La révélation primitive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La révélation primitive

Message  Myriam le Lun 17 Nov 2008, 11:54

La révélation primitive écrit par Pierre Gordon (éditions Dervy – 1951) est l’ouvrage fondamental, le livre clé de la pensée gordonienne.

Extrait important de cet ouvrage :

" Quel que soit le moment où l'on envisage l'histoire humaine, l'on se trouve renvoyé à des générations antérieures. Cette remarque est capitale. De proche en proche, l'on remonte ainsi, forcément et toujours, jusqu'au premier homme, en qui le courant s'inaugure par suite de la disparité entre l'état initial et l'état de déchéance : les souvenirs qu'après leur chute mentale Adam et Eve ont eus de leur condition antécédente constituent les eaux mères du grand fleuve, ou, pour employer une autre image, le premier anneau de la grande chaîne de la Tradition. Ils forment de même la première minute du Temps. Tradition et Temps vont en effet ensemble. Sans ce décalage, le fonctionnement de l'esprit humain, tel qu'il se présente à nous, ne se fût jamais amorcé. Ou l'homme fût resté un prodigieux surhomme, ayant pleinement accès au dynamisme du Réel, et n'ayant par suite aucun besoin de la Tradition, ou il rentrerait complètement dans l'animalité, ne possédant alors qu'une tradition organique, c'est-à-dire des instincts. En d'autres termes, si l'homme était simplement parti de l'animalité, il y serait plongé encore, et ce ciment intellectuel que nous appelons tradition n'eût jamais pris consistance. C'est le fait d'être parti de plus haut, d'être retombé plus bas, et de chercher inéluctablement à regagner le point de départ, c'est-à-dire d'aspirer à une recréation, qui a tout formé dans l'espèce humaine et qui forme tout ce qu'il y a de spécifiquement humain dans l'homme.
En d'autres termes, dans les profondeurs de notre temps et de notre espace, se dérobe un monde souterrain, un monde de lumière, présentement invisible et insaisissable, mais destiné à reparaître un jour : telle est la substance de la tradition primordiale, telle qu'elle s'est constituée dans l'esprit du premier homme dès l'instant de la chute, c'est-à-dire dès la première seconde de la durée humaine, dès le premier emprisonnement dans les cachots de l'étendue. Et tel est le fond de toutes les traditions humaines. Sous les noms de Terre Pure, de Montagne de Jade, de Mont Mérou, d'Albordj, d'Ile Sainte, de Coeur du Monde, de Pôle, de quintessence, d'or pur, d'Agarttha, de Pierre Philosophale, etc...., etc...., l'on retrouve partout ce que la chrétienté nomme, elle, d'après les paraboles évangéliques, le Trésor perdu, le joyau égaré, le Royaume enseveli, que les hommes doivent faire surgir des ténèbres. Cette notion, vraiment primitive, donne la clef de l'homme, de l'histoire, de la religion, de la magie, de l'art, de la science, de toute la grandeur et de toute la misère humaines."


Pierre Gordon a démontré dans ses ouvrages qu ‘au point de départ de nos annales se situe une Révélation ou illumination primitive de la pensée humaine.

Bien amicalement.
avatar
Myriam

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum