L'Hindouisme, ou plutôt le "Sanatana Dharma" (la voie éternelle), présentation et livres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Hindouisme, ou plutôt le "Sanatana Dharma" (la voie éternelle), présentation et livres

Message  Greenman le Dim 12 Fév 2012, 00:00

Bonsoir Pluviose, Aimer

Suite à ta question sur le fil CheminCroisé Adyashanti, je te réponds ici pour ne pas faire de hors-sujet là-bas. Alors, ce qui est intéressant dans l'Hindouisme est aussi ce qui rend les conseils difficiles : l'hindouisme a plusieurs écoles de pensées, quelquefois complètement contradictoires en apparence (mais en apparence seulement ; en fait, c'est une universalité de voies qui se complètent les unes les autres en fonction de notre maturité spirituelle). Il y a des voies directes non-dualistes (où on se positionne comme étant le Soi absolu, comme étant le 1, Dieu, nous et l'univers dans une unité indissociable), et des voies dualistes indirectes où l'on considère Dieu comme une entité séparée vers laquelle on va avec de la dévotion, du yoga, de la charité, etc, et tout un cortège de pratiques censées nous purifier, nous, notre karma, nos corps subtils et notre conscience.

Entre parenthèses, notons que les différentes divinités Shiva, Vishnou, Brahma, Ganesha, Kali, etc, se situent donc à ce niveau dualiste et ne sont pas des Dieux séparés mais seulement différents aspects du Dieu unique, Ishwara. Ce n'est donc pas du polythéisme DU TOUT, mais un monothéisme à ce stade duel. Les différentes divinités ne sont là que pour illustrer l'omniprésence, l'omniscience et l'omnipotence du Divin unique qui peut s'incarner en tout, et qui est en fait en tout : c'est une préparation au stade non-duel suivant où tout est 1.

En fait, normalement, ce sont deux niveaux, on commence idéalement par les voies indirectes qui purifient notre être, et cela nous conduit à pouvoir nous identifier à notre Soi profond, qui est 1 avec Dieu.
Ceci dit, certains Maîtres au 20ème siècle, Sri Ramana Maharshi, Sri Nisargadatta Maharaj, Ranjit Maharaj, Atmananda Krishna Menon par exemple, ont indiqué une discipline de recherche du Soi, appelée Voie Directe, où l'on peut commencer directement par une recherche non-duelle d'identification à Dieu.

Dans les voies non-duelles, il y a l'Advaïta Vedanta, le Shivaîsme du Cachemire, le Jnana yoga (ou yoga de la connaissance)
Dans les voies duelles, on a le Bhakti yoga (dévotion), le Karma yoga (charité, actes désinteressés), le hatha yoga, le chant sacré, etc

Il faut bien comprendre que c'est une division schématique des choses, pour illustrer et comprendre la démarche évolutive globale, mais dans la pratique, les disciplines peuvent se chevaucher : la non-dualité n'est pas dans un acte particulier à l'exclusion des autres actes sinon ce serait de la dualité ! La non-dualité est donc dans la conscience avec laquelle on fait une chose, par exemple, on peut chanter pour Dieu avec une conscience d'union non-duelle. Ainsi, la non-dualité n'est pas l'inverse de la dualité, elle est la dualité + autre chose dans la conscience qui est transcendant et qui mène à l'indifférenciation.

Il y a 3 autres précisions à donner car tu liras souvent ces erreurs dans le new age en Occident, malheureusement.
.
- Quand tu entendras dire que ce monde est illusion, l'illusion se situe non pas dans la nature intrinsèque des objets mais dans notre point de vue limité et partiel qui ne tient pas compte du Tout. Exemple : je ne suis pas séparé de mon clavier par exemple, ni de toi, donc les séparations et frontières que je vois sont illusoires, mais toi, les objets et moi-même sommes bien réels. C'est le manque de Conscience Universelle de vision de la réalité qui nous donne une perception limitée et séparée des choses et c'est cette perception séparatiste qui est illusoire. La spiritualité est justement de retrouver la Conscience où tout est 1, pour effacer l'illusion d'un monde dualiste.
.
- Tu liras que la Vacuité, l'état de conscience impersonnelle absolue, c'est rien, qu'il n'y a rien. Eh bien, c'est faux, évidemment. Comme l'écrit Shankaracharya dans son commentaire de la Mandukyopanishad, un monde de phénomènes et de conscience ne saurait émaner du vide absolu, donc, la Vacuité englobe aussi bien le rien que le tout, et par conséquent, est indéfinissable avec des mots (ce qui ne plait pas aux intellos en Occident, qui donnent donc des qualificatifs qui ne veulent rien dire).
.
- On te dira parfois en Occident que rencontrer un Maître réalisé n'est pas utile, qu'on peut avancer tout seul, que ça ne change rien, etc. C'est du bidon, de l'ego, et une résistance cachée à l'évolution. En fait, ce sont des personnes n'ayant jamais rencontré de Sages et qui donnent une opinion fausse, strictement mentale et non basée sur l'expérience.

En réalité, le Sage, le Guide réalisé (c'est à dire parvenu à la perfection, à l'union totale avec Dieu) n'a pas d'ego ni de personnalité et est un simple véhicule de Lumière, (le mot Guru veut dire Gu = porteur et Ru = lumière, c'est le porteur de Lumière). Donc, en sa présence, Sa Lumière, Son Amour et Sa Conscience éveillent les nôtres. La présence du Sage ne nous rajoute rien, elle nous éveille juste par résonance, c'est ce qu'on appelle initiation ou grâce. On peut obtenir une grâce seul, mais c'est plus difficile... il faut pratiquer seul si on n'a pas de Sage près de nous, c'est très possible et très efficace mais il n'en reste pas moins que la rencontre d'un Sage est une aide phénoménale, incommensurable (c'est un point essentiel ; attention, rencontrer un être réalisé est le plus grand "coup de bol" qui puisse nous arriver).

(il est visible que j'ai une certaine irritation contre un certain new age qui délire quelquefois, mais bon, c'est rien, ça me passera... Très heureux )

Les auteurs non-dualistes sont Adi Shankaracharya (le fondateur de l'Advaïta Vedanta), CheminCroisé Ramana Maharshi, Poonja, Atmananda Krishna Menon, Ranjit Maharaj, Nisargadatta Maharaj, Ma Anandamayi, Swami Vivekananda, etc. pour l'Inde, et, en Occident, CheminCroisé René Guénon, Jean Klein, Jean Bouchart D'orval, CheminCroisé Eric Baret, Thierry Vissac, Adyashanti, Greg Goode, Francis Lucille, Eckart Tolle, CheminCroisé Byron Katie, Tony Parsons, etc.

Les auteurs à la fois dévotionnels, dualistes et non-dualistes sont :
Sri Ramakrishna, Swami Vivekananda, Swami Muktananda, Swami Sivananda Sarasvati, Swami Ramdas, Swami Chandra, Ma Anandamayi, Amma, etc, il y a une très longue liste...


Voici une sélection de livres intéressants :

voies indirectes :

- Swami Ramdas : Carnet de pèlerinage
- Swami Muktananda : "J'ai trouvé la vie", "Le jeu de la conscience", etc. (livres très très agréables à lire)
- Swami Sivananda Sarasvati : La pratique de la méditation
- l'enseignement de Ramakrishna,
- Swami Vivekananda : "Les yogas pratiques", "Jnana yoga", "Le guide du yoga", etc, (livres essentiels)
- Swami Chandra : "L'art de la réalisation"
- l'enseignement de Ma Anandamayi
- La Bhagavad Gita
- yogas sutras de Patanjali
etc.

et pour la voie directe, la non-dualité :

- "L'enseignement de Ramana Maharshi"
- Shankaracharya : "la connaissance du Soi", chez Adyar ; le "Vivekachudamani", chez Maisonneuve
- "7 récits initiatiques tirés du yoga vasishta", Michel Hulin, chez Berg
- Dennis Waite : "L'advaïta vedanta, théorie et pratique" , chez Almora
- Jean Klein : "Qui suis je ? La quête sacrée", éd. Le relié ; "La joie sans objet", éd. Almora
- Nisargadatta Maharaj, "Je suis", éd. Les Deux Océans, et tous ses livres
- David Goodman, "Sois ce que tu es", éd. Maisonneuve
- René Guénon, "L'homme et son devenir selon le vedanta", éd. traditionnelles. (ardu)
(pour les livres sur l'advaïta vedanta, il y a un excellent site qui les vend et en présente des extraits : @ Innerquest )

Voilà, franchement, il vaut bien mieux commencer par les livres de voies indirectes, car ceux de la non-dualité peuvent se révéler difficiles à digérer si on n'est pas dans l'effacement de l'ego et la négation de la réalité de notre vie courante.

J'ai certainement oublié des ouvrages importants, mais les autres membres complèteront le cas échéant...

Bonne soirée ! Très heureux

Hello
avatar
Greenman

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hindouisme, ou plutôt le "Sanatana Dharma" (la voie éternelle), présentation et livres

Message  Greenman le Dim 12 Fév 2012, 01:33

J'ai oublié de parler de l'excellentissime CheminCroisé Arnaud Desjardins ! que j'ai eu la chance de rencontrer à quelques reprises d'ailleurs... Lumineux.

Tous ses livres sont très bons, et il en a écrit beaucoup... "L'audace de vivre", "Le vedanta et l'inconscient", CheminCroisé "La voie du coeur"... si on commence à les énumérer, on n'a pas fini.. Très heureux

A noter que son Maitre, Swami Prajnanpad, a écrit aussi de très bons livres, plutôt proches de la non-dualité...

Hello
avatar
Greenman

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hindouisme, ou plutôt le "Sanatana Dharma" (la voie éternelle), présentation et livres

Message  pluviose le Dim 12 Fév 2012, 09:23

Un grand merci à toi, Greenman. Voilà de quoi lire !

Surtout, j'apprécie ton exposé limpide et didactique sur ces voies (duelles et non duelles), et sur les constats et approches qui les motivent. Parce que je suis à ce jour totalement ignorant de la culture hindoue et indienne, sinon que les dames et demoiselles qui s'en réclament, en Occident, s'habillent en mauve, et tout ce que je savais du "panthéon" indien se ramenait à la boutade de Francis Blanche évoquant les "divinités contraires de l'Inde" : Brahma, la guerre, et Vishnou, la paix (prononcez : "Brame à la guerre et fiche-nous la paix" !) Sourire .

Plus sérieusement, j'apprends grâce à toi que ces multiples apparences de l'Unique ne sont que des moyens provisoires pour accéder in fine à une pensée non duelle, un peu comme les saints du catholicisme ne sont pas à proprement des divinités mais des auxiliaires, des intercesseurs, différentes voies d'approche du Divin. J'apprends aussi que le mot "guru" se décompose en "gu" + "ru" et signifierait "porteur de Lumière"; le rapprochement analogique se fait automatiquement avec le Lucifer de la tradition judéo-chrétienne, nom dérivé du latin et signifiant aussi "porteur de Lumière".
avatar
pluviose

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 09/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hindouisme, ou plutôt le "Sanatana Dharma" (la voie éternelle), présentation et livres

Message  aliboron le Dim 12 Fév 2012, 09:40

Bonjour Greenman,

Bienvenu à bord. C'est un vrai bonheur que de trouver sous ta plume autant de justesse et de clarté !

"La non-dualité n'est pas l'inverse de la dualité, elle est la dualité + autre chose dans la conscience qui est transcendant et qui mène à l'indifférenciation," dis-tu. Là, je ronronne... c'est du dessert. Sourire

Au plaisir de te lire souvent.
aliboron

avatar
aliboron

Nombre de messages : 208
Age : 60
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hindouisme, ou plutôt le "Sanatana Dharma" (la voie éternelle), présentation et livres

Message  Chèvre le Dim 12 Fév 2012, 13:26

Salut Greenman, maître Boron, Pluviose...

Je rebondis sur Swami Prajnanpad (excellent trampoline... Bondissant ), qui fut le Swami CheminCroisé d'Arnaud Desjardins, comme indique Greenman dans son post scriptum. Pour préciser qu'il n'a lui-même jamais rien écrit, comme c'est le cas de nombreux maîtres et swami et non des moindres, (mais pas tous) : Swami Prajnanpad, mais aussi CheminCroisé Ramana Maharshi, Ma Anandamoyi, Jean Klein, Nisargadatta... et on trouvera de semblables exemples chez beaucoup de maitres Tch'an et Zen etc. Les livres sont en fait des relevés ou transcriptions réalisés par des disciples, plus ou moins proches, qui devinrent parfois maître ou enseignant à leur tour. D'autres ont écrit eux-mêmes, parfois abondamment.

On note parfois certaines disparités de réponse : le maître ne répond pas la même chose à deux personnes / deux moments différents, quand bien même elles poseraient la même question ; une sorte de "cosmopolitisme" des sages.

Pour reprendre encore le cas Prajnanpad, que je lis en ce moment, il semble s'être placé d'une façon assez originale entre Orient et Occident (assimilant et intégrant à son enseignement certains concepts provenant de Freud, et instituant la pratique des "lyings", sorte de pré-travail sur les fixations et blocages "historiques" de la personne, pour dégager le terrain, en quelque sorte, comme condition préalable nécessaire à la quête spirituelle proprement dite.)

Ceci, aussi : il propose de "réaliser", en quelque sorte pleinement la dualité, avant de chercher à réaliser la non-dualité. (je pense au livre de Sumangal Prakash, "L'expérience de l'unité", où ceci est clairement exposé.)

Ensuite, il a fait l'objet de nombreux livres :
- ceux d'A. Desjardins, bien sûr (surtout les tout premiers; par la suite s'il reste marqué par Prajnanpad, il trouve ses propres marques).
- celui de R. Srinivasan : "Entretiens avec Svami Prajnanpad" (Accarias-L'Originel). Que je me permets de recommander à Pluviose.
- celui de Sumangal Prakash : "l'expérience de l'unité" : que je lui recommanderai probablement de lire, dès que je l'aurai fini...
- celui du philosophe André Comte-Sponville
- ceux, nombreux et exhaustifs, de Daniel et Colette Roumanoff

Or chacun de ces auteurs a "ingéré" Swamiji (Prajnanpad) à sa façon. Certains sont supposés devenus "maîtres" à leur tour (A. Desjardins), d'autres non. Desjardins a, d'une certaine façon, coloré l'enseignement de Swamiji de sa propre culture chrétienne. Comte-Sponville, de son métier de philosophe... etc.

Cela ne pose-t-il pas la question de l'orthodoxie d'une transmission ? Qu'est, au fond, l'enseignement de Swami Prajnanpad, par exemple ? Qu'est-ce-que l'enseignement d'un maître en général ? Qu'est-ce que la fidélité à un enseignement ?


Dernière édition par Chèvre le Dim 12 Fév 2012, 16:15, édité 1 fois
avatar
Chèvre

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hindouisme, ou plutôt le "Sanatana Dharma" (la voie éternelle), présentation et livres

Message  aliboron le Dim 12 Fév 2012, 14:39

Bonjour à tous,

Me plait bien ta question, Chèvre.
A mon humble avis, il n'y a pas de réponse en mode "coagulé", je veux dire fixable sur une table de la loi... En revanche, en mode "volatil", il y aurait comme des directions ou propensions suffisantes pour "évaluer" ce dont tu parles.

Par exemple, si l'on part de l'aphorisme suivant : "Ne pas confondre le doigt qui désigne la lune avec la lune elle-même", en transposant doigt par maître, et lune par éveil.

Mis à part les (rares) cas de transmissions directes, plutôt silencieuses.... où le distingo n'a plus lieu d'être; le reste du temps on a affaire à des plus petits maïtres à propos desquels une trop grande "originalité" par rapport à leur lignée me semblent être un indice défavorable.
Adaptation certes, en fonction des lieux et des temps, mais trop souvent en même temps "adaptation" à ce qui subsistait d'égo.... et qui s'en retrouve, l'air de rien en inflation.
Ils ne sont pas ce qu'ils enseignent, même s'ils s'en trouvent (plus ou moins) "imprégnés" ou traversés. Et l'eau prend la couleur du vase qui la contient... Ses vertus peuvent s'en trouver amoindries, et les fins de carrière de beaucoup de maîtres de cette catégorie, nous montrent que souvent la sauce tourne...en abus divers. Clown

Par contre, pour la première catégorie, naturellement discrète..., ce propos de maïtre Dogen me parait désigner la liberté qu'ils sont, et non pas qu'ils ont.

"Le monde-jusqu'au bout-dévoilé, comme une rosée, est un rêve. Ce rêve , précisément , est mille herbes éclaircies. Les incliner est juste, les entrelacer est juste".

Cordialement
aliboron

avatar
aliboron

Nombre de messages : 208
Age : 60
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Hindouisme, ou plutôt le "Sanatana Dharma" (la voie éternelle), présentation et livres

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum