Le papillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le papillon

Message  Abbé+Pierre le Ven 01 Juin 2012, 17:25

Le papillon est essentiellement, par analogie, le symbole de la transformation, de la transmutation, de la résurrection sous une autre forme, donc de l'initiation. Ce symbolisme découle tout naturellement de l'observation de la nature, puisque cet animal passe par pas moins de quatre stades lors de son évolution : œuf, chenille, chrysalide, papillon.

Quatre stades, donc, mais il s'agit toujours du même animal !

Le premier stade est assez semblable (symboliquement) à un caillou minéral qui donne la vie à un animal (voir le CheminCroisé symbolisme de l'œuf), puisque l'apparence de l'œuf n'est pas tellement différente de celle d'un caillou, un galet par exemple, à cause de sa coquille protectrice solide. Puis, miracle symbolique, après un temps, la coquille se fendille, et un animal vivant en sort !

La chenille ressemble à un ver. Elle ne rampe pas vraiment, mais c'est tout comme, puisqu'elle se traîne sur le sol à petite vitesse, proie facile pour les oiseaux et autres prédateurs, à moins de se laisser choir d'une branche au bout d'un fil de soie comme un adepte du saut à l'élastique. On ne s'en rend pas suffisamment compte, mais l'essentiel de la vie d'un papillon, c'est le stade chenille ! La plus grande partie de sa vie, c'est sous cette forme qu'il va la passer, ingurgitant un maximum de nutriments en vue de ses évolutions futures, et, par le fait même, provoquant des ravages dans certaines cultures végétales.

Puis vient le mystérieux stade de la chrysalide qui est à l'origine du symbole de la renaissance après la mort. La chenille se construit un cocon protecteur en fils de soie, ressemblant d'une certaine manière à un retour à l'œuf. Durant cette période, l'évolution est tout aussi importante que celle qui transmute un embryon en chenille, car il ne s'agit pas d'une évolution cachée, mais bien d'une totale refonte de l'organisme : des organes disparaissent, de nouveaux apparaissent.

Enfin arrive le stade ultime, celui de papillon, ou imago. On pourrait dire que c'est le stade adulte, puisque c'est sous cette seule forme que la reproduction lui est possible, et c'est, symboliquement, un stade sublime, évoquant l'envol, la légèreté, l'apesanteur, la victoire de l'aérien sur la lourdeur terrestre, semblable à l'âme impalpable émergeant du corps matériel défunt. Par le déploiement de ses ailes, le papillon représente l'envol du postulant à l'initiation qui a si longtemps souhaité s'échapper de la pesanteur du monde terrestre pour s'envoler vers les cieux. De plus, dans cette forme particulière, l'animal va pouvoir connaître les joies de l'amour et procréer. Mais cette "petite mort" va aussi être pour lui le chemin direct vers la vraie mort, car (pour beaucoup d'espèces – il y a des exceptions) ce sera son chant du cygne : @ l'éphémère (ephemeroptera) ne survit pas à sa rencontre amoureuse, vu la dépense énergétique que cet acte entraîne et l'absence d'organes nutritifs, une fois la reproduction achevée (ponte, symbole de la réalisation de l'œuf philosophal). De toute manière, chez la plupart des autres espèces de papillons, les individus ne survivent pas à l'hiver. Le papillon est donc aussi le symbole de l'impermanence du monde matériel.
avatar
Abbé+Pierre

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le papillon

Message  Laposse le Jeu 02 Aoû 2012, 22:04

.
Le papillon est effectivement un symbole de CheminCroisé l'initiation :
celui qui parviendra à s'extraire de son cocon verra Soi.

Hello
avatar
Laposse

Nombre de messages : 242
Age : 48
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum