Tarot et Alchimie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tarot et Alchimie

Message  Aube-Aurore le Jeu 13 Nov 2008, 11:00

Ensoleillé Bonjour à tous,

Les 22 arcanes majeurs du tarot s’accordent symboliquement aux 22 phases du Grand Oeuvre alchimique. On trouve les corrélations suivantes dans l’ouvrage Anthologie des Nombres Occultes par Christiama Nimosus (Editions Guy Trédaniel) :

I le Bateleur - l’extraction
II la Papesse - l’attraction
III l’Impératrice - La calcination
IV l’Empereur - la purification
V le Pape - la liquéfaction
VI l’Amoureux - l’animation
VII le Chariot - la sublimation
VIII la Justice - la décomposition
IX l’Ermite - la putréfaction
X la Roue de la Fortune - la régénération
XI la Force - l’ablution
XII le Pendu - la végétation
XIII la Mort - la floraison
XIV la Tempérance - la fructification
XV le Diable - la préparation du ferment
XVI la Maison Dieu - la fermentation
XVII l'Etoile - la cibation (nourriture)
XVIII la Lune - l’exaltation
XIX le Soleil - l’inhibition
XX le Jugement - la perfection
XXI le Monde - la multiplication
Le Mat ou le Fou qui ne porte aucun numéro - La projection
Le Mat ou le Fou représente celui qui est parvenu jusqu’à la fin du Grand Oeuvre avec succès. Ensoleillé

Amitiés. Fleur

Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et Alchimie

Message  Nelly Foulcat le Jeu 13 Nov 2008, 16:05

Merci Aube-Aurore pour ces informations. Le Fou ou l’Alchimiste est l’artisan qui exécute le Grand Oeuvre en 21 opérations symbolisées par les 21 autres cartes du tarot. Fulcanelli parle du Fou dans « Les Demeures philosophales » dans la partie intitulée « L’Homme des Bois héraut mystique de Thiers » et je vous invite à découvrir son point de vue.

« ...Mercure apparaît sous l’aspect d’un fou de cour... il suffit de se rappeler que le mot français fou (on disait jadis fol) vient du latin follis, soufflet à l’usage du feu, pour éveiller l’idée du souffleur, épithète méprisante donnée aux spagyristes médiévaux. Plus tard même, au XVIIe siècle, il n’est pas rare de rencontrer, dans les caricatures des émules de Jacques Callot, quelques grotesques exécutés avec l’esprit symbolique dont nous étudions les manifestations philosophales. Nous conservons le souvenir de certain dessin représentant un bouffon assis, les jambes croisées en X, et dissimulant derrière son dos un volumineux soufflet. On ne saurait donc se montrer surpris que les fous de cour, dont plusieurs sont restés célèbres, eussent une origine hermétique. Leur costume bigarré, leur étrange accoutrement, — ils portaient à la ceinture une vessie qu’ils qualifiaient lanterne, — leurs saillies, leurs mystifications le prouvent, ainsi que ce rare privilège, qui les rattachait aux philosophes, de dire impunément de hardies vérités. Enfin, le mercure, appelé le fou du Grand OEuvre, à cause de son inconstance et de sa première lame du tarot, intitulée le Fou ou l’Alchimiste. Quelques occultistes placent le Fou ou l’Alchimiste à la fin des vingt et une cartes du jeu, c’est-à-dire après celle qui figure le Monde, et à laquelle on attribue la plus haute valeur. Un tel ordre serait sans conséquence, — le Fou, dépourvu de numéro, étant hors série, — si nous ignorions que le tarot, hiéroglyphe complet du Grand OEuvre, contient les vingt et une opérations ou phases par lesquelles passe le mercure philosophique avant d’atteindre la perfection finale de l’Elixir. Or, puisque l’ouvrage s’exécute précisément par le fou ou mercure préparé, soumis à la volonté de l’opérateur, il nous semble logique de nommer les artisans avant les phénomènes qui doivent naître de leur collaboration.»

Nelly Foulcat

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et Alchimie

Message  Sherlock le Ven 14 Nov 2008, 17:03

Hum hum...
Oui, Aube-Aurore, mais que vaut ce livre de Nimosus ?
Est-ce sérieux ? Interloqué (1)

Je pose la question non pas pour critiquer mais parce que dans ce domaine, j'ai déjà vu tellement tout et n'importe quoi...
Suspect Suspect...

Sherlock

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et Alchimie

Message  Charly Alverda le Ven 14 Nov 2008, 17:44

Bonjour

Sérieux mon cher Sherlock ! Pas vraiment ! C'est la copie exacte des intitulés du " Livre des 22 feuillets hermétiques " de Kerdaner de Pornic écrit en 1787.
Ce dernier en numérotant ses opérations les a nommées à bon droit "arcanes" dans le contexte, Notre copiste de Nemausus les relie aux tarots, sans savoir que les 22 cartes du tarot se sont toujours appelées " triomphes " (au moins jusqu'à la Révolution )et que ce sont uniquement les maçons du XIXè siècle qui les ont baptisées " arcanes majeurs " et ne sachant que faire des 56 (sur 78 !) restantes, les ont appelées " arcanes mineurs ".

Oui je sais, ça fait peur !

Cordialement,

C...a

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et Alchimie

Message  Sherlock le Ven 14 Nov 2008, 18:59

Hum... Peur Horreur ?

Pas vraiment : la vérité a ses droits. Exclamation
Quoi qu’il puisse en coûter.
Et tant pis (ou tant mieux) si des illusions se perdent en cours de route : il faut savoir déconstruire pour mieux reconstruire. C’est en croisant les pistes, en confrontant les savoirs parcellaires, et en discutant de tout cela que des avancées sont possibles.

Grâce à Internet, j’ai entretemps découvert que Christiama Nimosus ne prétendait pas faire oeuvre originale, mais voulait rassembler en un seul ouvrage un maximum de traditions liées à la symbolique des nombres (avérées ou non), soit, au fond, rassembler en un même lieu une base de données à usage des chercheurs. L’auteur aurait d’ailleurs signalé avoir inclus dans son imposant ouvrage des informations dont lui-même doutait, signalant même des contradictions entre auteurs.
Studieux Dont acte.

Mais une fois Nimosus mis de côté, reste alors à se demander ce que vaut le "Livre des 22 feuillets hermétiques" de Kerdaner de Pornic écrit en 1787. A première vue, comme ça, il me semble que l’auteur a multiplié à souhait les noms d’opérations pour atteindre artificiellement le nombre 22 ; et pourtant, il y a une logique dans la succession des opérations. Mais quels seraient alors les indices graphiques du tarot qui permettraient d’établir chaque fois une correspondance avec une phase du grand-oeuvre alchimique ?

Et, pour pousser l’enquête plus loin, cette démarche visant à établir des correspondances est-elle pertinente ? Question

Sherlock

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et Alchimie

Message  Charly Alverda le Ven 14 Nov 2008, 20:27

Voici un court extrait de ce qu'écrivait un ami sous le pseudo de Paolo Scala, dans le N° 8 de la Tourbe des Philosophes de 1979, à propos de "la Divine Alchimie" :

" Lorsque l'on veut classer des documents rassemblés, des fiches ou même des idées, le classement dépendra forcément du nombre de tiroirs dont on veut ou peut disposer. C'est ainsi qu'on a pu proposer pour l'Alchymie, trois, cinq, sept, vingt-et-une ou soixante-douze subdivisions, et pourquoi pas cent quarante-quatre. Chaque approche peut avoir sa signification ou découvrir tel visage particulier de I'Oeuvre.
En tout cas, parmi les amateurs et les amis éclairés de l'Art, personne n'ignore aujourd'hui que l'Alchymie exprime une loi universelle qui « ... connait cent applications plus ou moins contingentes à tous les degrés et aspects de la vie » (1) et qu'il existe donc « une Alchymie morale, une sociale, une animale, une minérale et bien d'autres encore » ... (2).

... pour ceux qui sont encore à la recherche de l'identité du soufre, du mercure et du sel par exemple, dans leurs descriptions parfois
contradictoires ou dans leurs applications multiples, la description la plus simple et partout applicable de l'opération alchymique reste toujours une des premières que nous ayons lu sur le sujet : « Tout le processus est donc de séparer et de rassembler : corporiser l'esprit et spiritualiser le corps, ça, l'un par l'autre ».

Trois conditions essentielles : 1 ) La séparation du pur et de l'impur. 2) La sublimation de ce qui a été séparé par la descente et la captation de l'Esprit universel. 3) L'action de l'Artiste lui-même, son intelligence étant guidée dans l'opposition entre le synchronisme de l’Oeuvre et dans le discernement de l'acte précis à accomplir à un moment donné du temps, par le «noûs», par l'Esprit de la Vérité. Action incessante et réïtérée jusqu'à la récupération des cendres et le parachèvement de l'Oeuvre. "

(NOTES 1 et 2) : A. Savoret, Qu'est-ce que l'alchimie ? p 11

Charly Alverda

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 02/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et Alchimie

Message  Aube-Aurore le Sam 15 Nov 2008, 14:05

Ensoleillé Bonjour à tous !

Sherlock et Charly Alverda, vos mots sonnent juste.

Au nombre 22, juste avant son tableau de correspondances que j’ai posté ici plus haut, Chritiama Nimosus dit
Si le nombre de phases du magistère est généralement réduit à sept, rarement à quatre, la multiplication des opération peut atteindre un nombre important. Les 22 phases suivantes s’accordent symboliquement aux 22 arcanes majeurs du tarot et à la kabbale. Un tel grand nombre d’opérations semble beaucoup plus relever de la littérature que de la véritable alchimie.
Nimosus renvoie aussi en annexe aux livres qu’il a consultés, et dans ce cas-ci il pointe vers le Traité d’astrologie ésotérique de Robert Ambelain. Et Ambelain aurait lui-même repris l’information d’un autre auteur.

Le nombre d’opérations du grand-oeuvre varie fort en fonction de l’éclairage qu’on veut apporter :
[ 2 phases ] Souvent, on ne prend en considération que Solve et Coagula.
[ 3 phases ] Parfois, on insiste sur une phase intermédiaire, et on parle d’oeuvre au noir, au blanc, et au rouge.
[ 4 phases ] Nimosus, encore lui, remarque que si les phases diffèrent selon les auteurs, celles-ci sont prépondérantes et permettent des correspondances :
1 - La calcination putréfie ; son élément est la terre associée à la planète Saturne. Dans l’Oeuvre, la couleur de cette opération est le noir et elle s’accorde au corps.
2 - La distillation purifie ; son élément est l’eau associée à la planète Lune. Dans l’Oeuvre, la couleur de cette opération est le blanc et elle s’accorde avec l’esprit.
3 - La coagulaition solidifie ; son élément est le feu associé à la planète Mars. Dans l’Oeuvre, les couleurs de cette opération sont celles de l’arc-en-ciel et elle s’accorde avec la teinture.
4 - La sublimation vaporise ; son élément est l’air associé à la planète Soleil. Dans l’Oeuvre, la couleur de cette opération est celle du rubis et elle s’accorde à l’âme.
[ 7 phases ] Philalèthe compte sept stades, aussi dénommés régimes :
Calcination
Sublimation
Solution
Putréfaction
Distillation
Coagulation
Teinture

Dans le Dictionnaire des Symboles, les arcanes majeurs sont considérés comme des chemins initiatiques à étapes. Là encore, les interprétations varient d’un auteur à l’autre. Certains les regroupent en ternaires (7 groupes de 3), d’autres en septenaires (3 groupes de 7), ce qui donne 21 lames, en laissant à part le Mat qui n’a pas de numéro, et qui représente le chercheur en quête de lui-même, que ce soit par l’alchimie ou par le tirage révélatoire. Les différentes façons de combiner les cartes, de les répartir ou de les rassembler, offrent différents éclairages qui sont autant d’occasions de réfléchir, de méditer, d’envisager des options de vie ou des actions à mener, en fonction des aspects fondamentaux attribués aux différents arcanes majeurs et aux symboles qu’ils contiennent.

Ternaires
I le Bateleur - II la Papesse - III l’Impératrice
IV l’Empereur - V le Pape - VI l’Amoureux
VII le Chariot - VIII la Justice - IX l’Ermite
X la Roue de la Fortune - XI la Force - XII le Pendu
XIII la Mort - XIV la Tempérance - XV le Diable
XVI la Maison Dieu - XVII l'Etoile - XVIII la Lune
XIX le Soleil - XX le Jugement - XXI le Monde
Septenaires
I le Bateleur
II la Papesse
III l’Impératrice
IV l’Empereur
V le Pape
VI l’Amoureux
VII le Chariot
VIII la Justice
IX l’Ermite
X la Roue de la Fortune
XI la Force
XII le Pendu
XIII la Mort
XIV la Tempérance
XV le Diable
XVI la Maison Dieu
XVII l'Etoile
XVIII la Lune
XIX le Soleil
XX le Jugement
XXI le Monde

Une même lame pourra donc être interprétée comme esprit et âme, ou comme âme et corps, selon sa place dans l’ensemble choisi et selon les niveaux de l’analyse ; par exemple, l’Impératrice est corps sur le premier ensemble ternaire, esprit dans le premier ensemble septenaire ; les relations changent à l’intéreur des différents ensembles. Toutes les clés d’interprétation ouvrent sur des aspects différents d’une même lame ; aucune ne possède un sens absolu et définitif. C’est toujours un système mobile de relations exigeant la plus grande souplesse d’interprétation.
A l’intérieur même de chaque septenaire, les trois premiers arcanes s’opposent aux trois suivants et le septième ramène le tout à l’unité (WIRT, 77) ; ce qui met en valeur la signification synthétisante du Chariot (VII), de la Tempérance (XIIII) et du Monde (XXII) : domination de la volonté dans le monde de l’esprit (VII), de l’équilibre dans celui de l’âme (XIIII), de l’éternel mouvement dans le monde du corps (XXI).
Amitiés. Fleur

Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 36
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et Alchimie

Message  Nelly Foulcat le Mer 17 Déc 2008, 15:25

Bonjour à tous. En parcourant le chapitre intitulé "Les gardes du corps de François II duc de Bretagne" dans l’ouvrage "Les Demeures philosophales", mon attention a été attirée par le nom des 4 figures des Vertus Cardinales posées aux 4 coins du tombeau de François II dans la cathédrale de Nantes.

Extrait: "Les Demeures philosophales" par Fulcanelli - Les gardes du corps de François II duc de Bretagne - chapitre I :

...les quatre figures des Vertus Cardinales, posées aux quatre coins de cette sepulture, faites en marbre blanc, de la hauteur de six pieds. La figure de la Justice est posée au coin droit en entrant, qui porte une espée levée dans la main droite, et un livre avec une balance dans la gauche, la couronne en teste, habillée de panne et de fourrure qui sont les marques de la science, de l’equité, de la sévérité et majesté qui accompagnent cette vertu. A l’opposite, du côté gauche, est la figure de la Prudence, qui a deux faces opposées l’une à l’autre en une mesme teste : l’une d’un vieillard à longue barbe, l’autre d’un jeune jouvenceau ; dans la main droite (gauche) elle tient un miroûer convexe qu’elle regarde fixement, et de l’autre un compas : à ses pieds parêt un serpent, et ces choses sont symboles de la consideration et de la sagesse avec laquelle cette vertu procede dans ses actions. A l’angle droit, du côté d’en haut, est la figure de la Force, habillée d’une cotte de mailles (armure) et le heaume en teste ; de sa main gauche elle suporte une tour, des crevasses de laquelle sort un serpent (un dragon) qu’elle étouffe avec la main droite, qui marque la vigueur dont cette vertu se sert dans les adversitez du monde pour en empêcher la violence ou en supporter le poids. Au coing opposite est la figure de la Temperance revestüe d’une longue robe, ceinte d’un cordon : de la main droite, elle supporte la machine d’une horloge, et de l’autre un mors de bride, hieroglifique du reglement et de la moderation que cette vertu met dans les passions humaines.
Citation reprise d'un ouvrage de frère Mathias de Saint-Jean, carme de Nantes (XVIIe siècle)
Parmi les 22 arcanes majeurs du tarot de Marseille, on retrouve 4 arcanes pouvant peut-être avoir la même signification symbolique que les 4 figures des Vertus Cardinales. Ces 4 arcanes sont : La Justice (arcane VIII), L’Hermite qui représente un vieux sage dont la voie est celle de la prudence (arcane IX), La Force (arcane XI) et Tempérance (arcane XIV).

Nelly Foulcat

Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 03/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et Alchimie

Message  Calcédoine le Mer 17 Déc 2008, 17:56

Merci Nelly. Ce tombeau de François II, dû à l'artiste Michel Columb, est particulièrement bien décrit sur ce site :


Sur les quatre vertus cardinales, on trouvera un complément d'information utile à cette adresse :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vertus_cardinales

Calcédoine
Admin

Nombre de messages : 325
Date d'inscription : 02/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et Alchimie

Message  Abbé+Pierre le Lun 12 Jan 2009, 13:26

Les 4 vertus cardinales sont bien expliquées dans « La chrysopée du Seigneur » attribuée à Raymond Lulle. Je vous en donne l’extrait :
Dans l'Homme, les Eléments susceptibles de faire débuter l'oeuvre, sont les Quatre Vertus Cardinales, savoir : Force, Prudence, Tempérance et Justice.

Le Sage qui a su développer en son Ame ces Quatre Vertus est assuré, de par leur présence même, de voir se développer en lui, à leur tour, les trois Vertus Théologales, savoir : Foi, Espérance et Charité.

Ainsi, la pratique suivie et attentive des Vertus Cardinales, génère et suscite l'action des trois Vertus supérieures. A leur tour, lorsque nos trois Principes supérieurs sont définitivement acclimatés en nous, ils s'empressent d'éveiller d'autres présences, celles des Puissances de la dyade suprême : Intelligence et Sagesse.

Et à leur tour, ces deux grâces divines en éveillent une autre en nous : celle qui ne saurait être exprimée par des mots et des images. En cette dernière est toute la Béatitude promise aux élus, par elle, nous participons, créatures, à la Vie Divine.

Il serait vain de croire que la pratique d'une seule Vertu soit susceptible de générer les suivantes. De même que l'enfant naît du père et de la mère, de même que l'Esprit-Saint procède et du père et du Fils, de même une Vertu ne procède que de deux autres. Ainsi, sur l'Arbre de notre Connaissance.

La première Vertu qu'il importe de développer en nous est celle de la Force. Car comment pouvons-nous nous attaquer à une telle entreprise si nous ne sommes pas, par avance, assurés de la mener à bien ? Il faut donc être fort ; fort contre le monde, fort contre nous, fort contre nos Vices.

La seconde Vertu à développer est la Prudence, car elle nous enseignera à nous défier du Monde, de nous-mêmes, des ruses subtiles des Vices, nos Ennemis conscients et subtils. Car, encore une fois, il ne faut point voir ces Vices comme des réactions instinctives et mécaniques de notre propre Chair. Sans doute, celle-ci sert de véhicule et de canal à ces réactions. Mais celles-ci sont inspirées par l'Esprit Démoniaque qui habite en elle, puisqu'il en est à la fois l'auteur et l'animateur. C'est par elle que l'Esprit des Ténèbres s'exprime ; et lorsqu'il la fait vibrer à sa guise, ainsi que la viole sous les doigts du ménétrier, nous devons, en tant qu'esprit libre, nous défier de tout ce qu'elle apporte de suggestions diverses, compliments ou reproches, conseils ou négations, tout ce qui semble présenter une justification de la prééminence de la Chair sur l'Esprit, tout est à rejeter. Voici la Vertu de Prudence.

De la pratique commune de ces deux premières Vertus, Force et Prudence, naîtront respectivement deux autres : Tempérance et Justice.

Lorsque la Force aura tendance à déborder son domaine, que Prudence s'effacera momentanément, Justice apparaîtra. Car, qui dit Justice dit rétribution exacte. Et par une réaction purement mécanique, l'équilibre un instant perturbé se rétablira.

Mais lorsque Prudence l'emportera sur Force, alors Tempérance apparaîtra. Elle a également nom Miséricorde, Douceur, Indulgence, et Pardon. Sur la ligne des deux plateaux, elle s'oppose à Justice, dont la rigoureuse précision ignore les variations suscitées par l'infini amour des êtres pour les êtres, et de Dieu pour eux tous.

Lorsque ces Quatre Vertus Cardinales seront devenues actes de tous les instants, en toi, Fils du Soleil et de la Lune, les Eléments de l'Oeuvre seront prêts à entrer dans le jeu des générations supérieures. Alors, dans ton Ame, paraîtront trois hôtes nouveaux, les Vertus Théologales, qui ont nom Foi, Espérance et Charité.

Force était Feu, Justice était Air, Tempérance était Eau, et Prudence était Terre. En cette seconde série, Foi sera Soufre, Espérance sera Mercure et Charité sera Sel.

La Foi naît de la pratique de la Justice et de la Tempérance. Foi, avant tout, prend sa source dans la vérité et la franchise. Lorsque tu possèdes la Vérité, une Certitude, tu crois alors fermement au bien-fondé de ce qui s'y rapporte. Et la solidité de ta croyance est le fruit de ta certitude. Songe alors que la Foi que tu peux susciter chez autrui dépend totalement de la véracité de tes paroles, de tes actes et surtout de tes pensées. Pense juste, pour parler franchement et agir droit. Car Foi est surtout et avant tout Bonne Foi. Foi, c'est Franchise ! Ne mens pas, car le Mensonge tue la Foi. Ce faisant, tu tisses autour de toi-même un voile qui te cache Dieu, suprême Vérité.

Pour croire juste. il faut imaginer ou agir véridiquement. Ce faisant, tu fais naître en toi-même une Foi, fille de Certitude. Et Certitude est seule Réalité...

Justice et Bonne Foi engendrent Espérance. Car, qui nierait que le Bon Droit, né de Justice, et Certitude, fille de Bonne Foi, sont seuls susceptibles d'asseoir sans crainte ton Espérance ?

Semblablement, Foi et Tempérance font naître Charité. Car la Bonne Foi et la Douceur exigent que nous rendions à autrui ce que nous souhaitons qu'il nous rende. Ainsi naît la Charité, autre aspect de l'Amour des êtres pour les êtres.

Mais Bonne Foi et Espérance font aussi naître Charité et ce pour les mêmes motifs. La Certitude que donne l'Espérance reposant sur la Vérité et sur la Bonne Foi, nous démontre que le but et l'état final des Etres est justement l'Amour de ces mêmes êtres les uns pour les autres. Donc, Foi et Espérance génèrent Charité.

Ici, le Septenaire est établi. En toi-même, Fils du Soleil et de la Lune, ont été successivement générées Force et Justice, Tempérance et Prudence, donnant naissance à Foi, Espérance et Charité.

Issus des Quatre Eléments, Feu, Air, Eau, Terre, se dessinent flambovants comme des personnages de Vitrail : Soufre, Mercure et Sel des Philosophes.

Abbé+Pierre

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et Alchimie

Message  Henri Schersch le Mar 01 Déc 2009, 15:54

En complément, voici la vidéo "Fulcanelli et les symboles alchimiques des statues du tombeau de Francois II à Nantes" trouvée sur youtube:


Henri Schersch

Nombre de messages : 329
Age : 46
Date d'inscription : 21/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et Alchimie

Message  Garfield le Mer 02 Déc 2009, 12:31

Bonjour à tous. J'ai trouvé un site très intéressant qui décrit de manière très détaillée, le tombeau de François II en la cathédrale de Nantes :
CheminCroisé http://herve.delboy.perso.sfr.fr/gardes_corps.htm

Garfield

Nombre de messages : 176
Age : 35
Date d'inscription : 20/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tarot et Alchimie

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 09:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum