La méditation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La méditation

Message  Myriam le Lun 01 Déc 2008, 15:09

Bonjour à tous,

La méditation est avec la prière une des voies les plus accessibles pour pénétrer dans le monde invisible. Mais méditer suppose une préparation. Celui qui veut méditer sans posséder encore une discipline intérieure commence par errer dans les régions inférieures du plan astral où il remue au passage toutes sortes de couches obscures peuplées par des entités qui sont souvent hostiles aux humains, et c’est ainsi qu’il devient la proie de visions étranges qui n’ont aucun rapport avec l’objet de sa méditation.

Il ne faut pas s’imaginer qu’on entre dans le monde invisible comme dans un moulin car ce monde est le territoire d’innombrables créatures qui ne nous laisseront pas nous promener chez elles comme il nous plaît. C’est exactement comme si nous décidions d’aller nous promener dans une forêt sauvage, nous serions exposé aux attaques de certains animaux qui s’y trouvent et si nous ne savons pas nous protéger, nous sommes à leur merci.
Pour approcher les entités célestes, gagner leur confiance et leur amitié, il faut être humble et respectueux plutôt que de chercher à s’imposer à tout prix.

Avant de méditer, il faut commencer par mettre de l’ordre dans son être psychique, sinon, même cet exercice tellement utile et salutaire peut devenir dangereux. Il ne faut pas se lancer sur le chemin de la spiritualité sans précautions préalables. Il est nécessaire pour le spiritualiste d’apaiser, d’apprivoiser, d’orienter toutes les tendances qui sont en lui et d’avoir pour seul but de se perfectionner soit d’enlever toutes les scories qui l’empêchent de voir et de connaître la Vérité.

Ce but supérieur est comme un diapason, et au moment où toutes les particules de son être s’accordent avec ce diapason, elles vibrent en harmonie et les expériences qu’il fait dans le monde invisible sont réellement bénéfiques. Chacun ne peut attirer que les courants et les entités qui sont en affinité avec l’état dans lequel il se trouve. C’est la loi : l’homme entre en relation avec ce qui correspond à ses vibrations, à son aura, et s’il n’est pas pur, lumineux, puissant, il est obligé de subir tout ce qui circule de négatif, de malsain, de violent dans l’atmosphère psychique qui l’entoure. C’est la raison pour laquelle il faut développer les armes spirituelles en accomplissant un travail de purification et d’élévation intérieure qui nous permettrons de résister aux assauts des forces obscures.

Donc, avant de nous lancer dans toutes sortes d’expériences psychiques, la prudence s’impose. Il faut d’abord nous exercer à devenir maître de nous-même, à surveiller nos désirs et nos aspirations car en cherchant à pénétrer dans le monde astral pour des raisons de curiosités, nous attirons des entités qui nous font réellement vivre dans l’Enfer. C’est cela l’enfer : le monde astral inférieur. La vraie religion, la vraie morale sont fondées sur une science profonde des causes et des conséquences de chaque pensée, de chaque sentiment et de chaque acte.

Tous ceux qui ont voulu pénétrer dans le monde spirituel sans être préparés ont trouvé devant eux le Gardien du Seuil. En réalité, cet être terrible est en chacun de nous et chacun doit un jour le rencontrer et lui faire face. Il est formé par l’accumulation de toutes nos tendances inférieures tels convoitises, orgueil, sensualité, agressivités etc..., il nous barre le chemin, il ne nous laisse pas pénétrer dans les régions célestes tant que nous n’avons pas encore ‘mérité’ le droit d’y accéder (c’est-à-dire être entré en harmonie avec le taux vibratoire adéquat). Seul le disciple armé de connaissances et qui a réussi à dominer tous ses instincts inférieurs, arrive à vaincre le Gardien du Seuil.

(source : Omraam Mikhaël Aïvanhov – Regards sur l’invisible)

C’est là un travail long et quotidien qui demande beaucoup de patience et de courage. Comme dans la pratique de l’Alchimie véritable, il est aberrant de vouloir atteler la charrue avant les boeufs. C’est d’abord en nous épurant que nous accéderont à un niveau qui nous permettra ensuite d’accéder à d’autres richesses, tout naturellement, presque sans effort, par simple application des lois naturelles qui font que tout ce qui se ressemble s’assemble. A ce moment là, le Gardien du Seuil, de lui-même, s’effacera pour nous laisser passage.

Bien amicalement.
avatar
Myriam

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 04/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méditation

Message  Aube-Aurore le Mer 11 Nov 2009, 10:52

Bonjour ! Ensoleillé

Méditer, ça veut dire beaucoup de chose, parce que chacun en a une définition propre.
Il y en a qui pensent que c'est un synonyme de réfléchir, de raisonner sur un thème donné. D'autres emploient le mot introspection, mais bien souvent, c'est encore pour dire qu'ils réfléchissent sur eux-mêmes et sur leurs actes.
Je dirais que méditer, ce n'est pas du tout ça, et que méditer c'est surtout s'engager dans l'exploration du Soi, à tenter d'établir un contact avec son âme.

Voici ce qu'en dit Paul Baudry dans " CheminCroisé L'écoute du Silence – La méditation : pourquoi et comment" (Le Dauphin Blanc, 2001) :
La méditation se définit donc comme une discipline spirituelle visant à unir notre nature spirituelle et notre nature personnelle, à unir l'âme illimitée et la personnalité limitée.
(dans le Chapitre 1)
La méditation a pour objet de produire un lent détachement de soi-même, induisant ainsi une plus grande harmonie. S'observant lui-même, le méditant réalise que toute cette agitation intérieure, cette souffrance et ces conflits ne sont pas lui. Enfin, il apprend, par la pratique de la méditation, à s'établir sur son propre trône, dans son moi réel et incorruptible. Toutes les pensées et les peurs qui le harcèlent lui ont longtemps fait croire que ces choses étaient lui. Mais désormais, il fait l'incroyable découverte qu'il n'est ni son corps ni ses désirs ni ses pensées.
(dans le Chapitre 1, plus loin)
Et je relève aussi ce passage trouvé dans la Conclusion, parce qu'il me semble important et concerne l'assistance dont nous avons besoin :
Il est impératif que le lecteur se souvienne que peu d'entre nous peuvent accélérer leur évolution spirituelle sans recevoir une assistance entraînée et hautement spécialisée. Nous avons tous besoin d'un être plus fort, plus aimant et plus sage que nous pour nous conseiller et nous aider à nous libérer des prisons que nous avons contruites.
Amitiés. Fleur
avatar
Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 37
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méditation

Message  Ludivine le Jeu 13 Oct 2011, 16:00

Bonjour à tous !

Voici quelques passages extraits d'un interview de Jacques Vigne, médecin psychiatre, au sujet de la méditation : (Voir aussi le fil CheminCroisé La psychologie spirituelle, transpersonnelle).

La méditation ne doit pas être entendue dans le sens restreint qu'il a en Occident de réflexion intellectuelle sur un sujet précis. Le mot "contemplation", conscience au-delà des formes, est ce qui s'apparente le plus au mot dhyana : "méditation", en sanskrit.

Je suis la voie dite du védanta, qui est non-dualiste. Le védanta vise à faire prendre conscience de notre identité profonde, masquée par notre moi illusoire, grâce à la question << Qui suis-je ? >> méditée indéfiniment. On observe son propre mental selon divers fils conducteurs, dont l'écoute attentive du souffle. Le védanta est une voie de la Connaissance qui n'implique pas la reconnaissance d'un Dieu personnel et selon laquelle le "je", le monde et Dieu sont non pas des substances séparées mais une seule substance.

...beaucoup de méditants doivent affronter des tensions. La méditation permet de leur faire face, non de les résoudre immédiatement. Un débutant pourra se faire aider par un thérapeute qui a une connaissance suffisante de la méditation. Mais pour une pratique intensive, il faut rechercher un maître spirituel. La psychothérapie est une préparation à la méditation en ce qu'elle crée une intériorisation, qu'elle amène la conscience à osciller entre les images verbales et leur verbalisation. La méditation continue et approfondit ce processus en faisant osciller la conscience entre les images mentales et les sensations. Elle peut alors faire en sorte que ces sensations ne se relancent les unes les autres et induire un état de calme à la source de nos meilleures intuitions. Un état d'arrêt du mental, selon la définition du yoga. C'est dans ce repos que s'ouvre une perspective sur le divin. Au début des Aphorismes du yoga, Pataujali écrit : "... Faites silence et sachez que je suis l'Éternel."

...Plus globalement, je dirais que la méditation est libératrice par le lâcher-prise qu'elle implique. L'esprit de détachement est essentiel. Toutes les traditions mystiques lui accordent une importance centrale. C'est, au fond, ce qui distingue la psychologie de la spiritualité. Quand on acquiert l'esprit de détachement, les tensions psychologiques, même si elles ne s'évanouissent pas du jour au lendemain, prennent une dimension spirituelle. Du reste, amour et détachement ne sont pas à opposer comme on le pense souvent en Occident. Celui qui est attaché à lui-même n'aime que ses propres projections. Les soufis disent : " Quand le coeur pleure pour ce qu'il a perdu, I'esprit rit pour ce qu'il a trouvé.''
avatar
Ludivine

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méditation

Message  Aube-Aurore le Mer 14 Déc 2011, 15:24

Bonjour à tous ! Ensoleillé

Je vous livre ici la définition de la méditation selon @ Swami Ramdas :


La méditation, contrairement aux idées occidentales, ne consiste pas à penser à quelque chose ; elle consiste au contraire, dans l'abandon total, à expérimenter la cessation pour un temps de la danse désordonnée des pensées dans notre mental. Elle est à la fois un test, un exercice, et une expérience spirituelle.

La méditation idéale est le silence complet du corps et du mental. Si quelque pensée se présente, qu'elle ne soit point retenue ; comme si elle n'était ni indésirable, ni invitée. Le silence obtenu, la présence du Divin s'impose puisque nous sommes le Divin.
Amitiés. Fleur
avatar
Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 37
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méditation

Message  gab.riel le Mar 21 Fév 2012, 15:51

Bonjour à tous,
pour moi la @ méditation ne devrait pas se limiter à une ou plusieurs "séances" auxquelles on s'adonnerait dans la journée, mais devrait être vécue de manière constante -- garder un état d'esprit vigilant, la pleine conscience de ce que l'on fait, maintenir le lien avec le monde divin...

gab.riel

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 20/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méditation

Message  Aube-Aurore le Mar 21 Fév 2012, 16:07

Bonjour gab.riel Ensoleillé

Entièrement d'accord avec toi : la méditation peut commencer par des séances (puisqu'il faut bien débuter), mais doit devenir un art de vivre au quotidien, un vécu à plein temps.

Amitiés. Fleur
avatar
Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 37
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méditation

Message  i maestri cantori le Ven 30 Mar 2012, 11:55

La digestion n'est-elle pas une méditation ?
Songeons au temps où nous mettions tous nos efforts conscients pour activer cette fonction de digestion, la contrôler, construire peu à peu un organe de digestion digne de ce nom... Et maintenant, juste un petit assoupissement comme gêne et ça ce fait tout seul. Tout ce qu'on fait d'autre qui n'a absolument rien à voir pendant une digestion...
Lorsqu'une chose est intégrée au point où nous pouvons en faire une autre, n'est ce pas là un état de méditation ?
Quand vous avez un air qui trotte dans la tête et qu'en même temps vous vous livrez à une réflexion intense sur un sujet précis, n'êtes-vous pas en méditation ?
La méditation n'implique-t-elle pas une mise en sommeil de certaines fonctions intégrées pour une élévation de fonctions nouvelles en voie d'intégration ?
Les fonctions intégrées fournissant l'énergie aux fonctions en voie d'intégrations ?

Comme quand on pédale pour avoir de la lumière d'une ampoule...

La méditation semble alors une action involontaire servant une action volontaire.

Sommeil
avatar
i maestri cantori

Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 23/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La méditation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum