Double hache (Labrys)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Double hache (Labrys)

Message  Logos le Jeu 14 Jan 2010, 12:54

Calcédoine : Le fil ci-dessous constitue la suite chronolo-
gique de l'échange commencé dans le sujet CheminCroisé Soleil noir.
Pour la vision il s'agit de celle d'un ami... Moi j'ai rencontré ce symbole en rêve, la labrys était manipulée par des homme-cartes (style Alice in Wonderland) mais le plus troublant fut que le matin même, un ami dessine sur la table de cours (portant sur... La mescaline Clown) un homme-carte et une double hache...

Symbole qui est à mettre en relation avec l'Orisha vaudou Shango ("dieu du tonnerre" on pourrait dire à la va-vite)... Dont Fela Kuti est le "fils" (sa boîte de nuit le Lagos Shrine était un temple dédié à Shango et au désir liquide)





J'ai retrouvé le symbole exact de ma vision, il s'agit de l'invocation graphique de Shango l'entité du vaudou... Et il s'agit d'une certaine manière d'un pont tracé entre les systèmes religieux Africains et les anciennes religions de l'Orient classique et du monde Egéen (comme l'ont démontré Frobenius ou Bernal dans "Black Athena")

Pas plus d'infos de mon côtés, j'attends tes lumières

PS : ah oui pour le soutien gorge, mama mia


Dernière édition par Logos le Jeu 14 Jan 2010, 19:06, édité 4 fois
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  aliboron le Mer 20 Jan 2010, 10:38

Bonjour,

Le symbolisme de la double hache est particulièrement complexe, aussi vu le peu de dialogue généré par mes post évoquant, peu ou prou, l'hermétisme, je suis peu enclin à en développer (en explorer, plutot, vu mon peu de "qualification") un des arcanes majeurs.


Ceci étant, voici, en quelques mots ce que je peux en supposer.

Double hache, ou double spire, soit l'application au niveau des "temps", du ruban de Moebbius, dont le sens est plus directement spatial.
Il s'agit d'un aspect de l'astrologie, directement en rapport avec l'alchimie, puisque sa prise en compte favorise (sans la garantir...) "l'obtention" du fameux spiritus mundi...

Cycles inversés chez Platon, ou réflection astres-métaux en Chymie, inversion croisée solstices-équinoxes, ou rétrogradation de la course du "soleil", etc...telle que figurée par exemple au portail de Notre Dame de Paris, et qu'Emerit dans le sillage de H. Coton A. aborda dans un de ses ouvrages.
On en trouve bien sur mention chez d'autres auteurs, mais plus discrètes, ou ne portant que sur un aspect de ce "bouleversement des pôles".

Le "moment" propice désigné par ce symbole janusien à souhait, est charitablement défini dans une autre tradition, tibétaine en l'occurence; le traité du Kalachakra par exemple considère cette "science des intervales" comme fondamentale d'un point de vue opératif.

Certains intervales majeurs, donnant la mort.... sont en même temps porteurs de la vraie Vie.

Plus près de chez nous, la symbolique saturnienne, ( CheminCroisé soleil noir) telle qu'illustrée par Dürer dans sa célèbre melencolia est un doigt désignant la même lune...

Il n'en reste pas moins le fait suivant : même si les "conditions" que cette sapience décrit peuvent être intelligibles en apparence, l'ensemble n'en relève pas moins d'une temporalité subtile; à mi-chemin pourrait-on dire du temps des horloges et de l'éternité... en "oblique".
C'est en ce sens que les anciens alchimistes dignes de ce nom insistaient considérablement sur l'indissociabilité entre la part "matérielle" et le versant "spirituel" de l'Opus.

Faute de quoi, "comprendre n'a aucune signification"....


Cordialement

boron
avatar
aliboron

Nombre de messages : 208
Age : 60
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  aliboron le Mer 20 Jan 2010, 12:40



On constate que sur son zoodiaque, H.C.A. , qui suit la "disposition" remarquable sur laquelle insiste Jacob Boehme dans "les sept forces de la nature", (ainsi que le souligne M.de Socoa dans "typologie et caractères"), il est tenu compte des axes que j'évoquais précedemment.

Il précise que "or et argent (soit Fortuna major et minor) sont à un bout du zoodiaque parce qu'ils sont le commencement et la fin matériels de l'oeuvre. Tandis que Via et Populus sont à l'autre bout, parce qu'ils sont le commencement et la fin spirituels de l'Oeuvre."

Je vous laisse apprécier sa réflexion.... qui, comme le dit Charly à propos du nombre 8 : "j'illustre par une loi autant mystique que physique : " Tout s'oppose par les milieux et se rejoint par les extrêmes. "
avatar
aliboron

Nombre de messages : 208
Age : 60
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  Laposse le Mer 20 Jan 2010, 21:54

La double hache crétoise (minoéenne, ci-dessus) est fréquemment associée au culte de la féminité, comme chez les Amazones. Multiséculaire, basique, elle est utilisée comme symbole dès les premières civilisations (-7000, Anatolie). Basique aussi, le H doublé représente l'état naturel (gazeux) du premier corps du tableau de Mendeléev, l'Hydrogène, le plus simple et le plus répandu dans l'univers, et qui, comme l'indique son nom, engendre l'eau, source de vie.
LangueDesOiseaux1
Symbole de la femme déifiée puisque source primordiale de la vie, ou symbole de la bipolarité primordiale issue de l'Un afin d'engendrer tout l'univers matériel, ou qu'il s'agisse encore, par jeu de mots, d'envisager le H2 comme source de la mer mère, la labrys indique la source de la vie. Quoique ce symbole soit à double tranchant.
avatar
Laposse

Nombre de messages : 242
Age : 48
Date d'inscription : 05/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  aliboron le Jeu 21 Jan 2010, 11:16

P.S.

Je tiens à préciser que mon post çi-dessus s'inscrivait dans une logique (implicite ?) quand il faisait suite sur le fil "soleil noir" à une approche des arcanes hermetiques concernant les relations complexes (subtiles, plutot) entre les cycles regissant le fixe et le volatil.
Aussi, je suis surpris de cet effet "X-files", cette déclassification étant innoportune.
Rapports caractérisés par des effets miroirs, (reflexion rappelée ci-dessus ) avec croisement et inversions...à la clef.
Clefs detenues par Janus, et ouvrant une porte diablement saturnienne... "soleil noir de la melencolie" !

Ce que le symbolisme de la double-hache, ou double-spire, (alors abordé dans le fil "soleil noir"), designe, en tout cas pour un regard aimanté par la Chymie.

Aussi, je précise que cet "H" (fulcanellien ? ), qui par ailleurs structure la façade de certaines Notre Dame, laquelle dame, échelle-des-philosophes... relie haut et bas, et "résume" (à l'instar de l'archange Saint Michel) tout ce qui se trouve en cette espace intermédiaire nommé Shamaïm par la kabbale...
bref, cet "h" se trouve approché, voir plus... jusqu'au noir soleil qui en est le coeur virtuel, en quelques études inspirées par (H)ermès-(H)élios-(H)élie :

-in "La grande triade", de René Guénon, p.46 et suivantes... sous son coté labris... et double-spirale.
-in "l'ésotérisme de Dürer", de Louis Barmont, p.40 etc... sous la forme du "S" étrange figurant sur le phylacrère de la melencolia gravée par Albrecht.
-in "les 9 figures de base de la pensée chinoise", p.53 et ss., où cet "h" sous sa forme crétoise propose une circulation elliptique entre saisons "mélangées" (printemps-automne) et saisons "pures". Solstices et équinoxes étant bien sur de la partie.
-H et X étant ici cousins, on trouve chez Schwaller des "réflexions" voisines, là où il traite du croisement des sceptres pharaoniques.
-in Alleau, "la nature des symboles", ouvrage en réalité consacré au Khi, ou croix de Saint André.

etc, etc....

cordialement

aligoté
avatar
aliboron

Nombre de messages : 208
Age : 60
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  Montaléchel le Jeu 21 Jan 2010, 18:41

Aliboron a écrit:Aussi, je précise que cet "H" (fulcanellien ?), qui par ailleurs structure la façade de certaines Notre Dame, laquelle dame, échelle-des-philosophes... relie haut et bas
Oui ! Constatez vous-mêmes en regardant mon avatar ci-contre qu'il existe une similitude évidente entre une échelle et...
un double H !
H
H

(Autant placer ce gag au plus tôt, avant le passage de Laposse !  Tire-langue (1) )

Plus sérieusement, le double H (H.H.) est aussi mis pour l'étonnante expression "Hermès Harpocratique", divinité ambivalente sous l'auspice de laquelle se placèrent jadis des alchimistes travaillant de concert. C'est Denis Diderot qui note, dans son Encyclopédie, qu'Hermès est le dieu de l'éloquence et Harpocrate celui du silence. Le contraste attire l'attention : parler, ou se taire ? Les deux, bien sûr, mais pas n'importe quand, pas n'importe comment, pas avec n'importe qui...
avatar
Montaléchel

Nombre de messages : 173
Date d'inscription : 25/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  Logos le Lun 14 Mar 2011, 21:43

Extrait du Liber Corax de Roger Bénévant.
Voilà pour les croquis (un peu amochés...)



La première opération

Le centre, siège d'un désir inconnu "ardemment désiré", dont la teneur incertaine inspire le danger, va être enveloppé, cerné au plus près, comme pour en évaluer la mesure. Ce cerne ne peut se clore, car il emprisonnerait l'objet même du désir, coupant toute possibilité ultérieure d'accès. Ainsi se trouve établie, par nécessité, l'obligation de respecter une ligne virtuelle, allant directement de la périphérie au centre, sorte de "voie royale", dont le raccourci imaginaire correspond au but recherché.

La deuxième opération

A l'impossibilité de briser la "ligne virtuelle", se substitue l'obligation de contourner la démarche précédemment vécue ; aller vers le centre serait prématuré et consisterait à s'abandonner avec aveuglement au vertige de la spirale. La réalité et la qualité de l'objet du désir à peine appréhendés, l'itinéraire doit, dans une volonté de réflexion, examiner de l'extérieur cette première tentative d'approche, comme pour en prendre la dimension exacte et en déterminer toute la valeur.

La troisième opération

De nouveau va jouer l'interdit consistant à respecter la "ligne virtuelle" auquel s'ajoute de surcroît, l'obligation logique de ne pas couper le parcours initial. Le cheminement ne peut se retourner vers l'intérieur, car il déboucherait irrémédiablement dans l'impasse de la deuxième opération, piège fatal où se perdrait définitivement le but de la recherche.
L'itinéraire va donc, encore une fois, par l'extérieur, contourner sa précédente démarche, enveloppant la totalité des opérations dans une sorte de cosse triomphante, et, résolument, dans un ultime élan, pénétrer cet ensemble en vrillant vers le centre.

Il est évident qu'une fois passée cette première porte d'accès vers le lieu idéal, d'autres opérations peuvent se produire et se multiplier, mais uniquement à l'intérieur de l'ensemble ; la cosse exécutée lors du cheminement de la troisième opération ayant déterminé, par un encerclement, les limites de la périphérie.


Dernière édition par Logos le Lun 14 Mar 2011, 21:57, édité 1 fois
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  Chèvre le Lun 14 Mar 2011, 21:51

c'est fort intriguant... d'autant plus que ça semble bien inspiré... alors, de quoi t'est-ce qu'on cause ?

( merci pour les croquis ! N'empêche... de quoi dont qu'on cause ?... Clown )
avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  Trinity le Lun 14 Mar 2011, 23:13

Bonsoir Logos,

Ton post semble avoir abouti accidentellement dans le fil "Double hache", sujet avec lequel ce texte ne semble avoir strictement aucun rapport.
Devons-nous le déplacer dans une autre section, ou le supprimer ?
avatar
Trinity

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 03/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  Logos le Lun 14 Mar 2011, 23:55

Bonsoir
A priori le labyrinthe est le "palais de la double hache".

Chèvre : ça parle des "opérations" ?
Une première opération où il faut prendre des "mesures"
Une seconde qui renverse la vapeur.
Une troisième qui englobe la dualité et la résout au centre.

Je trouve qu'il est intéressant d'avoir une illustration de cette "simple idée"... Les images ensorcellent ?
La "cosse triomphante" m'a rappellé la coque dans laquelle doit se renfermer le "vers à soie" évoqué dans le fil du soleil noir. Quadrature du cercle.

nb : peut-être aurais-je dû colorier la flèche rouge en vert, pour faire plaisir à Khunrath ??
Interloqué (1)
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  Chèvre le Mar 15 Mar 2011, 06:07

Ah, merci beaucoup Logos de tes explications. Je discerne mieux à présent une oreille du beau passage que tu livres ici.

Je remarque que si l'on est bien entre Gnose et Alchimie, alors le "ver-à-soie" dont tu parles s'accorde bien avec le "vers-soi" des Gnoses. La troisième flèche en rouge, bon. Laquelle-donc serait en vert (ou verd ?) ?
avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  Logos le Mar 15 Mar 2011, 08:03

Il est évident qu'une fois passée cette première porte d'accès vers le lieu idéal, d'autres opérations peuvent se produire et se multiplier, mais uniquement à l'intérieur de l'ensemble ; la cosse exécutée lors du cheminement de la troisième opération ayant déterminé, par un encerclement, les limites de la périphérie.
Et cette remarque évoque un emboîtement d'octaves je trouve.
Il faut imaginer que l'espace au centre soit vacant, de sorte que la flèche rouge est analogue à la "percée" de la première opération, mais sur un champ de conscience plus intérieur/profond.

Pour le rouge c'est le hazard, mais puisqu'il correspond à une "pénétration résolue" je pense que l'ardeur est de rigueur.
J'ai entendu parler de la ligne verte mais ne sais pas à quoi elle correspond.
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  betov le Mar 15 Mar 2011, 08:08

Chèvre a raison: Une double hache, ça sert à se fendre la gueule sans le faire exprès. Monsieur

betov

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 07/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  Logos le Mar 15 Mar 2011, 09:21

Les deux rois et les deux labyrinthes
(borges)


Des hommes dignes de foi racontent (mais Allah en sait plus) que dans les premiers jours il y eut un roi des îles de Babylonie qui réunit ses architectes et ses mages, et leurs commanda de construire un labyrinthe si perplexe et si subtil que les hommes les plus prudents ne s'aventureraient pas à y entrer, et que ceux qui entreraient s'y perdraient.

Cet oeuvre était un scandale, parce que la confusion et la merveille sont des opérations propres à Dieu,et non aux hommes. Avec le passage du temps, il vint à sa cour un roi arabe, et le roi de Babylonie (pour faire une plaisanterie à son invité) le fit pénétrer dans le labyrinthe où il erra, humilié et confondu, jusqu'au déclin du jour.

Alors, il implora le secours divin et arriva à la porte de sortie. Ses lèvres ne proférèrent aucune plainte, mais il dit au roi de Babylonie que lui-même, en Arabie, possédait un labyrinthe et que, plaise à Dieu, il lui ferait connaître un de ces jours.

Par la suite, il revint en Arabie avec ses capitaines et ses gouverneurs et corrompit les royaumes de Babylonie avec une si heureuse fortune qui renversa ses châteaux, brisa ses gens et fit captif ce même roi.

Il l'attacha sur un rapide chameau et le transporta au désert. Ils chevauchèrent trois jours, et lui dit : '' Oh, roi du temps et de la substance et chiffre du siècle !, en Babylonie tu voulus me perdre dans un labyrinthe de bronze avec beaucoup d'escaliers, de portes et de murs ; maintenant le Puissant a bien tenu à ce que je te montre le mien, où il n'y a ni escaliers à monter, ni portes à forcer, ni de fatigantes galeries à parcourir, ni de murs qui interdisent le passage ''.

Par la suite, il le délia et l'abandonna au milieu du désert, où il mourut de faim et de soif.

La gloire soit à celui qui ne meurt pas.
avatar
Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  Chèvre le Mar 15 Mar 2011, 10:13

betov, j'ai l'impression que ton deuxième réacteur a commencé à fondre... Pâle
avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Double hache (Labrys)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum