Jardiner selon la Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jardiner selon la Lune

Message  pluviose le Mar 24 Jan 2012, 22:05

Nos aïeux savaient. La plupart d'entre nous ne savent plus...

Les paysans, ces gens "de terrain" qui vivaient en syntonie avec le pays, le terroir, sont peu à peu devenus cultivateurs, puis agriculteurs, puis ingénieurs agronomes. Ils ont gagné en technicité, ont dû s'aligner sur des normes hygiénistes pour écouler des produits "sains" et se ruiner en substances chimiques de toutes sortes pour s'adapter aux normes du marché afin de rester productifs et compétitifs. Mais, ce faisant, n'ont-ils pas perdu le sens de l'harmonie avec les forces de la Nature ?

Parmi ces forces, il y a celles émanant de la Lune.
De la Lune, on connaît bien la force marémotrice, celle qui fait fluctuer le niveau des océans chaque jour, rythmant les sorties des bateaux de pêche ou activant des mécanismes pouvant produire de l'électricité grâce à l'irrésistible puissance de ces gigantesques masses d'eau montant ou descendant de 6 en 6 heures. Par contre, on connaît bien moins les autres influences que la Lune peut exercer. Les astrologues déclarent en tenir compte dans leurs calculs de thèmes ; les jardiniers, eux, ont avantage à bien les connaître pour que les plantes qu'ils gèrent puissent en bénéficier au mieux.

S'il semble facile de repérer les phases classiques de la Lune (Pleine Lune, Nouvelle Lune, Premier ou Dernier Quartier), il est un autre mouvement moins popularisé : c'est celui de l'ascension lunaire, c'est-à-dire le fait que sa trajectoire soit certains jours très haute dans le ciel, et d'autres jours beaucoup plus proche de l'horizon. Entre ces deux positions, la Lune est dite "montante" ou "descendante". Ce mouvement est à ne pas confondre avec le fait que la lune parcoure chaque jour le ciel depuis l'horizon Est jusqu'à l'horizon Ouest en culminant à mi-chemin ; c'est autre chose, c'est corrélé à l'élévation qu'a la Lune au moment où elle croise l'axe Nord-Sud, donc lorsqu'elle culmine au plus haut de sa trajectoire.

Selon que la Lune soit montante ou descendante, son action sur les plantes sera différente. Tantôt sera favorisée la partie souterraine, tantôt ce sera le feuillage. En conséquence, il se trouve des moments plus favorables pour plutôt semer, ou plutôt planter, ou buter, ou tailler, ou récolter et cueillir.

Pour aider les jardiniers à s'y retrouver, il existe un site bien complet qui fournit la théorie de base, plein de conseils de jardinage, et un calendrier des actions à mener idéalement tel ou tel jour en fonction des phases lunaires :


En le parcourant, avec un peu d'habitude, vous pourrez aisément obtenir chaque mois, en quelques clics, le calendrier complet qui se présente comme ceci :

Pour un meilleur épanouissement de nos plantes, et pour le bénéfice que tout jardinier pourrait en tirer, je vous recommande chaudement ce site.
avatar
pluviose

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jardiner selon la Lune

Message  Aube-Aurore le Sam 21 Avr 2012, 08:33

Bonjour ! Ensoleillé

Ce que pluviose ne sait peut-être pas, c'est que l'Alchimiste est souvent comparé à un jardinier, car bien des qualités sont identiquement nécessaires à l'un comme à l'autre, telles la patience, l'observation, la précision, le respect des temps de la nature (on ne cherche pas à récolter dès le lendemain des semis), l'amour des matières qu'on travaille, et, essentiellement, la passion pour ce qu'on entreprend. Cette passion, entretenue au quotidien par un intérêt constant, finit par générer une intrication entre le jardinier et ses plantes, ce qui se traduit par une sorte de communication. Il arrive un moment où le jardinier-digne-de-ce-nom sait intuitivement ce dont ses plantes ont besoin : drainer ou arroser, tailler ou buter, protéger du gel ou mieux ensoleiller. Pareillement, l'Alchimiste impliqué dans son oeuvre finit par ressentir quand et comment il doit agir, lire, ou prier. En alchimie, il n'est pas rare de lire d'anciens textes évoquant le compost, la graine, la germination... Normal, puisque dans les deux cas il s'agit de faire surgir la Vie.

Le Jardinier, comme l'Alchimiste, est attentif aux signes. Il connaît les cycles, les saisons, les astres et leurs influences, l'environnement et ses éventuelles perturbations. Ceux qui s'intéressent à l'Alchimie ne trouveront donc pas bizarre, mais, au contraire, évident, que le Jardinier tienne compte de la Lune comme il est évident qu'il tienne compte du Soleil. Et j'ai déniché un ouvrage qui va dans ce sens :

. .Jardiner avec la lune et le ciel
par Xavier Florin
Editions Eyrolles
Collection Sang de la Terre
Mai 2009, 208 pages
ISBN : 978-2-86985-200-6
Jardiner avec la lune et le ciel, c'est :
• découvrir les relations subtiles entre le ciel et la terre,
• respecter les rythmes solaire, lunaire et terrestre,
• connaître les meilleures périodes pour semer, tailler, planter, bouturer, butter, récolter...
• se réapproprier les gestes justes pour obtenir de belles récoltes,
• cultiver des plantes saines qui ne nuisent pas à la santé,
• retrouver le goût authentique des légumes et des fruits d'autrefois.

Un livre pour comprendre le jardin avec un nouvel état d'esprit et découvrir une autre manière d'agir qui incite à observer et à laisser parler son intuition. Redécouvrez l'art de cultiver de nos anciens en l'adaptant aux techniques biodynamiques qui respectent la nature et permettent une vraie connaissance du phénomène de la vie et de notre position entre ciel et terre.

Vous trouverez dans ce livre :
• des schémas clairs et précis sur la position des planètes et de la lune,
• des indications et des conseils pour planter, greffer, tailler et récolter,
• des évaluations de la culture en biodynamie sur les plantes comestibles,
• des recettes naturelles pour soigner et amender vos sols,
• des renseignements pour éviter les maladies sans intervention chimique.
Xavier Florin est diplômé d'agronomie. Il pratique l'agriculture comme chef de culture et régisseur. Il étudie CheminCroisé l'agriculture biodynamique en Allemagne et en Suisse et effectue des recherches sur l'alimentation et les transmutations biologiques. Il enseigne dans un lycée agricole comme directeur d'études où il donne des cours d'agronomie et de machinisme agricole. Il crée une ferme où il accueille des élèves intéressés par le goethéanisme et la culture en biodynamie. Pionnier de la biodynamie, il se consacre ensuite à l'animation et au conseil en agriculture biodynamique en France puis dans plusieurs pays. Il donne de nombreuses conférences et écrit régulièrement dans des revues agricoles.

Amitiés. Fleur
avatar
Aube-Aurore

Nombre de messages : 238
Age : 37
Date d'inscription : 15/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum