusicologue, compositeur et musicien nous le démontre :
C'est un chant magique, un secret des anciens chamans mongols, un yoga sonore pratiqué par des moines tibétains pour atteindre l'illumination, un chant à pouvoirs, une vibration qui pénètre jusqu'aux cellules. C'est le fameux chant qui guérit.
Le chant diphonique peut apporter un moyen thérapeutique au Yoga, aux Médecines Douces, à la Méditation, à la relaxation, ou à l'accouchement sans douleur.

Le pouvoir du chant où se mêlent à la valeur de la mélodie les qualités harmoniques de la voix et la puissance du fondamental. Il est indéniable que la sonorité vibratoire des harmoniques puisse engendrer dans l'être un adoucissement de l'âme et mettre en état d'extase tous ceux qui se trouvent à portée d'écoute. L'utilisation judicieuse du chant diphonique favorise la concentration. Une écoute attentive des harmoniques du chant diphonique permettra d'accentuer la puissance vibratoire de l'oreille interne. La maîtrise du yoga du son permet d'harmoniser les trois centres de notre être : la communion, la réelle connaissance et l'intégration de la plénitude. Chaque voyelle maîtrisée se trouve en relation sur le plan physique avec l'organe correspondant, et sur le plan subtil, avec un harmonique émis. Le souffle amène la pensée et l'intention aide à la libération. La pratique du chant diphonique s'avère complémentaire du magnétisme, d'un travail d'exorcisme, d'une transmission bénéfique d'énergies et de connaissances pacifiantes. Aider l'autre à se guérir, à se prendre en charge, c'est lui insuffler le désir légitime de retourner en soi, au divin de son être. (source : @ ici).
Pour vous faire découvrir ce chant harmonique, en voici 2 interprétations : une par une troupe de Monglie et l'autre dans le monastère Gyütö par les moines tibétains.

.....
avatar
Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 37
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant

Message  i maestri cantori le Ven 02 Mar 2012, 16:12

Bonjour Aube Aurore

Je ne suis pas sûr que ces pratiques de chant correspondent au développement vibratoire d'un occidental.
avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant

Message  Aube-Aurore le Ven 02 Mar 2012, 16:55

Re bonjour i maestri cantori ! Ensoleillé

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Notre monde occidental possède un taux vibratoire qui lui est propre. J'ai trouvé sur le Web ces chants diphoniques "par hasard" en faisant d'autres recherches. Je ne connaissais pas du tout et j'ai trouvé extraordinaire ce qu'un Humain pouvait faire avec sa voix.

Amitiés. Fleur
avatar
Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 37
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant

Message  Trinity le Ven 02 Mar 2012, 18:25

Bonne idée que d'avoir lancé ce sujet dédicacé au chant comme voie initiatique.

Par moment, les sonorités diphoniques évoquent le didgeridoo, cet instrument aborigène constitué d'un long tube d'origine végétale. Par moment aussi, certains chants évoquent cet autre fil déjà développé sur le forum : CheminCroisé Sublimes chants slavons, où se croisent des sonorités plus typiquement occidentales (basse profonde russe, grégorien, traditionnel du Moyen-Âge, musique baroque à basse continue…)

Car c'est vrai, comme le souligne i maestri cantori, ce qui est bon pour les uns peut ne pas l'être pour les autres. A chacun sa nature, sa structure. C'est comme pour la nourriture : manger "exotique" peut, sans accoutumance, provoquer brûlures stomacales et diarrhées.

Dans l'univers, tout est vibrations. Même les atomes vibrent, et mêmes leurs constituants semblent se résumer in fine à de pures vibrations ! Donc, nécessairement, un son (tel que la musique) va interférer, harmoniquement ou non, avec nos propres constituants basiques. Ceci expliquerait que maladies et guérisons puissent découler de l'environnement sonore.
avatar
Trinity

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant

Message  i maestri cantori le Ven 02 Mar 2012, 20:47

Trinity a écrit:Car c'est vrai, comme le souligne i maestri cantori, ce qui est bon pour les uns peut ne pas l'être pour les autres. A chacun sa nature, sa structure. C'est comme pour la nourriture : manger "exotique" peut, sans accoutumance, provoquer brûlures stomacales et diarrhées.

Dans l'univers, tout est vibrations. Même les atomes vibrent, et mêmes leurs constituants semblent se résumer in fine à de pures vibrations ! Donc, nécessairement, un son (tel que la musique) va interférer, harmoniquement ou non, avec nos propres constituants basiques. Ceci expliquerait que maladies et guérisons puissent découler de l'environnement sonore.
Oui, tu as raison, même le chant lyrique peut poser des problèmes.
Ainsi chacun d'entre nous est attiré vers ce qui lui va le mieux.
C'est en quelque sorte ses instructions personnelles et ce qui convient à l'un ne convient peut être pas à l'autre.
Dans l'amour que j'ai pour le chant, je me suis laissé aller....
Heureusement, ces injonctions à la prudence ont pu être exprimées.
avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant

Message  i maestri cantori le Jeu 08 Mar 2012, 14:57

Aube-Aurore a écrit:Trân Quang Hai, Chercheur, ethnomusicologue, compositeur et musicien nous le démontre :
C'est un chant magique, un secret des anciens chamans mongols, un yoga sonore pratiqué par des moines tibétains pour atteindre l'illumination, un chant à pouvoirs, une vibration qui pénètre jusqu'aux cellules. C'est le fameux chant qui guérit.
Le chant diphonique peut apporter un moyen thérapeutique au Yoga, aux Médecines Douces, à la Méditation, à la relaxation, ou à l'accouchement sans douleur.
La notion de rythme en toute chose est importante. Un certain rythme peut guérir, un autre peut créer des problèmes. La nature nous montre des exemples de sa sagesse avec le rythme des nouvelles lunes, le rythme des solstices et des équinoxes.

Il y a certainement dans le corps physique des processus qui ressemblent à la propagation nucléaire, aussi attention de ne pas déclencher des réactions qui ne peuvent se stopper.

PRUDENCE
avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant

Message  Calcédoine le Jeu 08 Mar 2012, 17:28

Bonjour,

i maestri cantori a écrit:La notion de rythme en toute chose est importante. Une même chose à un certain rythme peut être bénéfique et à un autre rythme une catastrophe.
(...)
PRUDENCE
Cette remarque judicieuse est illustrée par l'effondrement du @ Pont de Tacoma le 7 novembre 1940. Des rafales de vent, pourtant pas tellement violentes, ont peu à peu amplifié les oscillations naturelles du pont. Voyez l'effet produit :


Le chant, comme le vent, est transporteur d'énergie. Le rythme, la fréquence, la hauteur, l'intensité... rien n'est neutre ni sans effets !

Ceci dit, s'il est bon de connaître ces effets, il ne faudrait pas que les spectaculaires cas désatreux vous privent du plaisir de chanter si l'envie s'en fait sentir !
Guitare
avatar
Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant

Message  i maestri cantori le Ven 13 Avr 2012, 11:45

Voici "Mario Del Monacco", un monument de l'art lyrique, italien.

Vous remarquerez la pureté et la puissance des voyelles, l'intensité du son qui se transforme en Lumière, et le tout servant un archétype émotionnel.
Que va faire le chanteur ? Il va mettre son corps de son en vibration, et celui-ci par vibration sympathique va crever la poche à chagrin de chaque auditeur dans le public, et panser la plaie par le pouvoir de la Lumière du son.
Vous remarquerez quelle ovation va accueillir les dernières notes, couvrant la musique, le public ne sachant plus comment rendre cette énergie...
Un miracle moderne...

avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant

Message  Henri Schersch le Ven 13 Avr 2012, 15:44

Merci i maestri cantori. Je ne connaissais pas "Mario Del Monacco", il vaut vraiment la peine d'être connu car comme tu le dis si bien il nous fait vibrer et "l'intensité du son se transforme en Lumière".
avatar
Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 47
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant

Message  i maestri cantori le Dim 15 Avr 2012, 16:38

Mario Del Monacco fait partie de la catégorie des ténors dramatiques. Ces ténors ont ceci de particulier qu'ils ont un timbre très large dans les graves et qu'ils parviennent à le conserver en montant dans l'aigu.
C'est pourquoi, plus que les autres ténors, ils nous donnent une impression de corps de son. Et peut-être n'est-ce pas seulement une impression, mais bien un véhicule actif, avec ses centres en éveil.
En tout cas, un véhicule susceptible de provoquer des réactions sympathiques.

Parmi ces ténors, il y a ceux qui chantent en langue Allemande, appelés Heldentenor, ténor héroïque, dédiés aux rôles Wagnériens de Parsifal, Siegmund, Lohengrin, ....
Certains, paraît-il, se préparent à incarner ces rôles à la vie comme à la scène. Une sorte de sacerdoce.

Voilà pour "Die Meister Singer".

Voici un Heldentenor, Lauritz Melchior. Je ne possède pas la vue spirituelle, mais mon oreille me dit que ce monsieur mérite toute notre attention.
Vous verrez avec quelle intensité il projette des voyelles d'une pureté rare, avec quel soin il prononce les syllabes, et avec quelle conscience il prononce le Verbe, distinctement, avec ferveur et maîtrise. Avec quelle dignité il se tient.


avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant

Message  i maestri cantori le Lun 16 Avr 2012, 11:56

Juste pour imager l'idée de corps de son, voici toujours l'immense Lauritz Melchior qui enregistre pour le célèbre label "La voix de son maître".

Vous pourrez voir comment on enregistrait à l'époque, pourquoi les enregistrements d'aujourd'hui ne pourront plus être ce qu'ils étaient, et vous ne manquerez pas d'apprécier cette scène où le chien de Lauritz Melchior le quitte pour l'écouter dans le gramophone. Cette célèbre image devenu logo pour "La voix de son maître".
Un chien s'y est trompé...

avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum