Voie humide, voie sèche

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Voie humide, voie sèche

Message  Alambic le Mar 19 Avr 2011, 15:47

Ludivine, quelle connaissance impressionnante de Fulcanelli et de Canseliet ! Studieux
Félicitation Très heureux

Alambic

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 12/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie humide, voie sèche

Message  Logos le Mar 19 Avr 2011, 15:58

Je ne connais pas Canseliet, mais on dirait qu'il parle à des gosses...
Il n'y aucun rythme dans son discours, aucune amicalité, aucun humour !

Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie humide, voie sèche

Message  Ludivine le Mar 19 Avr 2011, 16:07

Bonjour Logos,

Ne sommes-nous pas tous des enfants ? Si Eugène Canseliet parle comme s'il parlait à des gosses, j'en conclus que son langage est clair, précis et donc facile à comprendre pour tout le monde ! J'en suis ravie, tout le monde comprend donc l'Alchimie !

Logos a écrit:Il n'y aucun rythme dans son discours, aucune amicalité, aucun humour !
Quand je te lis, bien souvent, je me fais la même réflexion !

Trinity : Rappel : les arguments doivent porter sur les idées, non sur les personnes. Que le style de
tel ou tel auteur soit empreint d'humour ou non ne change rien à l'argumentation qu'il développe.

Ludivine

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie humide, voie sèche

Message  Logos le Mar 19 Avr 2011, 18:57

En fait j'ai l'impression que Canseliet "vend du rêve" plutôt qu'il ne fait rêver...
"comme à des gosses", expression un peu malheureuse, c'est vrai... A mon sens la question n'est pas de savoir si nous sommes des enfants, mais plutôt : comment croître ? Et depuis cette perspective, les aliments peu nourrissants (tel que m'est apparu un certain Cassoulet sans viande) peuvent être qualifiés "d'infantilisants" dans le sens où ils retardent la croissance... Ceci dit je n'ai rien contre les enfants Tire-langue (1)

Logos

Nombre de messages : 551
Date d'inscription : 23/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie humide, voie sèche

Message  Ludivine le Mer 20 Avr 2011, 19:40

Ludivine, quelle connaissance impressionnante de Fulcanelli et de Canseliet ! Studieux
Félicitation Très heureux
Merci Alambic, mais en fait… pas vraiment !
Ce n'est que depuis quelques années que j'ai découvert ces auteurs; je ne peux donc prétendre en avoir une "connaissance impressionnante".

En fait, c'est la quantité de critiques envers Canseliet (et donc aussi Fulcanelli) qui a attiré mon attention. Tant d'avis négatifs, c'était suspect. Un peu comme quand l'Eglise Catholique s'était mise à vitupérer et diaboliser les ouvrages et les films d'Harry Potter, je me suis dite en moi-même que tant de hargne anormale devait masquer des intérêts cachés. Idem avec bien d'autres domaines, car si un sujet apparemment banal s'attire des foudres, c'est qu'il dérange quelque part, qu'il vient contrecarrer des agendas secrets ou des projets peu avouables, ou nuire à des intérêts de quelques-uns. C'est pourquoi j'ai voulu voir par moi-même et me suis procurée ces ouvrages.

Après quoi, ben, il suffit de lire par soi-même ce qu'il y est écrit. Et j'ai été bien étonnée de découvrir le décalage entre le contenu réel de ces livres et les assertions de ceux qui les critiquent. Voilà, sans plus. C'est juste une question d'observation sans préjugés. Je n'en suis pas devenue une "experte" pour autant.

Ludivine

Nombre de messages : 217
Date d'inscription : 04/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie humide, voie sèche

Message  Alambic le Ven 13 Mai 2011, 18:59

Pour revenir au post de Loup, sur cette "terre" aimantée, c'était dommage de perdre ce sujet,
Loup, tu veux nous en dire plus, sur quelle matière travailles-tu et comment aimantes-tu ?
La terre vierge, c'est bien le cœur de l'affaire !

Alambic

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 12/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie humide, voie sèche

Message  loup le Ven 13 Mai 2011, 23:00

bj, je travaille sur ce que certains ont appelé le "lion vert". Lion, car roi des" animaux" (il peut à juste titre être aussi appelé Dragon, à cause de ses "écailles"). Je me sers de deux feux, extérieurs à la matiére, qui sont les "feux" de la nature, et pas violents comme le feu vulgaire !! Mon "creuset" est un récipient (vase) ouvert, qui sert de récipiendaire à ce "feu" que l'on dit être univers sel... sous la dénomination de "rosée" pour montrer d'où il est issu. Solve et Coagula, seul cela suffit pour l'oeuvre. Coagula referme la matiére et la cristallise pour "incarner" la "mère" d'où tout est issu, et cela 7 fois pour obtenir cette huile dorée que certains appellent "l'or potable", alors qu'il n'y a pas d'or dedans !!! uniquement réservée au corps de l'homme, pas aux métaux... elle sert de dissolvant pour s'unir au soufre de l'or, comme la neige au soleil (à 40°), pour l'oeuvre métallique ; noir ; gris ; etc et rouge...
Je fais cet oeuvre car on me l'a enseignée, mais je subodore, car j'ai travaillé 5 ans avec R.Guasco et 5 ans avec R.Caro, (donc des techniques différentes), qu'en fonction des sulfures métalliques dont l'on se sert, il y a des voies qui divergent et ce ne sont, pour moi, que des particuliers, donc des écrits totalement à l'encontre les uns des autres. A part les "noms", rien ne se tient... et pour cause ! Je ne renie pas les particuliers, uniquement tournés vers le métallique, mais ce n'est pas, pour moi, une voie universelle, qui se sert de matières répandues à LA SURFACE de la terre... Chacun sa sauce et ses écrits, mais cela ne donne rien pour l'homme... impossible, car uniquement fait pour les métaux... et cela est FAUX !!!!! c'est pour l'Homme !!!! Et de fait, le simple fait de savoir la juste pratique nous met en "rapport"... Pourquoi s'occuper du métal ??? Que pour le "fun". Mais il faut obligatoirement passer par la "médecine" et certains font l'inverse, ils s'attaquent aux métaux ...... Horreur ...Les bla bla bla ne sont plus mon "commerce" et parler ou écrire montre nos limites, car pour celui qui sait ....cela est son plein...

loup

Nombre de messages : 182
Date d'inscription : 29/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie humide, voie sèche

Message  Alambic le Sam 14 Mai 2011, 11:57

Très intéressant, je te suis tout à fait dans la démarche, et le fait que la médecine pour l'homme prime sur la transmutation. La description de ton travail m'évoque des choses que j'ai déjà entendues, mais cela reste abstrait quant aux matières et aux procédés. Je n'utilise pas du tout ce langage et j'ai du mal à le comprendre.
En tout cas, ta façon très calme et très posée de décrire ton processus indique qu'il te donne la satisfaction que tu en attends, ce qui est très important (et pas commun chez les alchimistes…) Très heureux
Merci pour ces quelques lignes !

Alambic

Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 12/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Voie humide, voie sèche

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 09:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum